Archives de l’auteur : Stéphane Reecht

avatar

À propos de Stéphane Reecht

Sorti du conservatoire et du lycée avec une solide formation musicale, Stéphane Reecht s'est orienté vers des études d'histoire. Aujourd'hui conservateur des bibliothèques, il s'intéresse particulièrement à la musique ancienne, en ne dédaignant pas de faire des incursions dans le répertoire symphonique, la musique de chambre et les parutions pour enfant, et en n'oubliant pas de pratiquer son instrument, la flûte à bec. Il collabore à ResMusica depuis 2015.
quatuor-chapelle-harmonique

La Chapelle Harmonique dans Bach et Telemann, une belle découverte

Chœur et orchestre baroque créé en 2017, La Chapelle Harmonique se produit aussi en quatuor. C'est dans cette configuration qu'on a pu l'entendre à l'Auditorium du Louvre, dans un programme consacré à Bach et Telemann. Les quatre piliers de ce jeune ensemble, particulièrement attirés par l'œuvre de Johann Sebastian Bach, ont choisi de faire alterner des sonates en trio de ce dernier avec des quatuors dits "Parisisens" de son ami Georg ...
il_gardellino_disque_bach

Il Gardellino, spécialité Bach

L'ensemble belge Il Gardellino, malgré son nom qui vient d'un concerto pour flûte de Vivaldi, axe son répertoire depuis trente ans sur Johann Sebastian Bach. Illustration avec son dernier disque, consacré à la musique concertante. Le programme de ce disque, qui rassemble les trois seules œuvres concertantes du Cantor nous étant parvenues et mettant en avant la flûte traversière, ne témoigne d'aucune prise de risque. C'est aussi l'impression que donne l'interprétation ...
dania_el_zein_c_jj_chabert

Sur les pas de Haendel avec Le Palais des Songes

Le Festival "Jeunes talents" dans la cour des Archives nationales à Paris permet d'entendre un nouveau programme du prometteur ensemble Le Palais des Songes, consacré au parcours de Georg Friedrich Haendel. Tout comme le programme sur la querelle entre goût italien et goût français, entendu au même endroit mais en intérieur, celui-ci mêle astucieusement musique et textes, en l'occurrence des extraits de mémoires, de correspondances et de pamphlet autour de Haendel ...
beethoven_vourch

Une initiation à Beethoven par Marianne Vourch

Marianne Vourch poursuit avec Beethoven sa série de biographies musicales en livres-disques chez ADF-Bayard Musique. La recette est désormais connue et cette parution y reste fidèle : éléments historiques, biographiques et musicologiques savamment mélangés, ton didactique, mais sans sécheresse, illustrations visuelles simples et de bon goût, et illustrations sonores variées. Comme pour Bach avec L'offrande musicale, une œuvre-bilan tardive sert de fil conducteur, en l'occurrence la Symphonie n° 9, ici dans ...
Avec Justin Taylor, le clavecin à couper le souffle

Avec Justin Taylor, le clavecin à couper le souffle

Accompagnant la sortie de son dernier disque consacré à Scarlatti et Ligeti (chez Alpha), Justin Taylor était en récital au théâtre du musée Grévin. Dans ses pièces pour clavecin, György Ligeti a montré des points communs assez frappants avec Domenico Scarlatti : recherche formelle, expérimentation sonore et virtuosité. C'est ce rapprochement que fait avec réussite Justin Taylor. Passacaglia ungherese, parfaitement maîtrisée de l'exposition de l'ostinato descendant aux passages les plus contournés ...
Les splendeurs de Grenade par Jordi Savall

Les splendeurs de Grenade par Jordi Savall

Après Venise l'année dernière, c'est Grenade que le public parisien de la Cité de la Musique voit mise à l'honneur par Jordi Savall, ses ensembles et ses invités. Le royaume de Grenade a été fondé en 1013, et c'est à l'occasion de son millénaire que Jordi Savall a élaboré ce programme qui, comme pour ceux de Venise ou du voyage d'Ibn Battuta, fait la part belle au métissage. C'est que Grenade, ...
pichon_jb_millot

Cantates de Bach par Pygmalion : petit miracle pour le concert final

Délocalisé en urgence dans une église toute proche pour des raisons liées à la maintenance du bâtiment de la Cité de la Musique, le dernier concert du cycle Bach en sept paroles, consacré au thème de la consolation, n'en a pas moins été un grand moment de la saison parisienne. Le changement de lieu a été annoncé le jour même, mais tout est prêt pour que le concert se déroule normalement, ...
palais_des_songes

Goût français contre goût italien avec Le Palais des songes

Jeune ensemble à géométrie variable composé de musiciens pas tous encore sortis du conservatoire, Le Palais des songes se spécialise depuis trois ans dans des programmes originaux, véritables petits spectacles musicaux. L'un d'eux était à découvrir aux Archives nationales. Le flûtiste et bassoniste Nicolas Rosenfeld et la gambiste Julie Petit ont conçu un programme construit autour de la controverse entre défenseurs des goûts français et italien en musique, qui se manifesta ...
img_03

Compositeurs inspirés avec Gianandrea Noseda à Washington

Pour sa première saison à la tête du National Symphony Orchestra, Gianandrea Noseda propose au public du Kennedy Center des programmes savamment travaillés. Illustration avec ce concert où Mozart et Stravinsky rendent hommage à Bach et Debussy. Pour un compositeur, se référer explicitement à l'un de ses prédécesseurs n'est pas forcément un simple hommage à la personne. Il peut également signifier par là ce que sa musique avait alors, selon lui, ...
41y897lqrFL

Un nouvel indispensable sur Bach signé Gilles Cantagrel

Après Les Cantates de Jean-Sébastien Bach (2010) et J.-S. Bach, Passions, Messes et Motets (2011), Gilles Cantagrel achève son parcours complet et systématique dans l'œuvre de Johann Sebastian Bach, avec ce livre consacré à l'œuvre instrumentale. Bien qu'appuyé sur plusieurs décennies de recherches et de publication (dont la biographie de référence Bach en son temps), cet ouvrage représente comme les deux précédents un effort considérable pour rassembler en une somme l'état ...
deccaadf-768x768

Une adaptation de L’Art de la fugue par l’Accademia Bizantina

Cet énième enregistrement de l'ultime cycle de Bach retient l'attention. L'Art de la fugue a beau être une somme et un sommet de l'art contrapuntique de Johann Sebastian Bach, il ne représente pas moins un défi de taille pour le claviériste qui veut soutenir l'intérêt de l'auditeur lorsqu'il joue le cycle in extenso ; d'autant que rien n'indique de manière sûre que telle ait été sa destination. D'où l'intérêt de le ...
Hugo Reyne et la Simphonie du Marais : drôles d’oiseaux

Hugo Reyne et la Simphonie du Marais : drôles d’oiseaux

Lors de son week-end consacré aux oiseaux, la Philharmonie de Paris a fait appel à Hugo Reyne et La Simphonie du Marais, pour une approche baroque qui met en valeur les instruments du Musée, après le concert Renaissance de Doulce Mémoire la veille. En facétieuse pie voleuse, Hugo Reyne a rassemblé dans le nid de l'Amphithéâtre de la Cité de la Musique une belle poignée de petites perles baroques. Ce n'est pourtant ...
Quatuors-parisiens

Les quatuors de Telemann vus par Nevermind

Pour clore en beauté l'année Telemann, un disque de l'ensemble Nevermind, où des musiciens qui comptent déjà individuellement parmi les meilleurs font honneur à ces pages remarquables du prolifique compositeur allemand. Entre autres choses, Georg Philipp Telemann est connu pour avoir popularisé la forme du quatuor, alors que la sonate, à un dessus ou en trio, régnait en maître dans les salons d'Europe. Au mélange des sonorités (traverso, violon, viole de ...
william_shelton_corinne_vaglio

Bach en sept paroles par Pygmalion, cinquième épisode

Avec le thème « Des profondeurs », Raphaël Pichon et l'ensemble Pygmalion nous convient à un voyage aux origines de l'œuvre de Johann Sebastian Bach, à la Cité de la Musique. « Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur ». Ce célèbre psaume, qui a beaucoup inspiré les compositeurs, est le point de départ d'un concert qui célèbre l'aspiration de l'âme humaine à s'élever vers Dieu. Alors que le troisième épisode du ...
tubeuf_bach

André Tubeuf, une vie avec Bach

Le philosophe et critique musical livre une somme sur un compositeur qui l'inspire depuis le bicentenaire de sa mort en 1950. André Tubeuf a beaucoup à dire sur Johann Sebastian Bach, son œuvre, ses interprètes, et la philosophie de Leibniz dont il voit dans la musique du Cantor de Leipzig comme une parfaite illustration. À la lecture de cet essai, on peut même dire qu'il s'agit d'une fervente passion qui ...
image.html

L’éveil musical en bande dessinée avec Luis et Titi

Premier titre de l'auteure-éditrice Audrey Sedano, installée à deux pas d'Angoulême, Luis et Titi à la découverte de la musique propose une méthode plaisante et imagée pour apprendre aux petits les grands principes de la musique. Au long des dix chapitres qui constituent cette bande dessinée proche du livre pour enfant, c'est-à-dire sans cases ni phylactères, on suit les aventures de deux petits singes joueurs, qui, au contact de la jungle, ...
christian immler

Bach en sept paroles par Pygmalion : l’appel de Noël

Après « Lumières » et « De passage », la troisième parole choisie par Raphaël Pichon et Pygmalion dans leur parcours à travers les cantates de Johann Sebastian Bach, célèbre un thème de l'Avent par excellence, l'« appel ». L'appel, c'est celui que les Écritures lancent au chrétien afin qu'il se prépare à accueillir le Christ. Les cantates choisies sur ce thème, toutes prévues pour être chantées à Leipzig en cette période ...
christophe rousset

Balbastre et Rameau par Christophe Rousset à la Cité de la Musique

Christophe Rousset, l'un des plus fameux clavecinistes français d'aujourd'hui profite d'un instrument exceptionnel pour faire briller les musiques de Balbastre et de Rameau. Le jeu sur instruments anciens, comme le propose tout au long de l'année la Philharmonie-Cité de la Musique, comporte des risques. On a ainsi vu en mai dernier Jean-Philippe Collard se battre avec une touche récalcitrante tout au long du Concerto « L'Égyptien » de Saint-Saëns. Plus récemment, le ...
R Pichon

Donner les cantates de Bach aujourd’hui : rencontre avec Raphaël Pichon

Rentrée parisienne chargée pour l'Ensemble Pygmalion qui, après Miranda à l'Opéra comique, enchaîne sur un cycle de concerts à la Philharmonie intitulé "Bach en sept paroles". D'octobre à mai, sept programmes autour de cantates de Johann Sebastian Bach ont été conçus par Raphaël Pichon, qui revient pour nous sur la démarche à l'origine de ce cycle. ResMusica : L'Ensemble Pygmalion s'est notamment fait connaître par ses enregistrement d'œuvres peu connues de ...
Au Louvre, le théâtre de Marais par L’Achéron

Au Louvre, le théâtre de Marais par L’Achéron

Pour illustrer l'exposition Théâtre du pouvoir au Louvre, les Pièces de viole de Marais, que le compositeur jouait en personne devant Louis XIV, s'imposent. Auteurs d'un début d'intégrale de ces pièces, avec l'enregistrement du Premier livre sorti cette année, François Joubert‐Caillet et L'Achéron ont choisi de ne pas s'en tenir à ce début de corpus, et ils présentent un florilège de pièces choisies parmi les six cents que contiennent les cinq ...
_MG_5904 copy

Telemann et Bach en ouverture de Terpsichore

Encadrant les Vénitiens du XVIIe siècle mis à l'honneur par Capriccio Stravagante, les deux grands du baroque allemand marquent les débuts du festival Terpsichore : Telemann dans un spectacle étonnant et original avec Julien Martin et Hubert Hazebroucq pour débuter, et Bach dans un programme plus classique avec Sophie Gent et Bertrand Cuiller pour continuer. Vendredi soir, le premier concert de l'édition 2017 rassemblait le flûtiste à bec Julien Martin et ...
ensemble_masques_david_samyn

Vox Luminis en point d’orgue à l’Académie Bach

Les deux derniers jours de l'Académie Bach d'Arques-la-Bataille permettent de saisir toute la richesse de cet événement, pour sa 19e édition, avec Vox Luminis en point d'orgue. À la fin du mois d'août, pendant une semaine, l'Académie Bach combine concerts gratuits et payants, conférences, mais aussi stage et concerts de fin de stage, dans plusieurs lieux de la région dieppoise. Ce festival, centré sur la figure du Cantor de Leipzig, met ...
DSC_2627-2

À Saint-Denis, l’intensité de Jean Rondeau dans les variations Goldberg

Jean Rondeau met à son répertoire le monument de la musique pour clavecin seul de Johann Sebastian Bach. À trop se contenter des versions discographiques des Variations Goldberg, on en oublie la performance physique et intellectuelle que constitue l'enchaînement du célèbre Aria et de ses trente variations. Avec toutes les reprises, cette immersion dans une partition des plus exigeantes dure une bonne heure et demie. Pour son passage au festival de ...
L-impreion-que-l-instrument-chante

Christophe Rousset se livre

La Rue musicale fait paraître un passionnant livre d'entretiens de Christophe Rousset par le journaliste Camille De Rijck. S'il fallait résumer en un mot le claveciniste et chef d'orchestre après la lecture de cet ouvrage, celui de franchise est celui qui nous vient à l'esprit immédiatement. Qu'il s'agisse d'évoquer, plus que ce que l'introduction laisse penser, son parcours personnel, ou de livrer des considérations artistiques, Christophe Rousset s'embarrasse assez peu de ...
csm_Telemann-HP-14-google_49348bebc7

Georg Philipp Telemann, génie du marketing musical

Il y a 250 ans, le 25 juin 1767, disparaissait à Hambourg Georg Philipp Telemann, l'un des plus fameux compositeurs de son temps. Né le 14 mars 1681 d'un père pasteur et d'une mère fille de pasteur, le jeune Georg Philipp se révèle un surdoué de la musique, apprenant à partir de 10 ans toutes sortes d'instruments en autodidacte, et composant à 12 ans son premier opéra. Malgré les efforts de ...
3149020926802_600

L’Akademie für alte Musik revient au Telemann concertant

Encore une parution de qualité à l'occasion de l'année Telemann, avec un programme de concertos pour toutes sortes d'instruments. La fameuse Akademie für Alte Musik Berlin fait partie, à l'instar de Musica Antiqua Köln, de ces ensembles qui ont contribué dans les années 1980 à 2000 à défricher la musique concertante de Georg Philipp Telemann. Elle nous montre aujourd'hui que, parmi les dizaines de concertos qu'il nous a laissés, il reste ...

Van Eyck augmenté, avec Alexis Kossenko et Lucía Martín-Cartón

Une promenade à travers l'Europe musicale du milieu du XVIIe siècle à partir de l'œuvre du Néerlandais Jacob Van Eyck : voilà ce que proposaient la soprano Lucía Martín-Cartón et les Ambassadeurs aux spectateurs du théâtre Grévin. Avec Der Fluyten Lust-Hof, littéralement "Le jardin des délices de la flûte", l'organiste et flûtiste d'Utrecht Jacob Van Eyck a rassemblé un grand nombre de mélodies de toute l'Europe, qu'il a transcrites pour flûte ...
(c) Bernard Martinez

Une approche des concertos de Bach par David Grimal et les Dissonances

Les Dissonances et David Grimal ont inauguré, il y a un an, un programme de concertos de Bach qui a peu tourné jusqu'à présent. Avec cette soirée au théâtre de Rungis, on constate que le projet original des Dissonances trouve à s'y exprimer de fort belle manière. Le concept d'un orchestre sans chef et à géométrie variable, s'il fonctionne dans les concertos de Mozart, est a fortiori particulièrement bien adapté à ...
2017-04-26 08_57_49-justin_taylor-362x544.png - Visionneuse de photos Windows

Justin Taylor, phénomène du clavecin en devenir

Lauréat du Premier Prix à Bruges en 2015 et nommé aux Victoires de la musique classique en 2017, auteur d'un premier disque multi-récompensé chez Alpha l'année dernière, le jeune claveciniste Justin Taylor donnait un récital au théâtre du musée Grévin, montrant l'étendue prometteuse de son talent. Nullement décontenancé par les statues d'Anne Roumanoff et de Kev Adams qui entourent la scène, Justin Taylor se lance dans la Fantaisie chromatique de Bach ...
Les Ambassadeurs et Stephan MacLeod brillent dans les ténèbres de Charpentier

Les Ambassadeurs et Stephan MacLeod brillent dans les ténèbres de Charpentier

À l'Oratoire du Louvre, l'ensemble d'Alexis Kossenko avait rendez-vous avec Marin Marais et Marc-Antoine Charpentier, et un public tenté, en cette période pascale, par une immersion dans des Leçons de ténèbres pour voix de basse. La première partie du concert est consacrée à deux suites de Marais extraites des Pièces en trio, que Les Ambassadeurs en formation réduite interprètent non avec deux mais avec quatre dessus : deux violons et deux ...