Lieu : Paris

Laurent Cuniot. © TM+.

La Philharmonie célèbre Berlioz via trois compositeurs modernes et contemporains

Coup d'envoi ce week-end des commémorations du 150e anniversaire de la mort d'Hector Berlioz avec sept concerts, dont « Correspondances », qui invite Morton Feldman, André Caplet et Gérard Pesson dans trois pièces très différentes, mais dont l'alto est le trait d'union, y compris avec l'auteur d'Harold en Italie. The Violin in My Life de Morton Feldman est un ensemble de quatre opus numérotés pour alto et un ou plusieurs autres instruments. Le ...
77954-dsc-1717

François-Xavier Roth et Les Siècles inaugurent l’année Berlioz à la Philharmonie de Paris

François-Xavier Roth, à la tête de son orchestre des Siècles et en compagnie de l’altiste Tabea Zimmermann, ouvre avec éloquence le premier week-end thématique consacré par la Philharmonie de Paris au plus grand des musiciens romantiques français, Hector Berlioz, dont on célèbre en 2019 le cent-cinquantième anniversaire de la mort. Un concert d'œuvres emblématiques où s’affirment avec une particulière acuité l’inventivité du compositeur. Les affinités du chef français pour la musique ...
Story Water_04 © Julia Gat

Retour aux sources pour Emanuel Gat

Dans Story Water, une pièce en cinq actes et trois mouvements créée cet été au Festival d’Avignon, Emanuel Gat retrouve avec la danse et la politique ses origines israéliennes. L’Ensemble Modern, avec lequel collabore Emanuel Gat pour ce projet, interprète Dérive 2 de Pierre Boulez, une pièce pour onze instruments, Fury II de Rebecca Saunders, un concerto pour contrebasse solo et ensemble, et cosigne Folkdance avec Emanuel Gat. Le nom de ...
Harteros_Arabella_Bayerische2018

Une éblouissante Arabella munichoise au Théâtre des Champs-Élysées

Comme chaque année désormais, les forces de l’Opéra de Munich viennent au Théâtre des Champs-Élysées présenter au public parisien une de leur production en version de concert. Des échos si favorables de cette Arabella nous étaient parvenus que les amoureux de Richard Strauss ne pouvaient rater cette soirée sans craindre de passer à côté de quelque chose. Le public parisien est gâté depuis quelques temps avec des distributions de haut ...
tilson_thomas_michael_and_the_sf_symphony_by_kristen_loken

Michael Tilson Thomas et l’Orchestre de Paris, leur première fois

Pour cette première rencontre avec l’Orchestre de Paris, le chef américain Michael Tilson Thomas, rarement présent sur les scènes françaises, séduit par la justesse de son interprétation et l’équilibre de sa direction. Les débuts tardifs et très attendus de Michael Tilson Thomas face à la phalange parisienne prennent, ce soir, une dimension d’événement musical en soi compte tenu de la notoriété du chef américain qui occupe depuis plus de 25 ...
174860-songs1_jeanlouisfernandez-081---copie

Un mariage raté aux Bouffes du Nord

Une très belle scénographie, des comédiennes épatantes, un ensemble de musiciens d’une grande subtilité dans un répertoire passionnant, la voix magique de Lucile Richardot… mais le mariage entre le voyage onirique dans la mémoire intérieure d’une femme et cette si belle musique anglaise du XVIIe n’est pas plus réussi que les noces contées sur scène.  Le spectacle Songs reprend le répertoire enregistré par Sébastien Daucé, Lucile Richardot et l’ensemble Correspondances, sous ...
sol_gabetta_mikko_franck_decembre_radio_france_2018

Un Philhar’ épanoui avec Sol Gabetta et Mikko Franck

L'Orchestre Philharmonique de Radio France conclut l'année 2018 avec un programme qu'il vient de donner à travers l'Autriche et l'Allemagne et qui associe des pièces orchestrales de démonstration avec le rare Concerto pour violoncelle de Mieczysław Weinberg avec Sol Gabetta.  La pièce d'ouverture d'un concert est souvent un exercice d'échauffement. Ce soir avec l'Apprenti sorcier de Paul Dukas sous la baguette de son chef (visiblement) bien aimé Mikko Frank, le Philhar' fait immédiatement entendre son ...
mitsuko_uchida_1_c_deccajustin_pumfrey

Uchida inégale dans Schubert à la Philharmonie

En récital sur les terres familières de Schubert, Mitsuko Uchida a témoigné d’une vision toujours aussi passionnée et sensible de l’œuvre du maître viennois, avec un bonheur inégal. La charmante Sonate en la mineur D537 est interprétée sans relief particulier. La pianiste japonaise peine à trouver l’équilibre nécessaire pour faire ressortir tous les contrastes qui innervent les trois mouvements. Si l’Andantino est traité avec toute la délicatesse voulue, les traits plus ...
Rachid Ouramdane franchit la nuit à Chaillot

Rachid Ouramdane franchit la nuit à Chaillot

Rachid Ouramdane franchit une nouvelle étape de maturité et d’émotion avec Franchir la nuit, une pièce très aboutie réalisée avec et pour des enfants et des jeunes migrants, créée à la Biennale de Lyon. Occupant en un large écran tout le fond de scène, l’image conçue et projetée par le vidéaste plasticien Mehdi Meddaci est forte : un homme qui progresse lentement, se protégeant des éclats de la pluie. Cette image ...
48404005_2190639601202737_6737921187608788992_n

L’Ensemble Aleph à l’heure sud-américaine

Autour de la figure de Mauricio Kagel et son théâtre musical Antithèse, l'ensemble Aleph, qui clôt sa résidence au Théâtre de l'Aquarium, invite son public à un voyage en terre sud-américaine, avec à l'affiche quatre compositeurs argentins d'aujourd'hui. L'immense Christophe Roy est seul en scène, son casque sur la tête, dans Trace pour violoncelle et électronique de Martin Matalon, l'un des compositeurs les plus ingénieux dans le domaine des nouvelles technologies. ...
pianos-pianos-photo-in-situ-1024x683

Coup d’envoi aux Bouffes du Nord du nouveau festival Pianos, pianos

C'est une initiative de la fondation Royaumont et de la Médiathèque Musicale Mahler (MMM) qui donne en cette fin d'année 2018 le coup d'envoi du festival Pianos, pianos. L'idée est d'observer l'évolution du piano de ses origines (fin XVIIIᵉ siècle) à nos jours, à travers les différents instruments d'époque et le répertoire des collections de pianistes conservés à la MMM. Six pianos sont sur le plateau des Bouffes du Nord ...
180111

Sir Simon Rattle et le LSO à la Philharmonie de Paris

Dans ce programme un peu iconoclaste, centré sur le thème du folklore, Sir Simon Rattle convoque Brahms, Debussy et Enesco, pour un concert haut en couleur qui vaut surtout par l’exceptionnelle qualité de la phalange londonienne. Le célèbre Concerto pour violon de Brahms ouvre la soirée sur des accents tziganes. Plus que l’interprétation finalement assez fade de Leonidas Kavakos, c’est surtout la magnificence  du London Symphony Orchestra et la direction d’orchestre ...
Au plus près d’Hamlet à l’Opéra-Comique

Au plus près d’Hamlet à l’Opéra-Comique

Il y a près de vingt ans, Natalie Dessay triomphait dans le Hamlet d’Ambroise Thomas. L’Opéra-Comique remet le couvert et se donne les moyens de valoriser définitivement cette œuvre étonnante. Le travail de Cyril Teste est un travail sur l’image. D’abord par l’utilisation de la vidéo. Le procédé n’est plus nouveau dans l’univers du lyrique mais on y trouve ici du sens. Au plus près des personnages, la caméra scrute leur désarroi, ...
ecole de danse demonstrations onp18

Démonstrations de l’École de danse de l’Opéra de Paris 2018

Pour ces démonstrations, les classes de troisième, deuxième et première divisions montrent l’étendue de leur travail, du cours de classique au pas-de-deux, en passant par l’enthousiasmant cours de danse de caractère, au rythme de la gigue irlandaise. Un cru de qualité. Petites filles en tutu, cheveux tirés en chignon, et groupes d’enfants venus avec leur professeur de danse, s’empressent et se bousculent à l’entrée du Palais Garnier. Passionnés de danse, ces ...
Six compositrices invitées à la Cité de la Musique

Six compositrices invitées à la Cité de la Musique

Pour un soir, la Cité de la Musique se mue en Cité des Femmes en faisant entendre, par l'intermédiaire des solistes de l'Ensemble Intercontemporain, les œuvres de six créatrices vivantes du monde entier. L'occasion de vérifier que, si la question de savoir s'il existe une façon féminine d'écrire de la musique n'a pas de sens, la composition au féminin est riche et dynamique. Emmanuelle Ophèle entre sur scène pieds nus. C'est ...
43112365_2157672197617411_6329317098786914304_o

Soirée poésie musique avec l’EOC, Pascal Gallois et Marie-Christine Barrault

On sait gré à La Maison de la Poésie d'accueillir des rencontres poésie musique, surtout lorsqu'elles sont portées par des personnalités comme Marie-Christine Barrault et Pascal Gallois. Ce dernier dirige ce soir pour la première fois l'Ensemble Orchestral Contemporain (EOC). Ex-soliste de l'Ensemble Intercontemporain, le bassoniste et chef d'orchestre Pascal Gallois a forgé sa carrière de musicien à côté de Pierre Boulez dont il défend ardemment la musique. Il a mis ...
Jerusalem Quartet c.Felix Broede 2

Le Quatuor Jerusalem pour deux soirs à Radio France

Pour deux soirs au Studio 104 de la Maison de la Radio, le Quatuor Jerusalem s’attèle à six pièces de compositeurs distincts, des Autrichiens Haydn et Mozart romantisés par le jeu fluide de quatre instrumentistes particulièrement à l’aise ensemble, aux Français Ravel et Debussy dont l’Andantino médian constitue le moment le plus intense des deux programmes. Le concert du Quatuor Jerusalem dans l’Auditorium de Radio France avait été l’un des grands ...
Jeanine De Bique photo: Marco Borggreve

Rodelinda au Théâtre des Champs-Élysées : Jeanine De Bique magistrale

Après un passage par Lille et Caen, cette Rodelinda unanimement acclamée fait escale au Théâtre des Champs-Élysées, malheureusement en version de concert. Jeanine De Bique avait à l'époque fait sensation, et il est vrai que cette soprano sensible et racée tient du miracle. La voix, sombre, est capiteuse, souple en même temps, tout à fait à même de rendre justice aux nombreux traits d'agilité qui émaillent son rôle, et ses trilles ...
Vashegyi-Gyorgy-Wagner-Csapo-Jozsef-2013-

Un superbe oratorio de Noël par György Vashegyi

En cette période de l'année, le public parisien a tous les ans au moins une occasion d'assister à un Oratorio de Noël de haut niveau. Cette année, cela se passait à l'église Saint-Roch, avec le Purcell Choir et l'Orfeo Orchestra Budapest de György Vashegyi. Des six cantates qui composent l'œuvre de Johann Sebastian Bach, les quatre qui ont été choisies présentent l'avantage pour l'organisateur de rationaliser l'instrumentarium, mais aussi pour l'auditeur ...
romain_descharmes_052

Romain Descharmes en récital au Goethe Institut de Paris

Dans le cadre de la saison Blüthner, au Goethe Institut de Paris, le pianiste Romain Descharmes séduit par la cohérence de son récital et les couleurs de son interprétation. Pianiste recherché et chambriste reconnu, Romain Descharmes possède déjà, à son actif, une discographie d’une douzaine de disques, en solo, ou au sein de formations « inclassiquables » comme Quai n° 5, ou plus traditionnelle comme le Trio Talweg. Deux ensembles bien ...
Roger-Muraro-Portrait-Alix-Laveau_22

Céleste Quatuor pour la fin du temps aux Bouffes du Nord

Fervent interprète d’Olivier Messiaen, le pianiste Roger Muraro s’est bien entouré pour nous livrer une version émouvante du Quatuor pour la fin du temps au Théâtre des Bouffes du Nord. En prélude à l'imposant quatuor, le pianiste pioche dans son répertoire de soliste trois Études de Debussy et le premier cahier d'Iberia d'Albéniz : une première partie courte mais de luxe, ne serait-ce que par la virtuosité des œuvres. Pour ...

Eleonora Abbagnato sublime La Dame aux Camélias à Garnier

Entré au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris en 2006, La Dame aux Camélias de John Neumeier est devenu un grand classique de la compagnie. Eleonora Abbagnato se donne corps et âme dans le personnage de Marguerite, qu’elle danse peut-être pour la dernière fois dans sa carrière à l’Opéra de Paris. « Manon à Marguerite, / Humilité ». Cette dédicace inscrite par Armand Duval dans le volume de Manon Lescaut qu’il ...
16-David-Robertson

Le Sydney Symphony Orchestra en démonstration à la Philharmonie de Paris

Rare en France, le Sydney Symphony Orchestra fait honneur de son passage à la Philharmonie de Paris pour un programme viennois concocté par son directeur musical David Robertson, avec en première partie le Guarneri de Renaud Capuçon dans le Concerto à la mémoire d’un ange. Orchestre de renom le plus éloigné de la planète par rapport à Paris, Le Sydney Symphony apparaît encore moins souvent en Europe que la plupart des ...
kiss and cryphoto Maarten Vanden Abeele_173

Michèle Anne De Mey invente la Nano Danse

La chorégraphe Michèle Anne De Mey et le cinéaste Jaco Van Dormael s’installent pour deux mois et trois spectacles à La Scala de Paris. Première étape avec Kiss & Cry, un étonnant film réalisé en direct dans lequel les deux principaux personnages sont incarnés par des mains. Un très joli spectacle ! Savez-vous comment on surnomme le banc sur lequel patientent les patineurs artistiques dans l’attente de leurs notes en compétition ...
Ciofi

Maria Stuarda au TCE : au bout de soi-même

Pour ce concert très attendu de la saison, l'opéra de Donizetti Maria Stuarda devait voir les évolutions de Joyce DiDonato dans le rôle-titre. Souffrante, elle a permis à Patrizia Ciofi de revenir sur les planches parisiennes pour une consumation l'amenant aux extrêmes de sa voix. En effet, cela faisait des années que la voix du soprano toscan n'avait pas résonné dans la capitale française et les applaudissements nourris à la ...
FURIA_Lia Rodrigues_┬®Sammi Landweer-2599

Lia Rodrigues, la Furia de Chaillot

Artiste associée du Théâtre de Chaillot, la chorégraphe brésilienne Lia Rodrigues propose Furia, un spectacle plein de poésie et de sauvagerie. Les chants traditionnels Kanaks donnent leur rythme au spectacle : tressautant, intense, proche de la transe. On y croise des furies bleues, des idoles dorées, des divinités en turban émergeant ou surplombant des groupes humains. Entre rituel primitif et pratiques ancestrales, ces lentes processions formant sculptures en mouvement sont ponctuées ...
Cendrillon ONP novembre 2018

Cendrillon à l’Opéra Bastille : Hollywood sur Seine

Les spectacles de fin d'année à l'Opéra national de Paris déploient la magie et la brillance des contes de Noël et cette année, en ballet comme en lyrique, c'est le conte de Cendrillon, en version Rossini pour l'opéra et en version Noureev pour la danse, qui a été choisi. On peut se demander si la reprise d'une production Noureev souvent vécue comme un peu poussive peut parvenir à trouver un ...
Kopernikus de Claude Vivier dans l’espace épuré de Peter Sellars

Kopernikus de Claude Vivier dans l’espace épuré de Peter Sellars

Après Donnerstag aus Licht de Karlheinz Stockhausen à l'Opéra comique, Kopernikus de Claude Vivier à l'Espace Pierre Cardin semble prolonger la « Vision » du maître de Cologne, dans une œuvre baignée de spiritualité dont Peter Sellars souligne la dimension extatique et ritualisante. Kopernikus, l'unique opéra de Vivier composé en 1978-79 boucle le portrait en cinq dates que le Festival d'Automne consacre cette année au compositeur québécois. Né de parents inconnus et mort ...
triowanderer-copyright_Francois-Sechet

Le Trio Wanderer en récital au TCE

Pour ce récital de gala au Théâtre des Champs-Élysées, le Trio Wanderer livre une interprétation assez inégale des œuvres de Beethoven, Chostakovitch et Brahms. Le public était venu nombreux avenue Montaigne, pour répondre à l’invitation du Centre de documentation juive contemporaine qui fêtait son 75e anniversaire (1943-2018), mais également pour assister à cet alléchant récital donné par le célèbre Trio Wanderer constitué de Vincent Coq au piano, Jean-Marc Phillips-Varjabédian au ...
640_pierre_et_marc_hantaimaxpeopleworld655548

Marc et Pierre Hantaï honorent Bach à la salle Cortot

Deux des trois frères Hantaï proposaient au public parisien un programme de sonates pour flûte traversière et clavecin, reprenant exactement celui de leur disque sorti en janvier chez Mirare. Écouter ces œuvres en concert jouées sur une réplique de flûte d'époque, fût-ce dans un lieu parfaitement conçu pour la musique de chambre comme la salle Cortot, c'est renoncer au confort d'écoute auquel le disque nous a habitués. C'est accepter de sacrifier ...