Mot-clef : Les Paladins

amadigi athénée

Amadigi par Les Paladins, bel écrin pour chanteuses autonomes

Soirée originale au Théâtre de l’Athénée, hors des sentiers battus, avec cet Amadigi très bien défendu par Les Paladins. Encore « un des plus beaux opéras de Haendel »! Amadigi, son onzième, composé en un mois, après les triomphes de Rinaldo et d’Agrippina, (dont les perles "Sussurrate onde vezzose", "Pena tiranna", "Ah spietato" ont été révélées en 1991 par l’enregistrement du jeune Minkowski), n’a guère tenté les metteurs en scène. On se réjouit donc ...
sandrine-piau-caroline-doutre

Piau, Carmignola, Corréas et Beyer au festival de Fénétrange

Haendel pour Sandrine Piau, Jérôme Corréas et Les Paladins ; Vivaldi pour Giuliano Carmignola, Amandine Beyer et Gli incogniti. Dans des répertoires où ils excellent, ces grands artistes auront illuminé de leur talent le petit festival de Fénétrange. Dans Haendel, elle est aujourd’hui sans rivale. En état de grâce de la première note à la dernière, musicienne jusqu’au bout des ongles, Sandrine Piau distille comme à l’accoutumée les sons filés dont ...
Piau & Corréas

Sandrine Piau illumine Vivaldi à Fénétrange

De retour à Fénétrange pour un concert Vivaldi, Sandrine Piau illumine de sa grâce et de sa musicalité la musique du maître vénitien. En formation réduite, l’ensemble Les Paladins déçoit par un certain manque de dynamisme. Nichée aux confins de la Moselle et de l’Alsace, la petite ville de Fénétrange accueille depuis maintenant trente-sept ans le premier festival d’art lyrique et de musique lorrain. De Hildegard Behrens, Ileana Cotrubas, Katia Ricciarelli ...
jerome_correas_pontoise11_une

L’Egisto au festival baroque de Pontoise

Le rôle du cardinal Mazarin pour imposer la musique italienne à la cour de France est bien connu. Ce que l’on sait moins, c’est que l’opéra Chi soffre, speri (que celui qui souffre espère) de Marco Marazzoli et Virgilio Mazzocchi (1637) correspond à L’Egisto, donné à Paris en 1646 (découvertes de la musicologue Barbara Nestola à la Bibliothèque Nationale de France en 2008). Ce n’est donc pas L’Egisto de Cavalli ...
Néron et Poppée payent leur tournée

Néron et Poppée payent leur tournée

L’Incoronazione di Poppea Un opéra en tournée dans des villes non dotées de structures lyriques (Cergy, Lorient, Châtenay-Malabry et en l’occurrence Poitiers) on ne peut que s’en féliciter. Et regretter la rareté d’une telle entreprise. Toutefois la petitesse des moyens ne doit pas empêcher le professionnalisme et la qualité. Si un exemple flagrant nous avait été donné l’été dernier avec Opera seria de Gassman au fin fond de la Loire-Atlantique, on ne ...
La jeunesse sort des marais

Platée, la jeunesse sort des marais

Il est assez audacieux pour ne pas dire culotté de la part d’une jeune troupe de s’engager dans un projet aussi ambitieux que Platée, alors que la production de Laurent Pelly et Marc Minkowski, largement reprise à l’Opéra de Paris, fait référence et qu’à Strasbourg, Mariame Clément propose une vision post moderne du chef-d’œuvre de Rameau. On notera avec malice le clin d’œil ou le pied de nez à Laurent ...
Leur chant est un enchantement

Xerse de Francesco Cavalli au TCE

Quelle plus belle résurrection pouvait attendre ce Xerse de Francesco Cavalli que la représentation de ce soir au Théâtre des Champs-Elysées ? Xerse qui en son temps fut considéré en Italie comme un chef d’œuvre de l’art lyrique naissant disparut ensuite du répertoire car boudé par le public français. Ce dernier dans sa réticence à ce qui venait d’outre-mont le rejeta lors de sa représentation à l’occasion du mariage de Louis XIV. ...
Soleils baroques : Les lumières éclatantes de la Ville Eternelle

Soleils baroques : Les lumières éclatantes de la Ville Eternelle

Alors que la culture dans son ensemble, et la musique en particulier, se trouvent aujourd’hui menacés par la disparition des subventions, le mécénat romain du XVIIe siècle a de quoi faire rêver. Car c’est bien grâce au mécénat que la musique, comme tous les arts d’ailleurs, a connu un véritable âge d’or durant cette période et qu’aujourd’hui nous pouvons succomber à l’éblouissement de ces cantates que nous ont léguées Luigi ...
L’Ormindo ou le triomphe de l’éternel féminin

L’Ormindo ou le triomphe de l’éternel féminin

Créé pour le premier théâtre public au monde, le San Cassiano à Venise, en 1644, soit sept ans après son ouverture, l’Ormindo est un opéra à l’image de la Cité des masques, féerique et cruel, pictural et théâtral, tragique et comique. Composé par Francesco Cavalli sur un livret de Giovanni Faustini, cet opéra révèle des personnages qui se consument, se déchirent, s’aiment, se cherchent aux confins de la passion. Mais ...
Hasse le sage chez les incurables

Hasse le sage chez les incurables

Ce très beau disque va peut-être lutter contre l’oubli, voire le quasi-abandon, dont est victime Johann Adolf Hasse. Des quatre Ospedali qui accueillent les jeunes filles à Venise, l’Ospedale delle incurabili est celui dont le niveau musical est le meilleur. Hasse est très célèbre et convoité dans toute l’Europe. Il accepte toutefois la haute charge de maître de chœur de l’Ospedale delle incurabili vers 1736, charge à laquelle son maître ...
XIIe Festival musique et mémoire

XIIe Festival musique et mémoire

Région Franche-Comté Un festival au cœur des Mille étangs Le « pays des mille étangs », déploie plus d’une offre de loisirs. C’est un plateau cerné par deux rivières, le Breuchin au Nord, l’Oignon au sud. Le site se confond avec le parc des ballons, aux pieds des Vosges. Evidemment, l’eau des étangs permet les jeux aquatiques dont le ski nautique, mais aussi, la remise en forme grâce aux bienfaits de ses eaux thermales, ...
Un Carissimi révélé : l’oratorio de la Vierge

Un Carissimi révélé : l’oratorio de la Vierge

L’année des 400 ans du compositeur romain Giacomo Carissimi sera passée comme lettre morte. C’est à peine si l’industrie des concerts et du disque, pourtant réactifs à célébrer les anniversaires, a marqué le quatrième centenaire de sa naissance. Peu importe, Resmusica.com a développé son propre dossier quand les autres medias spécialisés demeurent bien silencieux sur le sujet. Autant dire que la sortie de cet album consacré au Romain, de surcroît ...

Les Paladins au Châtelet, Rameau barock’n’roll

Rameau refleurit en ce printemps mais contrairement aux « Boréades » qui se donnent simultanément à l’Opéra de Lyon ces « Paladins » que présente le Châtelet dans une réalisation confiée à William Christie et aux chorégraphes José Montalvo et Dominique Hervieu, pêchent par un excès de couleurs, d’intention, de gestes. Mais ne boudons pas notre plaisir car c’est une façon de sauver de l’ennui une œuvre dans laquelle la partie chorégraphie prédomine et ...
Ballets d’avril

Ballets d’avril à Paris : Stravinski / Cherkaoui / Rebaud, Hervieu et Massin

Paris. Opéra Garnier. 26.IV.2004. Spectacle de ballets Nijinska/Taylor/Bombana : Noces, musique d’Igor Stravinski ; Le Sacre du Printemps, musique d’Igor Stravinski ; La septième lune, musique de Jean Prodromidès, chorégraphies de Bronislava Nijinska, Paul Taylor et Davide Bombana. Ballet de l’Opéra de Paris. Chœur Accentus. Ensemble instrumental invité, direction Arturo Tamayo. Paris. Théâtre de La Ville. 22.IV.2004. Foi, chorégraphie et mise en scène de Sidi Larbi Cherkaoui (2003). Chants polyphoniques du XIVème siècle. Les ...