Mot-clef : Sophie Graf

alcina3_lausanne

Alcina chez Ikea à Lausanne

 Deux étages de bois montés sur pilotis, sorte de squelette d’un appartement façon Ikea, voilà l’univers poétique et paradisiaque imaginé par le metteur en scène et chorégraphe Marco Santi et sa décoratrice Katrin Hieronimus pour l’île dont Alcina est la reine. A l’arrière de ce maigre tréteau, un écran vidéo géant projette des images d’écoulements de peintures bleues, vertes ou rouges parasitant ce qui éventuellement pourrait se passer sur la ...
Les ratés de L’Étoile de Jérôme Savary

Les ratés de L’Étoile de Jérôme Savary

Dans son compte-rendu de la représentation à l’Opéra-Comique de L’Etoile en décembre 2007, notre collaborateur Maxime Kaprielian s’étonnait de la désapprobation du public à la mise en scène de Macha Makeïeff & Jérôme Deschamps. Il notait alors «à moins que ces pisse-vinaigres ne sont que d’anciens supporters de Savary qui n’ont pu supporter que la partition ne soit pas «réactualisée» avec une mise en scène digne d’une revue du Lido ?» ...
Brigitte Hool, Micaëla de velours

Brigitte Hool, Micaëla de velours

Carmen Au tomber du rideau, le chef d’orchestre Cyril Diedrich s’avançant sur le devant de la scène salue avec, à ses côtés, tous les musiciens de l’Orchestre de Chambre de Lausanne. Un hommage bien mérité à une formation qui sait comme aucune autre anticiper et s’immiscer admirablement dans la sensibilité musicale des chefs qui la dirigent. Et dans ce Carmen, il le démontre avec brio. Certes, la direction sans effet de ...
Des trous dans le filet ...

Des trous dans le filet …

Les Pêcheurs de Perles L’Opéra de Tours terminait sa saison avec les trop rares Pêcheurs de perles de Bizet, coproduits avec les Opéras d’Avignon et de Metz. La représentation commence mal avec de flagrants décalages entre fosse et plateau mais aussi entre solistes, dont le superbe duo entre Nadir et Zurga (« Oui, c’est elle, c’est la déesse ») souffre. Dans le rôle de Nadir, Martial Defontaine, en évidente méforme, abuse d’une voix ...
L’humour de Frank Martin

Monsieur de Pourceaugnac, l’humour de Frank Martin

On ne prête qu’aux riches ! En ayant le choix d’assister à un opéra mineur de Rossini (et ce ne sont pas ceux qui manquent) ou à une comédie de Frank Martin, c’est l’Italien qui aura la préférence. Et tout ça parce qu’il a écrit Le Barbier de Séville et La Cenerentola ! Et c’est bien dommage. Parce qu’il existe dans les tiroirs poussiéreux des bibliothèques musicales des petits chefs d’œuvre ...
Tout cela reste bien gentillet !

Tout cela reste bien gentillet !

Le Directeur de Théâtre (W. A. Mozart), La Canterina (J. Haydn) « Chacun son métier et les vaches seront bien gardées », affirme un populaire dicton. Affirme? Affirmait plutôt! Aujourd’hui, il n’est certainement plus à la mode de demander à un flûtiste de jouer de la flûte, à un chef d’orchestre de diriger un orchestre ou à un metteur en scène de mettre en scène. Cédant à cette nouvelle voie, l’Opéra de Lausanne choisit ...
Cancan jusqu’à plus soif !

Cancan jusqu’à plus soif !

La Vie Parisienne, de Jacques Offenbach La célébrissime production de La Vie Parisienne de l’Opéra-Comique de Paris s’est invitée à Lausanne pour les fêtes de fin d’année. Son adaptation à l’étroitesse de la scène lausannoise s’avère très heureuse : dans cet espace restreint, il y trouve sa vraie dimension. Une ambiance de cabaret, de petits théâtres, de proximité avec les acteurs. En opposition à ce confinement scénique, les amoncellements de décors, les ...
Une Rita ratée

Une Rita ratée

Rita de Donizetti Le répertoire lyrique comporte autant d’œuvres que d’émissions de télévision. Mais comme le petit écran a son TF1, l’opéra a aussi ses navets. Si Rita ou Le Mari Battu est un opéra oublié de Gaetano Donizetti, la faute à une œuvre qui n’a pas survécu à son temps. Non pas que la musique n’en soit pas charmante, ni que le livret d’aucun attrait, mais l’humour véhiculé n’a plus ...