Mot-clef : Lawrence Foster

Version Technicolor

Padmâvatî de Roussel à Châtelet, version Technicolor

Certaines productions sont présentées comme évènementielles, telle cette soirée : un opéra rare du répertoire français, un cinéaste qui signe sa première mise en scène lyrique, et le tour est joué. En effet, on ne peut pas dire que Padmâvatî fasse parti du grand répertoire : deux versions discographiques sporadiquement rééditées, une production à l’Opéra de Paris dans les années 90 qui ne vit jamais le jour, absence dans le catalogue de ...
capriccio_usher-300x4691

La résurrection de la maison Usher

Il était une fois une petite étudiante en musique, dans un conservatoire de banlieue. Il lui arrivait parfois, pour meubler les trous entre le cours de chant et le cours de solfège, d’emprunter une partition et de la lire. C’est ainsi qu’elle tomba amoureuse de Pelleas et Mélisande, sans même l’avoir jamais entendu. Le hasard faisait bien les choses, cette année là, l’œuvre était donnée à l’Opéra de Paris. La ...
Lise de la Salle dans un nouvel enregistrement en demi-teinte

Lise de la Salle dans un nouvel enregistrement en demi-teinte

Désormais très attendue à chacune de ses apparitions, que ce soit au disque ou au concert, Lise de la Salle s’attaque à la musique concertante avec les premiers concertos de Chostakovitch, Prokofiev et Liszt. Un disque ambitieux sans lien thématique qui soit à première vue évident. Il s’agit effectivement d’œuvres de jeunesse pour chacun des compositeurs mais on pénètre trois univers bien distincts dont chaque architecture diffère de manière intrinsèque. Tout ...
L’ONL s’offre une soirée étudiante

L’ONL s’offre une soirée étudiante

Orchestre National de Lyon Ambiance bouillonnante dans le Grand Auditorium de Lyon pour l’habituel concert gratuit de l’ONL offert chaque année aux étudiants… Ils étaient plus de 2000 jeudi soir, venus assister à ce qui était sans doute pour beaucoup d’entre eux leur première expérience symphonique. L’excitation première (qui a donné lieu à quelques « olas » et à de chaleureux applaudissements d’encouragement aux musiciens) s’est vite transformée en admiration silencieuse dès les ...
De la légèreté à l’ironie

De la légèreté à l’ironie

Lawrence Foster et Evgueni Kissin Outre le souci de renouvellement du répertoire qui caractérise depuis ses débuts le festival de Radio France et Montpellier, il faut noter la volonté de se démarquer des habitudes poussiéreuses qui systématisent les programmes : le sempiternel agencement ouverture-concerto-symphonie est oublié le temps de l’été. Place à l’opulence : les concerts durent parfois plus de deux heures, et chaque soliste joue deux œuvres concertantes. Même lorsqu’il s’agit d’Evgeny ...
Le jeune lion autiste et le vieux lion grand seigneur

Evgueni Kissin et Aldo Ciccolini, le jeune lion autiste et le vieux lion grand seigneur

Diplomate et homme d’affaire enrichi par l’exploitation pétrolifère en Mer Caspienne, Calouste Gulbenkian fuit en 1915 l’Empire Ottoman. Réfugié en Perse puis à Londres, il s’installe en 1942 à Lisbonne. A sa mort il fit don au gouvernement portugais de sa fortune sous condition qu’une fondation à son nom dédiée aux sciences et aux arts soit créée. La Fondation Gulbenkian existe donc depuis 1956 et n’a cessé de se développer ...
Tuée dans l’œuf

Création posthume de la Reine Morte : Tuée dans l’œuf

Que connaît-on de Jean-Yves Daniel-Lesur, feu membre de l’Institut? Son Cantique des Cantiques, cantate à 12 voix mixtes a capella est parfois donné et enregistré. Œuvre séductrice, par sa sensualité sonore et sa lointaine influence du chant grégorien avec ses accords parallèles. Elle est l’emblème d’un compositeur qui sut affirmer son indépendance de langage dans une génération située à mi-chemin entre les Groupe des 6 et Pierre Boulez. La même luminosité, ...