Lieu : États-Unis

flying dutchman LA

A Los Angeles, débuts fracassants, in loco, de Matos et Tomasson

L'ancienne production (Chicago, 2001; San Francisco, 2004) de Nikolaus Lehnhoff, légèrement retouchée, mais si peu, conserve ici toute sa fraîcheur, tout son éclat et va surtout droit à l' essentiel. ...
Attila-19_vign

Attila : pour l’Odabella de Lucrecia Garcia

Pour conclure avec brio ce mini-festival de juin 2012 (après une Flûte qu' il vaut mieux taire, après un Nixon in China décevant), cet Attila rarement monté in loco (Ramey, ...
Nixon-22_vign

San Francisco : Nixon in China consternant

Un noir tarmac plombé par un épais brouillard sur lequel, impatients, crispés, dansottent quelques officiels en attente. Aéroport de Pékin. Puis Nixon. Tout ceci plus imposant encore qu' il y ...
mobydick3_sandiego

Moby Dick version lyrique

Créé le 30 avril 2010 à Dallas, Texas, le Moby-Dick de Jake Heggie, jeune coqueluche emblématique  du petit monde opératique américain, repris le mois dernier à Calgary, puis ce mois-ci ...
Lucrezia-fleming2

San Francisco, Renée Fleming chez les Borgia

La production de John Pascoe, robuste et passionnelle, s' évertue à dramatiser encore plus, comme si besoin l' était, une Lucrezia Borgia qui séduit d'emblée par un bel canto suffisamment ...
Turandot_sanfrancisco

San Francisco, David Hockney décape Turandot

Reprise très attendue de cette Turandot mise en situation par le peintre David Hockney, enfant chéri d'Hollywood, et dont nous avons déjà, en son temps, et ailleurs, loué l'extrême efficacité. ...
Une Flûte équilibrée

Une Flûte équilibrée à Seattle

Equilibre, voilà peut-être le mot qui caractérise le mieux la nouvelle production de la Flûte enchantée de l’Opéra de Seattle. Les contraintes exercées par un financement quasi-exclusivement privé limitent les ...
Du grand n’ importe quoi !

Lohengrin à Los Angeles, du grand n’importe quoi !

Anvers. 1917. Les ruines calcinées, toujours fumeuses et malodorantes d’une église aménagée en hôpital aux armées, interpellent d’emblée, violemment, dès le lever de rideau. On attend, avec une certaine anxiété, ...
Tristes Noces !

Tristes Noces dirigées par Plácido Domingo

Que dire ? Et surtout qu’écrire ?... et pourquoi faudrait-il à tout prix démolir cet immense travail de plusieurs semaines mené à bout par un Los Angeles Opera généralement accompli et superpolicé ? Mal ficelée, ...
Gros, vulgaire  et triomphal !

Aida à San Francisco : Gros, vulgaire et triomphal !

Cette nouvelle co-production (Houston, ENO, San Francisco), nouvelle in loco, par ses excès, ses outrances, voire ses abus, surenchérit encore, comme si cela s’avérait encore possible, mille productions locales entrevues ...
Faust, traditionnel mais envoûtant

Faust californien, traditionnel mais envoûtant

En deux mois de temps, l’Opéra de San Francisco boucle sa saison avec trois grandes productions : Puccini, Wagner et Gounod. Un rythme d’autant plus médusant que l’opulence des décors, costumes ...
La Fille de l’ouest : spaghetti sauce ketchup

La Fille de l’ouest à San Francisco : spaghetti sauce ketchup

La Fanciulla del West Secrètement attendu comme l’opéra qui forgera une nouvelle identité musicale américaine, La Fanciulla del West de Puccini, commande du Met de New York, est finalement resté seul ...
eugene_brancoveanu

Eugène Brancoveanu, un baryton qui tape dans l’œil

Dans une ville éminemment lyrique, les San Francisco Performances se devaient de conclure dans le même ton. C’est le jeune baryton Eugène Brancoveanu qui a eu ce privilège. Accompagné par ...
Chacun son Chopin

Chacun son Chopin

Depuis qu’il a été le premier américain à remporter le concours Chopin en 1970, le pianiste Garrick Ohlsson a tissé un lien particulier avec l’Europe de l’Est. C’est paradoxalement l’Europe ...
Le classique se mutine

Le classique se mutine

Solistes du San Francisco Symphony L’affluence aux Sunday Matinee Concerts du San Francisco Symphony est surprenante. D’une part, parce qu’ils ont lieu le dimanche midi dans une région où le citoyen ...
janvogler_2010

S’essaye au pas de trois

Le Skride/ Vogler Trio Les San Francisco Performances sont le grenier à vedettes de la vie musicale san franciscaine. Stars installées ou en lancement passent ainsi par la scène du Herbst ...
Une équipe de choc

Adler Fellows du San Francisco Opera, une équipe de choc

Le soutien à la jeune génération de chanteurs n’est pas une moindre préoccupation des opéras américains comme le prouvent ceux de Los Angeles et Washington qui accueillent les programmes initiés ...
Merci, Achim Freyer !

Götterdämmerung à Los Angeles : merci, Achim Freyer !

Après avoir longuement cherché à coller une quelconque relecture sur ce Crépuscule qui participe d’un nouveau Ring que Los Angeles inaugure en mai, on ne peut finalement qu’y déceler l’élucubration ...
Une partie de plaisir

Une partie de plaisir

Chamber Music Masters Invité du programme Chamber Music Masters du conservatoire de San Francisco, Robert Mann, quatre-vingt dix ans, premier violon fondateur de l’historique quatuor Julliard, a réuni à ses côtés ...
Un revival réussi à Broadway

West Side Story, revival réussi à Broadway

Entrer dans le Palace Theatre suscite une sensation étrange. Du fait de l’absence d’un grand hall d’apparat, tel qu’on peut le trouver par exemple au Metropolitan Opera, le spectateur passe ...
DiDonato, Flórez en débuts locaux ... fracassants !!

DiDonato, Flórez en débuts à Los Angeles… fracassants !!

Il Barbiere di Siviglia Dès les premières mesures de ce Barbiere, nous voici «de fête» (et quelle fête !) car c’est tout au long de l’ouverture amoureusement dirigée par un Michele Mariotti ...
Pour l’étonnant  Tamerlano de Bejun Mehta

Pour l’étonnant Tamerlano de Bejun Mehta

Affubler sept ou huit gardes-chiourmes d’uniformes pseudo-nazi afin de limiter ou d’élucider l’espace concentrationnaire du lieu, revêtir Bazajet des habits impériaux d’un Ottoman déchu alors qu’Andronico et Tamerlan portent costume-cravate, ...
Du bien beau chant, du bien mauvais drame

La Traviata avec Anna Netrebko, du bien beau chant, du bien mauvais drame

Cette production, nouvelle in loco, signée Marta Domingo, élégante, sophistiquée (nos cocottes arrivent à la fête en Buick 1929), si belle à l’œil, dont les décors, l’ameublement et les costumes ...
Un Gershwin bien (trop ?) stylisé !

Un Gershwin bien (trop ?) stylisé !

Porgy and Bess D’entrée de jeu, ce Porgy and Bess, qui s’ouvre de plain-pied sur un époustouflant «Summertime», sensuel, charmeur, violemment syncopé (l’excellente Angel Blue, qui vous agrippe dès ces premiers ...
Hilarité générale aux noces de Figaro et Susanna

Hilarité générale aux noces de Figaro et Susanna

Le nozze di Figaro Sous l’influence de son Directeur Speight Jenkins depuis 25 ans, l’Opéra de Seattle est francophile et la production des Nozze di Figaro l’atteste. Après l’avoir entendu interpréter ...
Caricature de Bel canto

La Sonnambula au Met, caricature de Bel canto

Simples prétextes à la pyrotechnie ? Ouvrages impossibles à mettre en scène ? Les opéras que nous rangeons aujourd’hui sous l’étiquette du répertoire de Bel canto, mais aussi toute une partie du répertoire lyrique, ...
Un veritable regal

L’Elisir d’amore à SF, un veritable régal

L’opéra se ferait-il brusquement californien ? Après l’énorme échec de ce Rheingold (San Francisco, juin 08) transposé au pays de l’or (ce Ring «américain» de Francesca Zambello serait d’ailleurs en plein péril), ...
... en version « initiale »

Boris Godounov… en version « initiale »

Ce Boris Godounov (qui nous vient de Genève) se présente à nous comme une chronique à la fois joyeuse, provocante, scandaleuse et criminelle qui nous enchaîne, avec un flair tout ...
Du très bon, du bon, du moins bon .....

Idomeneo, du très bon, du bon, du moins bon…

Les protagonistes de ces aventures héroïques, qui nous sont projetées comme en gros cinémascope sur l’immense scène du War Memorial Opera House, évoluent tous dans un monde de carton-pâte (ce ...
Enfin Korngold vint...!

Enfin Korngold vint…!

Die Tote Stadt L’attrait de cette Ville Morte est multiple. Il tient d’abord au fait que le San Francisco Opera ose enfin (finalmente, Tosca !) présenter, 88 ans après une création simultanée ...