Mot-clef : Nadine Denize

coffret massenet erato

Massenet remasterisé par Erato

Nous ne saurons jamais les tenants et les aboutissants de la conception de cette compilation de sept opéras de Massenet, soigneusement remasterisés par Erato. Il ne s'agit pas d'une date anniversaire dans la vie du compositeur, et nous n'avons aucun indice sur ce qui a présidé au choix des œuvres ou des versions. Bien entendu, nous retrouvons les titres incontournables, tels que Manon ou Werther, mais Le Jongleur de Notre-Dame ou ...
Le passé, toujours le passé, …

Onéguine à Bastille, le passé, toujours le passé, …

Les trois premières productions (toutes des reprises) de cette saison de l’Opéra National de Paris provoquent toutes le même questionnement : quelle est la ligne artistique voulue par Nicolas Joel ? Nous savions tous par avance que la nouvelle mandature serait celle d’un retour à une forte tradition lyrique. Mais devrions-nous nous accommoder dorénavant de cette vision non plus traditionnelle mais carrément passéiste ? Avec cette reprise d’un Eugène Onéguine conçu pendant les années Gall, ...
Le chef-d’œuvre de Poulenc magnifié par Carsen

Le chef-d’œuvre de Poulenc magnifié par Carsen

Dialogues des Carmélites Proposer une production de Robert Carsen par saison est presque une tradition au Vlaamse Opera. La collaboration entre l’institution flamande et le metteur en scène canadien compte déjà de nombreuses réussites tels que les cycles Janáček et Puccini. Cette production (ici une reprise) des Dialogues des Carmélites s’ajoute indéniablement à ces grands moments d’opéra, le travail de Carsen s’accordant subtilement à la lumineuse musique de Francis Poulenc. A ...
L’opéra français à l’honneur

Ariane et Barbe Bleue, l’opéra français à l’honneur

Heureuse initiative du Teatro Regio de Turin de programmer le trop rarement présenté chef d’œuvre de Paul Dukas, Ariane et Barbe-Bleue. On sait l’envie du compositeur de ne pas tomber dans les modes de son temps où Richard Wagner dominait l’opéra allemand et Giuseppe Verdi l’opéra italien. Paul Dukas voulait, au même titre que Claude Debussy auquel il vouait une admiration sans borne, un renouveau de l’opéra français. Si cet ...
Où est le théâtre ?

J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne : où est le théâtre ?

Annoncé dans la presse à grands renforts d’interviews, ce J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne de Jacques Lenot devait faire date dans l’histoire du Grand Théâtre de Genève. Pari tenu ? Rien n’en est moins sur. Déjà, entre les lignes de ses entretiens, le compositeur laissait filtrer ses doutes sur sa propre œuvre, en affirmant que, pendant les répétitions, il avait «adapté sa partition aux registres des chanteurs» ...
Etre ou ne plus être...

Hamlet d’Ambroise Thomas, être ou ne plus être…

Le rideau tombe. Si les applaudissements semblent traduire la satisfaction du public, une partie des spectateurs paraissent tempérer leur enthousiasme. Vient alors à l’esprit de savoir combien de ceux-ci assistaient, voici dix ans, à la production de cet opéra sur la scène genevoise. Combien étaient-ils à s’imaginer retrouver le choc émotionnel de la délirante Ophélie de Natalie Dessay? Admirablement dirigée par des Patrice Caurier et Moshe Leiser en veine, la jeune ...
Le triomphe de Janice Baird

Le triomphe de Janice Baird dans une Elektra fascinante

Pour ouvrir la nouvelle saison, Angers Nantes Opéra a fait un choix particulièrement ambitieux en programmant Elektra, pour deux représentations à la Cité des Congrès de Nantes et une autre en version de concert au Centre des Congrès d’Angers. Il s’agit d’une première pour chacune des deux villes, et d’un pari ambitieux exigeant un effectif orchestral fourni et une distribution de première volée. De la production marseillaise de Charles Roubaud, ce ...
Hommage à Claude Helffer et Yves Haguenauer

Hommage à Claude Helffer et Yves Haguenauer

36e Festival de l’Orangerie de Sceaux Si les Parisiens ont commencé à déserter la capitale en cette période de grandes transhumances vacancières, un public nombreux et passionné était au rendez-vous de ce 36ème Festival de l’Orangerie de Sceaux qui s’est ouvert ce 14 juillet. Un Festival incontournable qui continue sur sa lancée grâce au dynamisme et à la générosité sans faille de l’équipe menée par Jacqueline Lœwenguth qui a fait de ...
Hauteur de vue…et grandeur d’âme

Hauteur de vue…et grandeur d’âme

Dialogues des carmélites L’opéra de Francis Poulenc serait-il en passe de supplanter Pelléas dans les programmations lyriques? On est en droit de se le demander au vu de la multiplication, depuis quelques années, du nombre de Dialogues à l’affiche des productions d’opéras ; mais loin de nous la tentation de le déplorer… Notre collaboratrice Catherine Scholler rendait compte, il y a seulement trois semaines, d’une représentation fort bien réussie et perçue (à Saint-Etienne) ...
Quand Yannis Kokkos se met au fourneau

Quand Yannis Kokkos se met au fourneau

« Hänsel et Gretel » au Grand Théâtre de Genève Pour les fêtes, le Grand Théâtre de Genève propose Hänsel et Gretel de Humperdinck et convoque pour l’occasion l’homme de théâtre aux multiples talents Yannis Kokkos. Le metteur en scène grec, établi depuis plus de quarante ans à Paris, avait déjà donné la mesure de sa créativité la saison passée en présentant une rareté du répertoire lyrique de grande valeur, Les ...
Au château de Barbe-Bleue

Au château de Barbe-Bleue

Pelléas et Mélisande Le drame lyrique de Maeterlinck / Debussy évoque, pour beaucoup d’entre nous, aujourd’hui, par la douceur même de sa poésie, les harmonies secrètes par lesquelles on accède à un monde mystérieux. Pour d’autres, il demeure un univers auquel se refuse leur sensibilité. C’est que la formule musicale voulue par le compositeur illustre un monde de prétérition, de non-dit, voire de silence quasi absolu : une musique tout en jeux ...
Le spectre de Tatiana

Le spectre de Tatiana

Peter Feranec / Nicolas Joel Opéra réputé peu dramatique, ce dont Tchaïkovski convenait d’ailleurs, Eugène Onéguine doit certainement poser quelques problèmes aux metteurs en scène du fait d’une action mince, plus poétique et psychologique que véritablement théâtrale. Nicolas Joël, dans ce spectacle de 1993, a joué la carte de la simplicité en inscrivant sa mise en scène, classique mais réussie sur le plan esthétique, dans un espace épuré et joliment stylisé, éclairé ...
Francis Poulenc - Portraits de groupes avec âmes

Francis Poulenc – Portraits de groupes avec âmes

Créé à la Scala de Milan le 26 Janvier 1957 (en italien, avec en particulier Virginia Zeani et... Leyla Gencer), le grand œuvre lyrique de Poulenc a très rapidement gagné la gloire internationale, a-t-on coutume de lire. Les plus grands théâtres du monde l’ont monté, et avec des distributions prestigieuses, il est vrai. Mais en France, surtout depuis le retrait de Regine Crespin, on a surtout la sensation qu’il est ...