Mot-clef : Fabrice Kebour

Simon Boccanegra 14 OONM@Marc Ginot

David Hermann met en « cène » Simon Boccanegra à Montpellier

On n’en finit pas de découvrir les richesses de Simon Boccanegra. À l’Opéra Berlioz, la mise en scène de David Hermann, la direction de Michael Schønwandt, la distribution : tout concourt à la reconnaissance de cet opéra auquel le compositeur tenait tant. Simon Boccanegra, est La Clémence de Titus de Verdi. Monté de plus en plus fréquemment, on considère même aujourd’hui que, créé sans succès en 1857, juste après Le Trouvère, et ...
Boheme

Bohème sur la Lune mais sans étoiles à l’Opéra de Paris

En transposant l’action de La Bohème dans l’espace, Claus Guth prend le risque du concept qui ne fonctionne pas et s’écrase dès le premier tableau dans un décor somptueux mais inutile, surtout fait pour masquer l’absence totale d’idées. Gustavo Dudamel, encore peu habitué à l’opéra, apporte sa touche glaciale à la soirée, sans permettre à une distribution en manque d’air de s’épanouir. À son arrivée à l’Opéra de Paris, l’équipe Lissner ...
Albe_3

Avec le Duc d’Albe de Donizetti, Gand chante en français

Pour tout amateur de bel canto ou de grand opéra français à la recherche d’ouvrages sortant des sentiers battus, l’Opera Vlaanderen a reprogrammé Le duc d’Albe de Donizetti en langue originale. Sa création mondiale avait été proposée par cette même institution flamande en 2012, soit plus de 170 ans après la commande de l’Opéra de Paris pour laquelle Donizetti avait commencé à composer cet opéra. Les opéras posthumes ne sont pas ...
Direction 	
Paul Daniel
Mise en scène 	
Yoshi Oïda
Décors 	
Tom Schenk
Costumes 	
Richard Hudson
Lumières 	
Fabrice Kebour
Leila 	
Joyce El-Khoury
Nadir 	
Sébastien Droy
Zurga 	
David Bizic
Nourabad 	
Jean-Vincent Blot
Orchestre 	
Orchestre National Bordeaux Aquitaine
Chœur 	
Chœur de l’Opéra National de Bordeaux
Chef de chœur 	
Salvatore Caputo

Les perles de Bizet ont bien accosté à l’Opéra de Bordeaux

Pour son dernier opéra de la saison, l’Opéra national de Bordeaux a choisi le lyrisme français mélangé à l’exotisme oriental de Bizet, Les pêcheurs de perles. Présentée dans sa version d’origine, cette œuvre lyrique retrouve ainsi une cohérence dramatique non négligeable, alors que son livret montre bien des failles. La redécouverte de la mise en scène de Yoshi Oïda, dévoilée la première fois il y a cinq ans à l’Opéra ...
34A6269

Luxembourg : David Hermann met en scène Simon Boccanegra

Beau plateau, orchestre suprême et mise en scène discutable. Au Grand Théâtre de Luxembourg la nouvelle production d’un opéra de Verdi trop peu joué n’aura laissé personne indifférent. David Hermann, on le sait, est un jeune metteur en scène qui ne manque pas d’idées ; les productions chroniquées sur notre site (L’Italienne à Alger, Armide, Iolanthe, Mort à Venise, L’Or du Rhin…) l’attestent indubitablement. Pour sa mise en scène de Simon ...
brabant_4

Geneviève de Brabant d’Offenbach à Montpellier

On avoue notre grande perplexité au sortir du Corum de Montpellier. Venu pour assister à la résurrection d'une œuvre rare d'Offenbach, Geneviève de Brabant, on ne peut pas dire qu'on a assisté à un mauvais spectacle, mais à quel spectacle justement ? Opéra, comédie musicale, théâtre de boulevard ? Le choix de la version, tout d'abord. Geneviève de Brabant fut d'abord un opéra-bouffe, créé en 1859. Objet d'une nouvelle version en 1867, il ...
petit prince

Le Petit Prince sublimé par Michaël Levinas

C'est la première fois, du moins en langue française, que Le Petit Prince fait l'objet d'une adaptation pour l'opéra. Michaël Levinas en rédige lui-même le livret et s'empare de l'outil électronique pour servir le langage du merveilleux. « J'ai voulu un Petit Prince qui ne soit pas un moraliste mais plutôt un guide qui nous emmènerait en voyage à la quête du sens de l'existence » précise le compositeur, qui reste très fidèle ...
Féerie nocturne

Féerie nocturne

Le Songe d’une nuit d’été Après l’Opéra National de Lorraine, le Théâtre de Caen, coproducteur du spectacle, accueille cette jubilatoire vision du Songe d’une nuit d’été. Le faible temps alloué aux maîtres d’œuvre de ce spectacle, après le forfait tardif d’Omar Porras, augmente d’autant leurs mérites. Il n’y a en effet pas le moindre temps mort dans ce travail qui assure une grande lisibilité à l’intrigue, tout en introduisant une grande ...
Fin de saison féerique

Fin de saison féerique à Nancy avec le songe d’une nuit d’été

Quelle œuvre extraordinaire et atypique que ce Songe d’une Nuit d’Eté de Benjamin Britten ! Un univers onirique, où fées, nobles athéniens et manants se côtoient, une intrigue foisonnante, où l’on se perd avec délices (et pourtant notablement réduite par rapport à la pièce de Shakespeare) avec notamment la représentation pirandellienne au 3ème acte d’une pochade comique sur l’histoire de Pyrame et Thisbé, une partition d’une rare complexité et néanmoins immédiatement ...