Danse , Flash info

Les pionnières de la danse à l’honneur au Festival de Cannes

Pour sa quatrième et dernière édition en tant que directrice artistique du Festival de danse de Cannes – Côte d’Azur, a souhaité revenir aux sources en mettant en avant les pionnières qui ont contribué à l’invention de la danse moderne et contemporaine. La ouvrira le festival le 27 novembre 2021, pour une unique représentation en France à l’occasion du 30ème anniversaire de la mort de la chorégraphe américaine. Trois ballets de , dont le solo Extasis (1933) et les « danses de révolte » Steps in the streets (1936), ainsi que la première européenne d’Umbra, d’Andrea Miller, seront proposés. D’autres pionnières seront aussi au rendez-vous, comme , évoquée dans un solo de Jérôme Bel pour Elizabeth Schwartz ou Nijinska, dont Les Noces ou Boléro ont été reconstitués par , tandis que , étoile et pédagogue, se verra consacrer une exposition. Enfin, une conférence de Laura Capelle, sociologue et critique, abordera la question des femmes chorégraphes pionnières.
28 compagnies françaises et européennes, dont beaucoup sont dirigées par des femmes, se succéderont jusqu’au 12 décembre à Cannes et dans les nombreuses villes de la Côte d’Azur partenaires du festival. Elles proposeront notamment les spectacles très attendus de , , Régine Chopinot, , Système Castafiore, Bintou Dembelé, ou Eugénie Andrin. (DG)

(Visited 146 times, 1 visits today)
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.