Mot-clef : Yuriy Mynenko

Elisa_Haberer___Opera_national_de_Paris-La-Fille-de-neige-16.17---Elisa-Haberer---OnP--10--800

La Fille de neige par Tcherniakov : les limites de l’idéal communautaire

Pour faire entrer dans son répertoire la rare Fille de neige (Snegourotchka) de Nikolaï Rimski-Korsakov, l’Opéra de Paris a fait appel au metteur en scène russe Dmitri Tcherniakov, dont les relectures et transpositions, plus ou moins heureuses (sublime Ruslan et Ludmila au Bolchoï mais improbable Macbeth à Bastille) ont établi la réputation. La transposition est ici subtilement négociée pour charger le folklore d’interrogations autour de l’idéal communautaire. La distribution réunie autour d’Aida Garifullina, superbe ...
glinka-rouslan-et-ludimila-jurowski

Le Ruslan et Lyudmila de Dmitri Tcherniakov

Pour sa réouverture en 2011, le Bolchoï a choisi de donner Ruslan et Lyudmila de Glinka, créé in situ en 1842. En faisant appel à Dmitri Tcherniakov, le théâtre s’assurait le scandale nécessaire à une bonne couverture médiatique. Pourtant, rarement le travail de ce trublion de la mise en scène aura été aussi respectueux, cohérent et abouti. Servies par des interprètes de premier ordre et dirigées par Vladimir Jurowski, ces ...
A Lausanne, l’Ariodante sublime de Stefano Poda

À Lausanne, l’Ariodante sublime de Stefano Poda

Grâce à une formidable mise en scène et direction d’acteurs de Stefano Poda, à une remarquable distribution vocale et à une direction musicale inspirée de Diego Fasolis, le public de l’Opéra de Lausanne, gagné par l'émotion, fait un triomphe à cette nouvelle production d'un Ariodante de Haendel digne des plus grandes scènes européennes. Nos lignes s’étaient déjà enchantées par l’extraordinaire mise en scène de Stefano Poda dans Faust de Gounod au ...
5 CT

Les contreténors contre attaquent

Neuf compositeurs pour cinq chanteurs ! Les cinq contreténors, en rien interchangeables font valoir des qualités différenciées. Au pupitre, George Petrou fait des merveilles. Les contreténors du moment seraient donc au nombre de cinq ! Et parmi cette sélection pour le moins arbitraire, dictée par la loi des contrats commerciaux, ne figurent ni le mieux doté vocalement de tous, Franco Fagioli, ni le plus musical, notre Philippe Jaroussky national. Passons donc ...
Clémence©opera-national-lorraine (14bis)

La Clémence de Titus à Nancy met en vedette ténor et contre-ténors

Une œuvre de commande pour le couronnement de Leopold II à Prague, écrite dans l’urgence par un musicien de trente-cinq ans épuisé et en fin de vie (il mourra trois mois après la création) et de surcroît avec l’aide conséquente de son assistant Franz Xaver Süssmayr pour les récitatifs. Un retour à la forme devenue obsolète de l’opera seria sur un livret éculé de Metastase datant de soixante ans et ...
Artaserse

Artaserse, un jalon vers l’authenticité baroque

Vous aimez les voix de contre-ténors ? Voilà un coffret qui devrait combler vos désirs. Des six rôles principaux de cet opéra, cinq sont tenus par des contre-ténors. L’autre rôle est pour un ténor. C’est dire que le registre aigu de la voix est favorisé. Pour qui a vu le spectacle, sur scène et en costumes comme à l’Opéra de Nancy  ou en version de concert comme à l’Opéra de Lausanne, ...
© Opéra national de Lorraine

Artaserse à Nancy, comme au temps glorieux des castrats

Avec quelle impatience on l’attendait, cette recréation scénique de l’Artaserse du calabrais Leonardo Vinci ! Il faut dire que le projet, que nous avait annoncé Max Emanuel Cenčić il y a deux ans déjà, avait tout pour aiguiser l’appétit : un compositeur aujourd’hui oublié mais qui fut le chef de file de l’école napolitaine d’opera seria qui allait dominer le goût de toute la péninsule italienne, concurrençant Vivaldi même sur ses terres ...