Mot-clef : Thomas Dear

Le singulier Otello de Roberto Alagna à l’Opéra Bastille

Le singulier Otello de Roberto Alagna à l’Opéra Bastille

Roberto Alagna offre au public parisien son Otello qu’il avait déjà abordé, non sans témérité, à Orange en 2014. Ces représentations avaient soulevé de nombreuses réticences. Pas assez large la voix, trop lourd le rôle ! Cinq ans plus tard, la voix de Roberto Alagna semble avoir encore évolué.  Passons brièvement sur la mise en scène d’Andrei Șerban qui date de 2004 et qui se patine progressivement au fur et à mesure ...
T1

Les Troyens de Tcherniakov fracturent l’Opéra de Paris

Pour les 30 ans de Bastille, les 150 ans de la mort de Berlioz, en plein questionnement panthéonique autour du Beethoven français, ces Troyens étaient le spectacle le plus attendu de l’année. Las ! La mise en scène dérangeante de Tcherniakov voit sa force malmenée par l’obstination toute parisienne de charcuter encore et toujours la géniale partition. Berlioz n’a jamais vu Les Troyens. Les Parisiens non plus. L’Opéra de Paris s’y attelle pourtant avec ...
Britten 2

À Tours, un songe musical des beaux jours pour Britten

Cette nouvelle production de l’opéra de Britten, Le Songe d’une nuit d’été, retranscrit pleinement la démarche d’ouverture du directeur artistique Benjamin Pionnier, en associant aux réalisations artistiques de l’institution, les autres acteurs culturels locaux. La Maîtrise du Conservatoire Francis Poulenc est donc partie prenante du projet, accompagnée par un sublime Puck, une distribution riche de nombreuses qualités, mais surtout d’une lecture idéalement fluide du chef. Avec la mise en musique du ...
Emilie_Brouchon___Opera_national_de_Paris-Un-Bal-masque-17.18---Emilie-Brouchon---OnP--18--1600

À l’Opéra de Paris, Un bal masqué pour Sondra Radvanovsky

Un bal masqué est une œuvre verdienne sinon rare, en tout cas peu donnée et les dernières représentations de cette production n’avaient pas laissé un souvenir impérissable. Pourtant, cette reprise réserve quelques jolies surprises et confirme que Sondra Radvanovsky est peut-être actuellement une des plus grandes chanteuses verdiennes de la scène internationale. Nous ne reviendrons pas sur la mise en scène de Gilbert Deflo dont le travail se résume à ...
Du jeudi 26 octobre 2017 au jeudi 16 novembre 2017

Bryn Terfel reprend avec brio les habits de Falstaff à l’Opéra Bastille

Quelques semaines après Don Carlos, le dernier opéra de Verdi retrouve les planches de l’Opéra Bastille avec la production de Dominique Pitoiset et en têtes d’affiche le trublion Bryn Terfel et la belle Julie Fuchs. Le reste de la distribution mêle bonnes et moins bonnes surprises quand, en fosse, le chef italien Fabio Luisi démontre qu’il connaît son Verdi. La production de Dominique Pitoiset a bientôt vingt ans et, si ses ...
Prophète_6a

Meyerbeer au Capitole, prophète en Occitanie

Cette nouvelle production de l’opéra de Meyerbeer Le Prophète est la preuve incontestable de l’ouverture d’esprit du Théâtre du Capitole, qui n’hésite pas à sortir des sentiers battus pour clôturer sa saison. Afin de se conformer au genre, l’Opéra n’a pas lésiné sur les moyens, l’une des caractéristiques principales du grand opéra étant un visuel plus que grandiloquent, agrémenté de ballets, de grands chœurs, de machineries et d’épopées historiques. Avec ...
pelléas 2

Katie Mitchell et le rêve de Mélisande

Aix-en-Provence permet à Katie Mitchell de frapper un grand coup à la porte du Monde de l'Opéra, majoritairement balisé par des hommes, en parvenant à arracher Pelléas et Mélisande à tout fatras symboliste. Au propre comme au figuré, on ouvre beaucoup de portes chez Katie Mitchell. Written on skin et Alcina avaient installé la signature d'un imaginaire scénique où l'on donnait à voir ce qui se passait dans la pièce d'à côté. Il ...
fred6342_pelleas_suite

Serge Baudo revient diriger Pelléas à l’Opéra de Toulon

Rien de très inspirant dans la très illustrative mise en scène de René Koering, même si le plateau offre de belles surprises, c'est vers la fosse que nos oreilles se tournent. Mémoire musicale d'une époque où Karajan l'invitait à diriger Pelléas et Mélisande à la Scala, Serge Baudo offre un somptueux écrin sonore au chef d’œuvre de Debussy. Plongés pour l'essentiel dans une lumière noire, un enchaînement de décors abstraits alternent ...
_DSC6044

La Traviata résiste à l’Opéra de Nice

En confiant pour l'ouverture de sa troisième et déjà ultime saison La Traviata à Pascale-Sabine Chevroton, Marc Adam creuse son sillon d'une programmation subtile, où choix des œuvres comme des metteurs en scène apportent de précieux éléments de réponse quant au vieux combat entre tradition et modernité. La Traviata est un mythe. C'est une évidence qui saute encore aux yeux dans un Opéra de Nice bourré à craquer, tous âges confondus. ...
caprices de marianne

Les premiers Caprices de Marianne à Reims

Le Centre Français de Promotion Lyrique (CFPL),  produit Les Caprices de Marianne d’Henri Sauguet (1954), une œuvre rare mais significative pour sa mission : la promotion et l’insertion professionnelle de jeunes chanteurs. Il y a deux choses, outre la qualité vocale, qui ressortent de cette production : la beauté de la mise en scène et la caractérisation ingénieuse des personnages. Toute l’œuvre se déroule dans un décor unique représentant la Galliera Umberto ...