Lieu : Sablé-sur-Sarthe

29168400_Unknown

Entre ciel et terre à Sablé, avec le Poème Harmonique et Les Surprises

Le festival de Sablé fête ses quarante ans. Durant cinq jours, la petite ville de la Sarthe vit au rythme de son festival : à chaque coin de rue du centre historique des haut-parleurs diffusent des enregistrements de musique baroque. Comme chaque année, la programmation est d'une qualité exemplaire, donnant une large place aux jeunes talents. La thématique de cette édition est éminemment baroque : les éléments. L'occasion d'entendre Il ...
jordi.savall_.hesperion.xxi

Voyage entre Orient et Occident au festival de Sablé

Après l’exotisme imaginaire et fantasque du Don Quichotte chez la Duchesse de Boismortier par Hervé Niquet et des Benizio, qui a fait office de soirée d’ouverture pour le festival baroque de Sablé, la première journée des festivaliers s’inscrit pleinement dans la thématique de cette nouvelle édition : l’Orientalisme dans l’art baroque. Le festival de Sablé détient un « noyau dur » conséquent de spectateurs très assidus, preuve de la qualité et de la cohérence des ...
Don-Quichotte-2-854x569

A Sablé, le loufoque Don Quichotte chez la duchesse par les Benizio

Cette soirée d’ouverture de l'édition 2017 préfigure de jolis moments au festival de Sablé. La programmation de cette manifestation entre Orient et Occident donne l’occasion au Concert Spirituel et au couple Benizio d’amuser les festivaliers avec leur Don Quichotte chez la duchesse de Boismortier. « Coco, viens vite, je crois que j’ai fait une connerie ! » Voilà la première réaction de Gilles Benizio lorsqu’il réalise les conséquences de son « oui » à la proposition d’Hervé ...
Geoffroy Jourdain (c) Les Cris de Paris

Les Cris de Paris à Sablé-sur-Sarthe, Vivaldi in veritas

[caption id="attachment_82218" align="alignright" width="362"] Geoffroy Jourdain (c) Les Cris de Paris[/caption] Les ospedali vénitiens, orphelinats pour jeunes filles de bonnes familles parfois mal nées d'amours ancillaires, étaient entre autre de véritables écoles de musique de haut niveau, Antonio Vivaldi ayant été un des professeurs les plus célèbres de ce genre d'établissement. Toutefois que nous reste-t-il de cette littérature musicale ? Pas grand chose concernant la musique vocale sacrée, pour une raison ...
amandine_beyer_vign

34e Festival de Sablé, entre renouvellement et continuité (2)

Dernière journée de l’édition 2012 du Festival de Sablé. Invité pour la première fois, Rinaldo Alessandrini et son Concerto Italiano se produisaient en ce samedi 25 août dans la Basilique Notre-Dame du Chêne, à Vion, dans un programme de circonstance, un hommage à la Vierge à travers des motets italiens (Litanie della beata Vergine, Salve Regina, Magnificat…) peu connus composés par Monteverdi, Melani, Bencini, Carissimi et Alessandro Scarlatti (XVIIe et première ...
maria_eugenia

34e Festival de Sablé, entre renouvellement et continuité

Concerts de clôture de l’édition 2012 du Festival de Sablé. Comme chaque été à pareille époque, la petite mais dynamique ville de Sablé-sur-Sarthe (moins de 13 000 âmes) se transforme en temple de l’expression baroque, à travers son célèbre Festival de musique, danse, mais également – c’est une des nouveautés de l’édition 2012 – de théâtre (Benjamin Lazar…). Jean-Bernard Meunier parti à la retraite en 2011, c’est Alice Orange qui dirige ...
raphael_pichon2_sable11

33e Festival de Sablé, une édition charnière (2)

Le Festival de Sablé accueillait lors du dernier jour de cette 33e édition deux ensembles dans des programmes originaux. Tout d’abord, en la Basilique Notre-Dame-du-Chêne de Vion, l’Ensemble Pygmalion du très en vue Raphaël Pichon présentait une vraie curiosité, la Köthener Trauermusik BWV 244a de Johann Sebastian Bach, une œuvre qui existe sans exister. Comme d’autres se sont penchés sur la Passion selon saint Marc, Raphaël Pichon, passionné par le ...
festival_sable_2011

33e Festival de Sablé, une édition charnière (1)

Concerts du Festival de Sablé, vendredi 26 août 2011. Né en 1978 de rencontres fortuites mais aussi grâce au flair de son fondateur, le festival de musique et de danse baroque de Sablé a su fidéliser au fil du temps un public dans un répertoire qui ne connaissait pas l’engouement qu’il suscite, particulièrement depuis le milieu des années 1980. Le festival a en effet été porté pendant toutes ces années par ...
Les mille et une senteurs d’un voyage baroque

Festival de Sablé 2009 : les mille et une senteurs d’un voyage baroque

C’est sous le signe de l’Europe Baroque que le Festival de Sablé a fêté ses 31 ans. L’Europe de Monteverdi et Buxtehude, de Campra et Bach. Celle qui vous conduit de Lisbonne à Prague, de Paris à Rome et s’en va vagabonder bien plus loin, au-delà, vers la Turquie et l’Orient, vers les Amériques, vers tous les horizons, toutes les formes, toutes les expressions. Multiple et unique, l’Europe baroque s’est ...
L’ange aux cheveux rouges

L’ange aux cheveux rouges

Festival de Sablé-sur-Sarthe 2009   Quel spectacle aurait pu mieux nous donner un tel sentiment de bonheur de vivre ? Quel spectacle aurait pu rendre la séparation à la fois aussi difficile et pourtant si lumineuse, et surtout nous donner hâte d’être à l’année prochaine ? Christina Pluhar et l’Arpeggiata ont fait de cette dernière soirée un instant divin. Avec la Rappresentazione di anima e di corpo ils nous ont permis de quitter Sablé le cœur au ...
Müsennâ : la cité enchantée

Müsennâ : la cité enchantée

Festival de Sablé-sur-Sarthe 2009 La mélopée du ney s’élève dans la nuit du théâtre, nous invitant au songe. Ainsi le festival de Sablé ouvre pour la 31e année le livre de sable qui va s’écouler durant ces 5 dernières journées d’août, tandis que les hirondelles au dehors s’apprêtent à reprendre le voyage. La magie s’installe dès les premières secondes. Les navires de la Sérénissime fendent les brumes du rêve et la ...
La musique des lumières, le temps qui fugue…

La musique des lumières, le temps qui fugue…

Festival de Sablé-sur-Sarthe Le quatuor Rincontro, lors d’un concert donné à l’occasion des Préludes de Sablé, nous a permis de découvrir un répertoire rare et délicat servi par une virtuosité lumineuse, faite d’humilité et d’écoute. Mais au-delà de la maîtrise technique, ils ont su nous faire entendre une perception d’un monde trop souvent déformé par les prismes de l’histoire. Construit comme une conversation, le programme Quartetti Fugatti est une invitation à participer ...
La luminosité du classicisme

La luminosité du classicisme

Festival de Sablé-sur-Sarthe Au Printemps, Sablé organise une série de concerts préludes au festival d’été (lire notre compte-rendu de l’édition 2008). Cette année, il nous a été offert de remonter aux sources du classicisme, autour de Haydn et Mozart…, à cet instant précis où le baroque cède la place à une ère nouvelle qui n’est pas sans filiation avec son héritage et est porteuse des fruits de l’avenir et du romantisme. ...
Quel Swing !

Festival de Sablé-sur-Sarthe : Quel Swing !

«Oh rage, oh désespoir !...» ! Comment commencer, que dire sans risquer d’oublier un artiste, ou un programme, qui tous à leur manière nous ont offert un enchantement… baroque ? Et d’abord, l’Académie ! Car tout le monde ne le sait peut être pas, mais la grande jeunesse de ce festival c’est d’abord d’être un lieu de rencontres toutes générations confondues de musiciens baroques et où vous pouvez si vous le souhaitez le temps d’un ...
Osons les contrastes

Les trente ans du Festival de Sablé

Le Festival de Sablé fêtait cette année ses 30 ans et a rassemblé durant une courte semaine tous ceux qui pouvaient prétendre d’une manière ou d’une autre à ce «trentenaire» également. Parmi tous les invités, Vincent Dumestre et le Poème Harmonique y figuraient. C’est avec un programme connu mais empruntant des formes nouvelles que cet ensemble s’est présenté aux festivaliers. Le Fasolo, programme fascinant s’il en est, offre une musique aux ...
Le baroque en majesté !

26ème Festival de Sablé sur Sarthe, le baroque en majesté

Depuis sa création en 1978 par Jean-Bernard Meunier, le festival de Sablé sur Sarthe ne cesse de s’affirmer comme l’une des grandes et incontournables manifestations de musique baroque de l’hexagone. En 2003, les intermittents du spectacle s’étaient invités pour souffler les bougies du XXVe anniversaire. Le festival n’eut pas lieu. Pour cette édition dont la fréquentation s’est avérée en hausse de quelques 25%, les partenaires ont renouvelé leur confiance à ...