Mot-clef : Orchestre de la Suisse Romande

le jardin féérique de Maurice Ravel

Une approche très convaincante de la biographie de musicien

Ce livre-disque inaugure une nouvelle collection chez Bayard Musique. Elle a été conçue par Marianne Vourch, talentueuse médiatrice de la musique auprès des jeunes publics. C’est elle notamment qui a créé les Concerts du Mercredi et une de ses idées-force est de faire découvrir la musique dans toutes ses composantes, musicale bien sûr, mais aussi historique et sociale et de faire jouer les correspondances entre les différents domaines. Pari parfaitement réussi ...
Falstaff.02

A Genève, Falstaff dans la grisaille

Pour son ultime spectacle de la saison, le Grand Théâtre de Genève offre un Falstaff de Giuseppe Verdi vocalement et musicalement de bonne facture toutefois dans un environnement scénique quelque peu inadapté. Dans la scène finale de Falstaff, Giuseppe Verdi envoie un ultime message ironique à la société en faisant dire à son héros : « Tutto nel mondo è burla » (Tout dans le monde n’est que farce). C’est la ...
Anne 2783

A Genève, entre frustration et tonnerres sonores

Pour sa fin de saison, l’Orchestre de la Suisse Romande offre un concert dirigé par un Sir Mark Elder plus attentif à la partition qu’à la musique qu’elle est censée exprimer. En février 2011, la soprano Anne Schwanewilms, jusqu’alors inconnue sous nos latitudes, offrait un bouleversant récital sur la scène du Grand Théâtre de Genève. Depuis, la soprano allemande s’est révélée l’une des interprètes parmi les plus importantes de la musique ...

Le compositeur contre l’orchestre

D’après le journal Le Temps, le compositeur Richard Dubugnon a décidé d’attaquer en justice l’OSR, l’Orchestre de la Suisse romande, à qui il reproche de ne pas avoir donné suite à un projet de résidence prévu depuis plusieurs années et des commandes n’ayant pas abouti. De son côté, la présidente de la Fondation de l’OSR, Florence Notter, a déclaré avoir été informée tardivement des discussions au sujet de cette résidence entre ...
CarminaBurana.01

A Genève, on danse Carmina Burana

Carmina Burana, l’œuvre magistrale et emblématique du compositeur Carl Orff sert de support au chorégraphe français Claude Brumachon pour offrir un ballet semblant favoriser la performance plutôt que l’esthétisme. Après la reprise de Casse Noisette de Piotr Ilitch Tchaïkovski en novembre dernier, le Ballet du Grand Théâtre de Genève propose un changement total d’atmosphère dans son second spectacle de la saison avec le chorégraphe Claude Brumachon qui, en s’attachant à l’expression ...
ows_136754023995483-1

A Genève, flamboyant Osmo Vänskä

Précédé de la réputation de ses interprétations captivantes, le chef d’orchestre Osmo Vänskä enthousiasme le public genevois en mettant en valeur un Orchestre de la Suisse Romande subjugué. En ouverture de concert, le violoniste Renaud Capuçon offre une époustouflante démonstration de sa technique dans un endiablé Rondo cappriccioso de Camille Saint-Saëns. La sonorité de son violon Guarnerius del Jesù « Panette » est somptueux de rondeur et de puissance. À ses ...

Un Médecin malgré lui de bonne tenue à Genève

Match Molière contre Gounod : 1-0. Avec Le Médecin malgré lui, curiosité lyrique de Charles Gounod basée sur la célèbre comédie de Molière, le Grand Théâtre de Genève propose un spectacle de bonne tenue grâce à une mise en scène fine et enlevée de Laurent Pelly. En 1857, Charles Gounod mettait la dernière main à son Faust. Il y travaillait depuis de nombreuses années, et sa première au Théâtre-Lyrique était prévue ...

Formidables Kazuki Yamada et Vadim Gluzman

Dans un Victoria Hall bondé, l’orchestre de la Suisse Romande sous la direction de Kazuki Yamada offre un formidable concert alliant musicalité, énergie et complicité. En 2010, à la suite d’un concert resté dans les annales de l’orchestre de la Suisse Romande, les musiciens de l’orchestre plébiscitaient Kazuki Yamada comme chef titulaire. Jugeant son expérience et son répertoire encore trop incomplets, le jeune chef japonais renonçait à cette tâche. Depuis la ...
Alcina, de la conquête au désespoir avec Leonardo Garcia Alarcón

Alcina, de la conquête au désespoir avec Leonardo Garcia Alarcón

Aujourd’hui le Théâtre Éphémère de la Comédie-Française est installé à Genève pour se substituer à la scène du Grand Théâtre de Genève qui va subir d'importantes réfections. Ainsi pendant les deux prochaines années, c’est au Théâtre des Nations (installé près des bâtiments des Nations Unies) que les Genevois (et les autres) verront leurs opéras. Renouant avec l’opéra baroque longtemps délaissé sur la grande scène genevoise, c’est la magie d’une très ...

Henk Swinnen quitte la Suisse pour la Belgique

Le musicien néerlandais Henk Swinnen a tout récemment annoncé qu'il quittait l’Orchestre de la Suisse romande (OSR), dont il avait pris la direction générale en 2013. Il vient d’être nommé directeur artistique de l'Orchestre Symphonique des Flandres. Ancien hautboïste, formé au Conservatoire de Bruxelles, il entrera en fonction le 1er mai prochain. L’Orchestre de la Suisse Romande sera aidé dans la recherche d’un nouveau directeur par son futur directeur artistique et ...

À Genève, un Destin sans Force

Disparu de la scène genevoise depuis mai 1979, l’opéra de Giuseppe Verdi La Forza del Destino revient dans une version concertante où le manque évident de préparation se fait sentir dès l’ouverture, avec un Orchestre de la Suisse Romande n’apportant pas le support espéré aux chanteurs parce que dirigé par la baguette terriblement imprécise de Paolo Arrivabeni. La Forza del Destino de Giuseppe Verdi est une œuvre grandiose dont l’intrigue est ...

A Genève, Rafael Payare ravit et David Fray déçoit

Embrassant avec beaucoup d’aplomb un Orchestre de la Suisse Romande en forme, le jeune chef vénézuélien Rafael Payare s’affirme pendant que le pianiste français David Fray déçoit. Au théâtre, à l’opéra, on a l’habitude de dire que la troisième représentation est la meilleure. Passés les crispations de la première, les relâchements de la deuxième, il semble en effet que la troisième représentation se débarrasse de ces inconvénients pour s’épanouir. En serait-il ...
DieZauberflote_A_c_CaroleParodi_10

A Genève, une Flûte pour une autre

Malgré une série de petits scandales dans la programmation du Grand Théâtre de Genève depuis le début de cette année, le remplacement d’une production de Die Zauberflöte par une autre mise en scène, vieille de vingt ans, trois semaines avant la première représentation de celle originalement prévue passe comme une lettre à la poste grâce à une belle distribution. Le renvoi de Daniel Kramer, le metteur en scène de la production ...

Le licenciement coûteux de Miguel Esteban, directeur de l’OSR

On vient d’apprendre que Miguel Esteban, licencié 6 mois après son entrée en fonction, en 2012, comme directeur de l’Orchestre de la Suisse Romande (OSR) a obtenu un dédommagement de 570 000 francs suisses (environ 527 000 euros, l’équivalent de deux ans et demi du salaire du dirigeant). La Fondation de l’OSR avait alors évoqué des dysfonctionnements et des problèmes de comportement. On savait qu’un accord était intervenu en 2013 mais ce ...
AMidsummerNightsDream_c_CaroleParodi_13

A Genève, le merveilleux songe de Britten

Avec cette nouvelle production de A Midsummer Night’s Dream de Benjamin Britten, grâce à une distribution vocale d’une homogénéité parfaite, une mise en scène d’une grande poésie et d’un constant émerveillement, un chef d’orchestre plein de musicalité, le Grand Théâtre de Genève signe le meilleur spectacle de sa saison. Si, selon les scientifiques, un rêve nocturne ne dure que quelques secondes, celui de Benjamin Britten se prolonge pendant près de trois ...
garanca

A Genève, Elīna Garanča, l’émotion vivante

Malgré un Orchestre de la Suisse Romande pas très bien dirigé, la mezzo-soprano Elīna Garanča sublime son chant pour en offrir une lecture au sommet d’un art totalement dominé. Depuis sa superbe prestation genevoise de I Capuletti ed I Montecchi de Bellini en novembre dernier, la venue de la mezzo lituanienne pour ce concert extraordinaire préparé à l’attention des Amis de l’Orchestre de la Suisse Romande, un des pourvoyeurs de fonds ...
gene_ve-charles_dutoit_c_chris_lee

A Genève, Charles Dutoit raconte Ravel

Beau cadeau musical pour les Genevois avec les concerts que Charles Dutoit vient de donner coup sur coup dans la cité de Calvin où, quelques jours après avoir dirigé son Royal Philharmonic Orchestra dans le monument berliozien « Les Troyens» en deux soirées, il brille à nouveau à la tête de l’Orchestre de la Suisse Romande pour une soirée lyrique avec Maurice Ravel. Pour ce concert, on a mis les petits plats ...
Guillaume Tell

Guillaume Tell à Genève, l’adieu aux légendes

Le Grand-Théâtre de Genève ouvre sa saison d’opéra avec la grande fresque patriotique suisse, basée sur la légende de Guillaume Tell, imaginée par un écrivain allemand, versifiée par deux librettistes français, mise en musique par un compositeur italien et mise en scène par un scénariste anglais ! Adieu légendes ! Wagner écrivait les siennes et les faisaient chanter en allemand. Ici, Gioacchino Rossini s’empare d’une légende suisse allemande pour la créer, voici bientôt ...
Fidelio.02

À Genève un Fidelio inabouti

En dépit de la présence d’un des orchestres parmi les meilleurs en Europe, d’un grand chef d’orchestre, d’un chœur aux sonorités magnifiques, cette nouvelle production de Fidelio, spectacle de clôture de la saison d’opéra du Grand Théâtre de Genève, laisse l’impression de plus en plus fréquente dans ce théâtre, d'un manque patent de goût artistique. L’intrigue de Fidelio n’est certes pas de celles qui réjouissent l’humeur. L’univers carcéral n’a jamais engendré ...
AGU

A Genève Angela Gheorghiu, trop peu, trop tard

On l’attendait depuis longtemps. Certains allaient même jusqu’à désespérer que la diva ne vienne jamais à Genève. Pourtant, toute auréolée de sa réputation, la soprano Angela Gheorghiu s’est posée dans le Grand Théâtre de Genève pour ce qui devait être l’événement de la saison. On espérait une artiste, on a vu une chanteuse. Certes la voix de la soprano Angela Gheorghiu reste toujours aussi belle. On en apprécie sa rondeur, sa ...
08_Medea_Credit_WilfriedHoesl

A Genève, Medea met le feu au Grand Théâtre

Dans cette nouvelle production du Grand Théâtre de Genève de Medea de Luigi Cherubini, le remplacement à la dernière minute du rôle-titre de Jenifer Larmore par la soprano canadienne Alexandra Deshorties offre au public genevois une Médée au-delà de toutes attentes. Des mains. Ses mains. Immenses. Une seule recouvre presque l’entier de sa poitrine. Des mains d’une expressivité incroyable. Des mains qui participent pleinement à l’économie des gestes. Peu de gestes ...
©GTG/Carole Parodi

Genève : Iphigénie en Tauride sans mode d’emploi

Depuis quelques années, nombre de productions du Grand Théâtre de Genève proposent des choix scéniques divergeant du goût esthétique du public, de culture essentiellement latine. Cette nouvelle production d’Iphigénie en Tauride confirme cette tendance. Iphigénie en Tauride est l’opéra français par excellence. Apothéose de l’œuvre de Gluck, alors à Paris, le succès remporté par cet épisode de l'histoire d’Iphigénie clôt la querelle qui opposait le compositeur à Piccini. Cet opéra scelle ...
La-Grande-Duchesse.02w

Une Grande duchesse en manque d’esprit

Le Grand théâtre de Genève reprend la Grande duchesse de Gerolstein de Laurent Pelly. Afin de ne pas perdre l’essence même de la production du Théâtre du Châtelet  d’octobre 2004, le Grand Théâtre de Genève avait appelé Laurent Pelly en personne pour diriger cette reprise de sa Grande Duchesse de Gerolstein parisienne. Une reconstitution scénique qui aurait pu être réussie si l’on s’était préoccupé de réunir une distribution plus en ligne ...
concours geneve piano

69e Concours de Genève : finale piano

Un Victoria Hall bondé saluait la finale piano avec orchestre de ce 69ème Concours de Genève. Cette épreuve faisait suite à la « petite » finale qui, trois jours auparavant voyait ces quatre finalistes sur les quarante-quatre compétiteurs inscrits interpréter un concerto de Mozart avec l’accompagnement d’un quintette à cordes. Quand la décision du jury tombe (voir les résultats), même son unanimité sur le lauréat laisse chez l’auditeur attentif des zones ...
casse noisette

La poésie d’un surprenant Casse-Noisette

Au Grand Théâtre de Genève, un Casse-Noisette féerique et dynamique. Quelques « bouh » accueillent le chorégraphe Jeroen Verbruggen au moment des saluts. Issus probablement de grands connaisseurs du ballet Casse-Noisette déçus de n’avoir pas vu dans la chorégraphie de Jeroen Verbruggen, ni les tutus et ni le sapin de Noël traditionnellement montrés. Selon certains, il paraitrait même qu’on a intervertit certains numéros de la partition de Tchaïkovski. Sacrilège ? Fustigeant souvent ...
Jonathan Nott 2014

Jonathan Nott sublime l’Orchestre de la Suisse Romande

Chaque année, le 24 octobre souligne l’anniversaire de l’entrée en vigueur de la Chartre des Nations Unies. L’occasion pour Genève d’offrir aux délégués de cette institution un concert exceptionnel de l’Orchestre de la Suisse Romande. Mais d’où vient le malaise qui s’installe dans le Concerto no. 15 de Mozart KV.450 ? Est-ce le tout nouveau Steinway qu’on inaugure qui doit peut-être être rôdé ? Pourtant, tout parait en place. Au piano, Nelson Goerner, peu ...
noseda geneve

La beauté intérieure de Diana Damrau et de Gianandrea Noseda

A Genève, pour l’ouverture de sa saison, l’Orchestre de la Suisse Romande s’est offert une soirée inoubliable. Inoubliable de beauté. La beauté vocale d’une Diana Damrau en très grande forme. La beauté d’une direction d’orchestre d’exception avec un Gianandrea Noseda investi dans la musique et investissant l’entier de sa personne pour sublimer les pages de Giuseppe Verdi, de Richard Strauss et d’Igor Stravinski. Et la beauté intérieure du chef italien ...
geneve rigoletto

A Genève, Rigoletto ou la défaite de la femme

Pendant l’ouverture, le rideau s’entrouvre et Rigoletto, en clown triste, apparaît tirant à lui un linceul. Il lève le drap et, dans un rire sarcastique brandit la poupée gonflable que le suaire contenait. La scène alors se découvre sur l’arène et les gradins d’un cirque rouge sang où la fête se déchaine. Dans un rythme endiablé, des acrobates (formidables) sautent, cabriolent, jaillissent devant une foule de bourgeois blasés et envinés. ...
wally22

À Genève, La Wally sans âme

Pour clore sa saison, le Grand Théâtre de Genève offre à son public La Wally, l’ultime opéra du compositeur italien Alfredo Catalani. On a souvent dit que Catalani s’était inspiré de Richard Wagner pour sa composition. Si l’utilisation de quelques leitmotiv peut faire penser à une certaine influence wagnérienne, ils semblent être ici employés plus simplement comme un moyen musical aisé pour souligner le caractère des protagonistes. La Wally nous ...
charles dutoit 2014 5

Charles Dutoit, un portrait discographique

Charles Dutoit est l’un des chefs d’orchestres dont la carrière est intimement liée à l’essor du disque. A l’occasion de son prix pour l’ensemble de la carrière décerné par le jury des International Classical Music Awards 2014, ResMusica dresse un portrait discographique du chef. Charles Dutoit est né à Lausanne, en Suisse, en 1936. Musicien accompli, il étudie  le violon, l’alto, les percussions, mais aussi les mathématiques, la sociologie et ...