Mot-clef : Dmitri Jurowski

Cardillac à Anvers : les diamants sont éternels

Cardillac à Anvers : les diamants sont éternels

Ironie du sort, le sinistre destin de l’orfèvre-joailler fou obsédé par ses créations est donné en première à Anvers, capitale mondiale du diamant, plus d’une fois évoquée obliquement par Guy Joosten dans sa sobre et efficace mise en scène. L’Opéra des Flandres, sous la houlette  de Bart Van der Roost et d’Aviel Cahn, et en coproduction avec l'Opéra d'Oviedo, continue d’explorer avec fruit le répertoire  germanique dit "dégénéré" de l’entre-deux-guerres. ...
Le metteur en scène David Bösch, entre noirceur et lumière

Le metteur en scène David Bösch, entre noirceur et lumière

Depuis ses débuts à l'opéra en 2009, les mises en scène du jeune artiste allemand David Bösch sont souvent qualifiées de « déroutantes » ou « énigmatiques », mais elles sont surtout résolument modernes. Autour des œuvres de Korngold récemment présentées à l'Opéra des Flandres et au Semperoper de Dresde, le metteur en scène installe sa vision, entre noirceur et lumière. « Avoir la possibilité de traiter coup sur coup deux pièces d’un même compositeur est particulièrement intéressant. » ResMusica : ...
la ville morte

La Ville Morte mise en scène par David Bösch à Dresde

Après Le Miracle d’Héliane à l’Opéra des Flandres, David Bösch s’attaque au chef-d’œuvre lyrique de Korngold, La Ville Morte, au Semperoper de Dresde. Sa mise en scène moderne et littérale cherche à maintenir l'action entre réel et onirisme, tandis qu’en fosse le chef Dmitri Jurowski emmène la partition vers un vérisme puccinien, personnalisé sur scène par le ténor Burkhard Fritz et la soprano Manuela Uhl. D’une époque viennoise parmi les plus ...
Dimitri Jurowski.01

À Genève, Dmitri Jurowski enflamme la musique de La Pucelle d’Orléans

Un Orchestre de la Suisse Romande en grande forme se plie à l’énergique direction de Dmitri Jurowski pour enflammer la musique de La Pucelle d’Orléans (Orleanskaya Deva), le trop rarement entendu opéra de Tchaïkovski. Situé entre la composition de Eugène Onéguine et de Mazeppa, Orleanskaya Deva (La Pucelle d’Orléans) fait malheureusement preuve de parent pauvre dans l’œuvre lyrique de Piotr Ilitch Tchaïkovski. On comprend mal les raisons de cet ostracisme car ...
Mahagonny

Magistrale Mahagonny signée Calixto Bieito à l’Opéra des Flandres

 Aufstieg und Fall der Stadt Mahagonny raconte la grandeur et la décadence d'une ville imaginaire au nom exotique, sur le modèle de la chute des villes bibliques de Sodome et Gomorrhe, elles-mêmes modèles du célèbre ouvrage de Montesquieu Grandeur et décadence des Romains. À la peinture d'un déclin moral, Bertolt Brecht et Kurt Weill ont choisi de combiner la chute des idéologies. L'esthétique du livret reste pour l'essentiel influencée par le ...
Un Roi Candaule surréaliste et génial à Gand

Un Roi Candaule surréaliste et génial à Gand

Huitième et dernier opéra d'Alexander von Zemlinsky, Der König Kandaules est encore trop rare sous nos latitudes. L'Opéra des Flandres confie à l'iconoclaste Andrij Zholdak les rênes d'une production majeure, tant par l'ambition que par le niveau de réalisation. Au rédacteur en chef du New-York Times qui lui demandait à quoi ressemblait son opéra Le Roi Candaule, Zemlinsky eut cette réponse plein d'humour : "It is ultra modern". Derrière l'ironie du ...
55fe59ae8a8ff

A Gand, un déroutant Tannhäuser signé Calixto Bieito

Bouleversant Tannhäuser à l'Opera Vlaanderen de Gand. Le metteur en scène Calixto Bieito travaille au plus près des corps et des affects, aux limites du jeu d'acteur. Sa proposition ouvre des perspectives inédites et fait voler en éclats la définition "romantique" de l'ouvrage. La soirée brille également par un plateau de qualité et une direction d'orchestre très raffinée. Tannhäuser figure en bonne place parmi les ouvrages les plus emblématiques du romantisme ...
rossini_adelaide arthaus

Adélaïde de Bourgogne au Festival de Pesaro

Œuvre rare, cet opéra de jeunesse donné la première fois au Teatro Argentina de Rome le 27 décembre 1817, est loin d’être le plus connu et le plus réussi de Rossini. Toutefois, même s’il n’est pas son chef-d’œuvre, il déroule un grand nombre de numéros parfois très entraînants voire même dispensateurs de grands moments parsemés dans une  ribambelle de cavatines, de cabalettes, de chœurs virils et de duos franchement savoureux. ...

Le Bolchoï : 3 candidats en piste ?

Après les récents remous qui ont agité sa direction, le légendaire Bolchoï de Moscou est à la recherche d'un nouveau directeur musical. La presse russe a fait le point et elle avance les noms de 3 possibles nouveaux directeurs musicaux, ils sont tous liés à la Russie : Vasily Petrenko, Tugan Sokhiev et Dimitri Jurowski. Ces trois musiciens  sont actuellement en poste et souvent ils sont très occupés par de multiples ...
Camilla Nylund (Rusalka)© Grand Théâtre de Genève

Rusalka à Genève, adieu poésie !

Après Salzbourg et Londres où cette production avait été reçue avec plus ou moins d’enthousiasme (plutôt moins que plus), Rusalka fait halte au Grand Théâtre de Genève. Certains critiques ayant jugé sulfureuse cette mise en scène, on s’attendait à un véritable scandale dans la cité de Calvin. Or, les amateurs de bronca ont été bien déçus de ne pas pouvoir manifester comme ils l’avaient fait dans les mises en scène ...
JGQueyras2

Déceptions post-modernes à la Cité de la Musique

La Cité de la Musique, où l'on n'est apparemment jamais en mal d'inspiration, propose dans ses murs, pour les premiers jours de décembre, un « cycle B.A.C.H. ». Il s'agit d'une série de six concerts pensés autour des quatre lettres, qui lorsqu'on les réunit, forment aussi bien le nom d'un compositeur qu'une cellule musicale de quatre notes lues en notation allemande (si bémol, la, do et si bécarre). La facétie a germé ...
damedepique_bastille2

Vladimir Galouzine est le sel de la Dame de Pique à la Bastille

Après un lumineux Eugène Onéguine, l'opéra de Paris présente l'une de ses productions préférées: la  Dame de pique de Tchaïkovski, mise en scène par Lev Dodin. Une production, donnée quatre fois depuis 1999, qui, hormis sa distribution, n'a pourtant rien d'exceptionnel. Tchaïkovski a remanié la nouvelle de Pouchkine de façon a en redessiner des personnages, à recadrer des scènes et des émotions mais cette production a jugé judicieux de ranimer un ...
pesaro_2011A

Pesaro, Rossini, opéras, provocations, conventions, découvertes et la mer

La 32ème édition du festival de Pesaro consacré à Rossini mettait à l'honneur trois opéras : Moïse en Égypte, Adélaïde Bourgogne et Le voyage à Reims.  Comme pour Wagner à Bayreuth, le festival de Pesaro (dans la région des Marches en Italie) se consacre à un seul compositeur : Rossini. Mais ce festival, né en 1980, n'est pas voué, comme la manifestation allemande, à la célébration rituelle d'une poignée de chefs-d'œuvre. Riche de ...
james_ehnes

Hommage à Armand Marsick avec James Ehnes

Fidèle à sa politique de promotion du répertoire français et belge, l’OPL n’a pas oublié cette saison de rendre un hommage au liégeois Armand Marsick disparu il y a cinquante ans. De Bilbao à Athènes en revenant finalement à Liège, sa carrière fut partagée entre direction d’orchestre, enseignement et composition. Son poème symphonique Stèle (In Memoriam), œuvre de jeunesse, s’esquisse comme une musique à programme dédiée à la mémoire d’un ...