Lieu : Grand Est

Sokolov-©Vico-Chamla-1200x900

Grigory Sokolov au festival Nancyphonies

Beethoven en état de grâce pour un pianiste unique. Le festival Nancyphonies n'est pas le plus connu des festivals estivaux de France, faute peut-être d'une communication plus efficace, et c'est bien regrettable : la programmation de cet été réunit, pour un prix modique, rien moins que Ton Koopman, Lucas Debargue, Arcadi Volodos ou le Quatuor Talich. Même auprès du public nancéien, à vrai dire, un effort de séduction serait nécessaire : ...
Bouleversante Butterfly à Nancy

Bouleversante Butterfly à Nancy

Après treize ans d’absence, Cio-Cio-San suscite à nouveau les larmes du public nancéien par la grâce d’une interprète habitée et poignante, d’un orchestre rutilant et d’une direction musicale passionnée dans une mise en scène sobre, d’une constante justesse et d’une redoutable efficacité. Évitant les clichés et l’orientalisme de pacotille, c’est dans un Japon des années 50 très fidèlement et précisément restitué qu’Emmanuelle Bastet et son équipe de production ont choisi de ...
CARMEN de Bizet d'après la nouvelle éponyme de Mérimée
Version avec dialogues

Carmen à Metz revisitée par Paul-Émile Fourny

Mise en scène à concept et accomplissement du travail d’équipe pour un des plus beaux fleurons du répertoire lyrique. Succès garanti en dépit de quelques faiblesses vocales. Le concept de mise en scène développé par Paul-Émile Fourny repose sur deux idées centrales. La première, plutôt heureuse, consiste à transposer l’univers des contrebandiers vers celui d’artistes de théâtre, le lieu représenté sur scène étant explicitement inspiré du Théâtre Moriconi de Jesi, ancienne église ...
DON_GIOVANNI_Photo.KlaraBeck-1906NPresse

Don Giovanni à Strasbourg : Entre happening et jeu de rôles

En abolissant les frontières entre scène et public, entre théâtre et réalité, Marie-Ève Signeyrole signe un spectacle opératique coup de poing d’un nouveau genre. Projet fascinant et risqué, soutenu par des chanteurs - acteurs pleinement investis, mais hélas plombés par une direction musicale atone. Inspirées notamment par les performances de l’artiste serbe Marina Abramović, Marie-Ève Signeyrole et sa collaboratrice Sandra Pocceschi ont conçu leur Don Giovanni comme une suite de confrontations ...
Gauvin

Vent de folie à l’Arsenal de Metz avec Karina Gauvin et le Concert de la Loge

Programme de choix pour la réunion d’une des meilleures sopranos baroques du moment et d’un ensemble instrumental qui a le vent en poupe. Gauvin et Chauvin auront fait vivre à leur public toute la palette des passions les plus diversifiées. Certains la surnomment la Renée Fleming de la musique baroque. Il est vrai qu’avec son soprano long et fruité, capable de graves abyssaux tout comme d’aigus stratosphériques, Karina Gauvin dispose d’un ...
TO BE SUNG - PASCAL DUSAPIN_JAMES TURRELL

Opéra Monde au Centre Pompidou-Metz

L'exposition Opéra Monde. La quête d'un art total, met en lumière les relations entre arts plastiques et opéra avec des documents passionnants, sans toujours répondre aux questions qu'elle pose. L'opéra et l'art contemporain ont noué des relations déjà patinées par le temps, et il ne se trouvera guère d'amateur d'opéra pour ignorer ces interactions. L'exposition proposée par le Centre Pompidou-Metz aborde donc un thème fréquemment discuté dans le monde lyrique, mais ...
Metz : Les Parapluies de Cherbourg à l’Opéra

Metz : Les Parapluies de Cherbourg à l’Opéra

Coproduit avec le Palais des Beaux-Arts de Charleroi, l’Opéra de Reims et la Compagnie Ars Lyrica, l’opéra cinématographique du tandem Demy/Legrand donné à Metz est une réussite musicale et enfin scénique. C’est à Michel Legrand que l’on doit ce chef-d’œuvre entièrement « en-chanté » que sont Les Parapluies de Cherbourg, film promis au départ à un destin des plus traditionnels. Legrand, ayant senti la dimension profondément musicale des dialogues de Jacques Demy, poussa ...
Membranes - 2

Musique Action, un festival qui percute à Vandœuvre-les-Nancy

La percussion tous azimuts s'invite au festival Musique Action #35, au sein d'une programmation mêlant musique écrite et improvisation, projets interdisciplinaires et « laboratoires expérimentaux » : sept jours à haute tension pour alerter les yeux autant que les oreilles. Fondé en 1984 par Antoine Gindt, et porté durant de longues années par Dominique Répécaud, Musique Action, désormais sous la houlette d'Olivier Perry et son équipe du CCAM (Centre Culturel André Malraux), ...
Les Hauts de Hurlevent©C2images pour l’Opéra national de Lorraine (1)

Rareté à Nancy : Les Hauts de Hurlevent en création scénique française

Intéressante découverte à l’Opéra national de Lorraine avec l’unique opéra de Bernard Herrmann, bien plus connu pour ses musiques de films. La production soignée d’Orpha Phelan et une distribution jeune et enthousiaste assurent le succès du spectacle. Non, Bernard Herrmann n’est pas uniquement le célèbre auteur des musiques des films d’Alfred Hitchcock, d’Orson Welles et de maints autres immenses réalisateurs du septième art (entre autres François Truffaut, Brian De Palma ...
_DSC1218bis

Coup double berliozien avec La Damnation de Faust à Strasbourg

En reprenant les ingrédients qui ont conduit Les Troyens il y a tout juste deux ans au succès public et critique (avec de multiples récompenses discographiques), l’Orchestre philharmonique de Strasbourg tentait un doublé avec La Damnation de Faust. C’est donc à nouveau John Nelson, infatigable défenseur de Berlioz, qui prend la direction de l’Orchestre philharmonique de Strasbourg, dont il a confié apprécier la couleur typiquement française et la discipline toute germanique. ...
taylorconsortx600 Jean-Baptiste Pellerin

Justin Taylor et Le Consort pour un très sage salon baroque

Au clavecin solo, puis en musique de chambre, les quatre musiciens proposent un concert sans relief à l'Arsenal de Metz. Le concert s'ouvre par quatre sonates de Scarlatti qui donnent le ton de la suite du concert : choisies parmi les plus connues, elles n'offrent naturellement aucune difficulté à Justin Taylor, dont la virtuosité n'est jamais prise en défaut, mais il ne donne aucune vie à ce qu'il joue. Peu importe ...
bFREISCHUTZ_ONR_PhotoKlaraBECK_8034Presse

Strasbourg : Le Freischütz en bande dessinée

En contre-pied systématique de la tradition, Jossi Wieler et Sergio Morabito désacralisent Le Freischütz en une bande dessinée sans grande profondeur. Faute d’une distribution de format vocal adéquat, le spectacle n’est racheté que par la direction musicale et l’engagement de l’orchestre. Prototype de l’opéra romantique allemand, Le Freischütz n’a jamais rencontré en France l’intérêt et la popularité qu’il suscita outre-Rhin dès sa création en 1821. Depuis la Seconde Guerre mondiale, ...
herv_niquet_copyright_guy_vivien_01_2_

À Metz, l’Armide de Lully réécrite par Francœur

Confié à des interprètes hors pair, proches de l’idéal, cet ouvrage à cheval entre le baroque finissant et le classicisme tout juste naissant a enthousiasmé le public de l’Arsenal de Metz. Pas sûr, cependant, qu’on ne regrette pas l’original de Lully. Fait rarissime pour un opéra, la première page du programme diffusé par l’Arsenal de Metz ne mentionne aucun nom de compositeur. La page 2 précise cependant, en tout petits caractères, ...
Photo-Grégory-Forestier-624x413

Phèdre de Jean-Baptiste Lemoyne à l’Arsenal de Metz

Créée l’année dernière aux Bouffes du Nord, cette version très « XVIIIe siècle » de la tragédie de Racine fait honneur à tout le travail de redécouverte de la fondation Palazetto Bru Zane. Confiée, dans l’adaptation de Benoît Dratwicki, à quatre chanteurs et à dix instrumentistes, la partition de Jean-Baptiste Lemoyne atteint une épure que souligne encore la densité du beau livret de François-Benoît Hoffmann, l’auteur de la Médée de Cherubini. ...
yann beuron

À l’Arsenal de Metz, romances à la française avec Yann Beuron

Programme cent pour cent français, qui fait la part belle à la mélodie pour orchestre et au répertoire symphonique du XIXe siècle. Avec des grands classiques comme les pages symphoniques de Roméo et Juliette de Berlioz, les extraits des Nuits d’été ou la « Chasse royale et orage » tirés des Troyens, le succès de la soirée était gagné d’avance. On connait de longue date les affinités de Jacques Mercier et ...
Opéra Ballet "Orphée et Eurydice", Christoph Willibald Von Gluck.

Orphée et Eurydice donné à Metz dans la version Berlioz

Belle mise en scène chorégraphiée pour le chef d’œuvre de Gluck, en dépit d’une interprétation musicale quelque peu en retrait. Qu’il s’agisse des mises en musique de Gluck ou de Monteverdi, la légende d’Orphée se prête à la mise en scène chorégraphiée. Autant le statisme des deux partitions que la nature mythologique du sujet appellent une stylisation visuelle et une dynamisation corporelle que la danse semble pouvoir apporter de façon quasi ...
La Divisione del Mondo © Klara Beck pour l’Opéra national du Rhin (1)

La Divisione del Mondo à Nancy : crise familiale chez les Jupiter

Spectacle coproduit avec l’Opéra national du Rhin, La Divisione del Mondo restitue l’incroyable impertinence et la formidable vitalité de la scène vénitienne au dernier tiers du XVIIe siècle. En rapprochant de notre réalité les passions si humaines des Dieux de l’Olympe, Jentske Mijnssen touche juste.  Des dix-neuf opéras composés par Giovanni Legrenzi, peu de partitions ont survécu et encore moins nous sont connues. Créée au Teatro San Salvador pour le ...
Strasbourg aux couleurs de l’Argentine avec Beatrix Cenci

Strasbourg aux couleurs de l’Argentine avec Beatrix Cenci

L'Opéra national du Rhin inaugure la seconde édition du Festival Arsmondo avec une nouvelle production du dernier des trois opéras du compositeur argentin Alberto Ginastera. La noirceur du thème et l’exigeante radicalité de la partition n’ont pas découragé un public nombreux. La tragédie de la famille romaine des Cenci au XVIe siècle est passée à la postérité et en est presque devenue légendaire. Tyrannisés par un père et un époux violent, débauché ...
Lukas Vondracek High Res 1- credit Irene Kim

L’Oiseau de feu terre à terre de David Reiland à Metz

La présence du pianiste Lukáš Vondráček dans Rachmaninov ne suffit pas à réveiller un concert trop placide de l'Orchestre national de Metz. C'est sans doute pour son énergie rythmique que le court manifeste antimoderne de John Adams Short Ride in a Fast Machine ouvre le concert, en écho à l’œuvre qui le clôture ; le contraste est grand avec la virtuosité extravertie des Variations Paganini de Rachmaninov qui lui fait suite. ...
187370-190226_andr_as_staier_cop_josep_molina

Schubert au pianoforte par Andreas Staier à Metz

Le travail du musicien sur l'instrument mérite le respect, au prix d'une richesse interprétative limitée. L'histoire du piano vit son apothéose continue, en forme de conte de la mondialisation : avec la généralisation des Steinway comme équipement standard de toutes les salles de concert du monde, une perfection était atteinte, d'autant plus précieuse qu'elle offrait ainsi aux stars du clavier la garantie de pouvoir retrouver leurs repères, sans difficultés majeures, dès ...
correspondances

La France baroque version nocturne par Sébastien Daucé à Metz

Les séductions subtiles d'une part du répertoire baroque encore méconnu sont mises en lumière par l'Ensemble Correspondances, sans nul doute le plus compétent en la matière. Le plus haut fait d'armes du jeune ensemble Correspondances est sans nul doute sa résurrection scénique (et discographique) du vaste Ballet Royal de la Nuit (1653), apogée de la civilisation de cour dans la France baroque ; en parfaite continuité avec cette entreprise, mais dans ...
Nancy : Création mondiale de 7 Minuti, opéra social de Giorgio Battistelli

Nancy : Création mondiale de 7 Minuti, opéra social de Giorgio Battistelli

Pour la troisième fois, l’Opéra national de Lorraine accueille la création mondiale d’un opéra de Giorgio Battistelli. Grâce au texte fort de la pièce de Stefano Massini et à une composition classique de facture mais inventive et subtile d’écriture, 7 Minuti parvient à caractériser chacune des onze ouvrières mises en scène et à nous intéresser à leurs débats collectifs comme intérieurs sur une problématique ô combien actuelle. Jusqu’où peut-on aller ...

Tosca mise en scène par Paul-Émile Fourny à Metz

Dans une esthétique à la fois angoissante et envoûtante, Paul-Émile Fourny redessine le destin des quatre protagonistes du chef d’œuvre de Puccini. Une fois de plus, le spectacle marque le succès du professionnalisme et de l’esprit d’équipe. De toute évidence, l’univers de Puccini sied à Paul-Émile Fourny. Nous avions déjà dit dans nos colonnes toute notre admiration pour sa mise en scène de La Bohème, et encore plus du Trittico donné ...
QuatuorBelaÔö¼-«JeanLouisFernandez046

D’Adamo et Schubert, jeux de miroir par le Quatuor Béla

Avec la violoncelliste Noémi Boutin, le Quatuor Béla propose un spectacle scénique... qui vaut d'abord pour la musique. Unir le cœur du répertoire classique à la création contemporaine est une noble mission ; donner à la musique de chambre un support visuel est une entreprise sans doute moins indispensable : telles sont, quoi qu'il en soit, les données du concert donné à l'Arsenal par le Quatuor Béla enrichi du violoncelle de ...
1_(1)_5aa10fecb1b42

Le son d’Éliane Radigue au CCAM de Vandœuvre-lès-Nancy

Une journée immersive dans l'univers d'Éliane Radigue, c'est la proposition séduisante lancée par le CCAM de Vandœuvre-lès-Nancy et son nouveau directeur Olivier Perry. C'est l'opportunité pour le public d'aller à la rencontre de cette grande dame de l'électronique qui s'entoure aujourd'hui d'interprètes complices pour concevoir acoustiquement « la musique qu'elle a envie d'entendre ». Éliane Radigue appartient à cette lignée de créateurs, radicaux et obstinés, qui ont, leur vie durant, creusé leur propre ...
La Belle Hélène©C2images pour Opéra national de Lorraine (10)

La Belle Hélène un peu trop sage de Nancy

Après Barkouf à Strasbourg, l’Opéra national de Lorraine propose à son tour son spectacle de fin d’année, tout en inaugurant l’année du bicentenaire de la naissance d’Offenbach, avec la bien plus classique Belle Hélène.  Avec Werther à Nancy en mai dernier, le metteur en scène Bruno Ravella a montré son affinité avec l’âme romantique et su faire naître sur scène l’émotion et la vérité des sentiments. Lui proposer pour les fêtes de ...
BARKOUF_Acte2_photoKlaraBECK_5262bis

Barkouf, un inédit d’Offenbach pour les fêtes à Strasbourg

Événement et superbe découverte à l’Opéra national du Rhin avec la première reprise mondiale de Barkouf, opéra-bouffe oublié de Jacques Offenbach, créé à l’Opéra-Comique de Paris la veille de Noël 1860 et jamais réentendu depuis la dernière de cette série inaugurale le 16 janvier 1861. Une contribution essentielle pour inaugurer l’année du bicentenaire de la naissance du compositeur. C’est évidemment à Jean-Christophe Keck qui a déjà tant œuvré pour la réédition ...
FLOT2©LaurentPhilippe

Thomas Hauert crée Flot pour le Ballet de Lorraine

Le Ballet de Lorraine propose un nouveau programme dans le cadre de sa saison 2018-2019, autour de quatre chorégraphes contemporains. Une reprise avec Record of ancient things, de Petter Jacobsen et Thomas Caley, une première nancéienne avec Transparent Monster de Saburo Teshigawara et une création avec Flot de Thomas Hauert. Thomas Hauert collabore pour la première fois avec les vingt-deux danseurs du Ballet de Lorraine pour une création sur la Suite de Valses ...
FAUST, opéra de Charles Gounod

Le mythe de Faust revisité à l’Opéra-Théâtre de Metz-Métropole

Nouveau concept pour une intéressante relecture de l’opéra de Gounod par la metteure en scène Nadine Duffaut, ardemment défendue par une distribution  convaincante et d'une belle homogénéité. Les mythes ancestraux, on le sait, appellent la relecture et le Faust de Goethe revu par Gounod et ses librettistes n’échappe pas à la règle. On ne s’offusquera donc pas d’une énième transposition, bien au contraire, toute interprétation cohérente, quand elle est servie ...
aPELLEASetMELISANDE_7022bisPhotoKlaraBeck-small

Pelléas et Mélisande à Strasbourg sauvé par les chanteurs

En reprenant la mise en scène contestée et, de fait, contestable de Barrie Kosky, l’Opéra national du Rhin prenait un risque. Le succès public est néanmoins au rendez-vous, plus en raison des qualités et de l’adéquation d’une distribution impeccable que grâce à la direction trop extérieure de Franck Ollu. Créée il y a un an au Komische Oper de Berlin, la mise en scène de Barrie Kosky a déjà fait ...