Archives de l’auteur : Dominique Adrian

2018_03_02_Fille_Summerscales_Acosta(3)_cHoesl

La Fille mal gardée ou Londres à Munich

Deux solistes brillants pour éclairer une représentation sans panache. Tout n'est donc pas russe dans le "nouveau" Ballet national de Bavière créé par Igor Zelensky lorsqu'il en a pris la tête en 2016 : non seulement il a fait entrer au répertoire Alice au pays des merveilles de Christopher Wheeldon, mais voilà qu'il reprend aussi La Fille mal gardée d'Ashton, entrée au répertoire de la troupe en 1971 après avoir vu ...

Heinz Holliger version musique de chambre à Zurich

En prélude à la création de son opéra Lunea, les musiciens du Philharmonia Zürich dressent un portrait d'un musicien exigeant et généreux. Heinz Holliger est un musicien discret, qui n’a jamais servi de chef de file ni voulu frapper fort en créant des œuvres à sensation. Il faut aimer la nuance, la délicatesse, l’impalpable pour aimer cette musique qui se sert de ces moyens pour aborder des univers intellectuels et émotionnels ...
Oper Zürich - Parsifal - 2018
© Danielle Liniger

Parsifal à Zurich, Kundry et Gurnemanz

Une mise en scène trop clinquante laisse toute sa place à la musique - Nina Stemme et Christof Fischesser avant tout. Inscrire Parsifal dans le temps long de l’histoire allemande, en voilà une idée féconde. Stefan Herheim l’avait fait à Bayreuth en 2008, avec son goût coutumier pour la multiplication de détails signifiants ; Claus Guth ne s’en est pas privé pour cette production, créée à Barcelone puis à Zurich en 2011 ...
Muenchner_Philharmoniker__Valery_Gergiev__Helene_Grimaud_credit_Hans_Engels

Gergiev et Grimaud à Munich, festival de couleurs

Un concerto de Beethoven passionnant, un Petrouchka inhabituel : Valery Gergiev ne fait rien comme les autres, et cette fois, avec un plein succès. Tout fraîchement confirmé dans son poste de directeur musical des Münchner Philharmoniker (jusqu'en 2025), Valery Gergiev partage les esprits, ceux du public munichois, ceux de la critique, et même ceux des musiciens de l'orchestre. En entendant, pour entamer le concert, les Symphonies d'instruments à vent de Stravinsky ...
Le Chœur de la Radio bavaroise pour deux siècles de musique sacrée

Le Chœur de la Radio bavaroise pour deux siècles de musique sacrée

Le Chœur de la Radio bavaroise est à la hauteur de sa réputation, chez Frank Martin plus que dans le répertoire ancien. Deux siècles séparent les deux parties de ce concert d'abonnement du Chœur de la Radio bavaroise. La première partie s'ouvre par le Stabat Mater de Scarlatti, écrit pour dix voix, mais conservé seulement par des manuscrits qui ne précisent pas si et où interviennent des solistes ou un effectif ...
Morgenstern Trio_cop_IrŠne Zandel (2)

Deux visages du romantisme par le Trio Morgenstern à Metz

En résidence la saison passée à l'Arsenal, le Trio Morgenstern revient à Metz pour un programme romantique de haute tenue. Formé en 2005, le trio Morgenstern a une activité dense, émaillée de prix et parsemée de plusieurs enregistrements, mais sa route n'est jusqu'à présent que rarement passée par la France - la preuve en est que ResMusica n'a jamais eu l'occasion de parler de lui jusqu'à présent. Le concert de ce ...
visuel-laloum-adam-amitie-rivalite-cop-carole-bellaiche

La poésie du second concerto de Brahms par Adam Laloum à Metz

Un soliste exceptionnel, mais un orchestre qui ne se révèle qu'après l'entracte. Directeur musical de l'Orchestre national de Lorraine depuis 2002, Jacques Mercier s'apprête à quitter son poste à la fin de cette saison. Le répertoire français aura joué un rôle particulièrement fort pendant ces seize années, mais le programme de ce soir montre que son horizon dépasse les frontières hexagonales. La première partie du concert, cependant, vaut d'abord pour son ...
Le fascinant Tristan de Saburo Teshigawara à Metz

Le fascinant Tristan de Saburo Teshigawara à Metz

Teshigawara fait bien mieux que d'illustrer la musique de Wagner, il en explore les forces primitives. D'abord la musique : le prélude du premier acte de l'opéra de Wagner, in extenso. La scène reste constamment dans l'obscurité, des découpes éclairant, en des points variés de la scène, tantôt elle, tantôt lui, en mouvement ou non, mais toujours seuls : c'est le temps où chacun de son côté se débat dans la ...
philharmonisches_staatsorchester_hamburg_foto_felix_broede_1_web.jpg__1060x597_q85_autocrop_crop-smart_cropper-desktop_home_detail-_subsampling-2

Schubert par Nagano à Hambourg

La perfection n'est pas à l'ordre du jour, mais le détour par l'Elbphilharmonie n'est pas du temps perdu. Entre deux opéras - la reprise de l'inoubliable Lulu mise en scène par Christoph Marthaler et un très oubliable Fidelio - Kent Nagano trouve le temps de diriger un concert consacré tout entier à Schubert. On associe généralement Kent Nagano plutôt à un répertoire plus tardif, mais le résultat, à défaut d'être convaincant ...
Fidelio-3244-original

Fidelio des mauvais jours à Hambourg

Mise en scène, orchestre et chanteurs sont à égalité dans une soirée interminable. Découvrir une nouvelle production quelques jours après la première a ses bons côtés : tout le snobisme ambiant est retombé, la salle est souvent moins bondée, et les artistes eux-mêmes ne sont plus soumis à la même pression. Mais il y a aussi un mauvais côté : beaucoup de critiques sont déjà parues ; et quand elles sont ...
Stilles Meer-2725-original

Stilles Meer de Hosokawa à Hambourg

Une œuvre contemporaine émouvante et remarquablement chantée revient à Hambourg. Peut-être devrait-on toujours procéder ainsi : ne pas aller voir les opéras nouveaux à leur création, mais lorsqu'ils sont repris. Stilles Meer de Toshio Hosokawa, a été créé par l'Opéra de Hambourg en janvier 2016. Il est repris, toujours en saison hivernale, pour quelques représentations deux ans plus tard. Une fois l'agitation médiatique de la première retombée, que reste-t-il de cette ...
csm_sturm_hp_c_Kaufhold_0318gp_3f25fc0184

La Tempête de Frank Martin à Sarrebruck

Une mise en scène peu convaincante et une équipe musicale de haut vol pour une partition majeure de l'après-guerre. L’opéra du XXe siècle est une malle aux trésors, il suffit de fouiller un peu pour y trouver des joyaux : les multiples maisons d’opéra de la province allemande ne s’en privent pas, sans que cela ne chasse leur public. Ni vraiment inconnue, ni vraiment familière, La Tempête du compositeur suisse Frank Martin ...
quatuor hagen

Les Hagen et Jörg Widmann pour terminer la Biennale de quatuors

Plus que la création de Widmann compositeur, ce sont des interprètes d'exception qui font tout le prix de cette soirée de clôture. Les compositeurs d'aujourd'hui n'ont pas la tâche facile. Face à eux, Mozart, Beethoven, Schubert : des chefs-d’œuvre qui, en leur temps, étaient des exceptions dans un océan de routine. Pour être au même niveau, il leur faudrait composer exclusivement des chefs-d’œuvre. Jörg Widmann est dans cette situation quand il ...
Cuarteto Casals

La Biennale de quatuors en terre viennoise

Après les quelques créations de la semaine, la Biennale se concentre pour son week-end final sur le creuset viennois. La biennale de quatuors à cordes organisée par la Philharmonie de Paris en est à sa huitième édition ; quel thème pouvait-on bien trouver pour donner, sinon une unité, du moins un fil conducteur à la vingtaine de concerts qui se succèdent dans les deux salles de la Cité de la Musique ? Vienne, ...
Quatuor Les Dissonances_cop_Benoit Linero

Schubert par Les Dissonances, version quatuor

David Grimal et ses musiciens inaugurent avec bonheur leur résidence à l'Arsenal de Metz. On peut trouver que le programme manque d'originalité, mais il ne manque pas d'ambition : affronter en une soirée les deux derniers quatuors de Schubert n'est pas anodin, tant l'ampleur concentrée de ces deux partitions-fleuves est exigeante pour les musiciens comme pour le public. Le public, disons-le d'abord, relève le défi avec tous les honneurs : non ...
Le Lac des Cygnes enthousiasmant de John Cranko à Stuttgart

Le Lac des Cygnes enthousiasmant de John Cranko à Stuttgart

Des danseurs enthousiastes, une version cohérente et une unité de style : que demander de plus ? Dans une représentation de ballet classique, il y a, tout d’abord, les danseurs ; il y a aussi, tout aussi essentiel, le ou les chorégraphes qui, par strates successives ou d’un seul jet, ont composé la pièce telle que les danseurs l’interprètent ; mais il y a aussi, tout aussi importants, ceux que le ...
Mitridate_GP_O_2762_SB

Un autre Mitridate au théâtre rococo de Schwetzingen

Nicola Porpora est cette année mis à l'honneur du festival Winter in Schwetzingen. Pour clôturer sa série septennale consacrée chaque hiver à l'opéra napolitain dans le théâtre rococo du château de Schwetzingen, le théâtre de Heidelberg fait un détour par Londres : c'est pour l'Opera of the Nobility, monté pour concurrencer l'entreprise de Haendel, que le Napolitain Porpora a créé ce Mitridate en 1736, avec une équipe de choc à sa ...
1454329534_cd_piazzollaacirccopyzenna_web_img_9866

Biber et Piazzolla, rencontre empêchée

Quatre musiciens de la Lautten Compagney de Berlin manquent à la fois de rigueur et de fantaisie pour donner corps à ces deux univers opposés. Peu de violonistes se confrontent aux œuvres pourtant majeures de leur illustre ancêtre Biber, dont l'écriture violonistique témoigne de sa propre ébouriffante virtuosité : pourquoi passer des heures à se battre avec un style si étranger, si hérissé de difficultés techniques, quand les concertos de Sibelius, ...
Blomstedt présente Stenhammar à Munich

Blomstedt présente Stenhammar à Munich

Herbert Blomstedt, invité régulier de l'Orchestre de la Radio bavaroise, se fait l'apôtre d'un compatriote oublié, Wilhelm Stenhammar. Tout Munich est à l'heure de Noël, mais l'Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise ne fait pas relâche : avec un programme inhabituel, il accueille une fois encore le vénérable Herbert Blomstedt, qui est à la fois le doyen de sa profession et l'un des plus sympathiques de ses membres. L'art du programme ...
expo chéreau

Chéreau à l’étroit au Palais Garnier

À l’occasion de la reprise de De la maison des morts à Bastille, l'exposition "Patrice Chéreau, mettre en scène l'opéra" est présentée actuellement à Garnier en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France. Hué à mort à Bayreuth en 1976, il est aujourd'hui le refuge de ceux qui n'admettent pas que la mise en scène lyrique ait d'autres ambitions que la reproduction inlassable des mêmes formules. Patrice Chéreau, l'artiste inquiet en ...
quatuor arod

Le Quatuor Arod défend Mendelssohn à l’Arsenal de Metz

Mendelssohn face au jeune compositeur Benjamin Attahir : l'audace est là où on ne l'attend pas. Rien ne réchauffe autant le cœur du mélomane, rien ne lui donne plus foi en l'avenir de la musique classique que la passion avec laquelle les jeunes musiciens s'engagent dans la carrière certes glorieuse, mais ardue du quatuor à cordes. Le Quatuor Arod fait partie des jeunes espoirs français, et ce concert messin confirme ces ...
Jansons Luxembourg 2017

Jansons et Bruckner, chaleur et force à Luxembourg

En tournée à Luxembourg, l'Orchestre de la Radio Bavaroise confirme ses immenses qualités. Mariss Jansons a beaucoup dirigé Bruckner ces dernières années à Amsterdam comme à Munich, le disque en témoigne : on ne peut donc dire que ses choix interprétatifs surprennent pour cette Huitième symphonie qui ne tardera pas à rejoindre sa discographie, mais la voix de Jansons est éloquente. Faut-il utiliser les grands mots ? Romantique, il l'est certainement, ici ...
3 - Copie

Haitink de Mozart à Mahler : inoubliable, toujours

Pour ses débuts à Luxembourg, Bernard Haitink offre deux concerts autour de Mozart et du lied orchestral. Haitink choisit pour Mozart un orchestre nombreux, loin des effectifs plus intimes des formations sur instruments anciens ; son interprétation, cependant, en est somme toute plus proche qu'elle ne l'est des pesantes réaffirmations de la tradition qu'offrent aujourd'hui un Muti ou un Barenboim. Le menuet et trio de la Symphonie n° 36 est une ...
8168632094_16c50d9782_h

Émotions contemporaines à la Philharmonie de Luxembourg

Un chef-d’œuvre de Gérard Grisey, une création enthousiasmante : Klangforum fait oublier le blues de l'automne. L'automnal et bien nommé festival Rainy Days de la Philharmonie de Luxembourg, consacré à la musique contemporaine, a choisi de consacrer son édition 2017 à la place qu'y tient l'émotion, concept que le grand public n'associe certes guère à la musique de notre temps. Le concert final donné par l'ensemble viennois Klangforum n'a aucune peine ...
Harding BRSO 2017

Harding à la Radio Bavaroise pour un Bruckner trop sage

L'Orchestre de la Radio Bavaroise a beau être au sommet de ses séductions sonores, le parcours symphonique de cette soirée reste trop prosaïque. À la Philharmonie de Munich plane le souvenir de Sergiu Celibidache et de ses interprétations des symphonies de Bruckner. Avec l'autre grand orchestre munichois, Daniel Harding dirige ce soir la quatrième symphonie, mais son approche de Bruckner n'a pas grand chose à voir avec les sculpturales lenteurs de ...
Le_nozze_di_Figaro_4._Akt_c__W._H_Asl_

Figaro à Munich, mariage de routine

La direction prétentieuse et maniérée de Constantinos Carydis pèse sur une soirée d'honorable routine. Vingt ans ! Créée en 1996, la mise en scène des Noces de Figaro par le pape du théâtre munichois Dieter Dorn a occupé le plateau du Nationaltheater jusqu'en novembre 2016 : un spectacle sobre, sans grandes ambitions mais efficacement divertissant. Moins d'un an après la dernière, c'est à Christoph Loy que l'Opéra de Bavière a confié ...
Une Dame de Pique sombre et passionnante à Stuttgart

Une Dame de Pique sombre et passionnante à Stuttgart

Jossi Wieler, directeur de l'Opéra de Stuttgart, propose un des meilleurs spectacles de son mandat, avec l'aide précieuse d'une irremplaçable artiste de la scène, Anna Viebrock. Pouchkine revu par Dostoievski : c'est en quelque sorte ainsi que Jossi Wieler et Sergio Morabito présentent La Dame de Pique de Tchaïkovski, cette course à l'abîme où les tourments intérieurs des personnages - et pas seulement Hermann - sont si obsédants qu'ils masquent les éléments ...
Grosvenor

Benjamin Grosvenor au TCE, de Bach à Brett Dean

Un programme varié et ambitieux, un pianiste inventif et séduisant – et peu importe les quelques moments moins réussis. La musique de chambre est trop peu à l'honneur à Paris pour qu'il soit possible de se passer de la vénérable série des Concerts du Dimanche matin organisés par Jeanine Roze, et ce d'autant plus que, depuis quelques années, le respect du sacro-saint rôti dominical des beaux quartiers n'impose plus une fin ...
Kirill Petrenko, la plus rigoureuse des modernités

Kirill Petrenko, la plus rigoureuse des modernités

Voilà ce qu'est un grand chef : un artiste qui vous fait découvrir ce que vous connaissiez déjà si bien. L'aura qui entoure Kirill Petrenko, à Munich plus encore qu'ailleurs, ne doit pas tromper : il ne faut pas espérer de lui les interprétations patinées, nourries par une tradition revivifiée aux équilibres raffinés que, dans cette même ville, un Mariss Jansons propose à l'égale admiration des mélomanes. Ce concert de rentrée, ...
pfoto_trojaner khp_0200

Nuremberg ose Les Troyens avec Calixto Bieito

A Nuremberg, une partition réduite de plus d'un quart et une mise en scène trop partielle de Calixto Bieito, tournent à la solution de facilité et ne rendent pas service aux héros de Berlioz. Jouer Les Troyens reste un défi : l'Opéra de Paris lui-même n'a pas même affiché une vingtaine de représentations de l’œuvre ces quarante dernières années, la dernière il y a une décennie ; quand une scène moyenne ...