Mot-clef : Richard Dehmel

ALPHA-Hannigan-Vienna

Nostalgie et abandon avec Barbara Hannigan et Reinbert de Leeuw

Barbara Hannigan et son complice Reinbert de Leeuw ont choisi la « Vienne fin-de-siècle » et le genre emblématique du Lied pour darder les derniers rayons du romantisme allemand, entre nostalgie et aspiration. État d'âme singulier, la « Sehnsucht » est le fil rouge qui lie l'imposant corpus de Lieder choisi par les deux interprètes. Il s'agit pour la plupart d'œuvres de jeunesse, signalant leur attache profonde à la tradition, même si le langage tend ...
salonen-1

Esa-Pekka Salonen et le Philharmonia Orchestra au TCE

Pour leur traditionnel passage à Paris, au Théâtre des Champs-Élysées, Esa-Pekka Salonen et le Philharmonia Orchestra livrent au public parisien un concert de belle tenue, très apollinien, où manque toutefois le frisson dionysiaque. Tandis qu’à la même heure un autre Finlandais, Mikko Franck, fait swinguer la Philharmonie de Paris en célébrant Bernstein, c’est dans la salle de l’avenue Montaigne, bien peu remplie, qu’Esa-Pekka Salonen déroule un programme tout entier construit à ...

Soirée Anne Teresa De Keersmaeker à Garnier : reprise sans surprise

Les saisons se suivent … et parfois se ressemblent. Après leur entrée au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris en octobre 2015, trois pièces d’Anne Teresa De Keersmaeker, Quatuor n°4, Die Grosse Fuge et Verklärte Nacht, font leur retour sur la scène de Garnier, sans grand changement ni dans les distributions ni dans l'interprétation. Ce sont trois pièces majeures, créées entre 1986 et 1995 par la chorégraphe belge, fondatrice ...
Les Béla et Laura Holm créent Adonaïs de Bruno Ducol

Les Béla et Laura Holm créent Adonaïs de Bruno Ducol

Dix phalanges internationales sont reçues cette année au Festival de Quatuor à cordes du Luberon, un événement qui essaime en terre provençale, investissant églises et abbaye prestigieuses (Silvacane, Cabrières d'Avignon, Saignon...). Outre les quatorze soirées organisées autour du thème fédérateur de « l'Autriche-Hongrie, 1807-1918 », le Festival donne cette année aux jeunes talents de l'Académie ProQuartet, installée dans le superbe Conservatoire des Ocres du Roussillon, l'occasion de se produire en public lors ...
messiaen20141

Festival Messiaen, le festival des jeunes talents

Depuis l'année 2012, le Festival Messiaen instaure un partenariat avec les CNSM de Paris et de Lyon, invitant sur scène les jeunes interprètes, en cours d'études ou en tout début de carrière. Rien moins que cinq concerts leur étaient consacrés lors de cette dix-septième édition. Ainsi, ce dimanche 27 juillet, dans la petite église de La Grave, retrouvait-on les musiciens du DAI, répertoire contemporain et création, un département de troisième cycle ...
Peut-on tout danser ?

Francesco Ventriglia, peut-on tout danser ?

Peut-on tout danser ? Peut-être était-ce un pari trop grand que de chorégraphier des œuvres aussi fortes que Die Verklärte Nacht d’Arnold Schœnberg et le Requiem de Gabriel Fauré. Reste que l’expérience tentée avec audace par le Ballet du Grand Théâtre de Genève pouvait s’ériger en rêve. Peut-être même qu’avec des musiques aussi magnifiquement lyriques, la danse pouvait les sublimer dans l’expression des corps. Encore fallait-il que la danse raconte ce que ...
esa-pekka_salonen2

Esa-Pekka Salonen et la fin glorieuse du romantisme viennois

Philharmonia Orchestra Etait-ce l’hiver ou l’ambiance générale de crise économique, mais les mélomanes parisiens n’étaient pas venus en masse se mettre bien au chaud dans un Théâtre des Champs-Élysées au deux tiers pleins seulement. Les absents ont eu quand même tort de bouder ce programme Schœnberg Zemlinsky, à la fois original et remarquablement cohérent, illustrant à merveille les derniers feux du romantisme viennois. Car il faut le dire, et le répéter pour ...
Métamorphoses et Transfiguration

Métamorphoses et Transfiguration

La Chambre Philharmonique Emmanuel Krivine Pour sa seconde prestation à Dijon (lire la chronique de la première en février 2005), la Chambre Philharmonique nous délègue une sélection de ses cordes, dans un programme spécifique. Vingt-trois instrumentistes pour la Sérénade d’Elgar et les Métamorphoses de R. Strauss (c’est pile-poil l’effectif requis par le compositeur pour cette dernière pièce) ; un peu moins pour la Verklärte Nacht de Schönberg ; C’est dire que nous sommes ...
Crépuscule viennois dans le vaisseau rose

Crépuscule viennois dans le vaisseau rose

Saison Les Clefs de Saint-Pierre 2005/2006 Dans le magnifique écrin de briques rose pâle dont la ville de Toulouse a opéré la résurrection en 1998 et qui est désormais l’auditorium du CNR, les solistes de l’orchestre national du Capitole donnaient un programme concis et ciblé avec un excellent couplage de deux chefs-d’œuvre de la Vienne fin de siècle, sous la houlette de la dynamique association de concerts Les Clefs de Saint-Pierre. ...