Mot-clef : Ann Petersen

Coup d’envoi pour Emmanuel Krivine à la tête du National

Coup d’envoi pour Emmanuel Krivine à la tête du National

Il y a foule et un peu d'électricité dans l'air pour le concert inaugural marquant la prise de fonction d'Emmanuel Krivine à la tête de l'Orchestre National de France en ce tout début de saison. Le chef français – il n'y en a pas eu depuis 40 ans à la tête de cette phalange ! – connaît bien le « National » au point de parler d'ores et déjà de « chimie immédiate » ...
T5

La foudroyante beauté du Tristan d’Heiner Müller

La troisième journée du Festival Mémoires présenté par l'Opéra de Lyon nous emmène rien moins qu'à… Bayreuth avec la recréation de l'historique Tristan et Isolde qu'Heiner Müller mit en scène de 1993 à 1999 au Festspielhaus. Choc esthétique de bout en bout. À Bayreuth, la mort d'une production, après environ cinq années de vie, se matérialise par une destruction publique des décors (c'est ainsi que l'auteur de ces lignes a pu ...
Wagner

Tannhäuser mis en scène et chorégraphié par Sasha Waltz

Si la mise en scène controversée de Sasha Waltz ne convaincra pas tout le monde, la qualité musicale de ces exceptionnelles soirées berlinoises devrait rallier tous les suffrages. Chapeau bas, en tout cas, à Peter Seiffert, René Pape et Peter Mattei. Filmée au Schiller Theater de Berlin en avril 2014, cette nouvelle mise en scène d’opéra de Sasha Waltz tente, avec plus ou moins de bonheur, d’intégrer à l’action dramatique de ...
tristan_grand2

Tristan et Isolde, Wagner Majuscule

Grosse sensation à l'Opéra de Lyon avec ce Tristan et Isolde revenu de loin -défection du duo Wieler-Morabito et du ténor Gary Lehman, le Parsifal de la récente version Gergiev- et in fine épatant ; le plus beau Wagner de l'ère Dorny pour l'instant. Les pinaillages lus et entendus ça et là, auxquels pour les uns on souscrira, ne changent pas la donne : il nous été donné d'assister à un ...
Art total, nous voilà !

L’Or du Rhin à Paris : Art total, nous voilà !

Première attendue que celle de L’Or du Rhin, prologue à une Tétralogie qui se terminera en juin 2011. Depuis 1957 la «Grande Boutique» n’avait osé programmer L’Anneau du Nibelung dans son intégralité – et encore, seuls les deux premiers volets furent donnés à ce moment. En toute logique, l’ancien assistant de Patrice Chéreau à Bayreuth sur le même cycle et aujourd’hui directeur de la maison s’est empressé de produire un ...
Il était une fois…

Il était une fois… L’Or du Rhin à Strasbourg

Production très attendue de la saison strasbourgeoise, cet Or du Rhin marquait tout d’abord le début d’une nouvelle Tétralogie en terre rhénane, répartie sur quatre saisons successives. Mais l’événement était surtout dans la toute première mise en scène du Ring (et la première incursion dans l’univers wagnérien) de David McVicar, devenu en quelques années un incontournable de la scène lyrique, tant par l’abondance que la fréquente réussite de ses spectacles, ...