Mot-clef : Heiner Goebbels

cris de paris keravec Christophe Raynaud de Lage

La voix étendue de la cornemuse d’Erwan Keravec

Devant un public nombreux et réceptif, Erwan Keravec poursuit dans ce spectacle Extended VOX son exploration des possibilités offerte par l’association de la voix et de la cornemuse. Cette fois, c’est le chœur mixte Les Cris de Paris qui entoure le sonneur, dirigé par Geoffroy Jourdain. Tout commence dans la pénombre par une ambiance sonore d’orage sur l’océan. Doucement, dans le lointain, le son de la cornemuse d’Erwan Keravec apparaît puis ...
samedi de lumière

Rituel total avec Karlheinz Stockhausen et Harry Partch

Répondant au questionnaire de Proust (publié en 1980 dans la Frankfurter Allgemeine Zeitung) et plus précisément à la question : « Quel est pour vous le plus grand malheur », Karlheinz Stockhausen répondait : « La rébellion de Lucifer ». Luzifers Abschied (le départ de Lucifer) est donné au festival de Saint-Denis. Tout aussi unique, inédit et diablement original, Delusion of the Fury de l'Américain Harry Partch est présenté en création française le lendemain, ...

Heiner Goebbels, lauréat du prix Franco Quadri

Le compositeur et metteur en scène allemand Heiner Goebbels (né en 1952) vient de se voir attribuer le prix Franco Quadri par la société Ubu/Franco Quadri. Ce prix est considéré comme l’Oscar de la scène théâtrale italienne. Il est remis au Piccolo Teatro de Milan.
Stifters Dinge (c¦º) mario del Curto 1 (2)

Une biennale dans le Nuage avec Heiner Goebbels

Stifters Dinge matérialise la musique dans des nuées de fumée quasi numériques, sans odeur mais d’une saveur inouïe, car elle donne à voir des bulles de neige vaporeuse dansant au rythme des sons sortis de cinq pianos debouts sans coffre et sans pianiste, dont le spectateur peut apercevoir le mécanisme, tels des œuvres d’art sans artiste et cependant orchestré par le maître du lieu, Heiner Goebbels. En chef magicien et ...
I Went to the house (c) Mario Del Curto 6

Rétrospective Heiner Goebbels à la Biennale Musiques en scène

Du 5 au 29 mars à Lyon, sur le toit de l'office du tourisme, abritant le bureau de la Biennale Musiques en scène, est posé un beau nuage blanc, l'image autour de laquelle Damien Pousset a choisi d'élaborer sa programmation: le Cloud est l'image emblématique de cette nouvelle forme de communication inter-mondialiste que sont les réseaux internet mettant à disposition un réservoir illimité d'informations dont s'emparent aujourd'hui les artistes. Ainsi, ...
Goebbels, When the mountain changed its clothing, 1, par Klaus Grünberg

Heiner Goebbels et les voix slovènes : onirique

Deux précédents spectacles de Heiner Goebbels ont déjà été présentés ici-même : le concert scénique I Went To The House But Did Not Enter, en septembre 2009, en ce même Théâtre de la Ville ; et Max Black, en février dernier, au Théâtre des bouffes-du-nord. En outre, le rédacteur de cette chronique ne cache pas qu’il a déjà assisté à quatre autres de ces fantasmagories que, dans sa génération, seul Heiner Goebbels ...
André Wilms © Mario del Curto

André Wilms est Max Black

Quatorze ans après sa création, ce Max Black demeure une étape inappréciable dans la construction de l'œuvre – elle conjugue un rare et joueur raffinement poétique à une précision technologique horlogère – de Heiner Goebbels. La scénographie désigne l'antre d'un « philosophe » (au sens de la Renaissance : un alchimiste). Sur une vaste bureau/établi central, une myriade d'appareils aux technologies plus ou moins modernes ; devant, à jardin, une petite table elle ...
Théâtre de la Ville

I Went To The House But Did Not Enter de Heiner Goebbels

Le travail de Heiner Goebbels est sans aucun équivalent actuellement. Ce grand créateur travaille non le son, les paramètres de la musique, la vue ou l’imaginaire, mais … tout cela ensemble et les dépasse. Le socle de sa démarche concerne moins la sensation (cette énergie qui sort du corps, une fois que le système nerveux a «digéré» les stimuli sonores qui l’ont atteint) que la perception, à l’entrée du corps ...