Mot-clef : Lauritz Melchior

L’âge d’or de Bayreuth est un mythe

Après l'autorisation de réouverture en 1951, le Festival de Bayreuth des deux décennies suivantes est aujourd’hui largement considéré comme un âge d’or wagnérien. Cette perfection tant scénique que vocale, théoriquement impossible à retrouver depuis, se révèle pourtant plus mythifiée qu’étudiée. De même que Stefan Zweig évoque dans Le Monde d’Hier une société viennoise nostalgique du demi-siècle précédent, une partie non négligeable de wagnériens invoque à présent un passé révolu pour Wagner ...
180125

La Walkyrie à la Philharmonie de Paris par Valery Gergiev

Après un Or du Rhin éblouissant et irréprochable, donné la veille dans cette même salle, Valery Gergiev, à la tête de ses forces du Mariinsky, poursuit son marathon wagnérien avec cette Walkyrie de haute volée qui n’en laisse pas moins entrevoir quelques faiblesses, notamment dans le casting vocal du dernier acte. Partition difficile où le spectaculaire (l’Orage et la Chevauchée) le dispute à l’intime (Duo d’amour et Adieux de Wotan) ce ...
tristanO

Abécédaire Tristan : O comme occasions manquées

Le 10 juin 1865 au Nationaltheater de Munich : Tristan et Isolde de Richard Wagner, l’une des œuvres les plus importantes de l’histoire de la musique, est jouée pour la première fois. Un événement que Resmusica a choisi de commémorer sous la forme d’un Abécédaire Tristan. Aujourd’hui, Tristan et… les occasions manquées. Tristan et Isolde, l'histoire d'un amour absolu qui se termine par un ratage. Le troisième acte, c'est l'occasion pour ...
furt tristan abcderaire

Abécédaire Tristan : F comme Furtwängler

Le 10 juin 1865 à Munich : Tristan et Isolde de Richard Wagner, l’une des œuvres les plus importantes de l’histoire de la musique, est jouée pour la première fois. Un événement que Resmusica a choisi de commémorer sous la forme d’un Abécédaire Tristan. Aujourd’hui, Tristan et… Wilhelm Furtwängler. Dans ses jeunes années, Wilhelm Furtwängler vénère Beethoven, Schubert et Brahms, et déteste Wagner. Il le dirige pour la première fois le 5 avril ...
L’Âge-d’Or2

Abécédaire Tristan : C comme Cinéma

Le 10 juin 1865 à Munich : Tristan et Isolde de Wagner, l’une des œuvres les plus importantes de l’histoire de la musique, est jouée pour la première fois. Un événement que Resmusica a choisi de commémorer sous la forme d’un Abécédaire Tristan. Aujourd’hui, Tristan et... le cinéma. A peine le cinéma naît-il, dans la dernière décennie du XIXe siècle, que la musique l'accompagne. Et s'il est une figure qui domine ...
0881488110449_600

Archives du Semperoper de Dresde

Ce coffret, le troisième de la série discographique consacrée aux archives du Semperoper, présente la plupart des enregistrements wagnériens réalisés à Dresde au cours de l’immédiat après-guerre, essentiellement de 1948 à 1956. Seule exception, une bande radio datant du printemps 1945 et qui permet de faire entendre, destinés aux soldats américains stationnés en Allemagne, deux extraits de Lohengrin avec le ténor Hans Hopf. Il s’agit donc bel et bien d’une ...
Finland by Bet!ina (used under Creative Commons License)

Debussy et les nordiques : la Finlande (suite)

Les musiciens finlandais subirent d’abord l’influence de la Suède, elle-même fortement imprégnée de culture germanique, avec la nuance d’un accueil favorable au chant français sous les règnes de Bernadotte et Gustav III. Cela n’alla pas sans déteindre sur la petite Finlande coincée politiquement entre son ancien maître suédois à l’ouest et la menace slave à l’est, la Russie, dont elle partagea néanmoins des éléments artistiques et littéraires. Vers la fin ...
Ténorissimo !

Belcanto, les ténors de l’ère du 78 tours

TDK propose en DVD, une série de documentaires télévisés allemands de 1996 consacrée aux ténors de l’époque du 78 tours, ou plus exactement, aux ténors du début du XXe siècle, car on ne peut pas dire exactement que tous ont chanté au même moment. Il eût été vraiment dommage de laisser dormir de telles archives, comme en sommeillent tant d’autres en France dans les armoires de l’INA. Le DVD, deuxième ...