Mot-clef : Maite Beaumont

13466320_1055877904494812_1448551852162071039_n

Belle reprise de Faust en fin de saison du Capitole

Après ses débuts à Toulouse en tant que metteur en scène avec Faust de Gounod en 1983, Nicolas Joel avait clôturé en 2009 sa dernière saison au Capitole avec cet ouvrage que nous retrouvons sur cette même scène en cette fin de saison brillante. C'est aujourd'hui un Faust empreint de l'excellence des productions antérieures avec une distribution entièrement revue tout en conservant les décors et costumes des proches collaborateurs de ...
a LA CENERENTOLA photo Alain Kaiser 8878

A Strasbourg, une Cenerentola toute de fluidité

Où situer La Cenerentola, dénommée par son auteur dramma giocoso ? Du côté de la farce, de l’agitation permanente, en digne héritière de la commedia dell’arte comme y invitent notamment les ensembles humoristiques et débridés dont Rossini a le secret ? Ou, au contraire, dans les tons doux-amers de la nostalgie, de la poésie et du rêve néanmoins teinté de réalisme, comme le suggèrent la cruauté de la situation initiale de Cendrillon ...
Pour l’Alcina enchanteresse de Joyce DiDonato…

Pour l’Alcina enchanteresse de Joyce DiDonato…

Les amoureux du beau chant ne seront pas déçus, car cette nouvelle version d’un des plus beaux opéras de Haendel contient de très sérieux atouts, qui pourraient bien la faire préférer à toute autre. On pouvait peut-être redouter d’entendre la mezzo Joyce DiDonato dans un rôle de soprano, mais il se trouve en réalité que la tessiture du rôle, finalement assez basse, convient idéalement à la jeune chanteuse américaine, dont ...
Plaisir mitigé

Plaisir mitigé pour Les contes d’Hoffmann à Hambourg

Depuis peu de temps, et grâce aux travaux des musicologues Michael Kaye et Jean-Christophe Keck, le mélomane peut entendre le dernier opéra de Jacques Offenbach dans sa forme la plus complète et la plus fidèle au projet du compositeur, mort avant la création. C’est cette version intégrale que propose l’opéra de Hambourg dans une nouvelle production datant d’octobre 2007. La mise en scène de Christine Mielitz laisse un souvenir contrasté : Les ...
Comme la télé !!

Trilogie Mozart-Da Ponte au Nederlandse Opera d’Amsterdam : comme la télé !!

En décembre 2006, le Nederlandse Opera d’Amsterdam fêtait Mozart en montant sa trilogie sur des livrets de Da Ponte. Rien d’original, sauf que les trois opus étaient présentés sur une courte période avec des metteurs en scène uniques et un casting de jeunes chanteurs qui se présentaient dans les différents rôles. Mais l’intérêt principal résidait dans une diffusion en direct à la télévision et dans des cinémas néerlandais et belges ...
Giulio Cesare…vraiment ? Ou la revanche du crocodile…

Giulio Cesare…vraiment ? Ou la revanche du crocodile…

Saviez-vous que Giulio Cesare était une œuvre comique? L’auteure de ces lignes non plus, jusqu’à ce qu’elle visionne le DVD de la production du Liceu. Car la mise en scène d’Herbert Wernicke est truffée de gags : les lauriers de César s’effeuillent comme des pétales de marguerite, Achilla est vêtu du même costume que Tintin au Congo, un petit bonhomme avec un chapeau melon se ballade en montrant des écriteaux, parfaitement illisibles ...
Jörn Arnecke, À l’Ouest du nouveau ?

Jörn Arnecke : À l’Ouest du nouveau ?

Depuis quelque temps l’opéra allemand semble s’aventurer sur des chemins hasardeux. À l’exception des œuvres de Hans Werner Henze et de Wolfgang Rihm (dont le formidable Jacob Lenz remonte quand même à 1979), on ne peut que constater les cuisants échecs que furent la Petite-fille aux allumettes de Lachenmann ou l’Espace Dernier de Matthias Pintscher. À force de vouloir déboulonner à tout prix les statues du commandeur, les compositeurs se ...
Radamisto en force et en style !

Radamisto en force et en style !

En 1710, Haendel arrive à Londres bien décidé à mettre de l’ordre dans les goûts du public de l’époque. Le maître de Halle souhaitait convertir les Londoniens aux préceptes de l’opéra italien original en lui faisant abandonner son attirance pour les pasticcios hybrides. Après quelques années de tâtonnements dont témoigne Rinaldo, partition géniale mais à cheval sur le style italien et le semi-opéra anglais, c’est en 1719 avec la fondation ...
maite

Maite Beaumont, mezzo de cœur

Alors qu’elle chante Melibea dans le Voyage à Reims de Rossini au théâtre de La Monnaie de Bruxelles, la jeune mezzo espagnole Maite Beaumont reçoit ResMusica. « Chanter, j’aime beaucoup, mais jouer sur scène, j’adore ! » ResMusica : Hambourg, Paris, Salzbourg, Barcelone… Votre parcours pour une jeune chanteuse est déjà fort impressionnant. Avez-vous voulu devenir chanteuse depuis votre plus jeune age ?  Maite Beaumont : Non! Je suis issue d’une famille très musicienne. Ma mère ...