Mot-clef : Alfonso Caiani

La Traviata - Anita Hartig (Violetta) - crédit Mirco Magliocca _opt

La Traviata au Capitole ou la belle Violetta d’Anita Hartig

Best-seller du genre, il aura pourtant fallu vingt ans à La Traviata pour intégrer de nouveau une saison lyrique au Théâtre du Capitole même si Verdi à régulièrement fait les beaux soirs de la ville rose ces dernières années. Pas sûr que les amoureux des aventures de Violetta et Alfredo sortent totalement repus. Mais le bel canto est bien là, grâce particulièrement à Anita Hartig. Premier laboratoire que cette Traviata du ...
Titus_3

Au Capitole, le règne de Titus, le triomphe de Sesto

Agréable par son aspect visuel et musical « classique », cette reprise de La Clémence de Titus qui clôture la saison lyrique toulousaine, ne suscite ni transcendance, ni incandescence, même si la prestation des uns et des autres reste honorable. Éloge du dépassement des passions par la grâce d’une musique d’une absolue concision, La Clemenza di Tito est principalement dominée par la détermination de Vitellia et la clémence constante de Titus, ...
Carmen Toulouse 1

Carmen à Toulouse, entre authenticité et tradition

« L’oiseau rebelle » de Bizet n’a pas détourné Jean-Louis Grinda d’une mise en scène bien trop sage pour cette nouvelle production présentée à Toulouse. Charge donc à Andrea Molino, avec à l’appui une distribution vocale homogène et convaincante, de mener l’œuvre dans sa version originale, avec l’élan et la séduction qu’elle mérite. À Toulouse, indéniablement, la nouvelle production de Carmen ne fait pas preuve d’une grande originalité : alors qu’on a retrouvé Carmen ...
Prophète_6a

Meyerbeer au Capitole, prophète en Occitanie

Cette nouvelle production de l’opéra de Meyerbeer Le Prophète est la preuve incontestable de l’ouverture d’esprit du Théâtre du Capitole, qui n’hésite pas à sortir des sentiers battus pour clôturer sa saison. Afin de se conformer au genre, l’Opéra n’a pas lésiné sur les moyens, l’une des caractéristiques principales du grand opéra étant un visuel plus que grandiloquent, agrémenté de ballets, de grands chœurs, de machineries et d’épopées historiques. Avec ...

Symphonie n°3 de Mahler par Kazuki Yamada : une cosmogonie bien sage

Interpréter une symphonie de Mahler est une entreprise périlleuse : le message métaphysique que le compositeur veut transmettre au public est complexe, voire déroutant. Kazuki Yamada a t-il réussi à escalader la Montagne magique ? Une œuvre de Gustav Mahler s’écoute autant qu’elle se voit : la masse orchestrale dégage cette impression de force que chacun reçoit comme un uppercut. Dès les premières mesures, les huit cors auxquels s’ajoutent les trémolos ...
lucia capitole patrice nin

Lucia par Nicolas Joel fait son retour à Toulouse

Près de vingt ans après sa création, cette mise en scène hollywoodienne, et désormais « vintage » de Lucia di Lammermoor fait son retour au Capitole. À la tête d’une belle distribution, la Lucia sublime de Nadine Koutcher succède triomphalement à Annick Massis. Cette mise en scène de Nicolas Joël, qui date de 1998, fit en son temps la gloire de la scène toulousaine, en raison notamment du fait qu’elle avait produite en ...
13466320_1055877904494812_1448551852162071039_n

Belle reprise de Faust en fin de saison du Capitole

Après ses débuts à Toulouse en tant que metteur en scène avec Faust de Gounod en 1983, Nicolas Joel avait clôturé en 2009 sa dernière saison au Capitole avec cet ouvrage que nous retrouvons sur cette même scène en cette fin de saison brillante. C'est aujourd'hui un Faust empreint de l'excellence des productions antérieures avec une distribution entièrement revue tout en conservant les décors et costumes des proches collaborateurs de ...
Passions+Capitole-main Vincent-20_12_2013@JJ Ader

Toulouse : les Passions, de la scène à la chapelle

L’exercice s’avère périlleux mais passionnant, tant pour les chanteurs que pour le public. Depuis quelques années, le chœur du Capitole, rompu au répertoire lyrique du XVIIIe siècle finissant à nos jours, élargit une fois l’an son univers musical vers de plus hautes époques en collaborant avec les excellents ensembles de musique ancienne du cru. Et Dieu sait que Toulouse et la région Midi-Pyrénées excellent en ce domaine ! Après de ...
Un écrin sans bijoux

Samson et Dalila par Tugan Sokhiev, un écrin sans bijoux

On attendait avec une espérance mélangée d’appréhension ce Samson et Dalila, idéal en théorie, mais dont les comptes-rendus des premières représentations toulousaines provoquaient de larges inquiétudes… L’espoir et les craintes se sont réalisés tous deux, avec un chœur et un orchestre fabuleux, et une distribution vocale bien en deçà de ce que l’on pouvait imaginer. Remplaçant Olga Borodina, forfait pour raison de santé, Elena Bocharova possède d’indéniables moyens, et une sauvagerie ...
L’auberge espagnole

Viva la mamma de Donizetti à la Scala, l’auberge espagnole

Le convenienze ed inconvenienze teatrali parfois appelé Viva la mamma, est une œuvre qu’on peut trouver aussi amusante que sinistre, aussi pétillante que sans inventivité, aussi plate que gracieuse, bref, on y trouve ce que les intervenants ont bien voulu mettre à l’intérieur. Donizetti est en partie responsable, il a remanié sa partition à plusieurs reprises, et a invité ses chanteurs à y ajouter tous les «airs de valise» qui leur ...
Aux portes du paradis

Aux portes du paradis

Les Sacqueboutiers de Toulouse Quel manque de clairvoyance a pu avoir le pape Paul V en ce jour de mars 1610, lorsqu’il refusa cet office de vêpres, qui lui était pourtant dédié, ainsi qu’une place et une bourse ecclésiastique pour le fils du compositeur, lequel n’obtint pas le poste escompté à Rome ! Non seulement la postérité n’a pas retenu le nom de Paul V, mais le chef d’œuvre des «Vêpres de ...
Il Trittico à La Scala

Il Trittico à La Scala par Riccardo Chailly

Présentée, en 2008, lors des festivités des 150 ans de la naissance de Puccini, cette production milanaise du rare Il Trittico, propose du travail de grande qualité au service d’une œuvre qui souffre encore d’une sous représentation, sur les scènes lyriques mondiales. L’approche de l’expérimenté Luca Ronconi est soucieuse de trouver un sens commun à ces trois partitions. L’homme de théâtre retient l’idée d’une descente progressive des personnages vers ...
Lavelli ! Le retour !

Simon Boccanegra : Lavelli ! Le retour !

En comptant sur Jorge Lavelli, Frédéric Chambert a fait le choix de l’audace dans la continuité pour sa prise de fonction au Capitole. La Halle aux Grains accueille cette nouvelle production maison d’un opéra encore trop mal-aimé. Musicalement, dès l’ouverture, Marco Armiliato obtient de très belles couleurs orchestrales dans des nuances bien amenées. Souplesse et précision sans relâchements ont été les qualités fondamentales de sa direction. La musique a été délicatement ...
Myung Whun Chung dirige une distribution de rêve

Myung-Whun Chung dirige une distribution de rêve

Festival de Saint Denis Requiem de Verdi C’est un magnifique et émouvant concert que nous a offert le festival avec quatre voix descendues du ciel, un orchestre et des chœurs sublimes sous la baguette fervente de Myung Whun Chung. En 1874, à l’occasion du premier l’anniversaire de la mort de l’écrivain Alessandro Manzoni Verdi écrivit cette bouleversante et magnifique méditation sur l’éternité. Le compositeur voue une immense admiration à l’auteur d’I ...