Carmen-banniere-728x90

Opéra

Indes galntes

Nouvelle version des Indes galantes avec l’Orfeo Orchestra et György Vashegyi

Nouvelle coproduction entre le Müpa de Budapest et le Centre de musique baroque de Versailles, cet enregistrement du ballet héroïque de Rameau confirme la place de l’Orfeo Orchestra et de son chef György Vashegyi parmi la tête de file des grands interprètes de l’opéra français du XVIIIe siècle. Après le succès de Naïs, c’est au tour des Indes galantes de prouver l’adéquation de l’ensemble Orfeo Orchestra et de son chef György ...
BPhil_BB_Verdi-Requ_140319_c_Monika Ritterhaus

Verdi en majesté au Festival de Pâques de Baden-Baden

Lors du week-end d’ouverture de son Festival de Pâques, le Festspielhaus de Baden-Baden mettait Verdi à l’honneur. Un Requiem sous la baguette experte de Riccardo Muti y rachetait l’Otello à l’esthétisme léché mais bien peu passionné imaginé par Robert Wilson. D’œuvre en œuvre, Robert Wilson recycle les mêmes éléments de langage inspirés du kabuki japonais. C’est à nouveau le cas pour cet Otello tout en bleu, blanc et noir, avec ...
sonnambula turin

À Turin, La Sonnambula endort

En reprenant, sans la rénover, une mise en scène vieille de vingt ans, la production de La Sonnambula de Vincenzo Bellini au Teatro Regio de Turin déçoit. On fait du vieux avec du… vieux. Ainsi pourrait se résumer La Sonnambula de Bellini présentée au Teatro Regio de Turin. En effet, cette production n’est qu’un copié-collé du spectacle donné dans ce même théâtre en septembre 1998. Est-ce par souci d’économies qu’on a ...
into_the_little_hill_ccPierre Groibois

Into the little hill retrouve Paris au Théâtre de l’Athénée

Créé en 2006 à l’Amphithéâtre Bastille, Into the little hill retrouve Paris grâce à une nouvelle production au Théâtre de l’Athénée. Flight, pour flûte seule, introduit dans le noir l’opéra de chambre de George Benjamin sur un livret de Martin Crimp, d’après l’histoire du joueur de flûte de Hamelin. Invitée pour un récital en regard de la nouvelle production du conte lyrique au Théâtre de l’Athénée cette saison, Hilary Summers était ...
Anna Bolena à Liège, belle prise de rôle pour Olga Peretyatko

Anna Bolena à Liège, belle prise de rôle pour Olga Peretyatko

Plateau de luxe, magie des costumes et des décors. Tradition et modernité peuvent parfois faire bon ménage. À l’époque du « eurotrash » et des relectures en tout genre, il est presque culotté de proposer une mise en scène qui respecte à la lettre les indications figurant sur le livret et sur la partition. C’est pourtant le choix qui a été fait, pour cette nouvelle production liégeoise d’Anna Bolena, par le ...
Louise Alder

Semele est toujours aussi sexy, à la Philharmonie de Paris

Depuis combien d'années déjà Sir John Eliot Gardiner nous enchante-t-il, à la fois défrichant le répertoire baroque et remettant sans cesse sur le métier des œuvres qu'il a contribué à populariser, telle cette Semele, en dénichant à chaque fois les nouvelles voix qui font mouche ? Tout réside, semble-t-il, dans la modestie. Car non seulement ce concert à la Philharmonie de Paris, annoncé pourtant sans tambours ni trompettes, se poursuivra par ...
_1310205

Un intrigant Macbeth à l’Opéra de Limoges

Après des redécouvertes à succès comme la Ville Morte de Korngold en janvier dernier, l’Opéra de Limoges revient au grand répertoire en reprenant la production du Macbeth de Verdi montée par Jean-Louis Martinoty à l’Opéra de Bordeaux en 2012. Mais c’est davantage l’intrigante distribution qui excite le mélomane en mal de sensations fortes.  La mise en scène de Jean-Louis Martinoty avait divisé dès ses premières représentations à l’Opéra de Bordeaux en 2012 ...
Lisette Oropesa

Robert le Diable à Bruxelles : un rythme infernal

Meyerbeer est un des compositeurs tristement mal aimés en France, et il faut parfois s'exiler chez nos amis belges ou allemands pour aller apprécier les grands opéras de celui qui fit en son temps les riches heures de l'Opéra de Paris. Ainsi, ce Robert le Diable en version de concert justifiait entièrement le déplacement à Bruxelles. Avec certes beaucoup de coupures (notamment, les ballets et nombre des récitatifs), la totalité ...
florez

Manon au TCE : dans quel pays sommes-nous ?

Prise de rôle de Juan Diego Flórez dans le rôle du Chevalier Des Grieux de Manon de Massenet, cette version de concert devait être une soirée à graver dans les annales, signant par cette occasion même l'entrée au répertoire de cette œuvre au Théâtre des Champs-Élysées. Poursuivant son exploration des rôles lyriques, le ténor péruvien inscrit dans son agenda un nouveau personnage de Massenet, après sa prise de rôle dans Werther. ...
MC 93 Bobigny 2018-19
"la Chauve-Souris" Johann Strauss
livret Karl Haffner

Direction musicale Fayçal Karoui
mise en scène Célie pauthe
 
Scénographie Guillaume Delaveau
Costumes Anaïs Romand
Lumière Sébastien Michaud
Chorégraphie Rodolphe Fouillot


Angélique Boudeville — Adriana Gonzalez
Sarah Shine — Liubov Medvedeva 
Jeanne Ireland — Farrah El Dibany 
Maciej Kwasnikowski — Jean-François Marras 
Piotr Kumon — Timothée Varon 
Alexander York — Danylo Matviienko 
Tiago Matos, Nelly Toffon, Charlie Guillemin, et Gilles Ostrowsky

La Chauve-souris par Célie Pauthe : Eros chez Thanatos

Pari réussi pour les débuts lyriques de Célie Pauthe. La metteuse en scène de théâtre déleste de sa trop coutumière frivolité la célèbre opérette de Johann Strauss en redonnant vie aux artistes qui, à Terezín, en 1944, jouèrent en plein enfer cette ode à l'existence. Coproduite par l’Académie de l’Opéra national de Paris et la MC93 Bobigny, voici La Chauve-souris à Besançon. L'oeuvre ressuscite la mélancolie euphorique d’un monde qui allait disparaître. Dès son ...
Lady Macbeth de Mzensk

Implacable Lady Macbeth de Mzensk à Bastille

Lady Macbeth de Mzensk, opéra créé en 1934 par Dimitri Chostakovitch, a toujours été très gâté à l’Opéra de Paris. Après l’esthétisme d’André Engel en 1992 et la noirceur de Martin Kušej en 2009 ,c’est au tour de Krzysztof Warlikowski de proposer sa vision de cette œuvre sulfureuse qui a fait sombrer Chostakovitch dans l’inquiétude de la disgrâce stalinienne. Sans concession, le travail du metteur en scène polonais laisse le ...
maria-jose-siri-manon-lescaut-par-david-pountney

À la Scala de Milan, Manon Lescaut de Puccini dans sa rarissime version originale

Au-delà de son intérêt musicologique, cette nouvelle production milanaise de Manon Lescaut tire son indiscutable attrait de l’interprétation poignante de María José Siri, de la direction flamboyante de Riccardo Chailly et de la somptueuse mise en scène de David Pountney. Dans le cadre de son intégrale des opéras de Puccini, le directeur musical de la Scala surprend une fois de plus par son insatiable curiosité musicologique. Après Turandot complété par ...
20 ans Centre Lyrique 2

La semaine anniversaire du Centre Lyrique Clermont-Auvergne

À Clermont-Ferrand, Monsieur de Pourceaugnac est le premier invité de cette semaine des 20 ans avec en guise de cadeaux enrubannés dans ses valises, pas moins que Lully et Molière. La deuxième soirée est consacrée aux chanteurs lyriques marquants du Concours international de chant organisé chaque année par l’institution lyrique. Autour de grands thèmes moliéresques (le mariage, l’argent et la maladie), c’est sous la forme d’une simple comédie inspirée de canevas ...
herv_niquet_copyright_guy_vivien_01_2_

À Metz, l’Armide de Lully réécrite par Francœur

Confié à des interprètes hors pair, proches de l’idéal, cet ouvrage à cheval entre le baroque finissant et le classicisme tout juste naissant a enthousiasmé le public de l’Arsenal de Metz. Pas sûr, cependant, qu’on ne regrette pas l’original de Lully. Fait rarissime pour un opéra, la première page du programme diffusé par l’Arsenal de Metz ne mentionne aucun nom de compositeur. La page 2 précise cependant, en tout petits caractères, ...
IMG_4931 photo Christian DRESSE 2019

Tristes Noces à l’Opéra de Marseille

De belles voix mais des Noces de Figaro bien mornes à l'Opéra de Marseille. Le rideau s'ouvre comme il se doit sur la future chambre nuptiale de Susanna et Figaro, peuplée de choristes masqués et vêtus comme pour le carnaval de Venise. Soudain, ils revêtent des gants de vaisselle et pendant toute l'ouverture, accrochent çà et là des objets représentatifs de l'opéra : maquettes, costumes, accessoires, etc. On remarque aussi, derrière ...
BN_BIO_COVER

One thousand and one lessons from la Nilsson

This autobiography of Madame Bertil Niklasson, stage name Birgit Nilssson, written in Swedish, translated into Danish, then German, then English, is solid, frank, direct, never reckless, always spontaneous and witty. No detours, without artifice, without secondary or superfluous references to Marx, Freud, or Jesus…It goes straight to the point and scores a bulls-eye. Let’s admit it from the outset: Madame Nilsson has an astonishing, overwhelming memory of events that transpired over ...
BN_BIO_COVER

Mille et un enseignements de la Nilsson

Cette autobiographie de Madame Bertil Niklasson, Birgit Nilsson à la scène, rédigée en suédois, traduite en danois, puis en allemand, puis en anglais, est solide, franche, directe, jamais abrupte, spontanée et spirituelle. Sans détours, sans fard, sans références accessoires ou superflues à Marx, Freud ou Jésus… Va droit au but donc, et fait mouche.  Disons-le d’emblée : Madame Nilsson possède une mémoire étonnante, sidérante, des faits et gestes d’une carrière abondamment remplie. Ou ...
Weill: Die sieben Todsünden / Peaches: Seven Heavenly Sins

Les sept péchés capitaux : Brecht, Weill… et Peaches

Après tant d'autres stars du rock, la chanteuse Peaches s'empare de la musique de Kurt Weill, pour un résultat terriblement terne. Cela faisait plus de vingt ans qu’aucune coproduction réunissant les trois composantes des Théâtres nationaux de Stuttgart (opéra, ballet et théâtre parlé) n’avait vu le jour. L’entrée en fonction simultanée de trois nouveaux intendants à la rentrée 2018 pouvait sembler une bonne occasion d’unir toutes ces forces. Mais cette promesse ...
OperaEnchanteresse12_copyrightStofleth-web

L’Enchanteresse à Lyon, ivresse et luxure pour une première française

Après Didon et Enée et Monteverdi, la troisième production qui compose le Festival « Vie et Destins » de l’Opéra de Lyon n’en est pas moins « baroque ». Ivresse et luxure, surcharge et exubérance, radicalité et distanciation, ce sont surtout des idées foisonnantes (trop ?) qui surenchérissent durant ces quatre heures de L’Enchanteresse. Longueurs, confusion dans l’intrigue, personnages mal définis car bien trop nombreux (17 !) : le livret d’Ippolit Chpajinski détient bien des faiblesses. En ...
Der Prinz von Homburg
von Hans Werner Henze
Oper in drei Akten nach dem Schauspiel von 
 Heinrich von Kleist, für Musik eingerichtet von 
 Ingeborg Bachmann
 
Musikalische Leitung: Cornelius Meister
Regie: Stephan Kimmig
Bühne: Katja Haß
Kostüme: Anja Rabes
Video: Rebecca Riedel
Licht: Reinhard Traub
Dramaturgie: Miron Hakenbeck
 
Auf dem Bild
Vera-Lotte Böcker (Prinzessin Natalie von Oranien), Robin Adams (Prinz Friedrich Artur von Homburg)
 
Foto: Wolf Silveri

Le Prince de Hombourg de Henze à Stuttgart

Une oeuvre forte rencontre des acteurs-chanteurs puissants, dans une mise en scène concentrée et intense. Installé en Italie depuis plusieurs années, Hans Werner Henze n'a pas coupé les ponts avec la culture allemande : s'il adapte en 1960 Le Prince de Hombourg, grand classique du théâtre allemand, il ne faut y voir une révérence à une culture allemande passéiste, mais une manière de se confronter aux apories de son temps, en ...
Le retour du Postillon de Lonjumeau à l’Opéra-Comique

Le retour du Postillon de Lonjumeau à l’Opéra-Comique

Créé en 1836 à l'Opéra-Comique, Le Postillon de Lonjumeau, qui revient aujourd'hui à Paris, fut un triomphe mondial jusqu'à la fin du XIXe siècle, puis tomba complètement dans l'oubli. Il fallut, pour pouvoir entendre l’œuvre d'Adolphe Adam tout au long des cent années suivantes, rester à l’affût et voyager beaucoup, ne serait-ce que dans la bonne ville de Longjumeau, qui le mit à l'honneur au début des années 2000. Conformément à ...
gabor-kali-by-ludwig-olah

Bartók, des racines et des ailes par Gábor Káli et le Budapest Festival Orchestra

Lors d’un week-end thématique consacré par la Philharmonie de Paris à Béla Bartók, le Budapest Festival Orchestra, dirigé par le jeune chef Gábor Káli, remplaçant Iván Fischer souffrant, dresse un saisissant et authentique portrait du compositeur hongrois, révélant sa figure de Janus, en alternant musiques populaires et musiques savantes. Le premier volet de ce concert emprunte à la veine folklorique du compositeur hongrois rendant ainsi un hommage légitime à ses importantes ...
61zXyHQwCzL._SL1200_

Giasone de Cavalli en DVD

Théâtre et musique se rejoignent pour une production légère, tragique et finalement enthousiasmante. Interprétation au sommet pour une partition dont on goûtera les multiples beautés. Ce DVD est la captation de la production donnée à Genève en février 2017 et reprise en mars 2018 à l’Opéra Royal de Versailles. Nous avions dit dans nos colonnes tout le bien que nous pensions à la fois de la réalisation musicale et de la ...
une luxembourg

Après Aix, Versailles et Saint-Denis, Erismena à Luxembourg

Dans une distribution en grande partie renouvelée, l’ouvrage de Cavalli poursuit sa conquête du public d’opéra. À l’occasion de la création aixoise d’Erismena, nous avions dit dans nos colonnes tout le bien que nous pensions de cet ouvrage furieusement théâtral, qui pratique le mélange des genres de manière presque inconvenante. La mise en scène de Jean Bellorini, qui clarifie par la fluidité de son jeu d’acteurs une intrigue d’une rare complexité ...
FAU Michel_1165

Michel Fau, amoureusement lyrique

Acteur et metteur en scène prolifique, dénicheur d’œuvres inconnues ou méprisées, Michel Fau impose depuis quelques années son univers baroque et à contre-courant sur les scènes lyriques françaises. Après le triomphe de son Ariane à Naxos au Capitole de Toulouse, il donne à redécouvrir Le Postillon de Lonjumeau d’Adolphe Adam à l’Opéra-Comique. L’occasion pour ResMusica de s’entretenir avec cet artiste singulier, hors du temps et des modes. "S’il n’y a pas cette folie ...
---

Reprise de Don Pasquale avec Pretty Yende et Michele Pertusi à Garnier

Créée la saison précédente, la mise en scène sans mur de Don Pasquale par Damiano Michieletto retrouve l’Opéra Garnier avec une distribution plus adaptée au chant donizettien, bien que moins efficace à porter le comique du livret.  L’année passée, nous n’avions pas totalement goûté aux charmes des décors de Paolo Fantin pour la mise en scène de Don Pasquale proposée par Damiano Michieletto. Pourtant, malgré l’absence de murs, tout y est ...
L’esprit souffle sur Les Boréades à Dijon

L’esprit souffle sur Les Boréades à Dijon

Les Boréades était probablement, avec Les Troyens, un des deux spectacles les plus attendus de l'année. Le résultat, servi sur un plateau musical de très haut vol, comble l’impatience au-delà des espérances. Quel chemin parcouru depuis les poudreuses Indes galantes que Pizzi mit en scène en 1983 dans la Cité des Ducs de Bourgogne ! C’est Dijon qui, avant le DVD de Saul pour Glyndebourne, et de géniaux Meistersinger pour Bayreuth, a ...
© Tonhalle Düsseldorf / Susanne Diesner Fotografie

À Düsseldorf, une affiche de jeunes chanteurs pour un gala d’opéra

Depuis dix ans, chaque année, l’Opéra de Düsseldorf organise un gala d’opéra au profit de la Fondation allemande contre le sida. Pour cette édition anniversaire, la liste des chanteurs invités est particulièrement alléchante.  Six chanteuses et cinq chanteurs ont été réunis à Düsseldorf pour l’occasion - pas de vedettes, mais de jeunes musiciens au talent déjà bien affirmé. Le programme, essentiellement composé de grands classiques, ne réserve certes pas de surprises. ...
Ulysse 2

Les marionnettes chantent à Vichy pour le Retour d’Ulysse

On reconnaît le succès d’une mise en scène quand celle-ci traverse les frontières comme le temps. C’est le cas de celle de William Kentridge pour Il Ritorno d’Ulisse qui fut créé en 1998. Aujourd’hui programmée dans le cadre du Festival « Vie et destins » de l’Opéra de Lyon, elle fait escale à Vichy, où, comble du bonheur, elle est servie par une distribution vocale qui fait merveille. L’utilisation de marionnettes en bois ...
Photo-Grégory-Forestier-624x413

Phèdre de Jean-Baptiste Lemoyne à l’Arsenal de Metz

Créée l’année dernière aux Bouffes du Nord, cette version très « XVIIIe siècle » de la tragédie de Racine fait honneur à tout le travail de redécouverte de la fondation Palazetto Bru Zane. Confiée, dans l’adaptation de Benoît Dratwicki, à quatre chanteurs et à dix instrumentistes, la partition de Jean-Baptiste Lemoyne atteint une épure que souligne encore la densité du beau livret de François-Benoît Hoffmann, l’auteur de la Médée de Cherubini. ...
 

Banniere-ClefsResmu-ok