Mot-clef : François Piolino

François Piolino, ténor franco-suisse

François Piolino, ténor passionné

Ténor passionné et passionnant, sillonnant les Opéras de France, d’Allemagne et du Japon, François Piolino, après une carrière baroque, poursuit actuellement son chemin dans des rôles aussi divers que Sebas du Roi Candaule, Valzacchi, ou encore Monostatos. Après un passage à la Guildhall School of Music de Londres et de prestigieuses collaborations avec les plus grands chefs du moment (William Christie, Jean-Claude Malgoire, Yvan Fischer,…), il s’apprête aujourd’hui à retrouver ...
Les couleurs sombres de Werther

Werther par Thomas Hampson, version baryton de référence

L’influence de Massenet sur le jeune Debussy n’est plus à démontrer. Cette nouvelle version de Werther – l’exacte contemporaine de Pelléas – la rapproche de l’atmosphère sombre et ténébreuse du drame de Maeterlinck. Mais, n’est-ce pas plutôt l’inverse ? L’œuvre de Massenet était achevée dès 1887 et refusée aussitôt. Elle fut représenté en 1892 à Vienne, en allemand, par le célèbre ténor wagnérien Ernest Van Dyck. Enfin, le compositeur remit sur ...
L’Incoronazione di Poppea

L’Incoronazione di Poppea par Klaus Michael Grüber et Minkowski

Si le Couronnement de Poppée fait les beaux jours des maisons d’opéras depuis quelques mois, voici une version en dvd qui devrait s’imposer comme une première référence. Première parce que le propos des concepteurs, le chef Minkowski et le metteur en scène Grüber, présente une lecture que certains trouveront discutable et qui doit donc être complétée par une autre, moins « expurgée » : ici, nombreuses coupures (scène collective du couronnement de Poppée), ...
rose_nancy

C’est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante

Le Chevalier à la rose Vous souvenez-vous de cette publicité Kenzo qui avait surpris plus d’un parisien lorsqu’un matin, au sortir de chez lui, il s’était retrouvé face à de superbes parterres rouges, telle la place du Panthéon parsemée de grands coquelicots ? Il en fut de même ce soir-là au lever de rideau lorsque est apparue une scène recouverte de photos de roses accrochées à des centaines de tiges bien trop figées. ...

Les Paladins au Châtelet, Rameau barock’n’roll

Rameau refleurit en ce printemps mais contrairement aux « Boréades » qui se donnent simultanément à l’Opéra de Lyon ces « Paladins » que présente le Châtelet dans une réalisation confiée à William Christie et aux chorégraphes José Montalvo et Dominique Hervieu, pêchent par un excès de couleurs, d’intention, de gestes. Mais ne boudons pas notre plaisir car c’est une façon de sauver de l’ennui une œuvre dans laquelle la partie chorégraphie prédomine et ...
Ultime Werther

Ultime Werther

Jules Massenet Non, non, rassurez-vous, Thomas Hampson n’a pas décidé de se reconvertir en ténor, il s’agit bien d’une adaptation pour baryton de Werther, écrite à l’intention de Mattia Battistini (1856-1928), « La Gloria d’Italia, Il Re dei Baritoni. » Thomas Hampson avait d’ailleurs enregistré cette version à la suite des représentations au Met en 1999, toujours avec la Charlotte de Susan Graham. Devant la difficulté à trouver un ténor acceptable pour ...
Offenbach à L’Opéra de Lyon, La Fureur de Rire

Offenbach à L’Opéra de Lyon, La Fureur de Rire

Alexander Livenson / Caio Gaiarsa Quel est le point commun entre Jacques Offenbach, Dimitri Chostakovitch, Georges Bizet et Arthur Honegger ? Par-delà des esthétiques diamétralement opposées, ces quelques exemples pris arbitrairement démontrent à l’envi que ces prolifiques musiciens n’ont pas hésité à taquiner la muse légère. Ils n’ont pas cru déchoir en écrivant, d’une plume alerte, des partitions guillerettes, originales, quoique relativement occultées. Ainsi l’auteur de la ténébreuse Lady Macbeth de Mzensk a-t-il ...