Mot-clef : Peter Straka

sergiu

Fabuleux coffret munichois de Sergiu Celibidache avec des Bruckner inégalés

Le coffret Warner "The Munich years" rassemble le legs de Sergiu Celibidache à la tête de l'Orchestre Philharmonique de Munich, qui comprend quelques unes des plus belles exécutions de l'histoire de la musique, particulièrement dans Bruckner. Né en Roumanie en 1912, Sergiu Celibidache devint célèbre du jour au lendemain lorsqu’il fut nommé chef de l’Orchestre philharmonique de Berlin après la guerre, en attendant le procès en dénazification de Furtwängler. Après le retour ...
De la maison des morts selon Chéreau, enfin à l’Opéra de Paris

De la maison des morts selon Chéreau, enfin à l’Opéra de Paris

Un « nouveau spectacle » aujourd’hui âgé de 10 ans : la communication de l’Opéra de Paris fait preuve d’un certain humour autour de cette production de De La Maison des morts devenue une référence depuis sa création aux Wiener Festwochen grâce au regard particulièrement juste de Patrice Chéreau. Pierre Boulez n’est plus à la baguette, mais pour cette première à Paris, la lecture saisissante d’Esa-Pekka Salonen sublime le lyrisme déchirant et la ...
20130925 STRASBOURG

De la Maison des Morts à Strasbourg : Trop beau pour être vrai

Avec De la Maison des Morts, le metteur en scène Robert Carsen et le directeur de l’Opéra du Rhin Marc Clémeur parviennent au terme de leur cycle Janáček, initié à Anvers il y a quatorze ans avec Jenufa. Intégralement repris à Strasbourg et complété par L’Affaire Makropoulos et l’actuelle Maison des Morts, ce cycle aura ainsi présenté en cinq saisons et dans des conditions exemplaires les cinq opéras majeurs de ...
tosca carignani dvd decca

La Tosca des nuances

Voilà ce qu’on appelle une chance ratée. Grâce à un chef magnifique et une distribution de rêve, à la fois surprenante et convaincante, cette Tosca aurait pu être une version de référence, à emporter peut-être sur la fameuse île déserte. Mais, hélas, la mise en scène de Robert Carsen gâche le plaisir, notamment dans un premier acte manquant cruellement de cohérence. Présentée comme une nouvelle production, cette Tosca zurichoise, enregistrée ...
Début de cycle

Début de cycle Janáček à Strasbourg avec Jenůfa

Alléchant projet ! L’Opéra national du Rhin entame un cycle Leoš Janáček, confié pour la mise en scène au toujours intelligent et souvent captivant Robert Carsen. En toute logique, Marc Clémeur le commence avec Jenůfa, troisième opéra, premier succès et œuvre la plus célèbre et jouée de Janáček, en amenant à Strasbourg la production qu’il avait montée avec un grand succès à l’Opéra des Flandres en 2004. Le travail de Robert Carsen ...
Arabella de rêve

Arabella de rêve avec Renée Fleming

Disons-le d’emblée : cette Arabella, captée au Festival de l’Opéra de Zürich en juin 2007, est un vrai régal. Sous la baguette attentive de Franz Welser-Möst, l’orchestre de l’Opéra de Zürich tire toutes les richesses de cette superbe partition – une interprétation mariant transparence et beauté, clarté et, par moments, l’indispensable opulence du phrasé. Pour le rôle-titre, la maison suisse disposait d’une des meilleures interprètes actuelles : Renée Fleming. La richesse de ...
Une promenade inattendue

Jiří Bělohlávek nous emporte dans Les aventures de M. Brouček

Deutsche Grammophon frappe un grand coup avec un disque que personne n’attendait. Fruit d’une version de concert donnée à Londres en février 2007, cet enregistrement pris sur le vif nous permet de redécouvrir un opéra qui, à l’image de nombreux mélomanes, ne nous avait jamais frappé et dont les quelques versions disponibles végétaient sur les étagères de nos discothèques. Composé juste avant Katia Kabanova, Les aventures de Monsieur Brouček, ...
La déshumanisation en marche

La déshumanisation en marche

Festival d’Aix-en-Provence 2007 La production-phare de l’édition 2007 du Festival d’Aix-en-Provence a tenu ses promesses. Opéra « masculin » sur les thèmes de la déshumanisation par l’incarcération et l’enfermement, sans réels premiers rôles, il n’était pas évident d’en faire un « produit d’appel » face aux titres bien plus « populaires » proposés en même temps (Orfeo, l’Enlèvement au Sérail, les Noces de Figaro, la Walkyrie). Pari gagné, mais il est vrai qu’avec le tandem Chéreau/Boulez ...
dg_ulisse_harnoncourt-300x4241

Trilogie Monterverdi Vol III : la sommation du tout

Ce dernier volet de la trilogie Monteverdi, Harnoncourt et Ponnelle a encore plus de prix que les autres, car il n’a jamais été mis en vente en vidéo, malgré les demandes pressantes d’éventuelle clientèle ! Il avait été cependant diffusé à la télévision à une époque où les magnétoscopes étaient encore un produit d’avant-garde cher et réservé aux happy few, et les heureux possesseurs d’une cassette la couvaient et la chérissaient ...
Idoménée, roi du désert

Idoménée, roi du désert

« Idoménée » au Grand Théâtre de Genève C’est dans un décor stylisé à l’extrême que se déroule l’Idoménée imaginé par le couple de metteurs en scène Ursel et Karl-Ernst Hermann. Les Allemands signent l’entier de la scénographie, les décors et les costumes. Une piste éclairée au sol circonscrit la fosse d’orchestre et devient le siège des déambulations, aussi répétées que lassantes, des protagonistes. Hormis quelques tableaux faisant intervenir le peuple ...