Mot-clef : Gilles Colliard

Le violon dans l’orchestre baroque selon Pablo Gutiérrez Ruiz

Le violon dans l’orchestre baroque selon Pablo Gutiérrez Ruiz

William Christie l’indiquait dans le premier épisode de ce dossier, la direction d’orchestre comme nous l’entendons aujourd’hui n’était pas essentielle durant la période baroque. La pratique était souvent menée au clavecin, comme évoqué avec Elisabeth Geiger, ou par le premier violon, comme nous l'explique Pablo Gutiérrez Ruiz. « Chercher et imaginer : c’est toujours cela la démarche d’un musicien sur instrument ancien. » Violon solo invité de plusieurs ensembles français et espagnols comme Les Musiciens ...
klarthe oct haydn

Avec l’Orchestre de chambre de Toulouse, les Sept paroles courent la poste

Dix-neuf ans après un premier enregistrement (Pierre Vérany PV798061), l’Orchestre de chambre de Toulouse remet sur le métier les Sept dernières paroles du Christ en croix de Haydn, dans sa version pour cordes, la baguette étant passée d’Alain Moglia à Gilles Colliard. Depuis la création de cette œuvre étonnante, fruit d’une commande de l’évêque de Cadix, pour la semaine sainte de 1786, à celui qui était alors le compositeur le ...
À la chapelle électorale de Dresde

À la chapelle électorale de Dresde

Pour leur premier concert de l’année 2011, les douze cordes toulousaines se présentaient en formation baroque augmentée de deux hautbois et d’un basson avec un continuo à l’orgue positif pour transporter le public à la chapelle de la cour électorale de Dresde dans la première moitié du XVIIIe siècle. S’agissant de musique sacrée, l’orchestre était rejoint par quatre solistes et le jeune chœur L’Escale Chromatique, fondé et animé par Samuel ...
Il vero Vivaldi !

Il vero Vivaldi !

Orchestre de chambre de Toulouse Heureux Vivaldi qui après le long purgatoire de l’oubli puis l’enfer de la publicité et des standards téléphoniques bénéficie aujourd’hui d’interprétations rendant grâce à son talent ! Même Les quatre saisons, devenues scie musicale, peuvent encore nous surprendre au disque (par Amandine Beyer et Gli Incogniti). Cela a été une vraie joie d’entendre une si belle interprétation de 8 concertos du recueil l’Estro Armonico, l’autre groupe célébrissime ...
Qualità diversa

Astor Piazzolla baroque contemporain ? Absolument !

Orchestre de Chambre de Toulouse L’excellence de l’Orchestre de Chambre de Toulouse semble sans limites. Explorant toutes les musiques avec le même bonheur, invitant les artistes les plus divers, proposant les compositeurs du monde entier, la rencontre avec Astor Piazzolla était attendue : la série de concerts a affiché complet. Le concept de baroque contemporain de l’ensemble de cordes toulousain n’a jamais semblé aussi adapté et pertinent. La rigueur exigée par les compositions ...
Le charme délicat du Japon

Le charme délicat du Japon

Orchestre de Chambre de Toulouse Les liens entre Gilles Colliard, l’Orchestre de chambre de Toulouse et le Japon sont anciens et profonds. Ce concert précède de quelques jours une tournée au pays du Soleil levant. Les premières pièces contemporaines sont les plus originales et les plus passionnantes, surtout la première. Les qualités des musiciens éclatent : nuances subtilement amenées, précision et souplesse du jeu, et surtout élégance constante. Les pièces composées par Gilles ...
Gargantua : Que de plaisir entre textes et musique !

Gargantua : Que de plaisir entre textes et musique !

Orchestre de Chambre de Toulouse À nouveau, l’Orchestre de chambre de Toulouse bouscule les idées reçues et offre à son public un concert à la fois original et rare, particulièrement stimulant et plein d’humour. Nous ne pouvons que constater que nous vivons dans un beau pays quand musique, textes et interprètes sont à ce niveau de perfection. En entrée, un ordre de suite de danses adaptées d’un concert de violes du grand ...
Un requiem au goût d’éternité réconfortant.

Un requiem au goût d’éternité réconfortant.

Orchestre de Chambre de Toulouse Deux pays vont obtenir une capitale européenne de la Culture en 2013, la France et la Slovénie. Toulouse est en lice et ce concert montre combien il est possible de créer des rencontres entre les peuples grâce à la musique. Le Requiem de Jean Gilles qui, rappelons le, a été maître de musique à la Cathédrale Saint Etienne de Toulouse, est une œuvre qui appelle à ...
L’art du violon à son sommet par Locatelli

L’art du violon à son sommet par Locatelli

Orchestre de Chambre de Toulouse Ce concert restera dans les mémoires pour longtemps. Comment rendre compte de la révélation qui eut lieu ? Pietro Locatelli est au mieux connu par quelques musicologues et quelques violonistes. Grâce à l’Orchestre de Chambre de Toulouse, ce soir dans une forme olympienne, il est devenu un compositeur incontournable. Son écriture pour le violon, un siècle avant Paganini, est ensorcelante, mais contrairement au musicien romantique qui recherchait avant ...
Telemann et la France : le goût et l’élégance.

Telemann et la France : le goût et l’élégance.

Orchestre de chambre de Toulouse Peu d’instrumentistes sont aussi à l’aise sur instruments modernes et anciens. Gilles Colliard a su insuffler à tous ses musiciens le feu sacré de la musique baroque qu’il a acquis. Le résultat est saisissant. Cordes de boyaux, absence de mentonnières, archers différents, rien de semble déranger la perfection du jeu des musiciens. Leur aisance est totale, leur virtuosité est vertigineuse. Toute l’élégance et le bon goût français ...
Une affaire de  goût

Une affaire de goût

Rameau à St Pierre des Cuisines Voici un concert plein de charme et d’humour qui a été admirablement présenté par Gilles Colliard. Rameau est paraît-il le musicien apprécié des gens de goût. Il y en avait donc beaucoup en ce soir à St. Pierre des Cuisines ! En fait le festin musical proposé était varié, épicé subtilement, plein d’humour, de sourires complices et d’émotion. Alliant précision, nuances subtiles et phrasés naturels toute ...
La valeur n’attend pas le nombre des années…

La valeur n’attend pas le nombre des années…

Pergolèse et Boccherini Sous l’impulsion passionnée de son chef, le violoniste Gilles Colliard, l’orchestre de chambre de Toulouse a retrouvé, depuis 2004, la confiance méritée d’un public enthousiaste. Le parcours du musicien, que ce soit comme soliste, enseignant ou compositeur, le conduit à rechercher l’authenticité du discours musical. Il souhaite combattre les préjugés en dépassant l’éternelle querelle des anciens et des modernes. Il sait aussi donner sa chance à toutes les ...