Mot-clef : Marc Adam

salome bis

Salomé chez les dictateurs au Landestheater de Linz

Trop fraîchement débarqué de la direction de l'Opéra de Nice où, de 2012 à 2015, trois saisons passionnantes ont dirigé les oreilles mais aussi les yeux des amateurs d'art lyrique vers la Baie des Anges, Marc Adam réenfile la casquette de metteur en scène qu'il n'a jamais cessé de coiffer, pour une Salomé voyageuse, évoluant dans le désert irakien mais aussi dans celui du palais des Ceaucescu. Nouvelles du front. L'on ...
_DSC6044

La Traviata résiste à l’Opéra de Nice

En confiant pour l'ouverture de sa troisième et déjà ultime saison La Traviata à Pascale-Sabine Chevroton, Marc Adam creuse son sillon d'une programmation subtile, où choix des œuvres comme des metteurs en scène apportent de précieux éléments de réponse quant au vieux combat entre tradition et modernité. La Traviata est un mythe. C'est une évidence qui saute encore aux yeux dans un Opéra de Nice bourré à craquer, tous âges confondus. ...

Marc Adam quitte Nice

Marc Adam, directeur artistique de l'Opéra de Nice, a fait savoir par communiqué de presse qu'il quittera ses fonctions en octobre 2015 car la ville de Nice n'a pas renouvelé son contrat. Ancien Directeur Général et artistique des Opéras de Rouen, Lübeck et Berne et metteur en scène, Marc Adam, aura passé seulement 3 ans à l’Opéra de Nice. Dans son communiqué, il déclare souhaiter "à l’avenir plus de stabilité ...

Marc Adam nouveau directeur de l’Opéra de Nice

Sans directeur depuis le départ forcé d'Alain Lanceron en 2010, la mairie de Nice vient d'appointer Marc Adam à la tête l'Opéra de Nice Côte d'Azur. Issu du monde du théâtre, Marc Adam a aussi une forte connaissance de l'art lyrique. Sa carrière, après des études à l'Institut National Supérieur des Arst du Spectacle de Bruxelles, commence au Festival Perspectives de Sarrebruck (théâtre francophone) de 1986 à 1991. Il est ensuite directeur de l'Opéra ...
Foto: Philipp Zinniker

Stravinsky à Berne

Un large escalier colimaçant des cintres au plateau, c’est le décor unique imaginé par Marc Adam pour sa mise en scène. Les éclairages et quelques fumerolles décideront des différentes ambiances de cette diabolique histoire d’amour. Un décor trop minimaliste pour faire vivre le livret de cet opéra car il ne se passera pas grand’chose sur cet escalier. Les neufs scènes des trois actes de Rake’s Progress se déroulent dans endroits ...
Juteuses à souhait

L’Amour des Trois Oranges à Berne, juteuses à souhait

A l’occasion, Marc Adam, directeur de l’opéra de Berne se change en metteur en scène. On se souvient de sa mise en scène du Wozzek d’Alban Berg en 2008 où, s’il n’avait pas totalement convaincu, démontrait une certaine habileté à diriger un plateau. Avec le conte fantastique de Carlo Gozzi qu’à mis en musique Prokofiev dans L’Amour des trois oranges, le nombre important d’acteurs sur scène et l’inénarrable intrigue, l’approche ...
Dialogues des Troglodytes !

Dialogues des Carmélites, Dialogues des Troglodytes !

Pour glorieuse qu’elle soit, chaque révolution a ses épisodes déshonorants. La Révolution française n’y échappe pas et le drame des Carmélites de Compiègne est l’un d’eux. Admirablement mis en mots par Georges Bernanos et en musique par Francis Poulenc, Les Dialogues des Carmélites sont si admirablement construits et accolés à l’Histoire, que cette œuvre ne souffre pas la transposition. On s’étonne donc que Marc Adam, directeur du Stadttheater de Berne ...
Mini scandale au Stadttheater de Berne

Mini scandale au Stadttheater de Berne

Wozzeck Mini scandale au Stadttheater de Berne. La représentation est commencée depuis une vingtaine de minutes quand, tout à coup, la musique s’arrête. Avec le décor d’un grand mur s’élevant et se rabaissant à chaque nouvelle scène, on croit la mécanique élévatrice bloquée. Que nenni ! Le chef d’orchestre suisse Roman Brogli-Sacher posant sa baguette, quitte soudain son pupitre pour rejoindre sa loge. Un malaise ? Une chute ? Un oubli ? Un téléphone urgent ? Rien de tout cela. ...
Un escalier pour rêver

Cendrillon de Massenet, un escalier pour rêver

Au milieu d’une scène entièrement plongée dans le noir, un grand escalier s’enroulant majestueusement de la scène aux cintres, voilà bien un décor pour amener les spectateurs de cette Cendrillon dans le rêve. Dans ce décor unique des quatre actes de l’opéra, il faut tout le talent du metteur en scène Johannes Erath pour que l’ennui ne s’installe pas parmi le public. Parce qu’il faut bien reconnaître qu’en dépit de ...