À emporter, DVD, DVD Musique, Opéra

Le choc Elektra continue en DVD

Plus de détails

Richard Strauss (1864-1949) : Elektra. Mise en scène : Patrice Chéreau ; décors : Richard Peduzzi ; costumes : Caroline de Vivaise ; lumières : Dominique Bruguière ; mouvements chorégraphiques : Thierry Thieû Niang. Avec : Evelyn Herlitzius, Elektra ; Waltraud Meier, Klytämnestra ; Adrianne Pieczonka, Chrysothemis ; Mikhal Petrenko, Orest ; Tom Randle, Aeghist ; Franz Mazura, Der Pfleger des Orest ; Florian Hoffmann, Ein junger Diener ; Donald McIntyre, Ein alter Diener ; Renate Behle, Die Aufseherin / Die Vertraute ; Bonita Hyman, Erste Magd ; Andrea Hill, Zweite Magd / Die Schleppträgerin ; Silvia Hablowetz, Dritte Magd ; Marie-Eve Munger, Vierte Magd ; Roberta Alexander, Fünfte Magd. Coro Gulbenkian. Orchestre de Paris, direction : Esa-Pekka Salonen. Réalisation : Stéphane Metge. 1 DVD Bel Air classiques BAC 110. Filmé en juillet 2013 au Grand Théâtre de Provence dans le cadre du Festival international d’art lyrique d’Aix-en-Provence. Sous-titres : français, anglais, allemand, italien et espagnol. Format image : NSTC 16:9. Format son : 2.0 PCM 5.1DD. Durée totale : 133 minutes.

 

Les Clefs ResMusica

elektra dvdAprès le choc sur scène, le choc en vidéo. Diffusée sur Arte, cette Elektra mythique, dernière mise en scène de , passe très bien du plateau à l’écran et garde entier son potentiel émotionnel.

La réalisation, confiée à l’excellent , magnifie le travail scénique de Chéreau. Les caméras privilégient les vues depuis le public, les gros plans, d’habitude assez défavorables aux chanteurs, rendent ici l’émotion encore plus grande – et par conséquent quasi insupportable. On retrouve avec joie ce classicisme mêlé de relecture propre à , tel la scène de reconnaissance d’Oreste ou le départ de ce dernier à la fin de l’oeuvre.

Au niveau musical le miracle continue. souffle le chaud et le froid avec un survolté, alternant les passages d’une douceur inattendue aux déferlements orchestraux hystériques. brûle les planches, Elektra plus vraie que nature, souveraine et révoltée. reste à l’écran la tragédienne hors-pair qu’elle a toujours été. et offrent de solides Chrysothemis et Oreste et on se réjouit qu’Egiste soit chanté par un ténor en voix, . Dans la multitude de seconds rôles, on retrouve avec la même émotions les vieux routiers (, , , , ) et les jeunes talents (, , , ).

Un DVD d’exception, présenté dans un format digipack et augmenté d’un excellent livret d’accompagnement. Le bonus permet d’écouter les dernières paroles de Patrice Chéreau expliquant « son » Elektra, un document post-mortem qui est le plus beau des hommages à cet homme de théâtre.

 

Plus de détails

Richard Strauss (1864-1949) : Elektra. Mise en scène : Patrice Chéreau ; décors : Richard Peduzzi ; costumes : Caroline de Vivaise ; lumières : Dominique Bruguière ; mouvements chorégraphiques : Thierry Thieû Niang. Avec : Evelyn Herlitzius, Elektra ; Waltraud Meier, Klytämnestra ; Adrianne Pieczonka, Chrysothemis ; Mikhal Petrenko, Orest ; Tom Randle, Aeghist ; Franz Mazura, Der Pfleger des Orest ; Florian Hoffmann, Ein junger Diener ; Donald McIntyre, Ein alter Diener ; Renate Behle, Die Aufseherin / Die Vertraute ; Bonita Hyman, Erste Magd ; Andrea Hill, Zweite Magd / Die Schleppträgerin ; Silvia Hablowetz, Dritte Magd ; Marie-Eve Munger, Vierte Magd ; Roberta Alexander, Fünfte Magd. Coro Gulbenkian. Orchestre de Paris, direction : Esa-Pekka Salonen. Réalisation : Stéphane Metge. 1 DVD Bel Air classiques BAC 110. Filmé en juillet 2013 au Grand Théâtre de Provence dans le cadre du Festival international d’art lyrique d’Aix-en-Provence. Sous-titres : français, anglais, allemand, italien et espagnol. Format image : NSTC 16:9. Format son : 2.0 PCM 5.1DD. Durée totale : 133 minutes.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Lire aussi :

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.