Mot-clef : Ann Murray

71DCw4seNxL._SL1500_

Pour les nostalgiques de Frederica von Stade

Regroupés en un magnifique coffret édité SONY, les anciens récitals de Frederica von Stade pour les labels CBS et RCA réapparaissent dans leur emballage et leur agencement d’origine. Les admirateurs de « Flicka » seront aux anges. Son Chérubin, sa Mélisande, sa Cendrillon de Rossini avaient séduit et enflammé les spectateurs parisiens des années 1970. Longtemps sa Rosine du Barbier, son Octavian du Rosenkavalier, sa Charlotte de Werther ou sa Pénélope ...
51csB74LpoL

Duos allemands avec Urszula Kryger et Jadwiga Rappé

Deux chanteuses polonaises explorent un aspect assez peu connu du lied romantique allemand, le duo chanté accompagné au piano. Les deux artistes sont-elles à la hauteur de leurs devancières ? Pour les nostalgiques du beau chant, le programme de ce CD qui nous vient de Pologne – Mendelssohn, Schumann, Brahms – évoquera à n’en pas douter le beau disque autrefois enregistré en live par Rita Streich et Maureen Forrester, accompagnées par ...
Nozze di Figaro

Le nozze di Figaro de Giorgio Strehler

En dépit de son âge – près de quarante ans ! –, la célèbre mise en scène de Giorgio Strehler, qui fit les beaux jours du Palais Garnier dans les années 1970 et 80, continue à enchanter aujourd’hui les spectateurs de Bastille. Les décors et les costumes d’Ezio Frigerio n’ont pas pris une ride, les éclairages réglés par Strehler lui-même sont toujours aussi envoûtants et la direction d’acteurs n’a perdu ...
Qui aime bien châtie bien !

Felicity Lott & Ann Murray, qui aime bien châtie bien !

Comme Graham Johnson l’avoue dans la savoureuse note de programme, entre Crime et châtiment, mieux vaut ne pas choisir, pourvu que l’on s’amuse. Il entraîne dans les turpitudes deux honorables Dames de l’Empire britannique, membres fondateurs de son ensemble The Songmakers’Almanac, constitué pour explorer le répertoire de la mélodie. La première partie confronte l’enfant à la cruauté des adultes : le bébé que l’on berce deviendra un criminel (Schumann), mourra de ...
Le Boulez de poche

Le Boulez de poche

Les festivités autour des 85 ans de Pierre Boulez, en mars prochain, stimulent ses deux éditeurs officiels : Universal et Sony, qui remettent sur le marché, sous forme très économique, la presque totalité de son legs. Venant après un indispensable coffret Bartók, ce box Stravinsky/DGG reprend l’intégralité des enregistrements du compositeur russe sous la baguette du compositeur et chef français. Il est intéressant de comparer Boulez au fur et à mesure des ...
La Flûte pour les enfants…germanistes

La Flûte pour les enfants…germanistes

Le spectacle figurant sur ce DVD est une émanation de la fameuse production salzbourgeoise autrefois mise en scène par Jean-Pierre Ponnelle, celle qui fut créée à la Felsenreitschule en 1978 et donnée au festival lors de neuf saisons consécutives. Ces représentations légendaires, notamment marquées par le choix de présenter au public l’intégralité du dialogue de Schikaneder, furent également immortalisées par une très belle version discographique jadis publiée chez RCA, et ...
Un Cosi un peu trop sage

Cosi un peu trop sage par Muti à Salzbourg en 1983

Cet enregistrement de Cosi fan tutte, écho des débuts mozartiens de Riccardo Muti à Salzbourg en 1983, n’est pas tout à fait inconnu, car il exista un temps en CD sous étiquette EMI. La production n’avait cependant pas connu les honneurs de la vidéo, les images en sont donc inédites. Vingt-trois ans plus tard, était-il nécessaire de ressusciter en DVD une interprétation dont la version audio a depuis longtemps disparu des ...

Felicity Lott & Ann Murray, sœurs sourires

Innovant, vestige d’un passé quasi victorien, beaux restes, le récital des deux cantatrices anglaises à Strasbourg est de ceux qui accrochent le public sans se préoccuper d’autres considérations. Dans un programme qui allait de Monteverdi à la comédie musicale, les deux chanteuses ont su manier toutes les ficelles de « l’entertainment » sans pousser très loin l’art sublime de l’autodérision. Les connaisseurs ont d’abord grincé des dents en entendant du Monteverdi d’un autre âge ! ...