Mot-clef : Akiko Suwanai

Renaissance du Concours Long-Thibaud-Crespin

Après un arrêt en 2016 et 2017, le Concours International Long-Thibaud-Crespin renaît à partir de cette année avec un nouveau conseil d’administration, une nouvelle organisation, et une nouvelle direction artistique. L’édition ...
paavo jarvi

Paavo Järvi, un retour en demi teinte face à l’Orchestre de Paris

Un retour sans doute trop attendu que celui de Paavo Järvi, pour un soir à la tête de son ancien orchestre en tant que chef invité. Une attente trop prégnante, ...
Balachine/Teshigawara/Bausch (saison 2017-2018)

Un triptyque Balanchine/Teshigawara/Bausch moderne et percutant

Voilà une soirée composée comme un repas de grand-chef, savamment dosée, savoureuse et épicée, un feu d’artifice pour les papilles du balletomane ! Comme un dialogue avec la fondation LVMH ...
Suwanai Akiko

Deux Järvi pour le prix d’un : le sobre et l’imaginatif

C’est à une soirée romantique que nous conviait l’Orchestre de Paris dirigé pas son actuel patron Paavo Jarvi avec le concours de la  violoniste japonaise Akiko Suwanai puisque  allaient se ...
festival_lesarcs

Festival des Arcs, cru 2011 sous le signe de la Russie

Après des hommages appuyés à Luciano Berio & Johannes Brahms, aux femmes compositeurs ou aux musiques françaises ou scandinaves, le Festival des Arcs se consacrait cette année au répertoire russe, ...
Brahms et Berio au sommet, Vol. VI

Brahms et Berio au sommet, Vol. VI

Festival des Arcs 2009 A la demande expresse des vacanciers et non moins mélomanes avertis du mois d’Août, Pierre Maurel et Eric Crambes - respectivement président et directeur artistique du Festival ...
Un auditorium des cimes

Festival des Arcs 2008, un auditorium des cimes

Force est de constater que musique et altitude font bon ménage. L’équipe du Festival des Arcs confirme. Rien de tel que ce coup de frais qui vous saisit à 2000 ...
Dans la peau de Franz Schubert

Dans la peau de Franz Schubert

Rendering de Berio Rude concert, au programme sans doute peu conventionnel et en tout cas sans concession, mais un excellent stimulant pour la curiosité, avec deux compositeurs récents très peu joués ...