Mot-clef : Nadine Sierra

manon bordeaux cc Eric bouloumié

Sulfureuse Manon de Massenet à l’Opéra de Bordeaux

Créée à Genève, la mise en scène sulfureuse d’Olivier Py pour Manon de Massenet offre à l’Opéra de Bordeaux les prises de rôles de la sublime Nadine Sierra et du splendide Benjamin Bernheim, sous la direction dynamisante de Marc Minkowski. Patricia Petibon avait créé en 2016 à Genève la production qu’elle reprend cette saison en mai à l’Opéra-Comique. Entre temps, la Manon de Py s’installe à Bordeaux, où elle offre ...
---

Reprise de Don Pasquale avec Pretty Yende et Michele Pertusi à Garnier

Créée la saison précédente, la mise en scène sans mur de Don Pasquale par Damiano Michieletto retrouve l’Opéra Garnier avec une distribution plus adaptée au chant donizettien, bien que moins efficace à porter le comique du livret.  L’année passée, nous n’avions pas totalement goûté aux charmes des décors de Paolo Fantin pour la mise en scène de Don Pasquale proposée par Damiano Michieletto. Pourtant, malgré l’absence de murs, tout y est ...
Un Don Pasquale finalement émouvant au Palais Garnier

Un Don Pasquale finalement émouvant au Palais Garnier

Don Pasquale est l’un des opéras les plus populaires de Donizetti, et pourtant, il aura fallu attendre 2018 pour que la vénérable institution se penche sur lui. Une entrée au répertoire toutefois réussie, notamment grâce à un plateau homogène et de très haute volée au service du regard neuf et émouvant de Damiano Michieletto qui donne du relief à une œuvre plus profonde qu’il n’y paraît. Un opéra bouffe ? Certainement. ...
RIGOLETTO.Sandra Daveau-0096

Rigoletto avec un jeune et beau ténor à l’Opéra de Tours

L’Opéra de Tours ouvre sa saison avec Rigoletto dans une production conventionnelle de François de Carpentries déjà vue à Reims et Limoges quatre ans plus tôt. On s’attardera alors surtout sur la distribution avec une belle découverte, Rodrigo Porras Garulo, un jeune ténor remplaçant au pied levé le Duc de Mantoue, face à la Gilda à l'aigu solide d’Ulyana Aleksyuk et à l'attirante Maddalena d’Ahlima Mhamdi, tandis que la fosse insuffle ...
Nadine Sierra

Nadine Sierra, l’une des plus belles Gilda d’aujourd’hui

L’une des plus belles Gilda actuelles est actuellement sur la scène de l’Opéra de Paris pour la reprise du Rigoletto de Claus Guth. L’occasion pour ResMusica de poser à la soprano américaine quelques questions autour du rôle, mais aussi sur son approche plus globale de la musique et sur les évolutions de carrière qu'elle s'est fixées pour l’avenir. "Je pense que la relation entre Gilda et Rigoletto est l'élément le plus important de tout l’opéra, ...
Un grand Rigoletto dans une petite boite

Un grand Rigoletto dans une petite boite

Depuis quand l’Opéra de Paris ne nous avait pas offert un grand Rigoletto ? Les chanteurs réunis à Bastille en ce soir de première réparent ces années d’errances où il semblait presque impossible de réunir une distribution homogène au service d’une œuvre forte et déchirante. Car si la mise en scène minimale de Claus Guth ne révolutionne pas l’approche d’une œuvre plus politique que psychologique, Željko Lučić, Nadine Sierra et Vittorio ...
center

Rendez-vous manqué pour l’Eliogabalo de Cavalli à Garnier

On ne peut que se féliciter de la cohabitation de programmes baroques (et de créations contemporaines) dans une saison lyrique traditionnellement dévolue à des ouvrages classiques. Donné pour la première fois, cet Eliogabalo de Francesco Cavalli (1602-1676) est porté par la direction de Leonardo García Alarcón, la voix de Franco Fagioli et la mise en scène de Thomas Jolly. En accumulant toutes ces "premières", Stéphane Lissner a créé une attente autour ...
scala rigoletto

A Milan, l’émotion se nomme Leo Nucci

Il en est ainsi des « grandes maisons », quoi qu’elles fassent, quand bien même leurs prestations peuvent sembler passéistes, éculées, vieillottes, elles dégagent une noblesse du spectacle à nulle autres pareilles. C’est la marque de La Scala de Milan et du formidable Rigoletto de Giuseppe Verdi qu’elle offre à ses passionnés avec en prime un Leo Nucci émouvant aux larmes. Nous sommes au second acte, Gilda (Nadine Sierra) avoue son ...