Lieu : Auvergne-Rhône-Alpes

Danse en majesté à l’Opéra de Lyon

Danse en majesté à l’Opéra de Lyon

La soirée d’ouverture de la saison danse, 2017-2018, de l’Opéra de Lyon est une « carte blanche » à Jérôme Bel, lancée par le bel opus, The second detail de William Forsythe, fidèle à ce que le New-yorkais imagine et forge dans la danse, depuis quarante ans déjà. Ancré dans le XIXe siècle, selon Jérôme Bel, qui a choisi cette « pièce »-là (pour quatorze danseurs, qui n’a rien d’un détail évidemment, est un ...
Berlioz à Londres au temps des expositions universelles.

Berlioz encore vivant à La Côte Saint-André

Conclu par l'apothéose d'une version de la Symphonie fantastique par Roger Norrington, le Festival Berlioz, au-delà de son bouleversant hommage à une Angleterre pionnière qui a tant fait pour le compositeur, a une fois encore porté très haut les couleurs de la Culture pour tous. Tea time à La Côte-Saint-André Hormis le clin d'œil, hélas très confidentiel, des Quatuors londoniens de Haydn (l'appartement qu'occupa Berlioz lors de son voyage anglais pour l'Exposition ...
Un quart de siècle pour Futura

Un quart de siècle pour Futura

Ni nostalgique, ni rétrospective, cette 25ᵉ édition échafaudée par son directeur Vincent Laubeuf se veut pléthorique - 70 œuvres à l'affiche durant quatre jours et une Nuit blanche ! -, d'une grande diversité et résolument ouverte sur l'étendue d'un vaste présent électroacoustique. Le thème de la narration est cette année le fil rouge d'une programmation comptant une dizaine de créations mondiales dont deux commandes du festival. C'est Lionel Marchetti, compositeur ...
Kateřina Knĕžiková & Václav Luks

Le Festival de La Chaise-Dieu reprend son cours normal

De Marie-Madeleine à Sainte Cécile, d’Allegri à Duruflé, de La Chaise-Dieu à Brioude, ce sont trente concerts qui ont été proposés aux nombreux spectateurs de la 51e édition du Festival de La Chaise-Dieu. Diversité et qualité sont, comme toujours, les bases de sa programmation. Il est loin, le temps où le piano était la seule vedette du Festival de La Chaise-Dieu. Et pourtant, il est toujours là, au fil des concerts : ...
ILF_concert23-08-17

Imperial Live Festival : une affiche pour toutes les oreilles

Un cadre somptueux - celui de l'Imperial Palace au bord du lac d'Annecy – une salle bien sonnante et des artistes renommés, voilà de sérieux atouts pour le Festival « Plaisir de Musiques », l'un des moments forts de l'Imperial Live Festival que le maître des lieux Philippe Gourgaud (lire notre entretien) porte avec ardeur et conviction. Le même élan anime sa directrice artistique Elizabeth Cooper, pianiste émérite et chef d'orchestre dont ...
Berlioz et l’Angleterre : une thématique fertile pour l’édition 2017

Berlioz et l’Angleterre : une thématique fertile pour l’édition 2017

Hector Berlioz aimait voyager et c'est à l'étranger que cet exalté passionné a rencontré le plus vif succès. Pour l'édition 2017 du Festival Berlioz, Bruno Messina, directeur érudit autant qu'imaginatif, fait revivre notre héros romantique à travers ses différents voyages à Londres (de 1847 à 1855) au temps des expositions universelles : compositeur, chef d'orchestre, homme de plume et découvreur insatiable sont autant de facettes berlioziennes qui vont nourrir l'affiche ...
expo berlioz2017

Exposition sur Berlioz, de Londres à Shakespeare

L'année même où le Brexit devient une réalité tangible, le Musée Hector-Berlioz à La Côte Saint-André célèbre avec « Berlioz à Londres, au temps des Expositions universelles » une vraie idylle franco-britannique, celle du compositeur avec le théâtre et la littérature d'Outre-Manche. Car si les documents, illustrations et instruments de musique sont pour une large part consacrés à l'Exposition de 1851 où Hector Berlioz fut membre du jury des instruments de musique, c'est bien Shakespeare et ...
warnier_pontaumur_2017

Bach en son temps ou les dissertations harmonieuses des Combrailles

Créé autour de la construction d'un orgue neuf et audacieux dans l'église de Pontaumur voici une quinzaine d'années, le Festival Bach en Combrailles accueille depuis les meilleurs spécialistes du baroque, tournés vers le monde musical de cet immense musicien. Pendant une semaine, le rythme des concerts bat son plein au rythme de quatre par jour, précédés en matinée par une rencontre avec les artistes intitulée "Café Bach". Divers lieux historiques ...
IMG_2762_comp

La 44e édition du Festival des Arcs ou la musique au sommet

Le festival de musique classique des Arcs reste fidèle à l'esprit de son fondateur, le promoteur Roger Godino, créateur de la station : académie d'été, concerts de musique de chambre gratuits dans une ambiance à la fois décontractée et attentive, et répertoire inventif. C'est cet ensemble qui fait de ce festival une manifestation toujours intéressante et à part dans le panorama des festivals de l'Hexagone. Les deux dernières journées du festival ...
À Évian, Ein deutsches Requiem dépouillé

À Évian, Ein deutsches Requiem dépouillé

Dans le cadre inspirant du théâtre de La Grange au Lac d’Évian, la version à deux pianos du Deutsches Requiem de Johannes Brahms trouve un reliquaire idéal à l’expression du sacré. Comme lors de sa représentation à la Philharmonie de Paris en juin 2015, les Rencontres musicales d’Évian ont programmé ce Deutsches Requiem de Brahms dans la version avec l’accompagnement de deux pianos qu’il offrit à Clara Schumann avant d’être arrangée ...
VLM3

À Lyon, Viva la mamma fait feu sur l’opéra de papa

Étincelante fin de saison lyonnaise avec cet opéra que Donizetti affectionnait particulièrement. Laurent Pelly, à son meilleur, nous emmène dans l'envers du magnifique décor de Chantal Thomas. Jeu de massacre nostalgique et bonheur de spectateur. À propos de Viva la mamma !, Berlioz parlait de « kaléidoscope retourné » par le compositeur sur l'univers parallèle des chanteurs d'opéra. Si, en deçà du quatrième mur, l'opéra reste la chose la plus fascinante du ...
Lohengrin à Saint-Étienne : duels aux sommets

Lohengrin à Saint-Étienne : duels aux sommets

Les wagnériens (et les autres) auront eu tort de laisser à l'abandon quelques fauteuils de l'Opéra de Saint-Étienne pour l'ultime représentation d'un puissant Lohengrin coproduit avec Marseille (séances de rattrapage l'an prochain) et dévolu, à l'exception de l'autrichien Nikolai Schukoff à une équipe 100 % française : Cécile Perrin, Catherine Hunold, Daniel Kawka… Mise en scène sobrement intense de Louis Désiré. Orchestre et chœur maison. Grosse impression. Oublions le très fugace frisson d'inquiétude ...
alcesteg-rjeanlouisfernandez097

Déchirante Alceste à l’Opéra de Lyon

Succédant au très original memento mori d'Olivier Py pour Paris en 2013, Alex Ollé, avec des moyens radicalement différents, bouleverse avec l'opéra-manifeste de Gluck, secondé par Stefano Montanari et les prenantes prises de rôle de Karine Deshayes et Julien Behr. « Alceste n'est pas un divertissement mais une occupation très sérieuse. » Vous voilà prévenus. Et c'est Gluck qui l'affirmait. Composer un opéra de 2H30 à la gloire de la fidélité conjugale (« ce qui ...
IMG_0476

À Grenoble, le brunch des Détours de Babel

Allier plaisir et surprise, musique improvisée et écriture contemporaine, performance de plein-air et rite chamanique, c'est ce que propose l'équipe des Détours de Babel, festival dauphinois emmené par son directeur Benoît Thiebergien, durant les trois dimanches de la manifestation. Sous un soleil printanier avec la chaîne des Alpes à l'horizon, le second brunch dominical investit les espaces harmonieux du Musée dauphinois. De 11h à 17h30 s'enchaînent à la faveur d'une ...
T5

La foudroyante beauté du Tristan d’Heiner Müller

La troisième journée du Festival Mémoires présenté par l'Opéra de Lyon nous emmène rien moins qu'à… Bayreuth avec la recréation de l'historique Tristan et Isolde qu'Heiner Müller mit en scène de 1993 à 1999 au Festspielhaus. Choc esthétique de bout en bout. À Bayreuth, la mort d'une production, après environ cinq années de vie, se matérialise par une destruction publique des décors (c'est ainsi que l'auteur de ces lignes a pu ...
L’Opéra de Lyon a de la mémoire : Elektra

L’Opéra de Lyon a de la mémoire : Elektra

L'Opéra de Lyon contredit l'idée que l'opéra serait un art de l'éphémère. Son Festival Mémoires regarde dans le viseur des dernières décennies et retient 3 titres. Épisode 1 : Le Couronnement de Poppée de Klaus Michael Grüber. Épisode 2 : l'Elektra que Ruth Berghaus, décédée en 1996. Episode 3: Tristan et Isolde (aus Bayreuth !) par Heiner Müller.  Il n'y a, pas davantage que dans Salomé, d'Acte II dans Elektra. Au-delà du fait ...
carmélites saint-etienne2

De puissants Dialogues des Carmélites à Saint-Étienne

On avait gardé un excellent souvenir de ces Dialogues des Carmélites donnés en 2005 à l'Opéra de Saint-Étienne qui ont obtenu par la suite le grand prix de la critique pour le meilleur spectacle de l'année au Chili. On retrouve avec bonheur la mise en scène puissante de Jean-Louis Pichon, sa sobriété et sa grande humanité. Légèrement retouchées pour tirer parti de technologies plus moderne, les projections vidéos montrent en fond ...
Sensualité, lyrisme et poésie pour le Poppée à Vichy

Sensualité, lyrisme et poésie pour le Poppée à Vichy

Les 450 ans de la naissance de Monteverdi sont l’occasion pour les grandes maisons d’opéra de proposer de nouvelles productions de ses œuvres les plus célèbres : après Il ritorno d’Ulisse in Patria aux Champs-Élysées, et avant l’Orfeo à l’Opéra Royal de Versailles par les Arts Florissants, voici donc la recréation de L’Incoronazione di Poppea produite par l’Opéra de Lyon et coréalisé avec l’Opéra de Vichy. À la sortie de cette ...
Corps-Rebelles

Danse rebelle au musée des Confluences à Lyon

À l’occasion de l’exposition Corps Rebelles présentée au musée des Confluences de Lyon, nous avons arpenté des mètres carrés consacrés à la danse dans toute sa contemporanéité et sa force. Danses pour tous L’exposition s’adresse aux néophytes comme aux convaincus, en allant de la virtuosité à la régionalité. En effet, se rebeller pour la danse au XXe siècle, cela ne veut pas dire abandonner la technique, mais plutôt la mettre au service ...
MAHamelin

Sonates en tout genre sous les doigts de Marc-André Hamelin

Invité de la série des « Grands interprètes » de l'Auditorium de Lyon, le pianiste canadien Marc-André Hamelin offre l'étonnant aperçu de sa personnalité musicale. Le programme que Marc-André Hamelin a choisi pour son récital se présente comme une longue litanie de sonates, disposées selon un ordre astucieux : la frise du temps et des paternités créatrices semble avoir été comme repliée en deux, pour converger vers le pianiste des pianistes, Chopin, dont le ...
jeanne5

Roméo Castellucci offre de vraies funérailles à Jeanne d’Arc

Nouveau moment historique pour Jeanne d'Arc. Le metteur en scène Roméo Castellucci allonge d'une bonne demi-heure le bref chef-d’œuvre d'Arthur Honegger et tient en haleine aussi bien les réfractaires à son style qu'à celui d'un compositeur pour qui l'adjectif populaire était un compliment. « Les grands metteurs en scène mettent sur scène quelque chose que vous n'avez jamais vu ailleurs » affirme Denis Podalydès. Ce fut le cas pour Parsifal à La Monnaie, ...
Les Petits Chanteurs de Saint Marc

Noël baroque avec les Petits Chanteurs de Saint-Marc et les Musiciens de Saint-Julien

Des noëls baroques, oui, mais de France et de la Nouvelle France d’alors… en compagnie d’un des chœurs d’enfants les plus connus du grand public, les Petits Chanteurs de Saint-Marc. Tel était le programme du concert proposé au public lyonnais en cette veille de Noël. Reprenant, presque intégralement, le programme du disque paru récemment chez Alpha, François Lazarevitch a donné une couleur lyonnaise au concert avec les Petits Chanteurs de Saint-Marc. Créé ...
La réjouissante Nuit à Venise de Johann Strauss à l’Opéra de Lyon

La réjouissante Nuit à Venise de Johann Strauss à l’Opéra de Lyon

Rarement jouée en raison d'un livret bien mal ficelée, la Nuit à Venise de Johann Strauss est pourtant pleine de charme. Revue et corrigée par Erich Wolfgang Korngold pour l'orchestration et par le metteur en scène Peter Langdal pour les dialogues, dans une production pleine de fantaisie et de couleurs, elle enchante le public lyonnais de cette fin d'année. Tradition oblige, l'Opéra de Lyon programme une opérette pour la période des ...
slatkin_by_cindy_mctee_3a

Symphonies de Tchaïkovski : suite et fin de l’intégrale à Lyon

Intelligemment appariées et interprétées, les symphonies de Tchaïkovski sont encore et toujours un triomphe. C'est le volet central du Festival Russe que propose, à l'orée de l'hiver, l'Orchestre National de Lyon : sous la baguette de Leonard Slatkin, son directeur musical, une relecture complète des symphonies de Tchaïkovski. Après le début prometteur consacré aux symphonies n° 1 et 4, la série se conclut avec la Troisième et la Sixième. Le public, fidèle ...
slatkin-onl

Symphonies de Tchaïkovski par l’Orchestre national de Lyon

Dans le cadre de son festival russe, l’Auditorium de Lyon programme les six symphonies de Tchaïkovski par l’Orchestre national de Lyon, réunissant judicieusement la Symphonie n°1  et la Symphonie n°4 en ouverture de ce cycle. Sous la direction de Leonard Slatkin, l’ONL parvient à un beau résultat d’ensemble, malgré des imperfections individuelles. Le chef d’orchestre américain, au style pour le moins sobre, propose une version plutôt dépouillée de ces œuvres où ...
lucinda-childs-grande-fugue

À Lyon, Première mondiale de la Grande Fugue de Lucinda Childs

À l'Opéra de Lyon, trois chorégraphes pour des méditations physiques sur la Grande Fugue de Beethoven : danser en majesté (Lucinda Childs), investir le cœur de la musique (Anne Teresa de Keersmaeker), s’ouvrir au monde (Maguy Marin). Beethoven qualifiait ainsi la Grande Fugue : « tantôt libre, tantôt recherchée ». Un profond cheminement dans l’écriture musicale que trois reines de la danse contemporaines ont tenté d’explorer au plus près des corps méditatifs : les corps dansants, ...
temirkanov

Une fièvre finnoise et russe illumine novembre à l’Auditorium de Lyon

Pour l’Orchestre national de Lyon, l’Auditorium de Lyon nourrit un compagnonnage avec d’excellents chefs, tel Alain Altinoglu, également sollicité en qualité de chambriste. Et il convie de prestigieux orchestres et chefs étrangers : ce furent le Philharmonique de Saint-Petersbourg et son directeur musical, Iouri Temirkanov. Mullova et Altinoglu : Sibelius autrement Le lien que, depuis plusieurs années, l’Orchestre national de Lyon tisse avec Alain Altinoglu se densifie avec chaque nouvelle invitation. Témoin une Symphonie ...
enfant1

Sortilèges 2.0 : Ravel à l’Opéra de Lyon

La nouvelle production de l'Enfant et les Sortilèges à l'Opéra de Lyon, quoique pleine d'originalité, demeure accessible à tout public. Dans la musique de Ravel comme dans le livret de Colette, les fantaisies se succèdent à un rythme si effréné, qu'il est difficile à un metteur en scène de prêter attention à toutes. Puisqu'il ne se passe pas vingt secondes, féerie oblige, sans qu'un nouveau personnage ne fasse irruption sur scène ...
agastinel

Les nouveaux mondes de l’Orchestre national de Lyon

L'Orchestre national de Lyon poursuit sa saison avec bonheur, et explore des rivages lointains. Voilà un plaisant rapprochement que celui de trois œuvres d'esthétiques si contrastées : trois peintures, espacées d'un siècle, de l'inconnu qui se dévoile. Chez Haydn, c'est la raison, à peine plus divine qu'humaine, qui permet que triomphe l'ordre sur les dissonances, et que l'informe devienne mélodie ; chez Dvořák, au contraire, c'est de façon toute intérieure et sensible, ...

Le Festival d’Ambronay dans la lumière

Vibrations : Lumières, tel était l’intitulé du programme du festival d’Ambronay 2016. On ajoutera volontiers diversité et qualité. Des enfants aux seniors, des artistes confirmés aux plus jeunes et aux amateurs, chacun y trouva son bonheur. Ce festival est sur le bon chemin… musical ! Et depuis longtemps.   Bach et Philippe Herreweghe ouvrent justement le Festival Cette 37e édition s’est ouverte avec les lumières… célestes du Collegium Vocale de Gand. L’intitulé du concert ...