Mot-clef : Rachael Wilson

20181123_Otello__A._Harteros__J._Kaufmann_c_W._Hoesl_5M1A8516

Anja Harteros et Gerald Finley dans un Otello sans Otello à Munich

Un remplacement indigne pèse sur un spectacle de haute qualité musicale et théâtrale. À l'opéra, rien ne sert de se rebeller contre les changements de distribution. Jonas Kaufmann avait chanté la représentation précédente, il ne chante pas celle-ci. Annoncé vingt-quatre heures avant le spectacle, son remplaçant est Zoran Todorovich, et le problème est là : dans une représentation festivalière où les places coûtent jusqu'à 293 €, il est difficile de comprendre ...
Mémorable Salome par Warlikowski et Petrenko à Munich

Mémorable Salome par Warlikowski et Petrenko à Munich

Il ne manque qu'une Salomé plus adéquate pour faire un spectacle idéal. Le mystère de l'amour est plus fort que le mystère de la mort - c'est Salomé elle-même qui le dit ; dans la mise en scène de Krzysztof Warlikowski, il n'est pas sûr que cette sentence emphatique soit prise pour argent comptant. C'est au contraire la mort qui rôde dans ce spectacle fort, qui décrit une société aux abois ...
Parsifal à Munich, la perfection musicale

Parsifal à Munich, la perfection musicale

Il n'y a rien à tirer de la mise en scène de Pierre Audi, mais ce Parsifal est un événement musical de tout premier plan grâce à une distribution exceptionnelle. Il suffisait au fond de lire la présentation de ce spectacle lors de la parution du programme de l'Opéra de Munich il y a quinze mois pour savoir à quoi s'en tenir : un chef au sommet de son art, une ...
Oberon 1

Obéron de Weber fait naufrage à Munich

Une mise en scène indigne de l'Opéra de Munich ne donne aucune chance à Obéron, une œuvre déjà peu favorisée par son livret. Le répertoire des blagues sur les ténors est infini, mais les festivals, cet été, ont choisi de prendre le problème au sérieux et de confier leur cas à la science. Aix a pris en charge le patient Don José sous la houlette du Dr Tcherniakov ; à Munich, ...
Mefisto

Tristes enfers, Mefistofele à Munich

A l’Opéra de Munich, un spectacle à la hauteur de l’œuvre interprétée - hélas ! Tous les compositeurs du dimanche n’ont pas autant de chances qu’Arrigo Boito : c’est grâce à ses multiples liens au monde du théâtre que l’écrivain qu’il est avant tout voit son premier opéra, Mefistofele, créé en 1868 à la Scala. Depuis une trentaine d’années, la présence intermittente de l’œuvre au programme des opéras du monde s’est encore ...
breslik1

Pavol Breslik, trop romantique pour Janáček

Les musiciens de l'orchestre de l’Opéra de Munich proposent des mélodies et de la musique de chambre. Rien de plus plaisant, pour un musicien d’orchestre, que de sortir de l’anonymat et de la routine de l’orchestre pour se confronter aux richesses infinies du répertoire chambriste. L’orchestre de l’Opéra de Munich le fait tout au long de l’année, et de manière plus dense pendant le festival d'été, où il dispose qui ...
Photo Wilfried Hösl

Dmitri Tcherniakov livre une Lulu sans âme ni charme à Munich

Amère déception pour la nouvelle production de Lulu à Munich par Dmitri Tcherniakov, musicalement comme scéniquement loin du but. Parfois, les dieux semblent veiller sur une production : avec une telle réunion de talents, pense-t-on, que pourrait-il arriver qui puisse tout gâcher ? Et pourtant, les promesses de la fiche de distribution sont parfois réduites à néant par la réalité de la scène : c'est ce qui est arrivé à la ...
Comte Ory 2

Le Comte Ory à Munich fait découvrir deux interprètes prometteurs

Pour les jeunes chanteurs de son studio lyrique, l'Opéra de Bavière monte Le Comte Ory dans une mise en scène qui ne les aide pas toujours. Chaque année, l’Opéra de Bavière présente les membres de son studio lyrique dans un opéra complet, qui leur permet d’aborder des premiers rôles dans le cadre intime d’un théâtre baroque situé à trois pas de sa maison principale. C’est sur le Comte Ory que le ...