Mot-clef : Orchestre national de France

Notre ONF s’endort ?

Notre ONF s’endort ?

Vadim Repin et Kurt Masur La Simple Symphonie de Britten enchaîne quatre brefs mouvements confiés aux seules cordes. Principale particularité de cette partition : la précocité de sa thématique, ses principaux motifs remontant à l’enfance du compositeur qui, s’il faut l’en croire, les aurait notés alors même qu’il n’avait pas atteint l’âge de douze ans ! En dépit d’un léger sursaut dans le deuxième mouvement, plus vivant que les autres, plus enjoué - ...
C’est Strauss qu’on assassine

C’est Strauss qu’on assassine

Drame au Théâtre des Champs Elysées Dès les premières mesures il est clair que l’Orchestre National de France n’est pas dans son état habituel. L’unité si harmonieuse que Kurt Masur sait d’habitude imposer est totalement absente. Il faut même un long moment avant de réussir à pénétrer dans l’intelligence de la Musique de concert pour orchestre à cordes et cuivres de Paul Hindemith. Chose totalement inhabituelle pour l’orchestre, les pupitres ne ...
Messe de Chimay de Cherubini

Messe de Chimay de Cherubini

Festival de Saint-Denis Au fil des ans, le Festival de Saint-Denis s’affirme comme l’un des plus grands festivals de l’hexagone et le premier en musique symphonique pour l’Ile de France. A cela, s’ajoute une action exemplaire et constante auprès des scolaires pour les sensibiliser à la musique. Tout cela est du à l’énergie constante de son directeur Jean-Pierre Le Pavec qui a su donner une impulsion remarquable d’ouverture à tous les ...
Intégrale pour orchestre de Maurice Ravel

Intégrale pour orchestre de Maurice Ravel par Inbal

Si Eliahu Inbal s’est fait connaître par ses enregistrements de l’œuvre de Gustav Mahler, le disciple de Leonard Bernstein et de Sergiu Celibidache a également entretenu une forte relation avec les grandes formations françaises au cours de sa carrière : l’occasion pour lui de se frotter aux classiques du répertoire. Le coffret qui nous occupe ici est une réédition chez Brilliant Classics d’une intégrale de l’œuvre pour orchestre de Maurice Ravel, ...
Kurt Masur s’amuse dans l’Ile aux enfants

Kurt Masur s’amuse dans l’Ile aux enfants

Bechara El-Khoury, Aux frontières de nulle part En voyant la programmation, on se demande d’emblée qu’elle sera l’unité de la soirée. Entre un Prokofiev qui choisit, par bravade, de composer une symphonie classique, un Matthus qui écrit pour Kurt Masur une œuvre exprimant le chef allemand mieux que n’importe quelle interview, il y a déjà deux mondes musicaux. Mais ajouter encore à cet éclectisme, la finesse orientale de Bechara El-Khoury et ...
Nelson Freire

Nelson Freire

Les concerts de Radio France Ce beau concert s’est ouvert avec le flambeau du patrimoine musical norvégien. L’unique concerto de Grieg témoigne de sa maîtrise orchestrale et pianistique. Il a 25 ans quand il écrit cette œuvre emblématique dédiée à Edmund Neupert qui le crée à Rome le 3 avril 1870. Grieg n’hésite pas à s’inspirer de Schuman pour le premier mouvement, Chopin pour le second et Liszt pour le finale. ...
Missa Solemnis de Beethoven

Missa Solemnis de Beethoven

Les concerts de Radio France Une œuvre à l’exécution difficile, qui exige un engagement total des solistes, du chœur, de l’orchestre au grand complet et du chef. Kurt Masur offre un concert superbe de ferveur, de méditation et de spiritualité. Lors des dernières années de sa carrière de compositeur, Beethoven ne cesse de monter toujours plus haut : il conçoit la Neuvième Symphonie, les trois dernières sonates pour piano, la Missa Solemnis, ...
Jérôme Combier : le souffle d’aujourd’hui

Jérôme Combier : le souffle d’aujourd’hui

Les œuvres de Jérôme Combier sont fortement inspirées par la musique du Japon mais le compositeur reste fidèle à l’instrumentarium occidental tout en utilisant les techniques et modes de jeu contemporains, notamment l’informatique dans Kogarashi. Une œuvre fait cependant appel au shakuachi, Ishi, où le timbre de la flûte japonaise se marie parfaitement avec celui du piano. Espérons que Cordelia entre vite au répertoire des flûtistes : cette sublime méditation ...
Après le déluge, la mousson

Le déluge de Saint-Saëns par Yan-Pascal Tortelier

Affluence sur scène et dans le public pour ce concert gratuit « Portes ouvertes : Musique et Sacré ». Ce n’est pas tous les jours qu’est donné le démentiel Déluge de Saint-Saëns, ni le non moins torride Psaume XLVII du sulfureux Florent Schmitt – rappelons à toutes fins utiles pour notre lectorat que ce compositeur, après avoir été une figure de proue du modernisme au début du XXe siècle, a tourné à l’antisémitisme ...
« Ad gloriam et honorem »

« Ad gloriam et honorem »

Orchestre National de France et Vladimir Ashkenazy On commence à le savoir ; le monde musical, en cette année 2006, commémore les anniversaires de la naissance de Mozart (250 ans) et Chostakovitch (tout juste un siècle). Et tant pis pour Schumann, un tantinet oublié dans ces programmes-anniversaires, mais bon ; d’abord, lui, en 1856, il mourait, ce qui n’est pas vraiment la même chose… Seulement, la plupart du temps, c’est à l’un ou ...
Le retour de James Conlon

Le retour de James Conlon à l’Orchestre National de France

Le public parisien serait-il rancunier ou aurait-il la mémoire courte? Le retour de celui qui fut pendant 9 ans le directeur musical (parfois contesté) de l’Opéra National de Paris sous l’ère Gall (après Myung-Whun Chung) n’a pas attiré les foules au TCE. S’ajoute à cela un programme exclusivement consacré au XXe siècle, qui décidément peine à se faire valoir comme « classique », et pourtant... Et pourtant James Conlon a concocté une soirée digne ...
Indigestion de fortissimo

Les Sept Portes de Jérusalem, indigestion de fortissimo

Festival Présences 2006 Après une création plus que confidentielle à Mogador en octobre 2003 à l’occasion de l’année de la Pologne, les Sept Portes de Jérusalem reviennent triomphales dans une église de la Madeleine remplie à craquer. Et ce qui devait arriver arriva : l’acoustique calamiteuse des lieux à rendu en mælstrom indescriptible une partition qui ne donne pas dans la finesse. Car Krzysztof Penderecki, également au pupitre en remplacement de Kurt ...
Grandeur et douceur russes

Grandeur et douceur russes

L'âme russe de Boris Berezovsky Sous l’œil bienveillant et contemplatif d’Henri Dutilleux, dont nous fêtons actuellement l’anniversaire de ses quatre-vingt dix ans, la baguette précise et dynamique de Jukka-Pekka Saraste a ouvert cette soirée - qui se confirmera être charmante - par une des œuvres phares du maître français, Timbre, Espace, mouvement ou La Nuit étoilée, inspirée par la vision du célèbre tableau du même nom de Van Gogh, pris ...
« Violence et passion » avec Hélène Grimaud

« Violence et passion » avec Hélène Grimaud

Les concerts de Radio France La foule des grands soirs se pressait au Théâtre des Champs-Elysées pour entendre la star du clavier dans le grand chant d’amour de Robert à Clara. Ce superbe concert s’est ouvert sur une intelligente et subtile pièce d’Alfred Schnittke que l’on pourrait traduire par « (Auc)un songe d’une nuit d’été ». Alfred Schnittke disait : « Il faut témoigner que le passé existe pour y plonger ses racines. Je m’appuie ...
Dernières œuvres, le chant du cygne de Tchaïkovski

Dernières œuvres, le chant du cygne de Tchaïkovski

Cycle Tchaïkovski, Katia Skanavi, Kurt Masur et l’ONF Pour ce dernier concert consacré au cycle Tchaïkovski, Kurt Masur et l’Orchestre National de France nous proposaient, ce vendredi soir, les pages les plus tragiques du compositeur. La soirée débutait avec Roméo et Juliette, œuvre sous-titrée ouverture-fantaisie par le compositeur, laissant suggérer ainsi qu’il s’agissait là de l’essence du drame de Shakespeare. C’est avec beaucoup de vivacité que l’orchestre a traduit les tumultes ...
Couleurs, contrastes et complicité

Couleurs, contrastes et complicité

Sarah Chang et l’Orchestre National de France, cycle Tchaïkovski Ce mardi 22 novembre, jour de la Sainte-Cécile, le Théâtre des Champs-Élysées pouvait se féliciter d’avoir célébré dignement la patronne des musiciens. Dans le cadre du cycle Tchaïkovski, l’Orchestre National de France sous la direction de Kurt Masur nous proposait, pour débuter la soirée, l’Ouverture solennelle «1812 », partition peu jouée, mais dont le caractère historique a assuré la postérité. Cette fresque bariolée, ...
Choc des Titans

Nikolai Lugansky / Kurt Masur : Choc des Titans

Kurt Masur doit être expert en débouchage de bouteilles de champagne (il faudrait l’inviter à une prochaine réunion de rédaction de ResMusica rien que pour ça) : « son » Capriccio italien pétille comme un excellent mousseux, et en plus il ne risque pas de donner le tournis ou la gueule de bois. Une bonne mise en bouche avant le Concerto n°1 avec Nikolai Lugansky. On ne présente plus ce pianiste, et tous ...
Kaléidoscopes symphoniques

Kaléidoscopes symphoniques

Ingo Metzmacher/Orchestre National de France Curieuse idée que d’adjoindre une première partie à la Turangalîlâ-Symphonie, qui, avec une durée d’une heure vingt se suffit à elle-même pour un concert. La curiosité s’accentue sur le nom de Karl Amadeus Hartmann, compositeur allemand dont on fête outre-Rhin le centenaire de la naissance. On ne peut pas dire que cette Symphonie n°6 ajoute en légèreté : un abondant pupitre de percussions (11 exécutants, dont une ...
Ollone sauvé des sables

Max d’Ollone : Sauvé des sables

Qui est Maximilien-Paul-Marie-Félix d’Ollone, dit Max d’Ollone, compositeur français né à Besançon en 1875 de famille aristocratique, mort en 1959 à Paris « dans son appartement de la rue de Grenelle, entouré de livres, de partitions, entre musique et poésie », selon la description qu’en fait Anne-Charlotte Rémond dans sa notice ? Pour l’auteure du livret, par ailleurs productrice à France-Musique, il est un « républicain, qui a de hautes idées sur les pouvoirs et ...
Mahler, L’épreuve du miroir : Bernard Haitink dirige l’ONF

Mahler, L’épreuve du miroir : Bernard Haitink dirige l’ONF

Depuis l’arrivée de Kurt Masur à la tête de l’Orchestre National de France, la phalange française peut s’enorgueillir d’accueillir quelques-uns uns des grands maestros actuels alors que les commentateurs saluent la hausse du niveau : la page de la triste période Charles Dutoit semble donc tournée. Ainsi, le néerlandais Bernard Haitink accepte désormais des invitations quasi-annuelles pour conduire l’orchestre dans l’un de ses chevaux de bataille. On se souvient d’une formidable ...
Le chant du crépuscule

Le chant du crépuscule

Festival de Saint Denis Depuis 1969, le festival de Saint Denis s’affirme comme un rendez-vous musical incontournable en Ile de France. Et cela avec le soutien inconditionnel des élus locaux comme Patrick Braouzec, député de Seine St Denis et ancien maire, du Conseil Général 93 conscient des enjeux sociaux de ce festival exceptionnel dont le succès ne cesse de s’amplifier d’année en année. Cela, grâce à son directeur Jean-Pierre Le Pavec, ...
« Tu as fait de ma vie un long chant ravissant »

« Tu as fait de ma vie un long chant ravissant »

Orchestre National de France Bruch et Grieg, ces deux « outsiders » du Romantisme de la fin du XIXe, cachés dans les ombres de Tchaïkovski, Brahms, Bruckner ou Mahler, sont mis en lumière ce soir là. Du premier on ne connaît que le concerto pour violon n°1, la seule de ses œuvres à s’être faite une place au Panthéon des virtuoses aux cotés des concertos de Mendelssohn, Brahms, Tchaïkovski ou Beethoven. Pourtant Max ...
La guerre froide en musique

La guerre froide en musique

Série ONF 2 Ce concert a été un grand bonheur musical grâce à un programme judicieusement choisi par le chef japonais Yutaka Sado et une interprétation remarquable de bout en bout. Ce programme a procuré un plaisir infini au public du Théâtre des Champs-Élysées, totalement sous le charme de cette promenade musicale des USA à l’URSS, loin des vieux démons de la guerre froide qui a marqué l’époque de ces œuvres ...
Une Passion stigmatisée

Une Passion stigmatisée

Orchestre National de France En cette semaine sainte, les salles parisiennes semblaient s’être mises au diapason du calendrier liturgique, offrant au public l’occasion d’entendre notamment les Passions de Bach. En réponse à la prestation de Ton Koopman au Châtelet au début du mois, le Théâtre des Champs-Elysées hébergeait ces jeudi et samedi derniers Kurt Masur et sonNational de France pour donner une version de la Passion selon Saint Matthieu BWV 244 ...
André Jolivet (1905-1974)

André Jolivet (1905-1974)

Biographie Montmartrois de naissance, André Jolivet commence l’apprentissage du piano auprès de sa mère, puis avec Madame Casadesus. Enfant de chœur à Notre Dame de Clignancourt, il y suit l’enseignement du Maître de Chapelle l’Abbé Théodas qui l’initie au chant grégorien et aux musiques sacrées de la Renaissance. Toutefois le dessin, la littérature et surtout le théâtre (entrer à la Comédie Française était un de ses rêves d’enfant) emportent ses préférences. ...
Debussy, Ravel, Franck

Debussy, Ravel, Franck

On ne se lasse jamais de voir maestro Masur diriger. Clarté, respect de l’œuvre, élégance, finesse, charisme et générosité ont une nouvelle fois marqué la direction de ce grandissime chef d’orchestre à la tête d’un Orchestre national de France scintillant. Ce très beau concert s’est ouvert avec le Prélude à l’après-midi d’un faune créé triomphalement à Paris le 22 décembre 1894. Composé entre 1892 et 1894, ce chef-d’œuvre inspiré de Mallarmé ...
Premières Noces

Présences 2005, Premières Noces

Programme fort composite pour ce XIe concert du festival Présences, où se côtoient les créateurs venus de Finlande, du Mexique, de Russie et de France, avec souvent en arrière-plan les Etats-Unis. L’américain Chœur Lionheart, formé de six voix d’hommes a capella, spécialiste des répertoires du Moyen-Age et de la Renaissance, avait passé commande à Marc-André Dalbavie pour une œuvre créée au Musée Guggenheim de New-York. Le compositeur pour ces Chants ...
Honegger et Orff

Honegger et Orff par Riccardo Muti

L’Orchestre National de France a offert, ce jeudi, un concert mémorable et magnifique. La Symphonie n°2 pour cordes et trompette ad libitum d'Arthur Honegger fut composée de 1940 à 1941, après l’invasion allemande et créée le 23 janvier 1942 par le Collegium Musicum de Zurich sous la direction de Paul Sacher qui l’avait commandée à Honegger. Cette œuvre magistrale et impressionnante de tension est une merveille d’architecture musicale. C’est Charles ...
collin_davis_paris

Sir Colin Davis et Mihaela Ursuleasa à Paris

Grand défenseur de l’un de nos immenses compositeurs, Sir Colin Davis se fait pourtant rare sur les scènes françaises. Quelle excitation était la notre ce vendredi soir de le savoir à Paris, qui plus est pour diriger le grand Berlioz ! Hector Berlioz qui a été son plus grand choc musical il y a bien longtemps en découvrant L’Enfance du Christ d’abord, puis Roméo et Juliette, les Nuits d’Eté et toute ...
Benvenuto Cellini. Des voix d’airain pour un opéra de feu.

Benvenuto Cellini version Nelson, des voix d’airain pour un opéra de feu

Une absence de plus de trente ans au catalogue discographique officiel - la première de Colin Davis remonte à 1972 - prouve a posteriori à quel point l’échec subi en 1838 à Paris a été cruel pour le jeune et fougueux compositeur de 35 ans. Pourtant l’œuvre de Berlioz à l’instar de celle de son illustre modèle florentin, aurait mérité un meilleur sort. Rien ne fut plus injuste que sa ...