Musique en Wallonie

mew_jean_rogister

Jean Rogister, compilation d’enregistrements anciens

Après les réalisations de la Collection 14-18 consacrées à Georges Antoine (MEW1473), Joseph Jongen (MEW1575) et Eugène Ysaÿe (MEW1681), Musique en Wallonie continue la série avec un disque consacré à des pages du temps de la Grande Guerre de Jean Rogister. Ce compositeur liégeois, particulièrement attachant, mériterait assurément une exploration bien plus complète de son œuvre qu’actuellement. Mais contrairement aux CD Joseph Jongen et Eugène Ysaÿe respectivement enregistrés en juillet 2014 et novembre 2015 expressément pour la Collection 14-18, le disque Jean Rogister ...
mew_joseph_jongen_demarquette_arming

Joseph Jongen et le violoncelle de Henri Demarquette

Peu à peu, Joseph Jongen (1873-1953) sort enfin de l’incompréhensible oubli où l’avait relégué une certaine intelligentsia musicale belge. Dès 2003, à l’occasion du 50e anniversaire de sa disparition, une série d’enregistrements à l'initiative de l’ASBL « Les Amis de Joseph Jongen », restitue à ce remarquable musicien la place qu’il n’aurait jamais dû quitter. Ce CD sous rubrique, consacré exclusivement à des œuvres pour violoncelle et orchestre par Henri Demarquette, poursuit ...
mew_eugene_ysaye_jeanjacques_kantorow

Eugène Ysaÿe réévalué comme compositeur

Un premier CD Musique en Wallonie (MEW1472) consacré à des compositions d’Eugène Ysaÿe ayant été très favorablement accueilli par la presse internationale, le sympathique label belge continue sur sa lancée en nous en proposant un second tout aussi enthousiasmant qui réjouira à coup sûr non seulement les admirateurs de la musique du tournant du XIXe-XXe siècle, mais également les mélomanes friands de musique exprimant avec sincérité une réelle sensibilité, et ...
mew_joseph_jongen_jeanpierre_haeck

Joseph Jongen, pages intimes

Avec l’aide du superbe Orchestre Philharmonique Royal de Liège sous la baguette de l’excellent Jean-Pierre Haeck, et la participation de l’altiste non moins talentueux Nathan Braude, tous familiers de l’œuvre de Joseph Jongen, le label Musique en Wallonie nous en offre encore de ces joyaux dont on s’étonne vraiment qu’ils ne soient pas plus souvent présents en nos salles de concert… Enregistrées en la Salle Philharmonique de Liège en juillet 2014 ...
51rJNrAYxTL__SX450_

Un nouvel Ysaÿe indispensable par Kantorow à Liège

Jean-Jacques Kantorow, éminent violoniste, se retrouve dans la musique toute pensée en cordes d'Eugène Ysaÿe. De ces pièces rares écrites pour violoncelle, quatuor à cordes, un ou deux violons solistes avec accompagnement d'orchestre à cordes ou traditionnel, produites tout au long de sa vie, on soulignera le mélodisme postromantique et des harmonies enjôleuses, sortes de mélange réussi des impressionnistes français et des chromatiques germaniques. Eugène Ysaÿe aurait plus ou moins ...
musique en wallonie-Franck

Musique avec piano de César Franck

Ce coffret de 5 disques est un bijou pour les amateurs. Outre la Sonate en la pour violon et piano ou le Quintette en fa mineur, qui figurent très régulièrement dans les programmes de concert, il nous livre des partitions rares, telles que les Variations brillantes sur la Ronde favorite de Gustave III d’Aubert, pour piano et orchestre. La pièce, où l’on reconnaît déjà un goût pour la beauté de ...
Fiocco_mew

Les Petits motets de Joseph-Hector Fiocco

Cela ne fait pas très longtemps que l’on s’intéresse à la musique du Bruxellois Joseph-Hector Fiocco, qui n’était encore connu il y a une dizaine d’années que pour ses pièces pour clavecin – excellente intégrale réalisée par Ton Koopman à la fin des années 1970… – ainsi que pour sa Missa Solemnis, déjà enregistrée à plusieurs reprises. Depuis, l’industrie discographique s’est penchée sur la musique du père, Pietro Antonio Fiocco ...
Sylvain Dupuis, ami et défenseur de Gustav Mahler

Sylvain Dupuis, ami et défenseur de Gustav Mahler

Si la transition directoriale XIXe – XXe siècle au Conservatoire Royal de Musique de Liège fut accomplie de 1872 à 1911 par Jean-Théodore Radoux (1835-1911), ce fut à son successeur Sylvain Dupuis (1856-1931) que revint l’honneur, dès 1911 et jusqu’à 1925, d’un directorat moderne de plain-pied au XXe siècle. Ces deux puissantes personnalités firent connaître des heures glorieuses non seulement à l’établissement qu’ils dirigèrent de main de maître, mais également ...