Mot-clef : Svetlana Lifar

IMG_5431@Gilles Abegg Opéra de Dijon

Bouleversante Jenůfa de Janáček à Dijon

Forte émotion pour la Jenůfa qui ouvre la nouvelle saison de l'Opéra de Dijon : une mise en scène intense, une fosse surchauffée et une distribution magnifique. Dans son troisième opéra comme dans les huit autres, Janáček « s’est intéressé aux hommes plutôt qu’aux faits » dit très justement le metteur en scène, Yves Lenoir. Jenůfa, son premier succès, est probablement le manifeste le plus spectaculaire de cette empathie qui permet au compositeur ...
zz20689494_1031539560315273_8645984084821934412_o

Avec la Flûte, Mozart enchante les nuits de Sanxay

C’est toujours un moment privilégié de rejoindre le Théâtre gallo-romain de Sanxay pour assister au plus improbable des festivals lyriques hexagonaux, celui qui depuis dix-huit ans réunit au cœur de la Vienne dans un village de moins de sept cents habitants des forces musicales de très haut niveau. Pour la première fois Mozart est à l’affiche du festival avec son ultime chef d’œuvre : La Flûte enchantée. Eric Hull, directeur musical de ...
carmélites saint-etienne2

De puissants Dialogues des Carmélites à Saint-Étienne

On avait gardé un excellent souvenir de ces Dialogues des Carmélites donnés en 2005 à l'Opéra de Saint-Étienne qui ont obtenu par la suite le grand prix de la critique pour le meilleur spectacle de l'année au Chili. On retrouve avec bonheur la mise en scène puissante de Jean-Louis Pichon, sa sobriété et sa grande humanité. Légèrement retouchées pour tirer parti de technologies plus moderne, les projections vidéos montrent en fond ...
Opera, generale ALEKO. Nancy, FRANCE -04/02/2015

Aleko aux Enfers : Deux rares opéras de Rachmaninov à Nancy

Des trois courts opéras achevés par Sergueï Rachmaninov, l’Opéra national de Lorraine, toujours aventureux et en quête d’ouvrages rares à faire découvrir, a choisi le premier et le dernier. Aleko n’est que le travail d’examen final du Conservatoire de Moscou d’un compositeur d’à peine dix-neuf ans, encore très redevable à son aîné Tchaïkovski mais qui y montre déjà d’exceptionnelles potentialités. Terminé en 1905 et crée au Bolchoï en janvier 1906, Francesca ...
ferruccio furlanetto2

Tugan Sokhiev dirige Boris Godounov à Pleyel

Nommé tout récemment directeur musical et chef d'orchestre du Théâtre du Bolchoï, Tugan Sokhiev était ce soir à la tête de l'Orchestre National de Toulouse, avec lequel il va poursuivre sa mission, pour diriger en version de concert l'opéra Boris Godounov de Modeste Moussorgski, donné deux jours avant à la Halle aux Grains de Toulouse. La production, qui invite le choeur basque Orfeon Donostiarra, fait l'objet d'une tournée de cinq ...
Otello1

Hulkotello à Bordeaux

Otello en Abominable Hulk, il fallait oser. La metteure en scène Gabriele Rech l'a fait : de blanc vêtu et sourire "ultra-bright" au premier acte, le Maure de Venise se retrouve intégralement noir (habits et peau) à partir de la fin de l'acte III lors de sa scène de folie (et la diffusion de son visage en grand écran en fond de scène n'arrange rien). Le reste est à l'avenant ...
Evgeny Liberman (Ibn-Akia), Gelena Gaskarova (Iolanta), Georgy Vasiliev (Vaudémont), Mischa Schelomianski (René)

Nancy : Iolanta revient à ses origines lorraines

On l’ignore le plus souvent mais l’héroïne éponyme du dernier opéra de Tchaïkovski est née et morte à Nancy. En effet, c’est bien cette Yolande d’Anjou, fille de René Ier, duc d’Anjou, de Bar et de Lorraine, roi de Provence et de Naples, et de son épouse Isabelle, duchesse de Lorraine, qui inspira au poète danois Henrik Hertz sa pièce La Fille du Roi René, dont est tiré le livret ...
Francesca da Rimini, Monte-Carlo, photo 1

Monte-Carlo : Francesca da Rimini

Dans ce « second » et envoutant opéra Garnier, produire Francesca da Rimini, est une riche idée. Riche car, sur ce plateau dont les dimensions sont modestes et dans cette salle (environ six cents places) où l'espace acoustique est assez vite saturé, la distribution (seize rôles), les formats vocaux (entre vérisme et postromantisme) et la nomenclature orchestrale que Zandonai requiert sont opulents. Connu des parisiens depuis la récente production (en février ...
Pelléas sans mièvrerie

Pelléas sans mièvrerie

Pelléas et Mélisande revient à l’affiche de l’Opéra de Tours dans une mise en scène de Gilles Bouillon, créée ici même en l’an 2000. Cette production refuse l’anecdotique pour se concentrer sur la caractérisation des personnages. L’espace scénique se résume à un ensemble de panneaux mobiles et à quelques accessoires, à l’exception de l’escalier utilisé pour la scène de la tour. C’est aux éclairages très réussis de Michel Theuil qu’il ...
Celui qui n’a rien à faire au Japon (et encore moins à Tours)

Celui qui n’a rien à faire au Japon (et encore moins à Tours)

Madame Butterfly Reprise d’une production de 2001, dont il ne subsiste comme protagoniste que Sophie Fournier en Cio-Cio-San, cette Madame Butterfly est d’un niveau très appréciable, plus du point de vue théâtral que musical. La mise en scène s’aide de lumières savantes, utilisant le contre-jour comme la division de la scène en deux parties distinctes ; d’une part, il y a ce qui nous est donné à voir directement, et derrière les ...