Archives de l’auteur : Jean-Luc Caron

avatar

À propos de Jean-Luc Caron

Né le 4 décembre 1948 à Paris. Pendant la durée de mes longues études médicales, j’ai découvert et adopté avec assiduité les programmes variés de France-Musique à partir de la fin des années 1960. Je m’en suis délecté souvent la journée, toujours le soir et le week-end, lorsque je n’étais pas de garde. Ainsi naquirent d’innombrables coups de foudre, des rejets aussi, parfois définitifs, souvent révisables lors d’écoutes ultérieures. Les œuvres entendues aboutissaient rarement à l’indifférence. Ces contacts quotidiens m’ouvrirent à de merveilleuses sensations, de troublants sentiments, d’enrichissantes réflexions. Suivirent les ravissements du concert, les achats d’enregistrements, guidés ou impulsifs, souvent déraisonnables pour mes modestes moyens financiers. Plus tard encore les ouvrages écrits disponibles en librairie et le fonds discographique courant n’y suffirent plus. Il m’a semblé nécessaire d’établir des recherches personnelles. Cela m’a amené à écrire des monographies sur Carl Nielsen, Jean Sibelius, Edvard Grieg et tout récemment Allan Pettersson. J’eus la chance, à partir de 1994, d’écrire des critiques discographiques nordiques pour le mensuel Répertoire et à partir de 2004 pour la revue Classica-Répertoire. Une chose en entraînant une autre on me proposa de commettre des articles divers, des présentations discographiques, des émissions radiophoniques et de donner quelques communications lors de colloques… Depuis quelques mois on peut lire mes chroniques dans l’excellent et très sérieux site ResMusica, cette fois à propos du reste du répertoire. C’est un honneur et un réel plaisir pour moi d’y participer régulièrement. A quoi bon en rajouter ! J’adore la musique : les musiques devrais-je préciser car le rock’n’roll, les musiques populaires, le jazz tout autant que Johnny Hallyday me charment et souvent me fascinent. La musique ! N’est-elle pas une des plus nobles réalisations de l’humain ? Et quelle satisfaction si telle ou telle de ces activités permettent de temps à autre d’amener de nouveaux auditeurs vers une étape inédite de leur réalisation personnelle.
ramon_cello_concerto

Le violoncelle de Suzanne Ramon rencontre le 18e siècle. Superbe !

La discographie de ces répertoires vient de s’enrichir de l’excellente prestation de Suzanne Ramon, violoncelliste née à Budapest en 1946. L’enfant prodige, après avoir remporté le Prix Béla Bartók à l’âge de dix ans, est containte d’émigrer avec sa famille en Israël lors de l’insurrection de Budapest. Et, dès l’âge de treize ans, elle fait ses débuts à Tel Aviv en interprétant le Concerto de Schumann. Une bourse lui permet ...
nordgren_sym_un

Nordgren, inspiré par les musiques populaires finlandaises et japonaises.

Pehr Henrik Nordgren occupe une place à part dans la vie musicale finlandaise, place volontiers reconnue par ses collègues et par un pool de suiveurs fidèles et réceptifs. Mais sa réputation ne gagna que très modestement les autres couches sociales et les autres centres musicaux internationaux. Son œuvre s’appuie en grande partie sur des musiques et instruments traditionnels d’Ostrobotnie et du Japon où il vécut plusieurs années. Elève de Joonas ...
adams_gospel

The Gospel According to the Other Mary de John Adams

John Adams est le compositeur nord-américain vivant le plus joué dans le  monde. Son parcours créateur passionne. A juste titre. Depuis ses débuts dans les sillons de la musique minimaliste jusqu’à cette production récente, The Gospel According to the Other Mary, une succession permanente de métamorphoses ont caractérisé et enrichi un exceptionnel itinéraire et une non moins incomparable production. Cet opéra-oratorio de Pâques en deux actes et onze scènes créé ...
strauss_alpine_sym_harding

Excursion alpestre exaltante avec Strauss et Harding

Longtemps mal aimée,voire maltraitée, la Symphonie alpestre profite à présent d’un accueil sympathique permettant aux meilleurs orchestres de briller et de fasciner et à la réputation parfois dévaluée d’un Strauss pompeux et stérile de démontrer son intelligence de l’art orchestral et dans une certaine mesure l’étonnante pérennité et pertinence de son écriture. « La Symphonie des Alpes, op. 64, écrite entre 1911 et 1915… [avec] son inspiration élevée […] plus proche ...
4812195-origpic-b04f14

Un Sibelius maçonnique profondément émouvant

Retiré du tourbillon médiatique et de la course créatrice au nouveau chef-d’œuvre, Jean Sibelius se complût manifestement au sein d’une musique réconciliée avec la simplicité et l’intimité, sans apparat. Cet opus 113, quasiment le dernier, dit Musique rituelle maçonnique, reste l’un des moins fréquentés et paradoxalement l’un des plus profondément émouvants témoignages confirmant avec une rare élévation  la  ténuité de chaque individu. Ce rapprochement Sibelius l’a rencontré en associant un ténor, ...
pugno vign

Raoul Pugno (1852-1914) défenseur de Grieg

La formation du musicien Né à Montrouge dans la proche banlieue parisienne (Hauts-de-Seine) le 23 juin 1852, Raoul Pugno est le fils d’un  émigré d’origine italienne, musicien sans grande envergure, employé aux éditions musicales Wintringer  qui, néanmoins, assure les débuts de sa formation bientôt  renforcée par Joséphine Martin. Puis, l’enfant fréquente pendant quelques mois  l’Ecole Niedermeyer de Paris où il côtoie Gabriel Fauré et André Messager. Et ce, grâce à l’aide financière ...
segerstam_photo1-362x176

Leif Segerstam : 70 ans

Cet anniversaire nous rappelle le concert du jeudi 7 juin 2001 au Théâtre des Champs-Elysées de Paris. L’Orchestre  National de France avait programmé en création mondiale la Symphonie n° 48 de Leif Segerstam et Kullervo, la symphonie pour soprano, baryton, chœur d’hommes et orchestre, op. 7, de Jean Sibelius. Quelles particularités justifient cette réminiscence ? La symphonie  fut jouée par un orchestre sans chef  tandis que l’immense œuvre de Sibelius brilla de mille ...
Penderecki-Utwory-Choralne-Vol-2_Polski-Chor-Kameralny,images_big,19,DUX0964

Penderecki, magicien polonais de la voix

Il y a tant de choses à dire sur l’itinéraire du Polonais Krzystof Penderecki dont les créations se sont répandues sur tous les continents. Quel chemin parcouru depuis ses études à Cracovie et ses années d’enseignement ! En peu de temps,  il est devenu l’un des compositeurs les plus originaux de sa génération. De nombreuses marques officielles de son talent ont ponctué son foisonnant parcours créateur. Sa musique s’avère moderne mais ...
hindemith_tamestit

Un Hindemith plus attachant que jamais

Le moins que l’on puisse avancer est que Hindemith ne bénéficie pas d’une grande attention de la part du public général. Son positionnement historique complique son classement précis, prisonnier de l’histoire de la musique entre un postromantisme mourant et usé et une modernité galopante dont les places d’honneur reviennent à d’autres. On jouera la facilité en précisant qu’il fut un des représentants du néoclassicisme mais ce vocable accepte tellement de ...
Chandos New Logo fitz

La Norvège selon Delius et Sir Andrew Davis

Certains hausseront éventuellement les épaules mais nous l’affirmons : Frederick Delius a laissé de très délicates et atmosphériques partitions. Britannique longtemps installé en France, il fut fasciné par la majestueuse géographie et la culture rurale norvégiennes qui lui inspirèrent de fines musiques. Il parlait la langue avec ses amis musiciens et compositeurs Christian Sinding et John Halvorsen et le violoniste Arve Arvesen. Ces derniers ne manquèrent pas de l’introduire auprès du ...
81qFvLA5d1L__SL1200_

Les Folies françoises chantent Corelli

Arcangelo Corelli domine la période baroque comme violoniste compositeur et cela en dépit d’une production peu abondante. Cet Italien travailla surtout à Rome sous la protection de puissants admirateurs et dirigea fréquemment des opéras et des oratorios, notamment ceux de Haendel. Son influence sur Bach et Haendel est bien établie. Ses contemporains admiraient sa virtuosité instrumentale et le raffinement harmonique de son écriture. Il eut pour élèves Francisco Geminiani et ...
refuge_in_terezin

Refuge musical à Theresienstadt

Ce DVD propose un documentaire et un concert reliés directement au camp de concentration de Theresienstadt (Terezin en tchèque) durant l’occupation nazie, et s'inscrit dans la continuité d'un premier album CD publié en 2007 (Clef ResMusica) avec les mêmes musiciens. Ce travail de mémoire honore les déportés dont deux rescapés émouvants témoignent et répondent en toute simplicité  aux questions empathiques du violoniste Daniel Hope. Une grande émotion se forme à ...
hurel_naive

A l’aube du romantisme avec Juliette Hurel

Avec un tel titre, on devait bien s’attendre à écouter des pièces de Beethoven et Schubert. Deux jeunes femmes nous emmènent avec un dynamisme, une précision et un talent indéniables à déguster trois œuvres pour flûte et piano. Ce parcours réussi et très agréable revient donc à deux anciennes élèves du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. D’abord  la flûtiste Juliette Hurel, actuellement flûte solo de l’Orchestre philharmonique de ...
grieg_audite_trois

Suite de l’intégrale germano-norvégienne de la musique orchestrale de Grieg

La musique d’Edvard Grieg, plus d’un siècle après sa dispariton, demeure avec constance une musique accueillante. Pas de pages prétentieuses, pas de recherche de l’inédit, pas d’ego surdimentionné. Largement inspiré par le retour en grâce de la musique folklorique norvégienne et par l’amour retrouvé de la littérature nationale ancienne, le maître de Troldhaugen aura sa vie durant œuvré à la reconnaissance et à la diffusion d’une part majeure du legs ...
cypres zurbaran huelgas

L’oreille de Zurbarán et la polyphonie du Siècle d’or espagnol

Qu’a entendu ou qu’aurait pu entendre Zurbarán ? Paul van Nevel et son Ensemble Huelgas tentent de répondre à cette interrogation avec l’expertise et le brio qui les caractérisent parfaitement. Le peintre espagnol Francisco de Zurbarán (1598-1664)  qui vécut à la même période que Vélasquez et Murillo partagea son temps entre Séville et Madrid. Les musiques retenues ambitionnaient alors de rendre accessible aux fidèles catholiques un certain climat mystique analogue à ...