Mot-clef : Orchestre du Gürzenich de Cologne

Un véritable conte de fée

Hänsel und Gretel à Cologne, un véritable conte de fée

Quel bonheur! Après tant de productions modernistes, l’opéra de Cologne donne Hänsel und Gretel comme son compositeur l’avait imaginé. Sur scène, on voit une forêt, les anges sont des anges ...
Défilé de stars

Défilé de stars au IIe gala lyrique contre le sida à Cologne

Ce qui, à Berlin, est une tradition depuis de nombreuses années, semble aussi s’établir durablement dans la vie culturelle à Cologne : un grand gala lyrique annuel au bénéfice de la ...
Feu d’artifice

Feu d’artifice à la Fête des belles voix à Cologne

Tous les ans au printemps, l’association des «Amis de l’opéra de Cologne» organise un concert de gala intitulé «Fest der schönen Stimmen» («Fête des belles voix»). Pour cette occasion, elle ...
Sans chaleur et sans humanisme

Fidelio sans chaleur et sans humanisme

Dès que le rideau se lève, au milieu de l’ouverture, ce Fidelio nous plonge dans un univers de sang et de violence. Pendant que, devant à gauche, quelques prisonniers reçoivent ...
Triomphe pour Mozart

Triomphe pour Idomeneo

Si, toute provocation mise à part, le Regietheater à l’allemande nous a apporté un regard plus psychologique sur les opéras du passé, s’il nous a permis de percevoir différemment le ...
Salomé, où est ta sensualité ?

Salomé, où est ta sensualité ?

C’est devenu une vraie mode en Allemagne de confier des productions d’opéra à des metteurs en scène venant du film et du théâtre, qui ne cessent de proclamer haut et ...
Jonny ou les années 20

Ernst Křenek à Cologne, Jonny ou les années 20

Un héros noir musicien de jazz... Des personnages tous libertins cherchant avant tout le plaisir sexuel avec au milieu un artiste, compositeur en crise... Une histoire décousue se rapprochant plus ...
Viktor Ullmann (1898-1944) - La Lumière qui s’éteint

Viktor Ullmann (1898-1944) – La Lumière qui s’éteint

« La race humaine est une fois pour toute et par nature vouée à la souffrance et à la ruine » dixit Schopenhauer. Cette maxime fait office de fil rouge à ce ...