Mot-clef : Antonello Manacorda

Alceste__D._Roeschmann__C._Castronovo_c_Bayerische_Staatsoper_Wilfried_Hoesl_LM0A2083

Alceste de Gluck à l’Opéra de Munich, sans style et sans noblesse

Seule la chorégraphie élégante de Sidi Larbi Cherkaoui sauve la soirée du désastre. Après l’éclatante réussite de ses Indes Galantes, on pouvait avoir de fortes attentes dans la mise en scène de Sidi Larbi Cherkaoui, même si la place de la danse est naturellement moindre dans Alceste. Il propose avec les danseurs de sa compagnie Eastman un spectacle d’une belle tenue esthétique, où c’est tout le spectacle qui est en mouvement. ...
Vasco de Gama rayonne sur la galaxie à l’Oper Frankfurt

Vasco de Gama rayonne sur la galaxie à l’Oper Frankfurt

Pour la troisième fois et encore en Allemagne est reprise la nouvelle édition critique de L’Africaine de Meyerbeer, aujourd’hui à l’Oper Frankfurt. Sans les retouches de Fétis effectuées juste après la mort du compositeur, l’ouvrage reprend le titre plus juste de Vasco de Gama, mais part cette fois dans l’espace avec la mise en scène de Tobias Krätzer, qui utilise des images communes avec la récente Bohème de Claus Guth ...
Berlioz-Beatrice-et-Benedict-Glyndebourne-DVD

Entente cordiale pour Béatrice et Bénédict à Glyndebourne

Béatrice et Bénédict de Hector Berlioz fait enfin son entrée en DVD, dans une production donnée à Glyndebourne pour le tricentenaire de la disparition de Shakespeare, avec une distribution dominée par Stéphanie d'Oustrac et une mise en scène de Laurent Pelly qui joue astucieusement la carte du rêve. Chers amis anglais, quand il s'agit de notre Hector national, vous avez une fois de plus tiré les premiers. Bravo ! À la longue ...
FOXIE_Vincent Le Texier (Harašta ), Lenneke Ruiten (Bystrouška_Foxie) @B. Uhlig _ De Munt La Monnaie

La Renarde de Janáček à Bruxelles, une jeunesse mature

Juvénile mais pas infantile : les forces vives de la Monnaie proposent une version stimulante à défaut d'être parfaite du chef-d’œuvre de Janáček. Foxie! C'est sous ce nom que la Monnaie présente sa nouvelle production de l'antépénultième opéra de Janáček - les titres donnés dans les différentes langues d'Europe de l'Ouest ne rendent pas plus justice à celui donné par Janáček, Les aventures de la renarde Fine-Oreille. L'anglais, qui sait, est ...
Il barbiere di Siviglia

Bob Dylan chante Rossini à Berlin

Moderne ? Non, clinquant. Le Barbier de Séville version boulevard hype à Berlin. Ceux qui étaient jeunes il y a cinquante ans l’auront reconnu à la première seconde : c’est le jeune Bob Dylan lui-même (Tansel Akzeybek) qui, accompagné à la guitare électrique, susurre avec tous les maniérismes du temps (le sien, pas le nôtre, ni celui de Rossini) la sérénade du comte Almaviva (et la vidéo ira bien sûr ensuite sur Youtube). ...
Cosi  ©  Fenice / Michele Crosera

La trilogie Da Ponte à la Fenice : Cosi fan tutte

Pour la dernière collaboration entre Mozart et Da Ponte, Damiano Michieletto a réussi son adaptation contemporaine de Cosi. À l'aide du décorateur Paolo Fantin, il nous projette dans l'univers d'un hôtel luxueux. Ce lieu de rencontres interlopes dans lequel se mélangent les styles de vie, ce microcosme comportemental est propice, effectivement, à tous les jeux, à toute la théâtralité de personnes en situation de force ou de faiblesse. Don Alfonso ...
don giovanni   ©  Fenice / Michele Crosera

La trilogie Da Ponte à la Fenice : Don Giovanni

La reprise de la production 2010 à la Fenice de Don Giovanni, mis à part un changement dans la distribution, propose peu ou prou la même vision dramatique et décorative. Parlons d'emblée du meilleur, à savoir la distribution vocale. Ce soir du 28 mai, Simone Alberghini tenait le rôle-titre avec brio. Bien en voix, sans trop de caricatures machistes, il occupe avec beaucoup de présence d'immenses espaces qui lui sont offerts. ...
noces de figaro fenice (a) Michele Crosera

La Trilogie Da Ponte à La Fenice : Les Noces de Figaro

Rejouer Les Noces de Figaro, comme toutes les stars de l'opéra qui font les beaux jours de l'art lyrique actuel, c'est relever à chaque fois un nouveau défi. Le metteur en scène devra en effet choisir entre se plier aux lieux, situations et costumes d'époque, ou alors trancher dans le vif et actualiser le propos. Si nous avons affaire à une vraie recréation dramatique, il ira encore plus loin en ...