Lieu : Strasbourg

DON_GIOVANNI_Photo.KlaraBeck-1906NPresse

Don Giovanni à Strasbourg : Entre happening et jeu de rôles

En abolissant les frontières entre scène et public, entre théâtre et réalité, Marie-Ève Signeyrole signe un spectacle opératique coup de poing d’un nouveau genre. Projet fascinant et risqué, soutenu par des chanteurs - acteurs pleinement investis, mais hélas plombés par une direction musicale atone. Inspirées notamment par les performances de l’artiste serbe Marina Abramović, Marie-Ève Signeyrole et sa collaboratrice Sandra Pocceschi ont conçu leur Don Giovanni comme une suite de confrontations ...
_DSC1218bis

Coup double berliozien avec La Damnation de Faust à Strasbourg

En reprenant les ingrédients qui ont conduit Les Troyens il y a tout juste deux ans au succès public et critique (avec de multiples récompenses discographiques), l’Orchestre philharmonique de Strasbourg tentait un doublé avec La Damnation de Faust. C’est donc à nouveau John Nelson, infatigable défenseur de Berlioz, qui prend la direction de l’Orchestre philharmonique de Strasbourg, dont il a confié apprécier la couleur typiquement française et la discipline toute germanique. ...
bFREISCHUTZ_ONR_PhotoKlaraBECK_8034Presse

Strasbourg : Le Freischütz en bande dessinée

En contre-pied systématique de la tradition, Jossi Wieler et Sergio Morabito désacralisent Le Freischütz en une bande dessinée sans grande profondeur. Faute d’une distribution de format vocal adéquat, le spectacle n’est racheté que par la direction musicale et l’engagement de l’orchestre. Prototype de l’opéra romantique allemand, Le Freischütz n’a jamais rencontré en France l’intérêt et la popularité qu’il suscita outre-Rhin dès sa création en 1821. Depuis la Seconde Guerre mondiale, ...
Strasbourg aux couleurs de l’Argentine avec Beatrix Cenci

Strasbourg aux couleurs de l’Argentine avec Beatrix Cenci

L'Opéra national du Rhin inaugure la seconde édition du Festival Arsmondo avec une nouvelle production du dernier des trois opéras du compositeur argentin Alberto Ginastera. La noirceur du thème et l’exigeante radicalité de la partition n’ont pas découragé un public nombreux. La tragédie de la famille romaine des Cenci au XVIe siècle est passée à la postérité et en est presque devenue légendaire. Tyrannisés par un père et un époux violent, débauché ...
BARKOUF_Acte2_photoKlaraBECK_5262bis

Barkouf, un inédit d’Offenbach pour les fêtes à Strasbourg

Événement et superbe découverte à l’Opéra national du Rhin avec la première reprise mondiale de Barkouf, opéra-bouffe oublié de Jacques Offenbach, créé à l’Opéra-Comique de Paris la veille de Noël 1860 et jamais réentendu depuis la dernière de cette série inaugurale le 16 janvier 1861. Une contribution essentielle pour inaugurer l’année du bicentenaire de la naissance du compositeur. C’est évidemment à Jean-Christophe Keck qui a déjà tant œuvré pour la réédition ...
aPELLEASetMELISANDE_7022bisPhotoKlaraBeck-small

Pelléas et Mélisande à Strasbourg sauvé par les chanteurs

En reprenant la mise en scène contestée et, de fait, contestable de Barrie Kosky, l’Opéra national du Rhin prenait un risque. Le succès public est néanmoins au rendez-vous, plus en raison des qualités et de l’adéquation d’une distribution impeccable que grâce à la direction trop extérieure de Franck Ollu. Créée il y a un an au Komische Oper de Berlin, la mise en scène de Barrie Kosky a déjà fait ...
Hugues Leclère

Entre mémoire et création au festival Musica

Tendant une oreille nostalgique vers la génération des sixties, le festival Musica 2018 n'en regarde pas moins vers la musique d'aujourd'hui, avec huit créations françaises et trente-sept nouvelles œuvres. Neuf d'entre elles naissent sous les doigts du pianiste Hugues Leclère au sein d'un projet aussi séduisant que risqué où l'écriture de la contemporaine dialogue avec le Debussy de la modernité. Les challenges d'Hugues Leclère Le projet renvoie à celui de 2012 où, ...
Théâtre intérieur et transdisciplinarité au festival Musica

Théâtre intérieur et transdisciplinarité au festival Musica

La 35e édition de Musica (et dernière pour son directeur Jean-Dominique Marco) braque ses projecteurs sur les années 1960, une décennie de tous les bouleversements dont artistes et compositeurs se font l'écho. Cinquante ans après, Thierry Balasse met en scène et en musique la mission d'Apollo 11 sur fond de rock progressif et chansons des « sixties ». Le spectacle Cosmos 1969 tourne depuis la saison dernière. Dans l'espace bien sonnant du ...
Le Barbier de Séville à Strasbourg : triomphe de la jeunesse

Le Barbier de Séville à Strasbourg : triomphe de la jeunesse

Pour le Barbier donné en ouverture de saison à l’Opéra national du Rhin, l’aisance scénique et le dynamisme d’une distribution jeune et techniquement très aguerrie, associés à une direction d’orchestre précise, assurent le succès d’une production stylée et efficace. Ce qui frappe en premier à l’issue de ce Barbier de Séville , c’est l’énergie débordante, la vitalité quasi adolescente, la liberté scénique presque insouciante des trois interprètes principaux, en parfaite adéquation physique ...
aONEGUINE_ONR-KlaraBeck_4136_acte1

Eugène Onéguine sans cœur à Strasbourg

Malgré une distribution homogène et de belle qualité, l’Opéra national du Rhin passe à côté du lyrisme et des sentiments passionnés d’Eugène Onéguine. La faute à une direction trop clinique et réservée et surtout à une mise en scène décalée et absconse dont on peine à saisir le fil directeur. La soirée commençait pourtant plutôt bien. Durant toute la première partie, le metteur en scène Frederic Wake-Walker se contente d’un travail ...
Les Sept Péchés capitaux.

Triptyque Schoenberg-Weill à l’Opéra national du Rhin

Retour de David Pountney à l’Opéra national du Rhin, avec un envoûtant spectacle regroupant trois œuvres phares de l’Entre-deux-guerres. Onirisme, violence et humour constituent le fil rouge d’une soirée destinée à évoquer l’Europe des années 20, écartelée entre désir de jouissance et angoisse face à un univers en pleine déroute. Diamétralement opposés par leurs choix esthétiques et leur langage musical, Schoenberg et Weill n’en sont pas moins historiquement unis par des ...

La danse israélienne à l’honneur au Ballet du Rhin

Pour cette première édition des programmes « Plus loin l’Europe » destinés à dépasser les frontières du continent européen, Bruno Bouché a choisi de mettre en lumière la danse israélienne. En regard de deux courtes pièces du maître Ohad Naharin - George & Zalman et Black Milk - est présentée une création du jeune chorégraphe Gil Carlos Harush, The Heart of my heart. Israël constitue actuellement un foyer de création pour la danse ...
Pavillon d'Or

Le Pavillon d’or de Mayuzumi au Festival Arsmondo de Strasbourg

Il aura lieu désormais chaque année au sortir de l'hiver durant plus d'un mois. Le Festival Arsmondo lancé par l'Opéra du Rhin et sa directrice Eva Kleinitz se veut une manifestation pluridisciplinaire qui appelle d'autres horizons culturels. S'inscrit au cœur de cette première édition consacrée au Japon la création française de l'opéra Le Pavillon d'or de Toshiro Mayuzumi, d'après le roman éponyme de Yukio Mishima. Toshiro Mayuzumi et Yukio Mishima se ...
1aWERTHER_OnR_©KlaraBeck0997acte1

Werther à l’Opéra du Rhin : le dilemme de Charlotte

En centrant sa mise en scène sur le personnage de Charlotte, Tatjana Gürbaca renouvelle l’éclairage du chef d’œuvre de Massenet. Anaïk Morel  et Massimo Giordano s’intègrent avec bonheur dans cette conception, magnifiée par le superbe travail orchestral d’Ariane Matiakh. Une pièce de bois blond dans la maison du Bailly, de faible profondeur et aux perspectives raccourcies occupe tout le cadre de scène. Dans sa mise en scène créée à Zurich, Tatjana Gürbaca ...
Le Ballet du Rhin donne vie au Chaplin de Mario Schröder

Le Ballet du Rhin donne vie au Chaplin de Mario Schröder

Première compagnie française à inscrire le ballet de Mario Schröder à son répertoire, le Ballet de l'Opéra national du Rhin donne énergie et jeunesse à la figure de Charlie Chaplin dans un ballet atemporel. C’est l’un des personnages les plus célèbres du XXe siècle. Charlot, inimitable avec son melon, sa moustache, son costume noir cintré et sa canne, qu’il fait tournoyer avec désinvolture, rythmant ainsi sa démarche si particulière. Ce personnage ...
aFrancesca_ONR-®KlaraBeck_3637

Francesca da Rimini de Zandonai à l’Opéra national du Rhin

Mise en scène esthétisante et d’un statisme assumé pour un chef d’œuvre un peu négligé du premier quart du xxe siècle. Belle distribution vocale, dominée par Giuliano Carella et un Orchestre Philharmonique de Strasbourg des grands jours. Les occasions de voir et d’entendre le chef d’œuvre de Riccardo Zandonai ne sont pas légion, et l’on rendra grâce à l’Opéra national du Rhin d’avoir mis à l’honneur, pour les fêtes de fin d’année, cette ...
Scholz-Jeunehomme (c) Agathe Poupeney

Soirée Forsythe, Kylián, Scholz à l’Opéra national du Rhin

Nouveau directeur artistique du Ballet de l’Opéra national du Rhin (lire notre entretien), Bruno Bouché signe ici son premier programme. Il y confronte trois chorégraphes, Uwe Scholz, Jiří Kylián et William Forsythe que rapprochent la filiation avec John Cranko et le renouvellement du langage académique. Un triptyque percutant, servi par une troupe aux qualités remarquables. C’est autour de la figure de John Cranko que se construit ce programme en trois ...
10-KlaraBECK_NozzePG6634

Du théâtre sans aspérité pour Les Noces de Figaro à Strasbourg

Après Kein Licht de Philippe Manoury présenté dans le cadre du Festival Musica, la nouvelle directrice de l’Opéra national du Rhin Eva Kleinitz inaugure sa première saison avec les très classiques Noces de Figaro de Mozart. Une mise en scène de parfait théâtre mais sans originalité et une distribution jeune et dynamique mais imparfaitement aguerrie aboutissent à un spectacle consensuel qui ne marquera malheureusement pas durablement les esprits. Metteur en ...
La voix de Raquel Camarinha et l’orchestre de Philippe Manoury à Musica

La voix de Raquel Camarinha et l’orchestre de Philippe Manoury à Musica

Le compositeur Philippe Manoury avait les honneurs de Musica durant le premier week-end du festival qui mettait à l'affiche, en partenariat avec l'Opéra du Rhin, son « Thinkspiel » Kein Licht, et donnait à entendre en création française Ring, une pièce d'orchestre spectaculaire investissant l'espace de la Salle Érasme du Palais de la Musique et des Congrès. Le lendemain matin, dans l'intimité de la Salle de la Bourse, c’est la soprano Raquel ...
kein licht musica opera du rhin 2

Le tsunami verbal de Kein Licht à Musica

Après Duisburg où Kein Licht a été créé dans le cadre de la Ruhrtriennale en août dernier, et avant l'Opéra Comique qui en est le commanditaire, le cinquième ouvrage lyrique de Philippe Manoury, avec les forces de l'IRCAM et la collaboration du metteur en scène allemand Nicolas Stemann, est à l'affiche de l'Opéra National du Rhin pour quatre représentations. Si l'aventure s'avère passionnante (récompensée avant même son aboutissement par le ...
Les Passions de Musica à Strasbourg

Les Passions de Musica à Strasbourg

La passion est à l'affiche de l'édition 2017 de Musica, à travers quatre œuvres aussi fortes que singulières, qui jalonnent la programmation du festival. En ouverture, c'est La Passion selon Marc, une passion après Auschwitz qui crée l'événement. L'œuvre donnée en création française est une commande passée à Michaël Levinas pour commémorer les 500 ans de la Réforme de Luther. Le surlendemain, La Passion selon Sade de Sylvano Bussotti investit ...

Le Ballet du Rhin affirme son projet européen

Le nouveau directeur du Ballet du Rhin, Bruno Bouché, a présenté ce mardi 13 juin sa première programmation, en totale cohérence avec le projet européen et pleinement inscrit dans le XXIe siècle d'Eva Kleinitz. Venue de Stuttgart, la nouvelle directrice générale de l'Opéra national du Rhin, qui signe également sa première saison pour 2017-2018, en a profité pour annoncer les temps forts que seront en septembre la création française de ...
Cavalleria Rusticana et Pagliacci à Strasbourg : Hommage au cinéma italien

Cavalleria Rusticana et Pagliacci à Strasbourg : Hommage au cinéma italien

Marc Clémeur conclut en beauté sa saison 2016-2017 ainsi que son mandat à l’Opéra national du Rhin. Le classique doublé Cav/Pag trouve sa réussite dans la mise en scène au réalisme cinématographique de Kristian Frédric tout comme dans la direction idiomatique et puissamment dramatique de Daniele Callegari. Bien que composés indépendamment et créés à deux ans d’intervalle presque jour pour jour — le 17 mai 1890 pour Cavalleria Rusticana de Mascagni ...
calistoonrg9300web-klarabeck1493389162

La Calisto dans la fosse aux ours à Strasbourg

Pari risqué que de se confronter à La Calisto de Cavalli après la production déjà historique montée en 1993 à La Monnaie de Bruxelles par Herbert Wernicke et René Jacobs (un DVD Harmonia Mundi en garde la trace) et maintes fois reprise à travers le monde. Pari réussi grâce à la variété de l’instrumentation réalisée par Christophe Rousset et à la mise en scène à transformations multiples de Mariame Clément. ...
Des Troyens de grand luxe à Strasbourg

Des Troyens de grand luxe à Strasbourg

Annoncés à grand renfort de publicité et faisant l’objet d’un enregistrement discographique par Warner, les deux concerts des Troyens d’Hector Berlioz par l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg se présentaient comme le point d’orgue de la saison musicale alsacienne. La distribution d’un luxe extrême, jusque dans les plus petits rôles, et la direction passionnée de John Nelson remportent effectivement la partie. Le principal maître d’œuvre de ce succès — de longues minutes d’ovations ...
A Strasbourg, Salomé doit plus à Nietzsche qu’à Oscar Wilde

À Strasbourg, Salomé doit plus à Nietzsche qu’à Oscar Wilde

Abordant Salomé de Richard Strauss pour la première fois, Olivier Py déborde d’idées et d’intentions mais ne parvient pas à clarifier son propos. Un spectacle riche mais inabouti dans une réalisation musicale irréprochable. Ces deux-là étaient d’évidence destinés à se rencontrer. D’un côté, l’opéra noir de Richard Strauss, tiré de la pièce à scandales d’Oscar Wilde qui, sur fond d’histoire biblique, aborde des thèmes aussi dérangeants que les perversions adolescentes, l’inceste ...
La Juive à Strasbourg : musique superlative pour mise en scène iconoclaste

La Juive à Strasbourg : musique superlative pour mise en scène iconoclaste

Une interprétation musicale de très haut niveau sauve La Juive d’une mise en scène visant à la désacraliser. Depuis qu’il a pris les rênes de l’Opéra national du Rhin, Marc Clémeur s’est fixé l’objectif d’y présenter chaque saison une rareté du répertoire français. Pour la saison 2016-2017, son choix s’est porté sur La Juive, parangon du « grand opéra » du XIXe siécle, dont il a fait venir la production de ...
aelisir_damore_onr_photoklarabeck_pg8753

Strasbourg : un Elixir d’Amour champêtre aux couleurs de l’Italie

Pour sa première réalisation scénique en France, Stefano Poda s’affronte à l’Elixir d’Amour. « La légèreté est la chose la plus difficile à traiter pour moi, et la plus dangereuse » confie-t-il dans l’interview du programme de salle. Et en effet, son univers très conceptuel et symbolique s’accorde avec peine à l’apparente simplicité teintée d’humour de l’œuvre de Donizetti. Avec plus de cent mises en scène d’opéra à son actif, Stefano ...
alexanderliebreich_3_sammy-hart1

Week-end très éclectique au festival Musica de Strasbourg

Pour sa 34e édition, Musica de Strasbourg donne un coup de projecteur sur les musiques de support dites électroacoustiques, en affichant une nouvelle œuvre du vétéran de l'art des sons fixés, Pierre Henry. Invités également, le Groupe de Recherches Musicales (GRM) et son instrument de diffusion, l'acousmonium, ont investi la Salle de la Bourse pour deux concerts retraçant 50 ans de recherche et de création (1958-2008) initiées par Pierre Schaeffer. ...
Oppressant huit-clos à Strasbourg, avec Le Tour d’écrou de Robert Carsen

Oppressant huit-clos à Strasbourg, avec Le Tour d’écrou de Robert Carsen

Rarement le chef d’œuvre de Britten aura été donné dans une mise en scène aussi angoissante. Puisant ses références dans le cinéma hitchcockien des années 50 et 60, Robert Carsen rend à cet opéra de chambre toute sa force théâtrale. Une distribution hors-pair contribue à la réussite d’un formidable spectacle. Créée au Theater an der Wien en septembre 2011, la mise en scène du Tour d’écrou de Britten par Robert Carsen ...