Archives de l’auteur : Jean-Luc Caron

avatar

À propos de Jean-Luc Caron

Né le 4 décembre 1948 à Paris. Pendant la durée de mes longues études médicales, j’ai découvert et adopté avec assiduité les programmes variés de France-Musique à partir de la fin des années 1960. Je m’en suis délecté souvent la journée, toujours le soir et le week-end, lorsque je n’étais pas de garde. Ainsi naquirent d’innombrables coups de foudre, des rejets aussi, parfois définitifs, souvent révisables lors d’écoutes ultérieures. Les œuvres entendues aboutissaient rarement à l’indifférence. Ces contacts quotidiens m’ouvrirent à de merveilleuses sensations, de troublants sentiments, d’enrichissantes réflexions. Suivirent les ravissements du concert, les achats d’enregistrements, guidés ou impulsifs, souvent déraisonnables pour mes modestes moyens financiers. Plus tard encore les ouvrages écrits disponibles en librairie et le fonds discographique courant n’y suffirent plus. Il m’a semblé nécessaire d’établir des recherches personnelles. Cela m’a amené à écrire des monographies sur Carl Nielsen, Jean Sibelius, Edvard Grieg et tout récemment Allan Pettersson. J’eus la chance, à partir de 1994, d’écrire des critiques discographiques nordiques pour le mensuel Répertoire et à partir de 2004 pour la revue Classica-Répertoire. Une chose en entraînant une autre on me proposa de commettre des articles divers, des présentations discographiques, des émissions radiophoniques et de donner quelques communications lors de colloques… Depuis quelques mois on peut lire mes chroniques dans l’excellent et très sérieux site ResMusica, cette fois à propos du reste du répertoire. C’est un honneur et un réel plaisir pour moi d’y participer régulièrement. A quoi bon en rajouter ! J’adore la musique : les musiques devrais-je préciser car le rock’n’roll, les musiques populaires, le jazz tout autant que Johnny Hallyday me charment et souvent me fascinent. La musique ! N’est-elle pas une des plus nobles réalisations de l’humain ? Et quelle satisfaction si telle ou telle de ces activités permettent de temps à autre d’amener de nouveaux auditeurs vers une étape inédite de leur réalisation personnelle.
Drapeau du Groeland

Les Hymnes nationaux nordiques

 Les hymnes nationaux nordiques sont-ils belliqueux et guerriers comme la « Marseillaise » française ? Le plus souvent, ils défendent les grandes valeurs humaines en accord avec la Déclaration des Droits de l’Homme, révèrent la nature et respectent les règles fondamentales de la Démocratie. Qui sont les hommes qui contribuèrent à leur élaboration ? Der er et yndigt land (Il est un doux pays), l’hymne national danois Cet hymne est joué ...
fauré_giardini

L’art sublime de Fauré servi au mieux par le Quatuor Giardini

Les premiers Quatuors avec piano de Gabriel Fauré et Mel Bonis bonifiés par la lecture du Quatuor Giardini. Le Premier Quatuor pour piano et cordes de Gabriel Fauré fut élaboré, non sans difficultés, sur une longue période puisqu’il le commença en 1876 pour ne l’achever qu’en 1879. Sa création se déroula le 14 février 1880 à la salle Pleyel lors d’un concert de la Société nationale. A cette époque il venait ...
caldara_concordia-archiv

Premier enregistrement mondial de La concordia de pianetti de Antonio Caldara

La discographie éparse de Antonio Cadara ne rend pas compte de l’immensité de sa production.Voici une étape majeure de sa résurrection. Elève de Giovanni Legrenzi, Caldera devient successivement violoncelliste, chantre à Saint-Marc de Venise, maître de chapelle du duc de Mantoue, compositeur lié au théâtre San Giovanni Chrisostomo à Venise et maître de chapelle du prince Ruspoli à Rome (1709-1716). Plus tard, après être passé par Barcelone, il gagne Vienne appelé ...
grieg_audite_4

Deux œuvres orchestrales très contrastées d’Edvard Grieg efficacement défendues

Si la Symphonie en do mineur est le reflet de l’apprentissage leipzigien, le Concerto en la mineur se rapproche autrement de l’âme scandinave dont il véhicule bien des aspects significatifs. Les deux œuvres de Grieg proposées sur cet enregistrement se situent aux antipodes l’une de l’autre. D’une part l’unique Symphonie en do mineur du maître norvégien composée en 1864 et tombée du fait de sa volonté, dans un durable silence, puisqu’on ...
bruckner gerd schaller

Une honorable Symphonie n° 6 de Bruckner par Gerd Schaller

Placée entre deux sommets démesurés, la Symphonie n° 6 « n’en demeure pas moins une partition saisissante et, avec ses cadres surtendus annonce la grandiose Septième. » (Jean Gallois). La Symphonie n° 6 en la majeur d’Anton Bruckner est une partition inventive, féconde et finement ouvragée nécessitant une lecture à la fois volontaire et délicate. Ces impératifs ne se retrouvent pas suffisamment respectés dans la lecture qu’en donnent les Allemands Gerd Schaller ...
krier_rameau

Rameau et Ligeti sublimés par la pianiste Cathy Krier

Pour finir l’année Rameau en beauté la pianiste luxembourgeoise Cathy Krier nous offre un magnifique travail enrichi d’une lecture exceptionnelle de Musica Ricercata de Ligeti. Cette jeune pianiste originaire de Luxembourg née en 1985 défend en soliste et avec orchestre un large répertoire avec une grâce et une précision qui l’ont propulsée sur le devant de la scène. Son CD Janáček, paru en juin 2013, a été largement commenté et classé ...
91kQD7ARhjL

L’opéra européen au temps de Christine de Suède

Philippe Beaussant, 360 ans après la disparition de la reine Christine retrace ses rapports à la musique de son temps. Reine suédoise protestante de 1632 à 1654, fille du célèbre Gustave II Adolphe, Christine, après avoir fait de son royaume un centre intellectuel renommé (elle invita entre autres notre Descartes qui mourut sur ses terres) abdique en faveur de son cousin Charles X Gustave en 1654, se convertit au catholicisme et visite ...
richard_strauss_années40

Richard Strauss et ses collègues nordiques

L’esthétique de Richard Strauss s’étendit sur le monde entier sans épargner ses collègues nordiques qui à un titre ou un autre ne purent totalement l’ignorer. A l’occasion du cent cinquantième anniversaire de la naissance du compositeur bavarois Richard Strauss (1864-1949) on peut espérer bon nombre de commémorations et de recentrages des multiples évènements qui ont ponctué sa très riche et longue existence. Certains aspects de sa vie et de sa musique, ...
allan_pettersson_portrait11

Mesto, porte d’entrée royale à Allan Pettersson

Le destin pour le moins défavorable d’Allan Pettersson constitue une clé d’entrée dans son univers musical émotionnellement intense, original et fortement exigeant. Pour autant, ce monde sonore inquiétant, souvent violent et aride, parfois profondément lyrique et émouvant, peut également se dispenser de toute grille de lecture. Dans un cas comme dans l’autre, l’écoute conduit l’auditeur empathique vers des mondes identiques où la rage de survivre s’additionne presque naturellement aux bouffées ...
Knudage Riisager

Knudåge Riisager, le Danois au style français

Durant l’entre-deux guerres,  Knudåge Riisager (1897-1974) fut le compositeur danois le plus saillant de ce qu'on appelle par facilité le courant néo-classique, et qui est en réalité le style musical français. Riisager tint en effet un rôle important en particulier grâce à ses brillantes qualités d’orchestrateur. Ce cosmopolite n’en fut pas moins, selon le musicologue Kappel, « un véritable danois au tempérament distinctement nordique ». Au sommaire de notre étude : 1. ...
Hans Eklund

A la découverte des symphonies de Hans Eklund

La musique symphonique puissante et dramatique du Suédois Hans Eklund justifie qu'on la (re)découvre. Elève en composition de Lars-Erik Larsson et en direction orchestrale de Tor Mann, le Suédois Hans Eklund (1927-1999) poursuit sa formation auprès de Ernst Pepping à Berlin avant de choisir assez rapidement de consacrer la plus grande partie de son temps à la composition sans pour autant négliger l’enseignement qu’il dispense à Stockholm. Le gouvernement suédois lui ...
Sibelius_Millet

Le Sibelius de Richard Millet, un essai partiellement transformé

L’auteur de cet essai, Richard Millet, nous propose de partager sa fascination pour l’énigmatique compositeur Jean Sibelius (1865-1931) depuis son enfance prometteuse jusqu’au silence dit de Järvenpää en passant par quelques étapes sélectionnées de sa vie d’homme et de créateur. Bien qu’il s’en défende à plusieurs reprises (par ex. p. 20) Richard Millet s’appuie assez strictement sur la biographie officielle du père du Cygne de Tuonela qu’il agrémente de digressions à ...
borlin_dahl

Maison de fous, triomphe oublié des Ballets Suédois

Maison de fous créé en 1920 par les Ballets Suédois sur une musique de Viking Dahl marqua d’une croix blanche la vie musico-chorégraphique moderne parisienne. A la fin de la Première Guerre mondiale les Ballets suédois tentèrent avec succès une percée parisienne véritable passeport pour la célébrité internationale à l’image de la réussite antérieure du Ballet russe. Leur intense activité s’étendit sur quelques années seulement, de 1920 à 1925, en plein ...
malipiero_visuel

Malipiero, un moderniste italien tout à fait abordable

Francesco La Vecchia poursuit sa redécouverte du symphonisme italien, et le nouvel opus consacré à Malipiero mérite le détour. Né à Venise en 1882, Malipiero grandit au sein d’une famille très musicale. En 1898, il entre au Conservatoire de Vienne (violon) puis poursuit sa formation à Venise et Bologne, auprès de Marco Bossi. Son intérêt galopant pour l’orchestration l’amène à travailler brièvement avec Max Bruch à Berlin (1908). A Paris, en ...
Faust_harding

Magnifiques Scènes de Faust par Daniel Harding

Magnifique lecture par Daniel Harding d'un chef-d'oeuvre de Robert Schumann. En dépit de sa fascination pour le Faust de Goethe, Robert Schumann rencontra des difficultés à achever ses Scènes de Faust. La longue gestation, les élans créateurs, les pauses prolongées étalèrent le projet sur une dizaine d’années (1843-1853), projet dont la nature se modifia avec l’abandon d’un opéra initialement espéré au profit d’un oratorio. L’état de santé psychiatrique chancelant de Robert ...