Mot-clef : Orchestre de la Suisse Romande

Olivier Py, Lulu : épuisant!

Olivier Py, Lulu : épuisant!

Depuis plusieurs semaines, Olivier Py s’est répandu avec générosité dans une presse qui ne cesse de le poursuivre de ses assiduités pour expliquer sa conception du spectacle qu’il est en train de monter. Mais alors qu’il s’agit de la sulfureuse Lulu d’Alban Berg, la presse goûte déjà l’idée que le metteur en scène va pouvoir s’éclater dans la provocation, comme il a pu le faire lors de précédentes prestations. Raté ! ...
Marthe Keller se trompe de Don Juan

Marthe Keller se trompe de Don Juan

Passées les premières minutes du spectacle, visualisés les imposants décors coulissants de murailles de brique, une étrange impression d’ennui s’empare bientôt du spectateur. Est-ce l’effet sournois d’une digestion difficile ou de la fatigue de la journée ? Impossible, c’est Mozart qu’on joue ! Et qui plus est, Don Giovanni, le plus célébré des opéras du maître de Salzbourg ! Malgré les efforts pour conjurer le malaise, il persiste. Il ne peut venir de ...
La musique des loosers

La musique des loosers

Finale du 64ème Concours de Genève (Chant) Il faut remonter aussi loin qu’en 2000 pour voir le jury du Concours de Genève décerner un 1er prix de chant. Même si l’écoute des premiers concurrents aux épreuves éliminatoires de l’édition 2009 laissait imaginer un concours un peu pâlot, quelques figures se sont pourtant révélées au-dessus de la mêlée. Pour avoir suivi pratiquement toutes les épreuves du chant (éliminatoire, deux récitals et finale ...
Les ratés de L’Étoile de Jérôme Savary

Les ratés de L’Étoile de Jérôme Savary

Dans son compte-rendu de la représentation à l’Opéra-Comique de L’Etoile en décembre 2007, notre collaborateur Maxime Kaprielian s’étonnait de la désapprobation du public à la mise en scène de Macha Makeïeff & Jérôme Deschamps. Il notait alors «à moins que ces pisse-vinaigres ne sont que d’anciens supporters de Savary qui n’ont pu supporter que la partition ne soit pas «réactualisée» avec une mise en scène digne d’une revue du Lido ?» ...
Une Cendrillon de poésie

Ballet du Grand Théâtre de Genève : une Cendrillon de poésie

Pour un amateur d’opéra, assister à un ballet est une épreuve souvent courageuse. A l’opéra, l’amateur espère voir un spectacle où un metteur en scène va lui raconter une histoire, où des chanteurs vont la lui chanter, où un décorateur va planter un décor qui, parfois même est en relation avec le lieu où se déroule l’intrigue. Caricaturalement, pour cet individu, il imagine le ballet comme un décor poussiéreux devant ...
Alberto Gazale porte le chant verdien au sublime

Alberto Gazale porte le chant verdien au sublime

Simon Boccanegra Sur un fond de scène aux éclairages pastels, des jeux de miroirs tournant sur eux-mêmes délimitent un univers clos dans lequel les protagonistes exposent leurs déceptions, leurs vengeances, leurs secrets. Si Simon Boccanegra peut se vanter de pages musicales parmi les plus belles jamais écrites par Verdi, il ne se prête guère à la narration d’une intrigue quelque peu embrouillée. C’est ce qui porte Jose Luis Gómez à favoriser ...
Marek Janowski, superbe brucknérien

Marek Janowski, superbe brucknérien

Poursuivant son ambitieux programme discographique de l’intégrale des symphonies de Bruckner, après l’enregistrement de la magistrale Symphonie n°9 en ré mineur sortie l’an dernier, l’Orchestre de la Suisse Romande sous la baguette de son directeur musical Marek Janowski propose une fort belle version de la Symphonie n°6 d'Anton Bruckner. Aussi rarement au catalogue discographique qu’à celui des concerts, cette symphonie révèle pourtant des pages musicales d’un très grand romantisme. Alors que ...
Le Trouvère en soldes

Le Trouvère en soldes

Tout doit disparaître ! On liquide ! Grande vente de fin de règne ! On solde tout ! Le malheur veut que la majeure partie des articles a déjà été dispersée. Il reste bien quelques costumes de militaires et quelques caisses de fusils. Qu’à cela ne tienne, on pourra encore habiller les chœurs. Bien sûr, il faudra transposer ce drame du XVe siècle plus près de nous. Pourquoi pas pendant la guerre d’Espagne ? C’est imbécile ...
Un violon ravit la vedette à Martha Argerich

Un violon ravit la vedette à Martha Argerich

Oubliée la direction de Charles Dutoit. Oublié le piano de Martha Argerich dans le Concerto pour piano n°2 de Beethoven. L’émotion ce concert de l’Orchestre de la Suisse Romande était ailleurs. Le violon de Sergey Otrovsky, le tout nouveau premier violon de la phalange genevoise, a ravi la vedette aux deux stars programmées. Mais procédons par ordre. En ouverture, Charles Dutoit dans une direction plus élégante qu’efficace emmène l’Orchestre de la ...
Le bouleversant Peter Grimes de Stephen Gould

Le bouleversant Peter Grimes de Stephen Gould

Avec Peter Grimes, Benjamin Britten compose incontestablement l’œuvre la plus accomplie et la plus puissante de son catalogue. La montrer dans ce qu’elle enserre de sentiments diffus et confus, de folie, d’humanité, d’amour et de haine, d’indifférence humaine, d’incompréhension et de rejet de l’autre n’est pas à la portée de tous. A Genève, ce kaléidoscope trouble d’une société sans pitié trouve la voie de son apothéose théâtrale grâce à la ...
Janowski en son jardin

Marek Janowski égal à lui-même

Orchestre de la Suisse Romande Chef de tradition allemande, dresseur d’orchestre ayant occupé de nombreux postes de directeur musical ou de chef invité un peu partout dans le monde, c’est avec l’orchestre créé par Ernest Ansermet, qui en fut le patron de 1918 à 1967, et dont il est le directeur musical depuis 2005, que Marek Janowski revient à Paris avec un programme Schumann Strauss. Accompagnant tout d’abord le pianiste Nikolai ...
Nicola Beller-Carbone, une Salomé pour l’Histoire

Nicola Beller Carbone, une Salomé pour l’Histoire

Déjà en février de l’an dernier, la belle Nicola Beller Carbone avait brûlé les planches du Teatro Regio de Turin avec son interprétation de la Salomé de Richard Strauss. A Genève, elle est une Salomé encore plus impressionnante. Particulièrement lorsque, dans le terrible air final, le metteur en scène Nicolas Brieger a eu le bon goût d’offrir le plateau à sa seule présence. Non pas que les excès d’hémoglobine qui ...
Un spectacle total

Le Joueur de Prokofiev à Lyon, spectacle total

Vingt-sept rôles chantés, quinze figurants, vingt choristes, soit une soixantaine de personnages sur scène. Et tout ce beau monde qui se démène comme de beaux diables comme dans une «vraie» vie. A voir, ce gérant d’hôtel, marchant comme un échassier, attentif à tout pour la bonne marche de son établissement. A voir, ce groom du casino traversant le hall, la tête basse, aux mains deux valises remplies de billets de banque. ...
Ernest Ansermet réédité

Ernest Ansermet réédité

En 1969 disparaissait Ernest Ansermet. Le chef d’orchestre, créateur de nombre d’œuvres de Stravinsky, Ravel ou Debussy, a toujours témoigné une certaine attirance pour le XXe siècle. Fondateur en 1918 de l’Orchestre de la Suisse Romande, il n’a cessé de le diriger jusqu’en 1967, soit 49 ans d’enregistrements, de concerts et de commandes. Lié par contrat exclusif à Decca, les prises «live» de ces performances dormaient tranquillement. Les droits étant ...
Smaïn, l’OSR et un Cygne à faire pleurer les pierres

Smaïn, l’OSR et un Cygne à faire pleurer les pierres

Entre l’humoriste débridé des années quatre-vingt et l’acteur, Smaïn met à profit son talent de diseur pour se projeter avec souplesse dans ces historiettes pour la prime jeunesse. Devant un parterre d’enfants bruyants et dissipés, il réussit peu à peu à imposer le silence et à captiver son auditoire. Fait d’autant plus remarquable, que le texte de L’Histoire du petit Tailleur date de 1939, donc use d’un langage aujourd’hui quelque ...
Les sushis et les spaghettis napolitains

La Chauve-Souris à Genève

Vous viendrait-il l’idée d’entrer dans un restaurant de sushis pour vous y faire cuisiner des spaghettis napolitains al dente ? Au théâtre, à l’opéra en particulier, c’est pourtant la règle. Probablement parce qu’on appelle cela de l’art. Sinon pourquoi en appellerait-on au flegme d’un metteur en scène britannique pour nous raconter la satire habitant une opérette viennoise ? Non que la mise en scène de Stephen Lawless pour La Chauve Souris du Grand Théâtre ...
La déferlante direction de Kazushi Ono

La déferlante direction de Kazushi Ono

Orchestre de la Suisse Romande L’affiche affirme : Concert extraordinaire à l’occasion de la Journée des Nations Unies. Elle ne croyait pas si bien dire. Le concert fut extraordinaire. Non pas tant pour cet anniversaire mais plus encore pour la performance musicale de l’Orchestre de la Suisse Romande devant le parterre des hauts fonctionnaires internationaux en poste à Genève. Après une honnête entrée en matière avec l’ouverture du Freischütz (étrange choix que de ...
Le copier/coller d’Olivier Py.

Les Contes d’Hoffmann, le copier/coller d’Olivier Py

Après Der Freischütz et La Damnation de Faust, Les Contes d’Hoffmann d’Offenbach ferment le dernier volet du cycle de La Trilogie du Diable conçue par Olivier Py pour le Grand Théâtre de Genève. À l’heure du bilan de cette confrontation des trois œuvres au programme, Olivier Py apporte la confirmation que d’une mise en scène à l’autre, il opère un subtil copier/coller de son univers scénique et symbolique. Même noirceur, ...
Elina Garanca, Marguerite de lumière.

Elīna Garanča, Marguerite de lumière

La Damnation de Faust En juin 2003, La Damnation de Faust d'Hector Berlioz mis en scène par Olivier Py avait soulevé de violentes protestations du public genevois. Alors reçue par une bronca de protestataires aux cris de «De Py en pis!» et autres «Monsieur Blanchard, plus de Py à Genève!» par des spectateurs déjà perturbés par Les Contes d’Hoffmann que le metteur en scène français avait montré deux ans auparavant, cette ...
Olivier Py intellectualise le romantisme.

Der Freischütz : Olivier Py intellectualise le romantisme

Pour sa dernière saison à la tête du Grand Théâtre de Genève, Jean-Marie Blanchard scelle son règne sous le titre pompeux de La Trilogie du Diable, de trois spectacles de son metteur en scène fétiche : Olivier Py. Avec les reprises de ses très contestés Contes d’Hofmann de Jacques Offenbach de décembre 2001 et de La Damnation de Faust de Berlioz de juin 2003, ce «cycle» s’est ouvert avec une nouvelle ...
Une lecure médiane mais très recommandable

Concertos de Beethoven par Zacharias / Armin Jordan

On ne compte plus les dizaines d’enregistrements consacrés aux cinq irremplaçables et inégalés concertos pour piano de Ludwig van Beethoven. Les innombrables couples pianiste-chef d’orchestre, associations naturelles ou opportunistes, ont alimenté pendant des décennies la joie des mélomanes régulièrement fascinés par ce corpus unique dans l’histoire de la musique du XIXe siècle. Doit-on pour autant bouder notre plaisir à l’audition de cette intégrale enregistrée en public, en 1994, par Christian ...
Le pianiste Dinu Lipatti, une icône légendaire

Le pianiste Dinu Lipatti, une icône légendaire

EMI Classics publie en sept CDs la compilation la plus complète à ce jour des enregistrements consacrés au pianiste Dinu Lipatti (1917-1950), et cela à l’occasion de la parution, chez Actes Sud, de La Quatorzième Valse, ouvrage consacré au musicien roumain et rédigé par l’excellent André Tubeuf. Qui d’ailleurs mériterait plus que Dinu Lipatti, véritable icône du piano, de figurer dans cette belle série Icon d’EMI ? Décédé de leucémie à l’âge ...
Mortelle randonnée

Mortelle randonnée

Festival de Musique Classique Montreux-Vevey 2008 En raison de l’importance des moyens orchestraux et choraux qu’elle nécessite, La Grande Messe des Morts de Berlioz est rarement présentée sur scène. Il faut rendre hommage au Festival de Musique Classique Montreux-Vevey et à son directeur artistique Tobias Richter pour avoir osé mettre sur pied une aussi ambitieuse entreprise. Pour l’exécution de cette œuvre monumentale, il réussit la gageure de réunir pour la première ...
Mal parti, finalement Don Carlo triomphe.

Mal parti, finalement Don Carlo triomphe

L’affaire semblait bien mal partie. Dans cette reprise de la production de Don Carlo mise en scène en 2002 par Moshe Leiser et Patrice Caurier, les deux metteurs en scène français indisponibles à ces dates n’ont pas pu reprendre personnellement leur travail. Comme c’est souvent le cas en pareilles occasions, on s’attendait à une «production raccroc» indépendamment du talent de celui qui reprenait le flambeau. Comme si cela ne suffisait ...
Soile Isokoski, touchante à pleurer

Soile Isokoski, touchante à pleurer

Lohengrin Pendant l’ouverture, un éclairage brouillardeux laisse entrevoir l’image poétique d’un homme avançant dans le noir, pendant que dans la lumière un peu plus vive d’une porte, un enfant le regarde s’éloigner. Le mystère et la poésie de cette scène sera de courte durée. Dans sa mise en scène, Daniel Slater n’échappe pas au déjà-vu d’un peuple de soldats et de leurs dirigeants bardés de décorations s’élevant en juges. Est-ce un ...
Yannis Kokkos, le rêve d’un enfant poète.

Yannis Kokkos, le rêve d’un enfant poète

Les Voyages de M. Brouček Yannis Kokkos est un poète, un rêveur, un enfant. Dans ces Voyages de M. Brouček, l’œuvre lyrique la plus longue à accoucher de Leoš Janáček, le metteur en scène grec s’offre des paysages surréalistes et enchanteurs comme dans un livre d’images fantastiques. Deux actes comme deux opéras. Si le premier est un voyage dans la Lune qui permet à Janáček de régler ses comptes avec la ...
Don Pasquale au Grand-Théâtre de Genève

Don Pasquale au Grand-Théâtre de Genève

Ce très beau DVD est le reflet du spectacle genevois chroniqué sur le site de ResMusica en juin dernier et nous partageons tout à fait l’enthousiasme de notre collègue, notamment pour les superbes décors de Francis O’Connor. Située au début du XXe siècle, l’action se déroule, au premier acte, dans un élégant café Art Nouveau, puis, au deuxième, dans la superbe demeure, de style Empire, de Don Pasquale. Le début ...
Olivier Messiaen explosif

Olivier Messiaen explosif

Orchestre de la Suisse Romande Invité dans le cadre du Festival de Lucerne de Pâques, l’Orchestre de la Suisse Romande sous la direction de son nouveau directeur musical Marek Janowski a permis de constater les bienfaits de la reprise en main de cet ensemble opérée depuis l’arrivée du chef polonais. Dans l’espace architecturalement froid du Kultur- und Kongresszentrum Luzern, plus communément appelé le KKL, l’acoustique miraculeuse de la salle reflète la ...
Vivica Genaux parfaite, mais…

La Cenerentola à Genève, Vivica Genaux parfaite, mais…

Comment une production de La Cenerentola, certainement le plus accompli musicalement et théâtralement de tous les opéras de Rossini, peut-elle ne pas enthousiasmer ? Avec ses situations tour à tour plaisantes, comiques, graves ou touchantes, sa musique d’inspiration géniale, cela paraît impossible. Les décors originaux, les costumes colorés, les chanteurs d’excellent niveau, l’orchestre de grande réputation n’ont pourtant pas suffit à dérider cette production genevoise. A qui la faute ? Peut-être à Joan Font qui, ...
Michaël Lévinas et Jean Genet : tragicomédie en noir et blanc

Michaël Levinas et Jean Genet : tragicomédie en noir et blanc

Voilà un album qui aurait mérité une « clef » ResMusica à plus d’un titre. Tout d’abord il est courageux dans le contexte actuel de sortir une intégrale d’opéra, de surcroît contemporain. Ensuite l’œuvre elle-même a un urgent besoin d’être remontée, après sa création à Lyon et la reprise (objet de cet enregistrement) à Genève, en 2004. Mais… on peut retourner la notice du CD dans tous les sens, le ...