Banniere-clefsResMu728-90

Musique de chambre et récital

vernet meckler bach ligia

Le duo Vernet-Meckler au service de la famille Bach

Olivier Vernet et Cédric Meckler ont eu la bonne idée de réunir au disque plusieurs générations de la famille Bach dans un programme quasiment inédit de pièces à quatre mains conçues pour le pianoforte, le clavecin ou l’orgue.    À la mort de Johann Sebastian Bach en 1750, ses fils composaient déjà dans un langage nouveau. Pendant que Carl Philipp Emanuel jetait les premiers jalons de la symphonie classique, avec son ...
byrd_egarr

Pépites du clavecin de Byrd par Richard Egarr

Voici un enregistrement aussi exigeant pour l'interprète que pour l'auditeur : les pièces du répertoire pour clavier de William Byrd choisies par Richard Egarr sont parmi les plus savantes de ce compositeur, qui a porté au sommet l'art du contrepoint à l'époque élisabéthaine. William Byrd est la figure centrale de l'école anglaise de clavier de la seconde moitié du XVIe siècle. Attaché à la Chapelle Royale, il a laissé de très nombreuses ...
Gilels Hänssler

Nouvelle édition Emil Guilels : la période 1933-1963

Le label allemand Profil Medien publie une "Edition Emil Gilels" couvrant la période 1933-1963, et proposée à tout petit prix. Le répertoire retenu se concentre essentiellement sur des compositeurs de l’époque baroque et classique (Allemagne, Autriche, Italie) et les disques proviennent d’enregistrements anciens de studio et de bandes de concert, surtout captées à Moscou. Sans être à proprement parler original (peu d’inédits), l’ensemble montre un pianiste qui fait preuve dès sa jeunesse ...
TOCC0421cover

Au cœur du classicisme avec des quatuors de Friedrich Dotzauer

Les trois quatuors pour flûte ou hautbois et trio à cordes de Friedrich Dotzauer interprétés par l'Ensemble Pyramide représentent, en quelque sorte, un modèle exemplaire de l'idéal classique. Bien que Friedrich Dotzauer soit né douze ans et demi après Ludwig van Beethoven, les compositions présentées dans ce disque, élaborées entre 1814 et 1822, sont d'un style marqué au sceau du raffinement et de l'élégance classiques. Si le Quatuor pour hautbois et trio à ...
Machine-lyrique

Xavier Garcia et Lionel Marchetti : deux artistes à leurs machines

Le titre du CD est presque un oxymore. Dans Machine lyrique, Xavier Garcia et Lionel Marchetti, deux virtuoses de l'électroacoustique, entendent faire « chanter » les machines, avec sampler et laptop pour l'un, magnétophone Revox manipulé en direct et autres matières à percuter pour l'autre. La performance est live et le mixe étonnant, à écouter les yeux fermés. Le mystère plane concernant l'appellation des quatre plages de l'album, Sept, Dix-sept, Dix-neuf et Huit... ...
IMG_8169 KAPALA MYLENE

Jonathan Gilad au Printemps Musical de Saint-Tropez

Jonathan Gilad a fait escale à Saint-Tropez dans le cadre du 10e Printemps Musical organisé par la STAM (Société Tropézienne des Amis de la Musique) et son président Alexandre Durand-Viel. Un récital au cours duquel il a interprété des œuvres de Beethoven, Prokofiev et Chopin. La Sonate « Pathétique » de Beethoven est l'une des œuvres qui ont ouvert la voie au piano romantique. Le pianiste en propose une lecture vibrante. ...
91v00xIxc5L._SL1500_

Autour d’Éric Le Sage, le régal des Quatuors avec piano de Brahms

« Nous avons en commun la passion de ce musicien hors-pair, qui a aimé comme personne les formations de chambre… » Ainsi s’expriment les formidables musiciens de cet enregistrement qui définissent leur réunion comme « soudée par une envie inextinguible, une certaine idée de l’audace, une vision de la musique de chambre, et un amour du répertoire ». Promesse tenue ! L’écoute débute avec une énergie et un enjouement absolument contagieux. Cet Allegro du Quatuor pour ...
lozakovitch

Daniel Lozakovitj en récital à la Fondation Louis Vuitton

Pour ce récital très attendu à la Fondation Vuitton, le jeune violoniste prodige, Daniel Lozakovitj, âgé de 17 ans, livre au public parisien, une interprétation violonistiquement irréprochable, mais encore imparfaitement aboutie musicalement. Né à Stockholm en 2001, Daniel Lozakovitj poursuit, depuis quelques années, une irrésistible ascension, après un début de carrière fulgurant en 2015, sous la houlette de Valery Gergiev. Actuellement sous contrat d’exclusivité avec Deutsche Grammophon, son premier opus discographique, ...
FF

Ferez et Pantillon questionnent le cœur du XXe siècle

La collaboration entre le hautboïste français et le pianiste suisse, qui avait déjà donné naissance à un disque très émouvant autour de Pavel Haas (clef ResMusica en 2014), se prolonge avec l’introspectif At the heart of the 20th century, une plongée musicale franco-suisse enregistrée à la frontière des deux pays. Elles ne sont pas si fréquentes, pour le hautbois, les occasions de se faire entendre loin des grands orchestres dont il ...
81OyqPz3DmL._SL1200_

Première intégrale des quatuors de Gounod par les Cambini-Paris

Le nom de Charles Gounod se rattache à ses gracieuses et élégantes mélodies, à son opéra Faust, à ses messes et oratorios. A l'occasion du bicentenaire du compositeur, le Quatuor Cambini-Paris enregistre la première intégrale de ses quatuors à cordes. La chronologie des cinq quatuors, enregistrés ici pour la première fois, n’est pas certaine, ce qui confirme la situation très anecdotique de ces œuvres méconnues. Esthétiquement, ils se situent dans la noble descendance des ...
concert_1_20180624_123519

De Rome à Puebla : la musique ibérique au festival de Saint-Michel en Thiérache

Pour le quatrième dimanche de son édition 2018, le Festival de l’abbaye de Saint-Michel en Thiérache conviait son public à un voyage musical depuis l’Italie jusqu’au Mexique en passant par le continent ibérique, ferment d’un style baroque où se mêlent musiques savantes, liturgiques, populaires voire folkloriques. Sous un beau soleil de début d’été, l’abbaye de Saint-Michel en Thiérache, avec sa nef lumineuse et son acoustique légendaire, plonge l’auditeur dans un bien-être ...
pajarillos

Oisillons fugitifs aux confins de la Renaissance et du Baroque espagnols

« Pajarillos fugitivos » veut dire en espagnol « Oisillons fugitifs ». Dans un album émouvant et enchanteur, Jonatan Alvarado nous livre des chansons et des airs du Baroque naissant, qui ont pour dénominateur commun la langue castillane et la thématique de la vie affective, notamment celle de l’amour. Les œuvres réunies dans cet album nous sont parvenues à partir de sources différentes, répandues à travers plusieurs pays d’Europe et d’Amérique latine. Une huitaine d’entre elles sont ...
Inauguration M-A_NGUCI

Marie-Ange Nguci en ouverture du festival Chopin à Bagatelle

Pour sa 35e édition, le festival organisé par la société Chopin de Paris s’est ouvert dans l’orangerie de Bagatelle par un récital de la jeune pianiste Marie-Ange Nguci, révélation de l’année 2017, dans un programme exigeant, ambitieux mais passionnant et superbement défendu. L'orangerie de Bagatelle est un lieu magique au sein d’un des plus beaux parcs de la région parisienne, havre de paix au milieu de l’agitation du bois de Boulogne, ...
the mystery sonatas linn

Les sonates du Rosaire de Biber par Christina Day Martinson

Le cycle des quinze sonates pour violon de Biber est une des partitions les plus extraordinaires du répertoire violonistique. C'est aussi l'illustration la plus aboutie de la technique de la scordatura, qui consiste à changer l'accord de l'instrument pour chacune des sonates. Christina Day Martinson et ses accompagnateurs du Boston Baroque nous en donnent ici une illustration magistrale. Au service du Prince-Archevêque de Salzbourg dans les dernières décennies du XVIIe siècle, le ...
schbert hecker helmchen

Un périple schubertien inéluctable par Hecker, Helmchen et Weithaas

Ce disque de Marie-Elisabeth Hecker, Martin Helmchen et Antje Weithaas pourra diviser les mélomanes par son parcours aux arêtes vives et tranchées, mais il convainc par son approche nouvelle, à la fois naturelle et frissonnante, nostalgique et dramatique, de deux des sommets de la musique de chambre de Franz Schubert. Dans la Sonate Arpeggione, Marie-Elisabeth Hecker et Martin Helmchen, couple à la scène comme à la ville, voient au-delà de l'aspect solaire ...
BEngeli

Brahms à l’ombre de Bach, avec Benjamin Engeli

Le pianiste suisse Benjamin Engeli donne de l'art du clavier brahmsien un aperçu surprenant, séduisant, où l'austérité et la sincérité vont de pair : une approche très germanique sur laquelle plane l'ombre de Jean-Sébastien Bach. Les œuvres pour piano de Brahms fascinent les pianistes autant qu'elles les effraient. Comment maquiller quelque faille technique ou paresse de pensée de l'interprète, dans une musique aussi ciselée, aussi sobre, à l'expressivité toute contenue ? Si ...
Hommage Edith Mathis

Édition frustrante pour les 80 ans d’Edith Mathis

Deutsche Grammophon a publié un coffret de sept CDs en hommage à la soprano suisse Edith Mathis pour célébrer son quatre-vingtième anniversaire. L’intention est louable, mais le résultat décevant par un survol émietté de la carrière de la grande cantatrice. C’est peut-être la loi du genre, mais alors que plusieurs de ses enregistrements majeurs ont disparu, la marque au cartouche jaune se contente d’extraits par trop connus de ses Mozart, ...
Marston

Jalons de l’enregistrement pianistique, un premier volume d’inédits

Voici un album dont le but n’est pas de livrer le meilleur de l’enregistrement (un choix impossible à faire), mais de familiariser les amateurs de piano avec un bouquet de gravures inédites, effectuées par des interprètes plus ou moins oubliés, parmi lesquels on trouve Moriz Rosenthal, Alfred Cortot, Guiomar Novaes, Vladimir Horowitz et Dinu Lipatti. Cette édition présente une collection de ce que l’on pourrait appeler les « orphelins » du piano : des ...
Sunwook Kim

Sunwook Kim en récital à la Philharmonie de Paris

Absent des scènes depuis plusieurs mois, Murray Perahia n’a pu honorer sa tournée de juin. Pour éviter d’annuler un soir de récital à la Philharmonie dans le cadre de la saison Piano Quatre Étoiles, Sunwook Kim a été invité à le remplacer dans un programme intégralement consacré à Beethoven, au milieu duquel une magnifique Sonate « Clair de Lune ». Murray Perahia annoncé souffrant depuis l’annulation de sa tournée d'avril aux États-Unis n'a ...
Ian Bostridge chante Hugo Wolf au Wigmore Hall

Ian Bostridge chante Hugo Wolf au Wigmore Hall

Le prince du lied en son temple propose un récital d'une grande qualité poétique et musicale. La capitale mondiale du lied n’est pas Vienne, encore moins Salzbourg ou Munich : c’est Londres, où le Wigmore Hall développe depuis des années une programmation unique au monde, par sa densité d’abord, mais aussi par ce qu'elle permet en matière d’approfondissement du répertoire et d’exigence en matière d’interprétation. Bien sûr, le programme consacré ce soir ...
scribendum_wiener_konzerthaus_quartett

Réédition parfaite du légendaire Wiener Konzerthaus Quartett

Tout comme il l’avait fait pour le chef d’orchestre Artur Rodziński (1892-1958), Scribendum réunit en un coffret l’ensemble des enregistrements Westminster du Wiener Konzerthaus Quartett, et c’est une véritable aubaine de retrouver ces gravures vénérables en une telle qualité sonore. C’est en janvier 1934 que deux musiciens de l’Orchestre Symphonique de Vienne, le concertmaster Anton Kamper (1903-1982) et l’altiste principal Erich Weis (1904-1962), décidèrent de fonder un quatuor permanent ; ils ne tardèrent pas ...
Le Bachfest de Leipzig : pèlerinage musical aux sources du baroque

Le Bachfest de Leipzig : pèlerinage musical aux sources du baroque

En juin, pendant une dizaine de jours, le cœur de la ville de Leipzig bat au rythme de la musique de Johann Sebastian Bach. Véritable pèlerinage musical où toutes les routes mènent au célèbre Cantor, ce festival international a su cette année varier les propositions. Le Bachfest, c’est d’abord venir écouter les œuvres de Bach sur leur lieu de représentation d’origine, l’église Saint-Thomas où Bach fut Cantor les dernières vingt-sept années ...
Ophélie Gaillard.01

Ophélie Gaillard toute en musicalité dans Richard Strauss

N’a-t-on pas déjà tout dit sur le métier irréprochable de la violoncelliste française ? Et pourtant, avec cet enregistrement consacré à Richard Strauss, Ophélie Gaillard fait une fois de plus la magnifique démonstration de sa musicalité. Là où, dans la Sonate pour violoncelle et piano en fa majeur op. 6 de Richard Strauss, ses collègues violoncellistes martèlent les cordes réussissant à « économiser » près de deux minutes sur cette œuvre ...
Yuja Wang

Yuja Wang : un récital en acier trempé à la Philharmonie

Feu d'artifice de fin de saison pour les concerts Piano 4 Étoiles : Yuja Wang, avant Sunwook Kim, dans un programme superbement composé et exclusivement consacré à la musique du XXe siècle, donne à admirer son exceptionnelle virtuosité. Pourquoi reste-t-on si réservé ? Nul n'est besoin d'écouter Yuja Wang pendant les presque deux heures et demie qu'ont duré ce soir son récital annuel à la Philharmonie, à qui veut prendre la mesure de ...
Avec Justin Taylor, le clavecin à couper le souffle

Avec Justin Taylor, le clavecin à couper le souffle

Accompagnant la sortie de son dernier disque consacré à Scarlatti et Ligeti (chez Alpha), Justin Taylor était en récital au théâtre du musée Grévin. Dans ses pièces pour clavecin, György Ligeti a montré des points communs assez frappants avec Domenico Scarlatti : recherche formelle, expérimentation sonore et virtuosité. C'est ce rapprochement que fait avec réussite Justin Taylor. Passacaglia ungherese, parfaitement maîtrisée de l'exposition de l'ostinato descendant aux passages les plus contournés ...
41818532875_89d3394815_k

2018, magnifique Quinzième édition du Lille piano(s) festival

Une nouvelle fois, Lille piano(s) festival a réuni pendant deux jours et demi nombre de pianistes excellents dans une ambiance toujours aussi chaleureuse et conviviale. L’édition 2018 restera globalement un très grand cru, comme celle de l’année précédente d’ailleurs. Seul vrai regret, comme chaque année : la programmation propose parfois plusieurs concerts à la même heure en des lieux différents, ce qui contraint le critique à faire des choix, au ...
Wispelway

Pieter Wispelwey et Paolo Giacometti dans Schubert et Brahms

Pieter Wispelwey et Paolo Giacometti livrent le quatrième et hélas déjà dernier volet du pèlerinage des duos Schubert-Brahms. Cette fois-ci, les chambristes interprètent des œuvres écrites originellement soit pour violon et piano, soit pour clarinette ou alto et piano. Le disque s’ouvre sur le Rondo en si mineur D. 895 de Franz Schubert, abordé avec brio et une certaine âpreté de la sonorité du violoncelle, en contraste avec celle du piano, ennoblie ...
71R0Yiy0WZL__SL1200_

L’alto romantique : duos avec piano par Daniel Weissmann

Encore trop marginal, supplanté par son grand frère le violoncelle et son petit frère le violon par l'immensité de leurs répertoires, l'alto résiste, et l'on prendra toujours plaisir à se laisser envahir l'oreille par ses sonorités d'entre-deux. Daniel Weissmann met en avant « l'instrument non-roi » dans sa partie romantique. On remarquera d'ailleurs que les interprètes qui défendent avec conviction cette tranche de la production musicale ont choisi des auteurs plus connus pour ...
thinking_things_photo_quentin_chevrier_2018-4

Soirée inaugurale du festival Manifeste de l’Ircam

Musique et dispositif scénique, création lumière et informatique musicale Ircam sont au rendez-vous du festival Manifeste dont la soirée inaugurale se déroule en deux temps, avec le nouveau spectacle Thinking Things de Georges Aperghis au Centre Pompidou et le concert/performance de Florentin Ginot et ses trois contrebasses sous la voûte résonnante de l'église Saint-Merry. Thinking Things (« Les choses pensantes »), théâtre musical donné en première mondiale, est la troisième collaboration de Georges ...
Anna Prohaska – «Shakespeare & Music»-15_preview

Anna Prohaska et l’Akademie für Alte Musik Berlin à Luxembourg

Avec un ensemble confirmé et une chanteuse au style et à la technique vocale issus du romantisme allemand, c'est un mélange détonant qui nous a sorti des sentiers battus du baroque, et auquel le public luxembourgeois a fait un triomphe. On le sait, les programmes d’Anna Prohaska sont confectionnés avec soin, raffinement et intelligence, et personne ne pourra dire que celui concocté pour son concert « Shakespeare & Music » a ...