Mot-clef : Kazuki Yamada

Kazuki Yamada dirige Jarrell et Berlioz à la Philharmonie de Paris

Kazuki Yamada dirige Jarrell et Berlioz à la Philharmonie de Paris

Avec le deuxième « week-end Berlioz » à la Philharmonie de Paris, les festivités autour de du Romantique français se poursuivent, mettant à l'affiche le monumental Te Deum. Sous la direction de Kazuki Yamada, l'Orchestre Philharmonique de Radio France créé en première partie Reflections, concerto pour piano n° 2 de Michael Jarrell, avec en soliste Bertrand Chamayou. Après son opéra Bérénice, créé à Garnier l'année dernière et que nous avions beaucoup aimé, le nouveau concerto ...

Jean-Christophe Maillot, dans les pas des Ballets russes à Monte-Carlo

Directeur-chorégraphe des Ballets de Monte-Carlo depuis 25 ans, Jean-Christophe Maillot occupe une place à part dans le paysage chorégraphique.  En Compagnie de Nijinsky est un programme qui lui ressemble, proposant des écritures chorégraphiques diverses unies par une même réflexion sur l’héritage des Ballets russes. "Nijinsky est l’incarnation de ce que j’aime chez le danseur." ResMusica : Pourquoi avoir choisi de consacrer un hommage à Nijinsky en 2018, qui n’est pas une année ...

Kazuki Yamada prolongé à l’OPMC

Kazuki Yamada est renouvelé au poste de directeur artistique et musical de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo jusqu'à la fin de la saison 2020/2021. Le chef japonais est en poste sur le Rocher depuis septembre 2016 et fait une belle carrière à l'international depuis qu'il a remporté en 2009 le grand prix du Concours international de Besançon. (JBdLT)
Les Ballets de Monte-Carlo rendent un vivant hommage à Nijinsky

Les Ballets de Monte-Carlo rendent un vivant hommage à Nijinsky

Conçu par Jean-Christophe Maillot, directeur des Ballets de Monte-Carlo, le programme En Compagnie de Nijinsky allie avec bonheur tradition et modernité et rappelle que l’héritage des Ballets russes occupe toujours une place vivante dans la danse d’aujourd’hui. Dix ans après le centenaire des Ballets russes, les Ballets de Monte-Carlo célèbrent Nijinsky grâce à un programme qui réunit quatre œuvres emblématiques du répertoire des Ballets russes : Daphnis et Chloé, L’Après-midi d’un ...
Ctos Brahms Adam Laloum

La poésie d’Adam Laloum dans les deux concertos de Brahms

C’est avec une audace certaine qu’à peine trentenaire, Adam Laloum s’attaque aux sommets de la littérature romantique que sont les deux concertos de Brahms, qui comptent parmi les plus longs et les plus exigeants du répertoire. On connaît le goût du pianiste toulousain pour la musique de Brahms, avec lequel il avait débuté son parcours discographique en 2010, largement prolongé ensuite dans le domaine de la musique romantique allemande. Le Concerto ...
OPMC-2016-Kazuki-YAMADA-@-JC-Vinaj-OPMC-1-694x405

Le Printemps des Arts de Monte-Carlo met Ives et Mozart à l’honneur

Pour le deuxième week-end du Printemps des Arts de Monte-Carlo, le programme mettait l’accent sur Ives et Mozart, les deux compositeurs à l’honneur de cette édition d'un festival qui garde toujours un regard tourné vers la création contemporaine. Le jeudi 22 mars, Liana Gourdjia ouvre le concert avec la Sonate pour violon et piano n° 2 de Charles Ives, dans laquelle le goût du musicien américain pour les mélodies d’inspiration populaire ...

Symphonie n°3 de Mahler par Kazuki Yamada : une cosmogonie bien sage

Interpréter une symphonie de Mahler est une entreprise périlleuse : le message métaphysique que le compositeur veut transmettre au public est complexe, voire déroutant. Kazuki Yamada a t-il réussi à escalader la Montagne magique ? Une œuvre de Gustav Mahler s’écoute autant qu’elle se voit : la masse orchestrale dégage cette impression de force que chacun reçoit comme un uppercut. Dès les premières mesures, les huit cors auxquels s’ajoutent les trémolos ...
CarminaBurana.01

A Genève, on danse Carmina Burana

Carmina Burana, l’œuvre magistrale et emblématique du compositeur Carl Orff sert de support au chorégraphe français Claude Brumachon pour offrir un ballet semblant favoriser la performance plutôt que l’esthétisme. Après la reprise de Casse Noisette de Piotr Ilitch Tchaïkovski en novembre dernier, le Ballet du Grand Théâtre de Genève propose un changement total d’atmosphère dans son second spectacle de la saison avec le chorégraphe Claude Brumachon qui, en s’attachant à l’expression ...
jolas

Les délices du Printemps des arts de Monte-Carlo

Par la variété et l'excellence de sa programmation, le festival du Printemps des arts de Monte-Carlo est l'un des grands moments d'ouverture de cette saison. L'édition 2016 n'a pas failli avec, autour d'un cycle Mahler de grande envergure, créations et récitals.  Comme chaque année depuis trente-deux ans, le Printemps des arts de Monaco éblouit ses auditeurs par une programmation inventive, variée et toujours exigeante, assurée par la curiosité infatigable de ...

Formidables Kazuki Yamada et Vadim Gluzman

Dans un Victoria Hall bondé, l’orchestre de la Suisse Romande sous la direction de Kazuki Yamada offre un formidable concert alliant musicalité, énergie et complicité. En 2010, à la suite d’un concert resté dans les annales de l’orchestre de la Suisse Romande, les musiciens de l’orchestre plébiscitaient Kazuki Yamada comme chef titulaire. Jugeant son expérience et son répertoire encore trop incomplets, le jeune chef japonais renonçait à cette tâche. Depuis la ...

Kazuki Yamada à Monte-Carlo

Le chef d'orchestre japonais Kazuki Yamada a été désigné poste de directeur musical de l'Orchestre philharmonique de Monte-Carlo, il prendra ses fonctions, en septembre 2016, à la suite de Gianluigi Gelmetti. Kazuki Yamada, lauréat du concours de Besançon 2009, était déjà chef invité  de l'orchestre monégasque depuis l'automne 2013. Gianluigi Gelmetti, dont le mandat se termine le 31 aout prochain, sera élevé au rang de Directeur honoraire pour la saison 2015/2016 qu'il ...

Yamada prolonge à Genève

Le chef d'orchestre Kazuki Yamada prolonge son mandat de principal chef invité auprès de l'Orchestre de la Suisse romande à Genève jusqu'en 2017, avec l'option d'une année supplémentaire. Le chef japonais occupe cette fonction depuis 2013 et il est actuellement en tournée en Asie avec ses musiciens suisses. Il occupe une fonction identique auprès de l'orchestre philharmonique de Monte-Carlo.

Kazuki Yamada chef principal invité de l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo

Le jeune chef d'orchestre japonais Kazuki Yamada vient d'être nommé chef principal invité de l'Orchestre philharmonique de Monte-Carlo à compter de la saison 2014 / 2015, aux cotés de Gianluigi Gelmetti, directeur musical.
ls01

Festival de Besançon : concert de clôture

Richard Strauss le disait : ce n'est pas le chef qui doit transpirer, mais le public. Aucun doute qu'il ait eu raison ce soir pour le dernier concert du Festival bisontin, au Théâtre. Mais si la température interne de la salle faisait tomber les vestes des musiciens de l'orchestre moscovite en deuxième partie, si les applaudissements frénétiques n'ont pas incité Léonard Schreiber à rajouter la moindre note en solo, si la ...
karoui photo Marc Roger

Folle journée de Nantes : l’heure exquise de la musique française et espagnole

Cette année, sous le thème de « L’heure exquise », la musique française et espagnole de 1850 à nos jours étaient à l’honneur. Dans ce cadre, un grand hommage a été rendu à l’âge d’or de la musique française des années 1870 aux années 1940. Aux côtés des grands noms, tels que Debussy, Ravel, Bizet, Albéniz, de Falla, ou encore Messiaen, le public a pu découvrir des compositeurs jusqu’à maintenant ...
3760058361153

L’horizon illimité d’Edith Canat de Chizy

1989-2009 : ce sont vingt années de création que parcourt ce deuxième album monographique chez Aeon d’Edith Canat de Chizy à travers cinq pièces d’orchestre : une somme impressionnante mais pas une intégrale puisqu’une nouvelle œuvre, Pierre d’éclair vient d’être créée à Lyon en avril 2011 dans le cadre de la résidence de la compositrice. «L’écriture pour l’orchestre reste mon mode d’expression privilégié» affirme-t-elle et depuis Yell (1989) qu’elle considère comme ...
Kazuki Yamada et l’Orchestre de Paris

Kazuki Yamada et l’Orchestre de Paris

Quelques jours avant le concert, on apprenait que Mikko Franck, souffrant, allait être remplacé au pied levé par le jeune chef japonais Kazuki Yamada. A ceci s’accompagnait un petit changement dans le programme, le Printemps de Claude Debussy étant remplacé par sa Petite Suite. Kazuki Yamada étant un chef au répertoire plutôt romantique, on pouvait s’attendre à ce que la Symphonie n°4 de Piotr Tchaïkovski soit très réussie. D’un autre ...
Dans la cour des grands

51e Concours international de jeunes chefs d’orchestre, dans la cour des grands

Soirée fébrile, exaltante, la finale du Concours de Jeunes Chefs d’Orchestre de Besançon a ordonné un chef mais ils sont deux à s’être distingués à la tête de l’orchestre de la BBC. Deux japonnais : Tomohiro Seyama et Kazuki Yamada. Le premier finaliste, Rossen Gergov (Bulgarie) a su structurer et contrôler les effets de la création Times d’Edith Canat de Chizy (commande du festival) autant qu’accompagner David Grimal avec un orchestre chantant ...