Mot-clef : Laurent Touche

Création de Fando et Lis à Saint-Étienne, apocalyptique mise en garde

Création de Fando et Lis à Saint-Étienne, apocalyptique mise en garde

Figure majeure des années soixante-dix, Fernando Arrabal fait son retour par la grande porte lyrique à l’Opéra de Saint-Étienne en étant à l'origine du livret de Fando et Lis écrit par Kristian Frédric, pour le premier opéra de Benoît Menut. De cette histoire d'amour étrange, il faut retenir un plaidoyer désespéré pour un autrement, et non une énième "défaite des femmes". Rendre grâce à la volonté d’Eric Blanc de la Naulte, ...
354575DSC3629

Des Contes d’Hoffmann bien musicaux à Saint-Étienne

Comme à son habitude, l'Opéra de Saint-Étienne montre son amour et son respect absolu de la musique française, en proposant une version des Contes d'Hoffmann dans une version indiquée dans le programme de salle comme étant de Michaël Kaye / Jean-Christophe Keck, et dans une distribution entièrement française, d'une grande qualité. Le prologue et les deux premiers actes diffèrent peu de ce qu'on l'on connaît bien maintenant depuis les travaux de ...
Lohengrin à Saint-Étienne : duels aux sommets

Lohengrin à Saint-Étienne : duels aux sommets

Les wagnériens (et les autres) auront eu tort de laisser à l'abandon quelques fauteuils de l'Opéra de Saint-Étienne pour l'ultime représentation d'un puissant Lohengrin coproduit avec Marseille (séances de rattrapage l'an prochain) et dévolu, à l'exception de l'autrichien Nikolaï Schukoff à une équipe 100 % française : Cécile Perrin, Catherine Hunold, Daniel Kawka… Mise en scène sobrement intense de Louis Désiré. Orchestre et chœur maison. Grosse impression. Oublions le très fugace frisson d'inquiétude ...
carmélites saint-etienne2

De puissants Dialogues des Carmélites à Saint-Étienne

On avait gardé un excellent souvenir de ces Dialogues des Carmélites donnés en 2005 à l'Opéra de Saint-Étienne qui ont obtenu par la suite le grand prix de la critique pour le meilleur spectacle de l'année au Chili. On retrouve avec bonheur la mise en scène puissante de Jean-Louis Pichon, sa sobriété et sa grande humanité. Légèrement retouchées pour tirer parti de technologies plus moderne, les projections vidéos montrent en fond ...
_DSC3775

Le problématique Marchand de Venise à Saint-Étienne 

Le Marchand de Venise de Reynaldo Hahn, une programmation rare, une nouvelle fois grâce à l'Opéra de Saint-Étienne, mais une œuvre peu viable. Est-il possible de nos jours de monter le Marchand de Venise ? La pièce de Shakespeare réutilisait pour son personnage principal la figure légendaire du Juif animé par la haine des chrétiens, même si, au cours de la pièce, l'auteur humanise son personnage et le rend émouvant. Le ...
Fortunio- Acte I bis -Charly Jurine

Un délicieux Fortunio à Saint-Étienne

Après Ciboulette l’an dernier, dans ces même lieux et à l’Opéra Comique, la parution des CD de l'Amour masqué et de la belle excentrique, l’humeur du moment serait-elle à la redécouverte d’un certain répertoire léger du début du XX° siècle ? Ce serait heureux, tant cette musique, celle d’André Messager en particulier, est à la fois savante, subtile, pétillante et poétique. Fortunio, que nous avions découvert à l’Opéra Comique en 2009, ne ...
ciboulette saint etienne

Ciboulette à Saint-Etienne : quel bonheur

Quel bonheur, oui, quel bonheur de retrouver sur nos scènes des distributions intégralement françaises, cocorico, dont la qualité n’a rien à revendiquer à une réunion de chanteurs internationaux ! La distribution internationale dans une œuvre française, c’est comme la nourriture du même nom dans les restaurants situés hors de l'hexagone. C’est parfois bon, surtout quand la maison est cotée, mais c’est souvent insipide, sans odeur et sans saveur, il y manque ...
Le Mage

Le Mage de Massenet, enfin, par Le Palazzetto Bru Zane

Ce fut l’événement-clé de l‘année Massenet 2012 : la récréation du Mage au festival de Saint-Étienne, opéra dont la dernière représentation remontait à 1896 ! Quelques rares chanteurs avait inclut des extraits dans des récitals (dont Rolando Villazon), mais aucune intégrale permettait jusqu’ici de se faire une idée de l’œuvre. La faute est désormais réparée : les deux concerts ont été enregistrés et un livre-disque vient de paraître dans la collection « opéra français » ...
Ecoutons Ponchielli !

Ecoutons Ponchielli !

La Gioconda Il faut s'extraire de certaines habitudes d’écoute pour apprécier l’opéra de Ponchielli, faire le deuil dès le premier acte des nuances et demi-teintes pour se laisser finalement très rapidement happer par le charme de La Gioconda et des grosses voix qu’elle demande. Distribuer un tel opéra est d’ailleurs une gageure, il n’est que de prendre pour exemple la scène finale où Gioconda doit vocaliser face à Barnaba, alors que, ...
Au croisement de la musique, de la danse et du théâtre

Au croisement de la musique, de la danse et du théâtre

Orphée et Eurydice Quelques jours après sa création à Saint-Etienne, le Grand Théâtre de Reims, coproducteur du spectacle, accueillait cette nouvelle production d’Orphée et Eurydice de Gluck. Entre la version de la création en italien à Vienne en 1762 avec un castrat en Orphée, celle de 1774 en français pour haute-contre, puis l’adaptation de Berlioz en 1859 pour alto, les versions de cet opéra ne manquent pas. En voici encore une ...
Invitation décevante à la danse

Invitation décevante à la danse

Orphée et Eurydice C’est par un bien curieux Orphée et Eurydice que l’Opéra de Saint-Etienne a inauguré sa nouvelle saison. En optant pour la version française adaptée par Paul Vidal pour l’Opéra-Comique en 1921, les maîtres d’œuvre du spectacle ont choisi de distribuer le rôle d’Orphée à un ténor, à l’instar de Marc Minkowski dans son enregistrement de l’œuvre, où Richard Croft donnait la réplique à l’Eurydice de Mireille Delunsch. A ...
Un romantisme inégal

Festival Berlioz 2006 Vol II : Un romantisme inégal

On peut dire que l’ensemble vocal Berlioz est « couleur locale ». Les sept musiciens qui le composent sont presque tous issus de la région ou en lien avec elle. Du conservatoire de Grenoble aux ensembles amateurs de Lyon sans oublier l’orchestre de Saint Etienne, très lié au Festival, les voici tous unis dans la patrie de Berlioz pour traduire un peu de son lien avec le romantisme allemand. Sous le ciel ...