Lieu : Nancy

Les aléas de la météo

Les aléas de la météo pour Otello à Nancy

Non, vraiment, le métier de directeur d’opéra n’est pas de tout repos. Il faut savoir composer avec les conflits d’ego, les problèmes techniques, les caprices des stars du chant ou de la baguette… et les problèmes de santé. En raison du climat détestable de ce printemps finissant, l’Opéra national de Lorraine vient d’en faire les frais avec l’angine qui a terrassé, le matin même de la première, le ténor Philip ...
Rêve éveillé

Rêve éveillé pour la Ville morte de Korngold

Hormis ses musiques de film (et ses deux oscars) à Hollywood, Erich Wolfgang Korngold doit sa renommée à une seule œuvre. Créée en 1920, La Ville morte ne s’imposera pourtant que dans le dernier quart du XXème siècle. Il fallut même attendre 2001 pour en voir la création scénique en France, à Strasbourg, et l’automne 2009 pour que l’Opéra national de Paris la fasse entrer à son répertoire. Une œuvre ...
Doublé gagnant

Trouble in Tahiti & L’Enfant et les Sortilèges, doublé gagnant

Le couple de Dinah et Sam bat de l’aile. Témoin impuissant de leur déchirement, leur enfant souffre et se venge sur les objets et les animaux qui l’entourent. Ceux-ci se rebellent et l’agressent. Tel est le lien, ténu en apparence, que Benoît Bénichou a pris comme fil conducteur pour joindre en une même soirée Trouble in Tahiti de Leonard Bernstein et l’Enfant et les Sortilèges de Maurice Ravel. Dés son entrée, ...
Théâtre d’ombres

Pelléas et Mélisande, théâtre d’ombres

Sur un fond de ciel gris traversé de nuages, des silhouettes hiératiques déplacent dans la pénombre, en contre-jour, d’énigmatiques parallélépipèdes et se reflètent sur le glacis du sol. Tel est le royaume d’Allemonde qu’ont imaginé Alain Garichot et son décorateur Denis Fruchaud. Un univers clos, refermé sur lui-même, sombre surtout, qui n’entrevoit l’extérieur que par de modestes trouées dans ses hautes parois. Un monde symbolique aussi, où un cube ouvert ...
Du champagne sans les bulles

La Vie parisienne à Nancy, du champagne sans les bulles

Programmer un opéra-bouffe de Jacques Offenbach pour les fêtes de fin d’année, c’est presque une évidence, la promesse d’une atmosphère joyeuse et débridée. Et quelle œuvre du compositeur allemand pourrait être mieux adaptée à la trêve des confiseurs que cette Vie parisienne, qui présente les festivités élégantes, un peu superficielles et abondamment arrosées de champagne du Paris haussmannien ? On y attendait beaucoup de la mise en scène de Carlos Wagner et ...
La folie de Médée

Chiara Taigi est la folie de Médée

Quand retombe le rideau, après que Médée, trahie par Jason, en soit venue à tuer de ses propres mains les enfants qu’elle avait eus de lui, le public nancéien, d’ordinaire plutôt réservé, explose en un tonnerre de vivats. Trois heures durant, il aura retenu son souffle, happé par la tragédie de la magicienne amoureuse et rejetée, dont le désespoir et le désir de vengeance la conduisent à la folie et ...
Fête de la Musique à Plombières-les-Bains

Fête de la Musique à Plombières-les-Bains

Il viaggio a Reims Le projet, initié début 2007 par le Centre Français de Promotion Lyrique, paraissait un peu fou : réunir les moyens et les compétences de seize maisons d’opéra françaises (plus le Festival hongrois de Szeged) et sélectionner deux équipes de quatorze jeunes solistes pour monter le Voyage à Reims de Rossini et organiser durant les saisons 2008-2009 et 2009-2010 une tournée dans toute la France, en commençant évidemment par ...
C’était pendant l’horreur d’une profonde nuit

C’était pendant l’horreur d’une profonde nuit

Idoménée Noirs, les décors. Sombres, les costumes. Opaques, les éclairages. D’Iphigénie en Tauride à cet Idomeneo, coproduit avec l’Opéra National de Bordeaux, Yannis Kokkos ressert inlassablement sa scénographie faite de parois goudron, de colonnes coulissantes et d’escaliers couleur de jais. Un univers abstrait censé symboliser «l’espace mental d’Idoménée», explique Carmelo Agnello dans le programme de salle… Mais de véritable mise en scène et de réelle direction d’acteurs, nulle trace dans ce travail ...
Spiritualité du quotidien

Le Messie à Nancy, spiritualité du quotidien

En coproduction avec le Theater an der Wien de Vienne, où le spectacle a été présenté pour les fêtes de Pâques – et a fait l’objet d’une télédiffusion sur Arte le 13 avril dernier –, l’Opéra national de Lorraine accueille Le Messie dans une réalisation scénique de Claus Guth et avec une distribution presque entièrement nouvelle. Mettre en scène les oratorios de Haendel est devenu très «tendance». Sans remonter à ...
Mantoue sur la Spree

Rigoletto à Nancy : Mantoue sur la Spree

Après plus de trente ans d’absence, la scène nancéienne remontait enfin le premier-né des succès qui constituent ce qu’il est convenu d’appeler la «trilogie populaire» de Giuseppe Verdi. Rigoletto inaugure en effet, en ces années 1851-1853, la pleine maturité artistique du compositeur italien et, bourré de «tubes», reçut un succès public immédiat qui ne s’est jamais démenti depuis. Soucieuse de renouveler la vision de ce chef d’œuvre archi-représenté, l’Opéra national de ...
Une bande dessinée ibérique

Les Neveux du Capitaine Grant, une bande dessinée ibérique

Olé ! Des effluves de paella et de churros flottaient sur la Place Stanislas, où l’aventureux Opéra national de Lorraine présentait Los Sobrinos del Capitán Grant du compositeur Manuel Fernández Caballero, un classique de la zarzuela. L’occasion, pour la majorité des spectateurs, de découvrir ce style de musique typiquement espagnol, rarement représenté en dehors de la péninsule ibérique, proche de l’opérette et associant comme elle dialogues parlés, chant et danse. Née au ...
Rossini morne et sans relief

Rossini morne et sans relief

La Cenerentola Après la reprise au printemps dernier d’un Barbiere di Siviglia fort réussi, l’Opéra national de Lorraine poursuit son exploration du Rossini comique avec la Cenerentola, dernier opéra du genre composé par le «Cygne de Pesaro». L’élément bouffe n’est d’ailleurs qu’un des aspects de cette œuvre en demi-teinte, où apparaissent aussi poésie, sentimentalisme et une certaine nostalgie. C’est ce qui autorise avec pertinence le metteur en scène Stephan Grögler à situer ...
Comment se débarrasser de son épouse

Divorce à l’Italienne de Giorgio Battistelli ou comment se débarrasser de son épouse

Soirée en forme d’événement à Nancy pour l’ouverture de la saison, puisque était présenté en création mondiale la nouvelle œuvre de l’italien Giorgio Battistelli, fruit d’une commande de l’Etat et de l’Opéra national de Lorraine. Compositeur prolifique et reconnu, Giorgio Battistelli a puisé son inspiration dans l’univers cinématographique, comme il l’avait déjà fait pour Teorema (d’après le film de Pasolini) en 1992 ou Prova d’orchestra (adaptation libre du film homonyme ...
Fin de saison féerique

Fin de saison féerique à Nancy avec le songe d’une nuit d’été

Quelle œuvre extraordinaire et atypique que ce Songe d’une Nuit d’Eté de Benjamin Britten ! Un univers onirique, où fées, nobles athéniens et manants se côtoient, une intrigue foisonnante, où l’on se perd avec délices (et pourtant notablement réduite par rapport à la pièce de Shakespeare) avec notamment la représentation pirandellienne au 3ème acte d’une pochade comique sur l’histoire de Pyrame et Thisbé, une partition d’une rare complexité et néanmoins immédiatement ...
Enthousiasme et énergie de la jeunesse

Le Barbier de Séville à Nancy, enthousiasme et énergie de la jeunesse

Avec une distribution en partie renouvelée, la reprise de la production de 2005 de l’opéra le plus célèbre de Gioachino Rossini a de nouveau réussi à faire salle comble à Nancy, jusqu’au dernier des strapontins, avec le plaisir d’y constater la présence de nombreux enfants et adolescents visiblement ravis. Le très réussi décor de Emmanuel Clolus figure la demeure du Docteur Bartolo, véritable donjon défensif où est enfermée la malheureuse Rosine. ...
« Au pied de l’échafaud, j’essaye encore ma lyre » (Chénier)

« Au pied de l’échafaud, j’essaye encore ma lyre » (Chénier)

Andrea Chénier Qui pourrait aujourd’hui citer des vers du poète André Chénier, guillotiné en 1794, à seulement trente et un ans, pour s’être élevé contre les excès du régime de la Terreur, et adoubé comme leur précurseur par les Romantiques ? Qui se souvient encore, en dehors du cercle restreint des musicologues, du compositeur italien Umberto Giordano, représentant notable du style vériste à la fin du XIXe siècle ? De la fin tragique du premier, ...
Magie et fastes du baroque

Il Sant’Alessio, magie et fastes du baroque de Stefano Landi

Après Caen, Londres, New York, Paris et avant Luxembourg en février prochain puis Genève en 2011, la tournée de William Christie et des Arts Florissants avec Il Sant’Alesssio du compositeur romain Stefano Landi fait une halte pour cinq représentations à l’Opéra National de Lorraine. La curiosité de découvrir une œuvre qui s’insère dans les tout débuts de l’opéra baroque romain, et même dans les tout débuts du genre opéra, trente-deux ...
Trois visages de la modernité

Noces de Stravinsky à l’Opéra de Lorraine, trois visages de la modernité

Soirée originale et passionnante à l’Opéra de Nancy, qui présentait en un même spectacle trois versions des Noces de Igor Stravinsky, forme de cantate pour quatre voix et chœur, servant de support à un ballet. L’œuvre est le fruit d’une longue gestation et de plusieurs versions successives, s’étalant de 1914 à 1923, année de sa création au Théâtre de la Gaîté Lyrique à Paris par les Ballets Russes de Diaghilev. La ...
Vienne douce-amère

Vienne douce-amère

Opéra National de Lorraine Fidèle à l’éclectisme dont il a fait profession de foi, le directeur de l’Opéra de Nancy Laurent Spielmann propose en ouverture de la saison 2007-2008 une opérette viennoise du prince du genre : Johann Strauss fils. Ce Sang viennois est en fait un arrangement de diverses compositions antérieures de Strauss, réalisé avec efficacité par le directeur du Theater an der Wien, Adolf Müller, probablement avec la bénédiction de ...
colloque_cultures_juives_nancy

Cultures juives et transferts culturels en Europe centrale et orientale

Colloque International Dans le cadre des Journées Européennes de la Culture Juive, l’Université Nancy 2 a proposé les 10, 11 et 12 septembre derniers, une série de conférences sur le thème des « Cultures juives et transferts culturels en Europe centrale et orientale ». Nous rendons brièvement compte ici des thèmes présentés et développés par les différents intervenants au cours de ce colloque : Il y a dans la formation, la culture, la sensibilité des ...
Emotions fortes

Emotions fortes avec Zanetto et Paillasse à Nancy

Fin de saison vériste à l’Opéra de Nancy qui a eu l’excellente idée d’afficher, face au devenu classique Pagliacci / Paillasse de Leoncavallo, non pas l’archi-rebattu Cavalleria Rusticana de son contemporain Mascagni mais une rareté absolue de celui-ci : Zanetto. Créée le 2 mars 1896 (six ans après le triomphe de Cavalleria Rusticana) au Liceo Musicale de Pesaro, cette œuvre en un acte est tirée d’une pièce française de 1869 : Le Passant ...
De Brahms à Hindemith, le consensus…

De Brahms à Hindemith, le consensus…

Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy Quand le violoniste français le plus en vue du moment se déplace à Nancy, le public suit ! La salle Poirel était ainsi bien pleine pour accueillir Renaud Capuçon dans le Concerto de Brahms, dédié à l’éminent violoniste Joseph Joachim, qui le créa en 1879 sous la baguette du compositeur. Renaud Capuçon, soliste accompli, fut tel qu’on l’attendait : brillant, sonore et consensuel. Dans le premier mouvement, c’est ...
Paolo Olmi. Veni, vidi, vici !

Paolo Olmi. Veni, vidi, vici !

Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy Il y a un côté presque magique à voir comment ce chef, petit par la taille, parvient à tirer de son nouvel orchestre des effets et des émotions dépassant toute mesure… Pour clore sa première saison à la tête de l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy, Paolo Olmi avait choisi un programme de musique française (aux accents espagnols…) ; et il y a démontré, si besoin ...
Grandeur (sans Décadence)

Mahagonny à Nancy : Grandeur (sans Décadence)

Opéra National de Lorraine Kurt Weill serait-il à la mode ? Il faut le croire, si l’on en juge par l’accueil fait à l’Opéra de Los Angeles à la production de Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny, dirigée pour l’occasion par James Conlon. Tout ce que le gratin d’Hollywood compte de meilleur avait fait le déplacement au Dorothy Chandler Pavillon pour entendre et voir l’opéra de Kurt Weill, qui fut créé ...
Deux stars à Poirel pour un programme d’exception

Lisa Batiashvili, John Axelrod, deux stars à Poirel

Il y a des affiches qui vous font braver les déluges nancéiens : celle du dernier concert Salle Poirel en fut une. Rien de moins, dans la capitale du Duc de Lorraine, que le texan John Axelrod et sa célèbre veste à col mao, accompagné pour l’occasion par la violoniste Lisa Batiashivili, qui a joué ces dernières années avec les plus grands orchestres du monde, sous la baguette de chefs aussi ...
olivier_charlier

Voyage au cœur de la musique française…

Olivier Charlier et l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy Qui a dit que les Français n’aimaient pas la musique française ? Un ancien Ministre de la Culture, un compositeur contemporain un peu égocentrique, ou… on ne sait plus. A vrai dire, c’est peu important, car on a la preuve du contraire. A en croire l’accueil fait hier soir à la Salle Poirel à Ravel, Saint-Saëns et Franck, le public de Nancy est bien ...
La leçon de musique d’Olivier Dartevelle !

La leçon de musique d’Olivier Dartevelle !

Quatuor Louvigny - Quatuor Stanislas - Olivier Dartevelle Le Quatuor Stanislas, célébrant pour cette saison « Beethoven et l’héritage européen », avait invité son homologue luxembourgeois, le Quatuor Louvigny, pour une soirée placée sous le signe de l’année du « Luxembourg et sa grande région, capitale européenne de la culture 2007 ». Un programme résolument européen pour ce concert, puisque Bartók côtoyait aisément Brahms et… Olivier Dartevelle, vosgien de naissance, clarinette solo au Philharmonique de ...
Le retour de l’escarpolette

Véronique de Messager, le retour de l’escarpolette

Il y a un an, dans une interview accordée à un grand magazine traitant de l’art lyrique lors de l’obtention du label « Opéra National » par l’Opéra de Lorraine, son directeur Laurent Spielmann déclarait vouloir servir tous les répertoires sans exclusive ni mise en avant de ses goûts personnels. La saison 2006-2007 confirme cet éclectisme. Elle alterne des classiques (Le Nozze di Figaro de Mozart, Giulio Cesare de Haendel, Pagliacci de ...
Dynamisme, fougue et humour : cocktail gagnant !

Dynamisme, fougue et humour : cocktail gagnant !

Nemanja Radulovic et l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy Quand le « prince des violonistes » s’attaque au « roi des concertos pour violon », le résultat ne peut être que grandiose et détonnant… Une entrée réussie pour Nemanja Radulovic, qui, pour sa première venue à Nancy, avait choisi le concerto pour violon de Beethoven : il propose une interprétation visiblement dynamique, enjouée, et plutôt souriante de l’œuvre de 1806, qui suit, dans le catalogue des ...
Le charme du théâtre de boulevard

Le charme du théâtre de boulevard

Le Nozze di Figaro L’année Mozart jetant ses derniers feux, l’Opéra National de Lorraine, après une Zauberflöte qui fit l’ouverture de la saison 2005-2006, programme la quintessence mozartienne du théâtre mis en musique : Les Noces de Figaro. Et c’est un homme de théâtre, le comédien et metteur en scène suisse Jean Liermier qui nous en propose sa vision, sur une dramaturgie de son compatriote Jean Faravel. En référence explicite à La ...