Lieu : Paris

Du Mercredi 11 Mars 2015 au Jeudi 09 Avril 2015

Le Lac des Cygnes à Bastille : une première de la nouvelle génération

À regarder les saisons de l'Opéra National de Paris, l'on sait désormais que le classique "tutu pointes" sera rare et composé de productions reprises de Noureev. Dans un Lac des Cygnes où l'on avait pu éprouver plus de plaisir par le passé, seules les nouvelles têtes dans les rôles principaux attireront une certaine attention, issues d'une génération où la direction de la danse est peu audacieuse. En effet, repérés et mis ...
Deux créations mondiales d’Yves Chauris au festival Présences

Deux créations mondiales d’Yves Chauris au festival Présences

Deux créations et commandes de Radio France, à l'affiche du festival Présences lors de la même soirée, mettent à l'honneur, au côté de Wolfgang Rihm, le compositeur Yves Chauris. Au studio 104 tout d'abord, Circonstances de la nuit (Sonate n° 2) se dévoile sous les doigts experts du pianiste britannique Nicolas Hodges. Chauris emprunte son titre à l'un des vers de Pierre Reverdy : « Le geste à l'ombre d'une main ...
180073

Jakub Hrůša et les Bamberger Symphoniker décevants dans Mahler

Dans le cadre du week-end thématique consacré à Gustav Mahler par la Philharmonie de Paris, les Bamberger Symphoniker dirigés par leur nouveau directeur musical Jacub Hrůša peinent à convaincre dans une Symphonie n° 3 en pointillé. En dehors de leurs origines communes (l’orchestre fut constitué après la Seconde Guerre mondiale par des musiciens germanophones tchèques passés à l’Ouest), il faut rappeler les affinités tenues qui unissent le compositeur autrichien et la ...
Cherkaoui, Goecke, Lindberg à l’Opéra de Paris

Cherkaoui, Goecke, Lindberg à l’Opéra de Paris

Ce triptyque axé sur la création contemporaine adjoint au Faun envoûtant de Cherkaoui deux nouvelles créations décevantes de Marco Goecke et Pontus Lindberg, invités pour la première fois à l’Opéra de Paris. Le souvenir des Ballets russes et le spectre de Vaslav Nijinsky hantent les théâtres, cette saison. En même temps que la soirée « En Compagnie de Nijinsky », présentée par les Ballets de Monte-Carlo au Théâtre des Champs-Élysées, le Ballet ...
600x337_bertrand_chamayou_by_marco_borggreve

Coup d’envoi du festival Présences à Radio France

Après Kaija Saariaho en 2017 et Thierry Escaich l'année dernière, le festival Présences de Radio France, emmené par Pierre Charvet, poursuit sa politique d'invités en mettant à l'honneur l'immense Wolfgang Rihm, hélas retenu à Karlsruhe pour des raisons de santé. Personnalité centrale du paysage musical contemporain, Wolfgang Rihm est aussi le compositeur le plus prolifique de sa génération, inscrivant aujourd'hui quatre cents œuvres à son catalogue. Inclassable, et refusant d'ailleurs toute ...
Quator Danel
Photo: Marco Borggreve

Suite et fin de l’intégrale Weinberg par le Quatuor Danel

Déjà passionnant dans les quatuors de la première période de Mieczysław Weinberg, le Quatuor Danel poursuit et achève son intégrale à l’Amphithéâtre de la Cité de la Musique avec une rigueur et une vigueur jamais relâchées, jusqu’au Dix-Septième et dernier quatuor. L’épreuve était de taille pour le Quatuor Danel d’avoir programmé à Paris comme dans d’autres villes du monde l’intégrale des quatuors de Weinberg sur une semaine, afin de fêter le ...
Joe_Hisaishi_3D_cdherouville-(7)

Joe Hisaishi à la Philharmonie de Paris

Point fort du deuxième week-end Japon à la Philharmonie : la présence emblématique du compositeur et pianiste Joe Hisaishi, auteur de la plupart des musiques des films d'Hayao Miyazaki. 2018 marquait le 160e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et le Japon, ainsi que le 150e de l’avènement de l’ère Meiji (symbole de l’ouverture du Japon à l’Occident). Qui de plus à même d’incarner musicalement l’image de cette ouverture que ...
Gravité 07@JC Carbonne

Gravité : La leçon de chorégraphie d’Angelin Preljocaj

Avec Gravité, présenté pour la première fois à Paris depuis sa création en septembre à la Biennale de Lyon, Angelin Preljocaj offre un véritable glossaire de son vocabulaire chorégraphique. Une démonstration brillante de sa suprématie sur la danse française. Alternant depuis ses débuts pièces de recherche, plus abstraites, et ballets narratifs, Angelin Preljocaj réunit avec Gravité une parfaite synthèse entre les deux genres. Sans être narratif, ce ballet contemporain réunit des ...
Guergana_Damianova___OnP-Rusalka-18.19--c--Guergana-Damianova-18.19---OnP--5--800px

À Bastille, intelligence et esthétisme de Rusalka par Robert Carsen

L’Opéra de Paris est bien inspiré de donner à voir une troisième fois cette extraordinaire Rusalka, une des productions les plus mémorables du metteur en scène. Et quelle distribution : Vogt, Nylund, Mattila... Rusalka, hormis sa célèbre Invocation à la Lune, est un opéra presque difficile. Unique titre de gloire lyrique de Dvořák, créée en 1901, Rusalka se caractérise par une ampleur, une opulence orchestrale qui n’est pas sans annoncer, au-delà de ...
Bruno cocset

Voyage à travers le violoncelle baroque avec Les Basses Réunies

Agréable et instructif, tels sont les principaux qualificatifs qui nous viennent en pensant au travail de Bruno Cocset et de son ensemble Les Basses Réunies. Confirmation lors d'un concert parisien à la salle Cortot. Le programme propose un parcours chronologique de la Renaissance à l'apogée du baroque, mais c'est surtout à un parcours à travers la grande diversité et l'histoire tortueuse des basses d'archet que nous convient les musiciens. Si Richard Myron ...
SEQUENZA 3 fevrier 2019 derniere repetition

Un week-end Berio plein d’inattendu à la Philharmonie de Paris

Le théâtre musical et sa conception originale de l'espace scénique sont au cœur du week-end que la Philharmonie de Paris consacre à Luciano Berio et à sa compatriote Lucia Ronchetti. Berio (1925-2003) est l'une des figures les plus riches de l'avant-garde post-sérielle. Attaché viscéralement à la voix et soucieux d'inscrire son travail dans une perspective historique, il a aimé revisiter les chefs d'œuvre du passé pour en vivifier le contenu et ...
Quator Danel
Photo: Marco Borggreve

Début de l’Intégrale parisienne des Quatuors de Weinberg par le Quatuor Danel

Pour la première fois en France est interprétée l’intégrale des Quatuors à cordes de Mieczysław Weinberg, avec pour la défendre en cinq soirs la formation la plus proche de l’œuvre du compositeur depuis plus de deux décennies, le Quatuor Danel, dont les deux concerts initiaux couvrent les six premiers des dix-sept quatuors écrits de 1937 à 1986. Fondée cinq ans avant la mort d’un compositeur à la santé déclinante, le Quatuor ...
Skid_11 © Mats Backer

La gravité selon Damien Jalet dans Skid

Dans Skid Damien Jalet propose aux danseurs de la GöteborgsOperans Danskompani une fascinante expérience autour de la gravité. Un vertigineux plateau de danse, incliné à 34 degrés, c’est le terrain de jeu que Damien Jalet, chorégraphe franco-belge, propose aux danseurs de la GöteborgsOperans Danskompani. Un par un, les danseurs apparaissent en haut de cette pente, qu’ils traversent lentement jusqu’à disparaître dans un gouffre obscur. Glissant sur cette pente neigeuse, on dirait les ...
174860-heptame_ron---13-01-19---simon-gosselin-39---copie

L’Heptameron ou le rêve éveillé de Benjamin Lazar

Au Théâtre des Bouffes du Nord, les récits de Marguerite de Navarre et les madrigaux de la Renaissance se marient dans un théâtre musical onirique. Recluse par une pluie diluvienne, une compagnie d'hommes et de femmes se conte des histoires d'amour. Ainsi commencent le spectacle et l'Heptameron. Aux récits de Marguerite de Navarre se joignent ceux de Boccace, dont le Decameron inspira cette dernière, de Brantôme, ou encore des textes ...
Bouvard-et-Espinasse-Jean-Dardigna

Une cérémonie pour Bach et André Isoir à Radio France

François Espinasse et Michel Bouvard, tous deux disciples d'André Isoir, rendent hommage à leur maître et à ses transcriptions de Johann Sebastian Bach, reprenant le programme d'un disque remarqué (Clef ResMusica). Cette soirée est certainement émouvante pour ceux qui ont connu André Isoir, et pour le monde de l'orgue en général, d'autant plus avec les disparitions survenues entre temps de Michel Chapuis et tout récemment de Jean Guillou. Elle est aussi ...
800px-Totentanz_Lübeck_1701

L’infernale Totentanz de Thomas Adès à la Philharmonie

Dans le catalogue de Thomas Adès, l'orchestre est un Roi au charisme à nul autre pareil. Force est de constater qu'avec son ébouriffante et tellurique Totentanz donnée par l'Orchestre de Paris, il franchit encore une étape, utilisant une écriture qui ne connaît désormais plus aucune limite. Créée en 2013 aux Proms de Londres dans un programme hommage à Witold Lutosławski, la Totentanz de Thomas Adès peut en réalité être considérée comme ...
Aimard c.Marco Borggreve

Pierre-Laurent Aimard dans les Variations Goldberg à la Philharmonie de Paris

Cinq semaines après Evgeny Koroliov à l’Auditorium de Radio France, Pierre-Laurent Aimard s’attèle au cycle fascinant des Variations Goldberg de Bach, avec une concentration d’une heure et vingt minutes tout juste perturbée par les toux récurrentes d’un public d’hiver, venu nombreux pour remplir presque intégralement la Philharmonie de Paris. Cycle de variations parmi les plus géniaux, les tardives Variations Goldberg de Johann Sebastian Bach sont aujourd’hui marquées par quelques interprétations enregistrées ...
Benjamin Millepied danse avec LA

Benjamin Millepied danse avec LA

Le Los Angeles Dance Project de Benjamin Millepied revient à Paris avec trois créations, dont une première mondiale. La musique contemporaine et Bach s’y côtoient avec intelligence. La soirée s’ouvre avec Homeward, pour la première française d’un ballet créé en octobre 2018 au Gala du LA Dance Project. Opus en noir et blanc, ce sextuor aux tempi ultra-rapides sur la musique de Bryce Dessner pour quatuor à cordes. Alors que défilent ...
valentina lisitsa 1@ gilbert francois

Valentina Lisitsa en récital au Théâtre des Champs-Élysées

Sur la lancée de son intégrale Tchaïkovski consacrée aux œuvres pour piano solo, la pianiste Valentina Lisitsa était de retour sur la scène du Théâtre des Champs-Élysées, dans un programme aussi original qu’exigeant. La Marche Slave constitue la première pépite de ce concert hors des sentiers battus. Cette pièce dévoile un lyrisme dont l'inspiration puise dans le folklore serbe et met en lumière une écriture riche, notamment du point du vue ...
À Garnier, Il primo omicidio de Scarlatti transposé de l’Église à l’Opéra

À Garnier, Il primo omicidio de Scarlatti transposé de l’Église à l’Opéra

Depuis quelques décennies, Alessandro Scarlatti, longtemps éclipsé par la figure de son fils Domenico, sort enfin de l’ombre. Au vu de sa gigantesque production, encore peu explorée, avouons une certaine frustration face au choix de l’Opéra de Paris d’avoir porté à la scène, selon une mode contestable de plus en plus en répandue, un de ses oratorios les plus célèbres Il primo Omicidio plutôt qu’un de ses nombreux opéras intégralement ...
amadigi athénée

Amadigi par Les Paladins, bel écrin pour chanteuses autonomes

Soirée originale au Théâtre de l’Athénée, hors des sentiers battus, avec cet Amadigi très bien défendu par Les Paladins. Encore « un des plus beaux opéras de Haendel »! Amadigi, son onzième, composé en un mois, après les triomphes de Rinaldo et d’Agrippina, (dont les perles "Sussurrate onde vezzose", "Pena tiranna", "Ah spietato" ont été révélées en 1991 par l’enregistrement du jeune Minkowski), n’a guère tenté les metteurs en scène. On se réjouit donc ...
180161

Prégardien et Gees dans Die Schöne Müllerin, parfois discutables mais engagés

En conclusion d’un week-end Lieder très réussi à la Philharmonie de Paris, Christoph Prégardien et Michael Gees donnent une interprétation intéressante de La Belle Meunière, parfois discutable, mais où le ténor montre son immense savoir-faire, en dialogue avec un piano passionné, particulièrement à l’écoute. Le choix de tonalités plus graves que la version habituelle pour ténor est certainement cohérent avec les qualités actuelles de la voix de Christoph Prégardien. Sans doute ...
paavo jarvi

Retour de Paavo Järvi devant l’Orchestre de Paris

De retour devant la formation dont il a été directeur musical de 2010 à 2016 et sous l’œil aguerri de son père présent dans la salle, Paavo Järvi retrouve chez Liszt et Beethoven le geste net qu’on lui connaissait à son arrivée à Paris, pour accompagner Nelson Goerner à la place de Radu Lupu dans le Concerto pour Piano n° 4 du maître de Bonn, avant de livrer une Symphonie ...
T1

Les Troyens de Tcherniakov fracturent l’Opéra de Paris

Pour les 30 ans de Bastille, les 150 ans de la mort de Berlioz, en plein questionnement panthéonique autour du Beethoven français, ces Troyens étaient le spectacle le plus attendu de l’année. Las ! La mise en scène dérangeante de Tcherniakov voit sa force malmenée par l’obstination toute parisienne de charcuter encore et toujours la géniale partition. Berlioz n’a jamais vu Les Troyens. Les Parisiens non plus. L’Opéra de Paris s’y attelle pourtant avec ...
Le rêve hongrois de Barbara Hannigan avec le Philharmonique de Radio France

Le rêve hongrois de Barbara Hannigan avec le Philharmonique de Radio France

Barbara Hannigan dirige l'Orchestre Philharmonique de Radio France dans un programme hongrois et se transforme progressivement en musicienne "totale". C'est avec la Rhapsodie pour violon et orchestre n° 1 de Béla Bartók que s'ouvre cette riche soirée "Rêve de Hongrie". Composée il y a 90 ans exactement pour Joseph Szigeti, elle est empoignée aujourd'hui par Ji-Yoon Park (co-premier solo de l'orchestre avec Hélène Collerette), avec force vibrato et accents un brin ...
Riccardo-Chailly-©-Silvia-Lelli

Riccardo Chailly et Maxim Vengerov avec la Filarmonica della Scala à Paris

Pour ce concert unique à Paris, Riccardo Chailly, à la tête de la Filarmonica della Scala, et le violoniste Maxim Vengerov réalisent des interprétations remarquables du Concerto pour violon n° 1 de Chostakovitch et du Concerto pour orchestre de Béla Bartók. C’est dans la profondeur des cordes graves et du basson, dans une ambiance d’attente inquiète que débute le Nocturne du Concerto pour violon n° 1 de Dimitri Chostakovitch, tandis que ...
Anara Khassenova et Vincent Mussat vign

Un frais bouquet de Lieder de Strauss à Cortot

Anara Khassenova et Vincent Mussat nous offrent un début de soirée d’une grande intensité autour de Lieder de jeunesse de Richard Strauss, où l’apparente simplicité de l’interprétation accentue le lyrisme et la subtilité de l’écriture musicale pour nous toucher et nous charmer. Le Centre de musique de chambre de Paris propose une formule intéressante à la salle Cortot, avec un concert d’une demi-heure à 19h30. L’originalité de la salle, due au ...
phl100

De l’épaisseur et autres qualités du son avec l’ensemble Court-Circuit

Deux créations mondiales sont à l'affiche du concert de l'ensemble Court-Circuit qui met à l'honneur Philippe Leroux, un des compositeurs les plus étonnants de sa génération. Il fête cette année ses soixante ans. Les cinq pièces au programme sondent, chacune à leur manière, les qualités morphologiques du son et les pouvoirs internes de la matière. Dans Au dehors de Jean-Luc Hervé, la musique est nantie d'une force ascensionnelle irrépressible ralliant le ...
anaclase_nelsons-wiener

Mendelssohn et Schumann par Andris Nelsons à la Philharmonie de Paris

Pour ce deuxième concert à Paris dans le cadre de sa tournée européenne, le Gewandhausorchester Leipzig met en miroir la Symphonie n° 4 dite « Italienne » de Mendelssohn et la Symphonie n° 2 de Schumann. L’interprétation originale d’Andris Nelsons interroge et séduit, en clarifiant Schumann et en densifiant Mendelssohn. L’Ouverture de Ruy Blas de Mendelssohn donne le ton d’un concert qui retrouve, ce soir encore, une phalange saxonne de haute tenue, où ...
In memoriam Basquiat par l’EIC à la Fondation Vuitton

In memoriam Basquiat par l’EIC à la Fondation Vuitton

Belle initiative que cet hommage rendu au peintre Jean-Michel Basquiat par l'Ensemble Intercontemporain. Le concert donné à l'auditorium de la Fondation Vuitton venait en clôture de l'importante rétrospective consacrée à cet artiste new-yorkais hors norme, dont l'œuvre fulgurante aura marqué tous les esprits. Basquiat a toujours entretenu un lien fort avec la musique, celle de ses racines (le Griot qu'il peint à plusieurs reprises) et celle qu'il jouait lui-même, avec une ...