Archives de l’auteur : Jean-Luc Caron

avatar

À propos de Jean-Luc Caron

Né le 4 décembre 1948 à Paris. Pendant la durée de mes longues études médicales, j’ai découvert et adopté avec assiduité les programmes variés de France-Musique à partir de la fin des années 1960. Je m’en suis délecté souvent la journée, toujours le soir et le week-end, lorsque je n’étais pas de garde. Ainsi naquirent d’innombrables coups de foudre, des rejets aussi, parfois définitifs, souvent révisables lors d’écoutes ultérieures. Les œuvres entendues aboutissaient rarement à l’indifférence. Ces contacts quotidiens m’ouvrirent à de merveilleuses sensations, de troublants sentiments, d’enrichissantes réflexions. Suivirent les ravissements du concert, les achats d’enregistrements, guidés ou impulsifs, souvent déraisonnables pour mes modestes moyens financiers. Plus tard encore les ouvrages écrits disponibles en librairie et le fonds discographique courant n’y suffirent plus. Il m’a semblé nécessaire d’établir des recherches personnelles. Cela m’a amené à écrire des monographies sur Carl Nielsen, Jean Sibelius, Edvard Grieg et tout récemment Allan Pettersson. J’eus la chance, à partir de 1994, d’écrire des critiques discographiques nordiques pour le mensuel Répertoire et à partir de 2004 pour la revue Classica-Répertoire. Une chose en entraînant une autre on me proposa de commettre des articles divers, des présentations discographiques, des émissions radiophoniques et de donner quelques communications lors de colloques… Depuis quelques mois on peut lire mes chroniques dans l’excellent et très sérieux site ResMusica, cette fois à propos du reste du répertoire. C’est un honneur et un réel plaisir pour moi d’y participer régulièrement. A quoi bon en rajouter ! J’adore la musique : les musiques devrais-je préciser car le rock’n’roll, les musiques populaires, le jazz tout autant que Johnny Hallyday me charment et souvent me fascinent. La musique ! N’est-elle pas une des plus nobles réalisations de l’humain ? Et quelle satisfaction si telle ou telle de ces activités permettent de temps à autre d’amener de nouveaux auditeurs vers une étape inédite de leur réalisation personnelle.
Onslow_qac

Les Quatuors à cordes de George Onslow méritent toute notre attention

C’est à la faveur de parutions comme celle-ci que le regard porté sur l’œuvre d’un créateur peut bénéficier d’une appréciation enfin plus favorable. Le cas de George Onslow s’avère presque emblématique à cet égard. Le maître d’œuvre de ce renouveau tout-à-fait justifié revient en l’espèce au splendide Quatuor Ruggieri dont on rappellera un premier enregistrement pour le label Agogique en 2011 avec l’interprétation de trois quatuors merveilleusement rendus (op. 10 n° ...
trio_anches

Musique française pour trio d’anches

Une réussite pour cet album consacré à la musique française pour trio d'anches par l’Ensemble Trielen. Les compositeurs concernés par cet enregistrement ont en commun une écriture musicale débarrassée de tout pathos encombrant, indifférente à toute tentation romantique désuète et foncièrement orientée vers l’utilisation des lignes musicales explicites, franchement rythmée, d’une lumière toute française diraient certains, à juste titre. Globalement, et en schématisant à l’extrême bien sûr, ces nombreuses partitions pourraient répondre au ...
Keller_quartet

Une heure de paix et de réflexion avec le Quatuor Keller

Cantante e tranquillo, le Quatuor Keller ne fait pas mentir le titre de son album. Le programme proposé repose uniquement sur des mouvements lents avec une juxtaposition d’œuvres d’époques historiques différentes représentées par des interprétations anciennes ou nouvelles du Quatuor Keller. Cette excellente formation doit son existence au violoniste András Keller (né en 1960) et à trois compagnons étudiants à l’Ecole de Musique Franz Liszt de Budapest en 1987. L’ensemble se fit ...
schubert_schiff

Eblouissante exploration du piano de Schubert par András Schiff

Pour défendre cet univers musical de Schubert qui touche au sublime, András Schiff semble presque idéalement prédisposé. Né à Budapest en 1953, le pianiste et chef d’orchestre hongrois étudie à l’Université de musique Franz Liszt de Budapest, travaille auprès de Györgi Kurtag, devient citoyen autrichien en 1987. Il s’installe à Londres et Salzbourg avant de prendre la nationalité britannique en 2001. La montée des extrémismes de droite l’oppose frontalement à la ...
malinconia

Malinconia : plongée superficielle dans la mélancolie nordique

Sous le très beau titre de « Malinconia » nous nous attendions à voguer sur les flots de la déréliction, du rêve attristé, du départ irréversible. Certes la pièce éponyme (initialement nommée fantasia) qu’écrivit Jean Sibelius après le décès de sa plus jeune fille Kirsti frappée par la fièvre typhoïde porte les marques douloureuses de la disparition de l’être cher sans pour autant se complaire dans un pathos pourtant largement justifié. Malinconia pour ...
alice sarah ott chopin

The Chopin Project ou le mélange des genres

Ce  « Projet Chopin » effarera peut-être les puristes tout autant qu’il ravira partiellement les tenants du cross-over. Ce positionnement intermédiaire confère à cette sympathique réalisation toute sa délicatesse et sa saveur sonore. Voici donc pour certains l’occasion de renouer avec l’amour de la musique. La pianiste germano-japonaise Alice Sara Ott joue avec un toucher aérien et romantique, tout de musicalité, le Largo de la Sonate n° 3 et trois des immortels ...
smetana

L’interlude suédois de Smetana

Bedřich Smetana (1824-1884), père du poème symphonique Ma patrie, du Quatuor « De ma vie » et de l’opéra La fiancée vendue, représentant du nationalisme et de la tradition romantique tchèques, lutta sa vie durant en faveur de sa langue et de son pays, qu’il quitta toutefois quelques temps pour la Suède. Bedřich Smetana, encore jeune, ne parvenait pas à tracer son sillon au sein de la société tchèque qui tardait ...
fourgon_filigranes

Filigranes, une entrée dans le monde orchestral de Michel Fourgon

Cyprès, aidé en cela par d’excellents musiciens, nous convie à rencontrer la musique orchestrale du compositeur belge Michel Fourgon. Michel Fourgon, après des études musicales au Conservatoire de Liège, a travaillé comme chercheur sous l’autorité d’Henri Pousseur puis a cofondé «  L’Atelier Musicien » lieu où se confrontent des pensées musicales diverses, avant de réaliser plusieurs spectacles de théâtre musical. On lui doit récemment un opéra, Lolo Ferrari, créé en 2013 à ...
dessy_oclock

Plongée captivante dans l’univers nostalgique de Jean-Paul Dessy

Avec les trois œuvres de Jean-Paul Dessy enregistrées sur ce CD on se sent tout de suite transporté ailleurs. Le compositeur belge, par ailleurs violoncelliste, chef d’orchestre, philosophe, crédité d’une cinquantaine d’enregistrements de musique classique contemporaine et de quatre fois plus de créations mondiales, souvent primés par la presse professionnelle et plébiscités par le public, nous invite dans son univers musical dont il n’est pas exagéré de dire qu’il se rapproche ...
trios_beethoven_audite

Le Swiss Piano face à Beethoven

Premier volet attachant d’une plongée envoûtante et poétique dans l’univers des trios avec piano du grand Beethoven par de brillants musiciens suisses. Le regretté André Boucourechliev ne s’y trompait pas lorsqu’il écrivait dans son Beethoven de 1963 pour la célèbre collection « Solfèges » : « Les Trios op. 1 montrent davantage une connaissance approfondie de l’écriture de Haydn, la mise à profit d’une technique, qu’une imitation. » Dès cet opus ...
Joseph_Martin_Kraus

Joseph Martin KRAUS : le Mozart suédois

Joseph Martin Kraus, le Mozart suédois ? Joseph Martin Kraus vécut à la même époque que Frédéric le Grand, roi de Prusse, comme lui allemand, que Gustave III de Suède, son pays d’accueil dont il devint citoyen et que deux des plus grands créateurs du classicisme autrichien, Joseph Haydn et Wolfgang Amadeus Mozart. Il devint rapidement un des plus éminents compositeurs de son temps exerçant principalement en Suède malgré ses origines ...
nielsen_portrait

Nielsen XXXVI: Comment Carl Nielsen tenta de se dé-germaniser

Et si, plus ou moins consciemment, au cours de sa fabuleuse carrière, Carl Nielsen (1865-1931) avait secrètement souhaité minimiser voire faire disparaître les stigmates par trop encombrants laissés par la musique germanique tout au long des cent années précédentes au royaume de Danemark. Les articles précédents mis en ligne sur ResMusica et la toute récente monographie « Carl Nielsen » publiée ces jours-ci chez bleu nuit éditeur dressent un portrait détaillé ...
nielsensmall

Nielsen XXXV: Carl Nielsen et le concept de danité

Certains spécialistes danois se posent, souvent jusqu’à l’obsession, la question de savoir si Carl Nielsen est un compositeur national, typiquement et essentiellement danois. L’interrogation sur la réalité et l’authenticité indiscutable de sa « danité » ne connaît aucune éclipse. Comment peut-on envisager de circonscrire une personnalité de sa trempe en pleine expansion, curieuse, persuadée de la nécessité de briser les chaînes de l’enfermement culturel, social, religieux et nationaliste ? Toute acceptation ...
Zurich_ensebke

Voyage oriental en compagnie de l’Ensemble de Zurich

La musique orientale ou orientalisante a souvent inspiré les compositeurs est-européens et surtout « russes ». Le Zurich ensemble nous propose une belle ballade musicale. Les multiples potentialités de l’orchestre symphonique ont servi avantageusement ces partitions épiques et rhapsodiques, rêveuses et voluptueuses. Mais le plaisir de la musique de chambre justifie et impose des effectifs moins fournis et surtout facilite tant la fréquence des exécutions que le recrutement des auditeurs ...
liszt_violon_piano

Musiques pour violon et piano de Liszt chez Naxos

On ne peut a priori que déplorer l’indifférence qui accable la musique de chambre de Franz Liszt ainsi que de nombreux autres volets de son immense catalogue. Les musiciens retenus ici sont excellents, dans un programme qui n'est pas inoubliable. Sa renommée mondiale, indiscutable, s’appuie, on le sait, sur ses pièces pour piano seul (formidable moisson de chefs-d’œuvre depuis les aimables miniatures romantiques jusqu’à l’impressionnante et novatrice Sonate en si mineur), ...