Archives de l’auteur : Victoria Okada

avatar

À propos de Victoria Okada

Née à Kobe, Japon, où elle a obtenu un premier prix de piano à l’Université de Musique d’Osaka, Victoria Okada est titulaire d’un doctorat de musicologie – histoire de la musique (Université Paris IV – Sorbonne) et membre de la Société française de Musicologie. Outre ResMusica.com, elle tient des chroniques musicales sur différents revues et magazines, dont La France, seule revue japonaise entièrement consacrée à la langue et la culture française ainsi qu’à la francophonie, fondée il y a 85 ans. Traductrice spécialisée dans la musique, dans les beaux-arts et plus largement dans la culture, elle collabore notamment avec l’Ecole Normale de Musque de Paris et divers musées français et japonais. Elle prépare actuellement la version japonaise de quelques ouvrages musicaux de la Collection « Que sais-je ? » ainsi qu’un recueil d’essais de compositeurs et musiciens japonais en français. Elle est par ailleurs connue comme traductrice de nombreuses bandes dessinées. Certains ouvrages qu’elle a (co-)traduits sont régulièrement nominés au Festival international d’Angoulême et l’un d’eux a obtenu le Prix Patrimoine en 2009. Elle vit à Paris depuis plus de 20 ans.
Karine Deshayes2

Un nouvel orchestre au Festival du Haut Limousin

A Villefavard, petit village de 150 âmes, perdu au beau milieu de la campagne de Limousin, il existe un lieu, ancienne ferme transformée voilà une douzaine d’années en une salle de concert de 300 places, aujourd’hui réputée pour son excellente acoustique et comme l’un des meilleurs studios d’enregistrement. Un endroit idéal pour un travail en immersion totale, et c’est en profitant de ce cadre qu’un orchestre est né : Les Forces ...
Talich bon 0108 Prades

50 ans du Quatuor Talich au Festival Pablo Casals

Le Quatuor Talich, l’une des meilleures formations actuelles de musique de chambre, fête cette année ses 50 ans d’existence. Le festival Pablo Casals rend tout naturellement hommage aux quatre vénérables musiciens en réservant un concert qui leur est entièrement consacré et un autre, intitulé « Romances russes ». Le concert anniversaire du 1er août a quelque chose de mémorable. Les orages qui ont éclaté en fin d’après-midi ont privé les musiciens d’une grande ...
Révélations instruments bon Prades

Les révélations classiques de l’ADAMI 2014 au Festival Pablo Casals

Depuis plus de 10 ans, l’ADAMI entame chaque nouvelle année des Révélations classiques avec le Festival Pablo Casals. Un rendez-vous très attendu du public, le concert révèle huit des meilleures interprètes et chanteurs français de la jeune génération, parmi plus d’une centaine candidats auditionnés et sélectionnés tout au long de l’année. Comme à l’accoutumée, c’est avec le piano que l’après-midi s’ouvre. Eloïse Bella Kohn réussit ce pari difficile avec le « Prélude » ...
Marie Perbost et Flore Merlin

Festival Debussy à Argenton-sur-Creuse

Pour sa troisième édition, le Festival Debussy, dans le cadre de Classique en Berry et du réseau SPEDIDAM, a choisi une formule spécifique : trois concerts gratuits dans l’après-midi pour donner aux jeunes interprètes une occasion de se produire et un concert symphonique avec un concerto le soir. Le nom « Festival Debussy » est quelque peu trompeur, il faudrait entendre plutôt « Festival de musique autour de Debussy », de la seconde moitié du ...
aurelien-pascal

Jeunes solistes et musique de chambre à Montpellier

Dans le cadre du Festival Radio France, les concerts gratuits à 12 heures 30 et à 18 heures, consacrés respectivement aux jeunes musiciens en début de carrière et à des solistes confirmés (parfois avec des jeunes musiciens), est une véritable mine d’or pour apprécier des talents. Pour les « jeunes solistes », le 22 juillet, le dynamisme et la fraicheur sont au rendez-vous dans le récital de Schumann Quartett. Premier prix du très ...
caterina-cornaro10

La résurrection de Caterina Cornaro de Donizetti à Montpellier

Caterina Cornaro, dernier opéra de Donizetti créé de son vivant, était jusqu’à maintenant peu connu même chez les grands mélomanes. Ecrite par un Donizetti malade, l’œuvre essuya des critiques acerbes lors de la création à Naples en janvier 1844 ; le compositeur modifie la partition, et la seconde version fut représentée à Parme en février 1845, avec un succès retentissant. Après quoi il est relégué à l’oubliette, et c’est seulement dans ...
IMG_0539

Festival Chopin à Nohant

La grange de la maison de George Sand à Nohant, aujourd’hui réaménagée et rebaptisée « Auditorium Frédéric Chopin », accueille depuis près de 50 ans un festival de musique centré sur celle de Chopin et de la période romantique. Le vendredi 18 juillet au soir, « Un salon chez Chopin ». Un concert thématique avec la violoncelliste Olivia Gay, la soprano Helen Kearns, le pianiste François Dumont et le co-directeur artistique du Festival ...
messe à 40 voix

Renouveau du Festival de Saint-Riquier

Le dimanche 13 juillet il y a une exception. Le concert du jazz à 18 heures 30 est remplacé par le concert classique du soir à l’abbatiale : la Messe à 40 voix d’Alessandro Striggio, complétée du Magnificat pour 2 chœurs d’Orazio Benevoli et du Memento à 8 voix de Claudio Monteverdi, exécutés par le Concert Spirituel sous la direction de Hervé Niquet. Le chef a mûrement réfléchi à la disposition ...
Tibault et Noé

Festival des Pianissimes à Saint-Germain-au-Mont-d’Or

Le samedi 28 juin, en début de soirée, nous assistons au récital du pianiste Thibault Lebrun et du violoncelliste Noé Natorp, dans un programme essentiellement allemand. Thibault Lebrun joue d’abord en solo la Sonate en ut mineur de Mozart – très beethovénienne par son caractère et sa tonalité – sans être dépourvue d’une certaine légèreté. Noé Natorp le rejoint dans la Sonate n° 2 pour piano et violoncelle de Beethoven, ...
concours lyon

6e Concours international de Piano de Lyon

Des quatre-vingt candidats, douze sont restés au demi-finale, puis six au finale : deux Coréens de sud, une Japonaise, deux Russes et un Biélorusse. Le troisième prix ex æquo est attribué au Russe Igor Andreev et à la Japonaise Jun Ishimura. Andreev a joué tout au long des épreuves des programmes mêlant des œuvres contrastées, Haydn, Debussy et Say pour le premier tour, Scarlatti et Prokofiev au demi-finale et Beethoven et Scriabine ...
Boisseau et Dahaene

Flâneries musicales de Reims et les jeunes interprètes

Des trois concerts des « débuts », nous avons assisté à deux. D’abord un récital de l’altiste Adrien Boisseau et du pianiste Gaspard Dehaene, rassemblant des œuvres romantiques allemandes, le 25 juin au soir, au Conservatoire. Né en 1991, Adrien Boisseau est déjà lauréat de nombreux prix, dont « Jeune Artiste de l’année 2014 » de l’International Classical Music Award (ICMA) pour le plus récent. Son jeu relève d’un grand lyrisme ...
FMT  GENIUSAS

Le 50e anniversaire des Fêtes musicales en Touraine

Parmi les 5 concerts proposés en deux jours, notons tout d’abord le récital du baryton Matthias Goerne avec Alexander Schmalcz au piano (21 juin à 18 heures). Le programme, constitué de lieder de Mahler et de Schumann, forme une sorte de cycle : d’abord quelques pièces évoquant l’amour (Ich atmet’ einen Linden Duft ! de Mahler puis Dichters Genesung et Liebesbotschaft de Schumann), pour tomber ensuite progressivement dans la solitude et souffrance ...
Philiponet-Dubois

Le Saphir de Félicien David en version de concert

Félicien David, longtemps connu essentiellement pour ses musiques « orientales » et pour son implication saint-simonienne, commence à montrer ses différentes facettes grâce au Palazetto Bru Zane qui le met à l’honneur cette saison 2013-14. Après Herculanum, Moïse et Le Désert ainsi que ses mélodies, c’est un opéra comique, Le Saphir, créé à la Salle Favart en 1865 que l’on découvre lors du concert de clôture du Festival Palazetto Bru Zane à ...
photo1

Lille piano(s) festival : sur le thème de la guerre

Lille Piano(s) Festival a fait conjuguer son 10e anniversaire avec une commémoration musicale des deux guerres mondiales, une drôle de fête avec tant de souvenirs encore vivants. Cette édition a permis de découvrir des œuvres quasiment inconnues et des compositeurs peu connus, comme les Concertos pour piano de Viktor Ullmann et de Erich Wolkfgang Korngold, les Charmes de Federico Mompou, Les souffrances de la Reine de France de Jan Ladislav Dussek, ...
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La Colombe et Le Pauvre Matelot, contrastes à l’Athénée

Pour le dernier spectacle de la saison 2013-2014, le théâtre de l’Athénée invite les chanteurs de l’Opéra studio de l’Opéra national du Rhin pour deux petits œuvres : La Colombe de Gounod et Le Pauvre matelot de Milhaud. Deux pièces totalement opposées, mais chacune est un « condensé d’humanité » selon le metteur en scène, Stéphane Vérité. Le plus impressionnant dans La Colombe, ce sont ces images numériques qui se projettent sur la toile ...