Mot-clef : Tamar Iveri

????????????????????????????????????

Vocalité et spiritualité avec le Requiem de Verdi à Luxembourg

Plateau quelque peu inégal pour une interprétation surtout dominée par le chœur et l’orchestre. La vision spirituelle de la partition l’emporte sur sa composante théâtrale. C’est par le choix du Requiem de Verdi que la Philharmonie de Luxembourg a choisi d’inaugurer cette année le traditionnel week-end pascal. Choix largement assumé par Gustavo Gimeno et l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, dont les options prises contribuent fortement à accentuer la spiritualité d’une œuvre due ...

Lianna Haroutiounian remplacera Tamar Iveri à Sydney

Après la polémique autour des propos homophobes attribués à la soprano Tamar Iveri, Opera Australia avait décidé de rompre son contrat pour Otello de Verdi. La soprano géorgienne sera remplacée par sa consoeur arménienne Lianna Haroutiounian.

L’engagement de Tamar Iveri à Opera Australia est annulé

La direction d'Opera Australia, sur pression des spectateurs et de ses deux principaux sponsors, Mazda et Qantas, a décidé de rompre le contrat qui la liait à la soprano géorgienne pour les représentations à venir d'Otello de Verdi. L'article du Sydney Morning Herald (en anglais)

La soprano Tamar Iveri perd des engagements en raison de ses propos homophobes

Après Angela Gheorghiu qui donnait son avis (navrant) sur l'affaire Pereira / Scala, une autre soprano a décidé de s'exprimer. Pas pour le meilleur. Tamar Iveri, via sa page Facebook, a décidé d'écrire une lettre ouverte au Président de la république de Géorgie, son pays natal. La Géorgie envisage de légaliser le mariage gay et l'adoption par des couples homosexuels, engendrant des manifestations importantes dans tout le pays de la part ...
clemenza2

Stéphanie d’Oustrac illumine Garnier dans La Clemenza

Cette production de La Clémence de Titus avait déjà été présentée à l'Opéra National de Paris en 1997 : on retrouvait ainsi le metteur en scène Willy Decker et John Macfarlane pour les décors et costumes. Pas de grande surprise donc, pour cette reprise qui réunissait une distribution étonnamment variée. Épurée de ses enjeux politiques dans la version de Mazzolà, l'histoire se veut intemporelle et c'est précisément l'impression qui nous est ...
belair_Turandot

Hommage à Salvatore Licitra

On aurait tort de se détourner, par simple principe, de ce DVD ! Certes, l’association des noms de « Turandot » et de « Zeffirelli » produit comme on pouvait attendre cette immanquable avalanche de kitsch et de chinoiseries en tout genre, que l’on pouvait déjà constater dans la captation d’une mise en scène du Met à la fin des années 1980. Mais justement, la caméra d’Andy Sommer nous épargne fort heureusement ces savants étalages ...
Fêtes des voix pour un trois en un

Il Trittico à l’Opéra de Paris, fêtes des voix pour un trois en un

Il Trittico de Puccini, objet lyrique non identifié, trois opéras dissemblables qui pourtant ne peuvent se passer l’un l’autre, est très rarement monté dans son intégralité. Réunir les forces nécessaires - 37 rôles dont bien peu peuvent être tenus par le même interprète, un chœur mixte, un chœur d’enfants, un orchestre symphonique – est un tel tour de force qu’on comprend aisément que chacun des trois actes connaisse sa vie ...
Charmante Bohème

Charmante Bohème avec Natalie Dessay

La mise en scène de Jonathan Miller de la Bohème va fêter ses quinze ans et ne semble pas vieillir pour autant. Transposée au Paris des années 30, elle s’adapte parfaitement au drame de Puccini : la pauvreté ne tombe pas dans le sentimentalisme et respecte avec justesse les didascalies qui nuancent la partition du maître de Lucques. La Mimi de Tamar Iveri est très timide vocalement dans le premier tableau (mais ...
Un Don Carlo en demi-teintes

Un Don Carlo en demi-teintes

Don Carlo Difficile de résumer la complexe intrigue de don Carlo… religion, consanguinité, trahison et pouvoir restant les grandes lignes directrices du drame. De son avatar français, destiné par Verdi à l’Opéra de Paris, l’acte de Fontainebleau a disparu, dans la présente production aux mérites pour le moins inégaux. Si la mise en scène de Graham Vick soignée, dépouillée, se signale surtout par son statisme, on ne pourra adresser le même ...
Plus théâtral que musical

Plus théâtral que musical

Don Giovanni Cette production déjà chroniquée en 2005 retrouve les faveurs du public avec une nouvelle distribution. La belle mise en scène de Brigitte Jaques-Wajeman n’a pas pris une ride. Les magnifiques décors de forêts et de cieux expressifs d’Emmanuel Peduzzi sont magnifiés par les lumières subtiles de Jean Kalman. Avec simplicité et élégance, les arbres changent et les cieux colorés expriment les états émotionnels des personnages. Le plus bel effet ...
Tutto nel mondo è burla !

Tutto nel mondo è burla !

Così fan tutte au Théâtre du Capitole C’est peu dire que Così fan tutte réunit toutes les ambiguïtés de la représentation de la nature humaine : théâtre des apparences où se jouent toutes les passions amoureuses - factices ou sincères - et dont la morale amère incite pourtant chacun à la gaieté - forcée ou vraie. Giorgio Strehler, dans son ultime mise en scène inachevée, reprend pour mieux les détourner toutes les ...
Défilé de stars

Défilé de stars au IIe gala lyrique contre le sida à Cologne

Ce qui, à Berlin, est une tradition depuis de nombreuses années, semble aussi s’établir durablement dans la vie culturelle à Cologne : un grand gala lyrique annuel au bénéfice de la fondation allemande contre le sida (Deutsche AIDS-Stiftung). Evénement à la fois musical et mondain, retransmis à la télévision et suivi d’un grand dîner et d’un bal sur la scène même du théâtre de l’opéra, ce concert permet aux mélomanes de ...
Otello sauvé par Desdémone

Otello de Verdi ouvre les Chorégies 2003 sous la protection des intermittents du spectacle

Fallait-il ou non sauver les Chorégies d’Orange 2003, manifestation lyrique estivale la plus populaire de France, en donnant Otello de Verdi à l’heure où renonçaient les illustres voisins, les Festivals d’Aix-en-Provence et d’Avignon ?… Annuler ce festival autofinancé à 80 %, c’était le vouer à une disparition certaine, ce qu’attend depuis huit ans la municipalité Front national d’Orange. Conscients du danger, et comme ils l’ont précisé avant le début de la ...
Le spectre de Tatiana

Le spectre de Tatiana

Peter Feranec / Nicolas Joel Opéra réputé peu dramatique, ce dont Tchaïkovski convenait d’ailleurs, Eugène Onéguine doit certainement poser quelques problèmes aux metteurs en scène du fait d’une action mince, plus poétique et psychologique que véritablement théâtrale. Nicolas Joël, dans ce spectacle de 1993, a joué la carte de la simplicité en inscrivant sa mise en scène, classique mais réussie sur le plan esthétique, dans un espace épuré et joliment stylisé, éclairé ...