Lieu : Auvergne-Rhône-Alpes

Pièce pour 6 interprètes ? Création 2014Conception : Maguy MarinAvec : Ulises Alvarez, Kaïs Chouibi, Laura Frigato, Daphné Koutsafti, Mayalen Otondo / Cathy Polo, Ennio Sammarco-Coproduction : Théâtre de la ville / Festival d?automne à Paris, Monaco Dance Forum - Les ballets de Monte-Carlo, Opéra de Lille,La Filature, Scène nationale de Mulhouse, Théâtre Garonne de Toulouse, Centre Chorégraphique National Roubaix Nord-Pas de Calais, Charleroi Danses - Le Centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Compagnie Maguy Marin-La Compagnie Maguy Marin est subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication, la Ville de Toulouse, la Région Midi-Pyrénées et reçoit l?aide de l?Institut français pour ses projets à l?étranger.Accueil : TNP, Biennale de la danse

Compagnie Maguy Marin, BiT : farandole et viol

Dans le Petit Théâtre du TNP, toujours engagé, sous le nom de code « BiT », l’unité de mesure informatique binaire de base, Maguy Marin explore tout en farandole et en pornographie, le rythme de l’individu articulé au collectif. Maguy Marin livre sa création 2014, la plus dérangeante sans doute, sous l’aspect d’un manifeste contre le pouvoir masculin. Six danseurs cherchent leur rythme sur les marteaux technos hypnotiques du musicien et sound ...
Celui qui tombe

Yoann Bourgeois : prouesse en suspens

L’Opéra de Lyon accueille pertinemment pour la première fois du cirque avec « Celui qui tombe », le nouveau spectacle de Yoann Bourgeois, tenant de la prouesse poétique en suspens sur le thème de la lutte contre la gravité. A l’Opéra, Yoann Bourgeois a mis sa casquette à carreaux au parterre dimanche, pour se régaler de sa nouvelle création à couper le souffle : « Celui qui tombe ». N’est pas circassien, jongleur, acteur, danseur, musicien et ...
Mouvement sur mouvement

Noé Soulier, Mouvement sur mouvement

Noé Soulier livre en solo, dans l’Amphi confiné de l’Opéra, une dissertation en mouvement sur le mouvement, se sacrant danseur phénoménologue. « Je ne pourrai croire qu’en un dieu qui saurait danser » écrivait Nietzsche, nous avons vu ce dieu-là en Noé Soulier ! Le jeune chorégraphe philosophe donne dans « Mouvement sur mouvement » une leçon de danse en acte d’un sérieux implacable et d’une précision sans égal. Son « cours » clairement articulé s’articule lui-même sur ...
Il n'est pas encore minuit...

Haute voltige pour la Compagnie XY

Première mondiale pour Il n'est pas encore minuit... la nouvelle création de la Compagnie XY à la Biennale de la Danse de Lyon. Quand deux artistes de cirque, Abdeliazide Senhadji et Mahmoud Louertani, se rencontrent aux sommets, cela donne « Laissez-porter » en 2005 qui explore les portés en grand nombre. Et de porté en porté de plus en plus haut, avec de plus en plus d’acrobates et d’écroulés de plus en plus ...
Sunshine

Les Labyrinthes du cœur avec le ballet de l’opéra de Lyon

La 16ème biennale de la danse de Lyon s’est ouverte mercredi dernier sur une très belle soirée à l’Opéra, offrant un dialogue limpide entre romantisme et postmodernité. La force classique des danseurs de l’Opéra a été encore une fois magnifiée par le voyage dans l’univers de créateurs contemporains. Emmanuel Gat, tout d’abord, a élaboré Sunshine en leur proposant de choisir une chanson à transcrire en danse. Dans cet air revenait plusieurs ...
IMG_3433 copie

La Damnation électrisante de François-Xavier Roth

Berlioz enfin ! Il était temps !! Rien que Berlioz pour clore la belle ouverture sur le Monde d'une 21ème édition du festival Berlioz conçue dans la plus grande intelligence au sein de la ville où naquit celui qui déclara en 1831: «Il y eut une Amérique musicale dont Beethoven a été le Colomb. Je serai Pizarre ou Cortez. » Autour du cœur de la ville qu'est devenu le passionnant Musée Berlioz (n'y manque, comme ...
IMG_3219 copie

Formidables machines au Festival Berlioz

Le Festival Berlioz fut implanté par Serge Baudo à Lyon de 1979 à 1989. Les plus beaux Troyens (confiés à l'imagination passionnée du tout jeune tandem Leiser-Caurier) y furent présentés à l'Auditorium en 1987. Bien qu'archi-intégraux, (on y réhabilita même la très belle scène, dite de Sinon, coupée par le compositeur lui-même), il se firent très injustement voler la vedette par la version présentée par Chung et Pizzi pour l'inauguration ...
chaise-dieu

Requiem de Mozart à La Chaise-Dieu par Giulio Prandi

Belle affluence pour ce concert avec, à l’affiche, un « tube » de la musique sacrée. Il en faut des « tubes », surtout lorsque nombre de spectateurs découvrent certains artistes. Les Ghislieri Choir & Consort étaient venus de Pavie à Ambronay, en 2012, avec Mozart et d’autres solistes. En 2014, ils sont au programme de La Chaise-Dieu, avec Mozart précédé par la lumière de Galuppi. Comme d’habitude, le concert s’ouvre avec une pièce d’orgue. ...
_MG_3941

Beethoven chez lui au Festival Berlioz

L'on connaît la déplorable attitude française face à ses artistes, martelée à coups de d'ineptes sentences : « Le pré est plus vert ailleurs » « Nul n'est prophète en son pays »...Hector Berlioz est l'exemple qui vient à l'esprit, de cette tendance qui fait aujourd'hui encore ses choux gras. L'on connaît le chemin de croix, dans sa propre patrie, du génial compositeur : ses succès, il les récoltait à l'étranger. C'est l'étranger, en la personne du ...
IMG_1743 copie © Yannick Perrin

Très Jeunes virtuoses à Annecy

Annecy Classic Festival met en avant, avec la collaboration de plusieurs concours internationaux – pour cette année, ceux d’Astana au Kazakhstan, de Kiev en Ukraine et de Piano Campus en France – des jeunes interprètes à un avenir prometteur, à l’instar de Kana Okada, l’une des pianistes présentées l’année dernière, qui a bien entamé sa belle carrière (l’auteure de ces lignes précise qu’elle n’a aucun lien de parenté avec l’artiste ...
berlioz14

Le Concert Monstre de 1844 au festival Berlioz

En 1844, à Paris, se tint l’Exposition des produits de l’industrie, un antécédent des Expositions universelles parisiennes, dont la première allait se tenir seulement onze années après, en 1855. Incidemment et tardivement, Hector Berlioz fut chargé d’organiser un grand concert et de « donner dans l’immense bâtiment où elle avait lieu et qui bientôt devrait être libre, un véritable festival dédié aux industriels exposants. […] J’engageai pour le grand concert à ...
Michèle-Bokanowski_Tomonari-Higaki_©-T-Meunier

L’éloge du son au festival Futura 2014

Pas de thématique véritable cette année pour Futura, le Festival international d'art acousmatique et des arts de support, mais un appel à la diversité des styles et des univers sonores à travers le titre de cette XXIIème édition, « Des mondes en soi », élaborée de main de maître par son directeur Vincent Laubeuf. A l'espace Soubeyran de la ville de Crest, les 110 haut-parleurs de l'acousmonium Motus investissaient la salle des Moulinages ...
Chanticleer 20140819 alto

L’ensemble vocal Chanticleer au Festival Musique et Nature en Bauges

Fondé en 1978 par le ténor Louis Botto, l’ensemble vocal Chanticleer, basé à San Francisco, a acquis une renommée internationale incontestable. Douze chanteurs masculins d’origines ethniques diverses, qui forment un « orchestre de voix », couvrent un répertoire extrêmement vaste, depuis les chants grégoriens jusqu’au jazz et au spiritual, en passant par des œuvres de compositeurs de musique occidentale, mais aussi des traditionnels d’Europe et d’Amérique. Quoi qu’ils chantent – que ce ...
François Frédéric

L’itinérant festival Musique et nature en Bauges

Le massif des Bauges est situé au nord de Chambéry, entre les lacs du Bourget et d’Annecy. Des petites communes, une moyenne montagne et des prairies vallonnées à perte de vue que dominent  des  sommets avenants constituent  un territoire  naturel  parmi les  plus  beaux et les plus émouvants qui soient. Loin du clinquant dont s’affublent quelques vallées alpestres plus célèbres, ce massif dévoile volontiers ses trésors à qui s’abandonne à ...
Musicatreize-photoGuyVivien1_94

Ouverture du festival Messiaen à Briançon

« J'avais devant moi un héros, atteint d'une blessure glorieuse, mais tout éclairé d'une lumière glorieuse »: ce sont les propos exaltés d'Olivier Messiaen à l'adresse de Iannis Xenakis qu'il va recevoir à sa classe en tant qu'auditeur, engageant ce jeune ingénieur  - travaillant déjà aux côtés de Le Corbusier - à devenir compositeur. Et c'est encore Messiaen qui prononcera, en mai 1984, le discours de réception de Xenakis à l'Institut de ...
Tibault et Noé

Festival des Pianissimes à Saint-Germain-au-Mont-d’Or

Le samedi 28 juin, en début de soirée, nous assistons au récital du pianiste Thibault Lebrun et du violoncelliste Noé Natorp, dans un programme essentiellement allemand. Thibault Lebrun joue d’abord en solo la Sonate en ut mineur de Mozart – très beethovénienne par son caractère et sa tonalité – sans être dépourvue d’une certaine légèreté. Noé Natorp le rejoint dans la Sonate n° 2 pour piano et violoncelle de Beethoven, ...
concours lyon

6e Concours international de Piano de Lyon

Des quatre-vingt candidats, douze sont restés au demi-finale, puis six au finale : deux Coréens de sud, une Japonaise, deux Russes et un Biélorusse. Le troisième prix ex æquo est attribué au Russe Igor Andreev et à la Japonaise Jun Ishimura. Andreev a joué tout au long des épreuves des programmes mêlant des œuvres contrastées, Haydn, Debussy et Say pour le premier tour, Scarlatti et Prokofiev au demi-finale et Beethoven et Scriabine ...
gymnopédies3

Gymnopédies et Mouvements virtuoses aux Nuits de Fourvière

Les yeux fermés, courez ce soir admirer les sensuels et virtuoses danseurs de la Compagnie Marie Chouinard interpréter les Gymnopédies d’Erik Satie, puis Mouvements d’Henri Michaux, pour les Nuits de Fourvière, en première française. « Je travaille le duo, sa transfiguration, le fracas de sa beauté, sa finesse… mon sujet est le chemin vers toi. » Marie Chouinard définit parfaitement la voie qu’elle trace dans cette chorégraphie sans égal sur les notes ensorcelantes ...
Verdi, Simon Boccanegra, photo 2, par Stofleth

Un Simon Boccanegra bienvenu par David Bösch

Ce Simon Boccanegra II induit un rappel immédiat : oui, un Simon Boccanegra I existe, que seuls les musicologues connaissent via la partition. Mais musiciens et spectateurs l’ignorent ; après quatre décennies à hanter les salles de spectacles, le rédacteur de ces lignes ne fait pas exception, qui n’en a jamais assisté à une seule production. En France, la fameuse mise-en-scène que, en 1978, à l’Opéra Garnier, réalisa Giorgio Strehler (avec Piero ...
Picture 3

Zinnias de Bob Wilson, première mondiale à Lyon

Les Nuits de Fourvière se sont ouvertes sur un spectacle haut en couleurs : Zinnias, the life of Clementine Hunter, première mondiale de l’opéra de Robert Wilson, relatant à travers le destin d’une peintre naïve autodidacte, deux siècles de musique noire américaine. Dans le Grand théâtre, alors que le soleil s’est couché sur une ville sublime, et que les derniers arrivants cherchent une place sur la pierre romaine, galette en main (coussinet sur ...
!cid_A50C0096-CD7A-41FD-B2E1-1ED0D8FAD366@home

Le petit Requiem de Fauré est grand à la Grange au lac

Au contraire de Poulenc qui sidère en déclarant que l’œuvre est « un vrai supplice », qu’elle lui « ferait perdre la foi », le Requiem de Fauré fait partie de ces œuvres que l’on a toujours envie d’écouter. Puits sans fond de mélodies à l’inspiration inouïe (la longue phrase d’entrée des ténors dans le numéro 1 !), ses à peine 40 minutes tordent le cou aux apocalyptiques excroissances les ...
movementc

Movement C, un voyage intime

Après Movement A et Movement B, Ulf Langheinrich poursuit dans Movement C son exploration du mouvement par la lumière stroboscopique et le son électronique. Spectacle peu démocratique car interdit aux épileptiques, et pour cause, Movement C embarque le spectateur devenu pur individu dans un voyage intime autour de ses sensations primales. Sous les oscillations agressives d’un bombardement stroboscopique, une danseuse, Maureen Law, dont la performance improvisée au sol renvoie à ...
orfeo3

Orphée de Gluck à Grenoble, délicieusement classique

10 ans ! Cela faisait 10 ans qu'un opéra n'avait plus été monté à Grenoble. Pourtant la ville ne manque ni de public pour ce genre, ni de forces musicales - les Musiciens du Louvre y sont en résidence depuis 1996, ni de lieu avec la MC2. C'est avec cet Orfeo ed Euridice de Gluck, dans sa première version viennoise, en italien, co produit avec entre autres la Mozartwoche de Salzbourg, que ...
Stifters Dinge (c¦º) mario del Curto 1 (2)

Une biennale dans le Nuage avec Heiner Goebbels

Stifters Dinge matérialise la musique dans des nuées de fumée quasi numériques, sans odeur mais d’une saveur inouïe, car elle donne à voir des bulles de neige vaporeuse dansant au rythme des sons sortis de cinq pianos debouts sans coffre et sans pianiste, dont le spectateur peut apercevoir le mécanisme, tels des œuvres d’art sans artiste et cependant orchestré par le maître du lieu, Heiner Goebbels. En chef magicien et ...
I Went to the house (c) Mario Del Curto 6

Rétrospective Heiner Goebbels à la Biennale Musiques en scène

Du 5 au 29 mars à Lyon, sur le toit de l'office du tourisme, abritant le bureau de la Biennale Musiques en scène, est posé un beau nuage blanc, l'image autour de laquelle Damien Pousset a choisi d'élaborer sa programmation: le Cloud est l'image emblématique de cette nouvelle forme de communication inter-mondialiste que sont les réseaux internet mettant à disposition un réservoir illimité d'informations dont s'emparent aujourd'hui les artistes. Ainsi, ...
coeurdechienraskatov

Alexander Raskatov’s A Dog’s Heart in Lyon

In the interview he gave to ResMusica about his opera A Dog's Heart, Alexander Raskatov insisted on two things: its (pessimistic) message about our civilization's evolution, and its refusal—unusual in France—of working on musical language as an end in itself. The choice of a fantastic, satirical short story by Mikhail Bulgakov and of the atmosphere of 1920s USSR immediately relates Cœur de chien to Shostakovich’s The Nose, but this is ...
barbares3

Les Barbares de Saint-Saëns redécouverts à l’Opéra de Saint-Etienne

L’exhumation d’œuvres oubliées est un exercice dangereux, car on peut tout autant découvrir d’abominables nanars que d’inimaginables coups de cœur. Fort heureusement, ces Barbares font partie de la seconde catégorie. Conçu à l’origine pour leThéâtre antique d’Orange (d’où le lieu de l’action, même si en 105 av.J-C, date à laquelle elle se situe, il est encore loin d’être érigé) mais finalement créé à l’Opéra de Paris en 1901, cet opéra ...
Lyon_Coeur_de_chien

Cœur de chien d’Alexander Raskatov à Lyon

Dans l’entretien accordé à ResMusica à propos de son opéra Cœur de chien, Alexander Raskatov insistait sur deux éléments : le message - pessimiste - sur l’évolution de notre civilisation et le refus - décalé en France - que le travail sur le langage musical soit un but en soi. Alors que le choix d’une nouvelle fantastique et satirique de Mikhaïl Boulgakov et l’ambiance soviétique des années 1920 fait immédiatement s'apparenter ...
La belle et la Bete - Charly Jurine

Le sublime Cocteaupera de Philip Glass

Glass à Saint-Etienne. Acte II L’événement de la semaine « The New York Moment » du 4ème Festival Saint-Etienne Nouveau Siècle (hormis la reprise du ballet In the upper room dans la chorégraphie légendaire de Twyla Tharp par le Ballet de Lorraine et le récital du pianiste David Greilsammer qui concocte un intrigant programme où l’ inusable Metamorphosis two montera à l’assaut des Barricades mystérieuses) est la présentation, en fin d’après-midi ...
forty year retrospective2 - charly Jurine

Philip Glass fait des rencontres à Saint-Etienne

Philip Glass a toujours aimé les rencontres. On ne présente plus celle devenue mythique avec Robert Wilson dont l’ovni Einstein on the beach, quarante ans plus tard, continue d’éblouir les spectateurs de tous âges et surtout de toutes chapelles. Dans les livrets de Philip Glass, on croise Cocteau, Doris Lessing, Poe, Ginsberg, Kafka, Handke… Shankar, Bowie, Eno, le griot Foday Musa Suso, le groupe brésilien Uakti, Robert Moran ont inervé ...