Mot-clef : Michael Fabiano

827949075063

Début discographique du ténor Michael Fabiano

Voici un récital pleinement réussi du ténor Michael Fabiano. Ayant pris, avec beaucoup de succès, le rôle de Rodolfo dans La Bohème de Puccini, ainsi que celui de Cassio dans Otello de Verdi, Michael Fabiano, né en 1984 aux États-Unis, nous a déjà montré son goût de l'opéra italien. Pour le présent disque, pour lequel il est tout seul à chanter, il aborde des airs extraits d'œuvres scéniques de Gaetano ...
opusarteoa1272d

Vie de Bohème de luxe avec Antonio Pappano et Richard Jones

Confiée à un des meilleurs metteurs en scène du moment, à un chef passionné, à une distribution judicieusement choisie, cette version anglaise du chef-d’œuvre de Puccini peut séduire les tenants de la tradition comme les amateurs de vision. Ni perdue dans l’espace, ni terre à terre, la nouvelle Bohème de Richard Jones (après Bregenz en 2002) séduit par l’originalité de son dispositif. Un spectacle de Richard Jones est toujours une affaire ...
aix carmen vign

À Aix, la Carmen thérapeutique de Tcherniakov

La Carmen du Festival d’Aix-en-Provence se révèle bien audacieuse : mais que pouvait-on attendre d’autre du célèbre metteur en scène Dmitri Tcherniakov qui a dernièrement conquis les Parisiens avec La Fille des Neiges ? Mieux vaut être prévenu : ce n’est pas vraiment Carmen que nous allons côtoyer durant ces trois heures de spectacle. Les espagnolades, les clichés et le clinquant hispaniques sont bien loin : c’est à des fins thérapeutiques que les héros ...
Rigoletto fait ses cartons à Bastille

Rigoletto fait ses cartons à Bastille

C'est peu dire que ce Rigoletto signé Claus Guth attisait sur le papier toutes les convoitises. Le résultat mitigé doit principalement aux options d'une mise en scène à la lisibilité paresseuse. Loin d'en renouveler l'approche, le travail de Claus Guth se contente d'appliquer à l'œuvre une touche stylistique qui se contente d'une simple signature visuelle. On sait le metteur en scène allemand attaché à dégager d'un livret la part d'ombre ...